Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

je ne suis pas anti nucléaire , mais je vais le devenir :



  1. #1
    PIXEL

    je ne suis pas anti nucléaire , mais je vais le devenir :

    Tentative du gouvernement pour passer en catimini une autorisation de recycler des matériaux (faiblement....) radioactifs dans les biens de consommation :

    http://www.criirad.org/mobilisation/...du5mai2009.pdf

    pétition :

    http://www.criirad.org/

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    invite765732342432
    Invité

    Re : je ne suis pas anti nucléaire , mais je vais le devenir :

    Citation Envoyé par PIXEL Voir le message
    Tentative du gouvernement pour passer en catimini une autorisation de recycler des matériaux (faiblement....) radioactifs dans les biens de consommation :
    Ca fait quelques temps que cette info tourne.
    Je n'ai pas trouvés quels sont, précisément, les matériaux qui vont être recyclés. Quelqu'un aurait-il l'info ?

    Parce que si ce sont les matériaux classés "déchets nucléaires" mais qui ont en fait une radioactivité inférieure ou égale à la radioactivité naturelle, ça ne me choque pas plus que ça...

    PS: de toute façon, cet arrêté ne devrait pas te pousser à devenir anti-nucléaire, mais anti-gouvernement-qui-fait-passer-des-arrêtés-potentiellement-dangereux

  4. #3
    PIXEL

    Re : je ne suis pas anti nucléaire , mais je vais le devenir :

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Parce que si ce sont les matériaux classés "déchets nucléaires" mais qui ont en fait une radioactivité inférieure ou égale à la radioactivité naturelle, ça ne me choque pas plus que ça...
    c'est une réponse de bon sens mais :

    1) pourquoi en rajouter ?

    2) pourquoi faire ça par derjo.... comme d'hab dés qu'il s'agit de nucléaire. Car , la politique de désinformation ouvre la porte à toutes les rumeurs, ce qui est contre-productif !
    Ou plus simplement : à force de prendre les gens pour des cons , il ne faut pas être surprit si ils se comportent comme tels
    bref débat largement ressassé...

    je ne me lance pas dans le débat politique, mais.... j'en pense pas moins !

  5. #4
    Morgul

    Re : je ne suis pas anti nucléaire , mais je vais le devenir :

    Bien le bonjour,

    J'en conclue d'après ta position que tous les pays dans lesquels il y a possibilité de réutiliser des déchets radioactifs ont tort ...
    Dans un pays nordique (Finlande ou Norvge d'après mes souvenirs), le métal issu du démantèlement est refondu et réutilisé pour l'industrie.

    Il est vrai que la pereption du public sur le nucléaire n'est pas le même puisque la transparance et le vécu, par rapport à Chernobyl notament, est différent...

    Cordialement.

  6. #5
    Gilgamesh

    Re : je ne suis pas anti nucléaire , mais je vais le devenir :

    Citation Envoyé par PIXEL Voir le message
    c'est une réponse de bon sens mais :

    1) pourquoi en rajouter ?
    Valoriser les déchets, c'est bien... Et si ça ne fait pas courir de risque supplémentaire, comme on le suppose a priori, je vois pas le problème.

    2) pourquoi faire ça par derjo.... comme d'hab dés qu'il s'agit de nucléaire. Car , la politique de désinformation ouvre la porte à toutes les rumeurs, ce qui est contre-productif !
    C'est une norme industrielle, y'en a un peu tout le temps sur tout. Quand on révise la norme sur la profondeur autorisée des rainures des pneus de camions, y'a rarement un débat public, non plus... C'est un débat d'expert.

    Ça ne te fait réagir que parce que c'est lancé par asso dont la raison d'existence est de faire peur aux gens. Ça ne marcherait sans doute pas sur la profondeur autorisée des rainures des pneus de camions, mais sur le nucléaire, ça marche.

    a+
    Parcours Etranges

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    PIXEL

    Re : je ne suis pas anti nucléaire , mais je vais le devenir :

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Valoriser les déchets, c'est bien... Et si ça ne fait pas courir de risque supplémentaire, comme on le suppose a priori, je vois pas le problème.
    LA question est : qui donc est "ON"....

  9. Publicité
  10. #7
    kamor

    Re : je ne suis pas anti nucléaire , mais je vais le devenir :

    Passage en catimini, oui et non. Les députés mettent rarement des banderoles dans la rue pour annoncer qu'ils vont voter sur telle ou telle loi. Mais qui donc nous informent du vote des lois déjà ?
    Le plus étrange est que justement ni les journalistes ni les députés écologistes n'aient sorti l'affaire au grand jour. Ils ameutaient les journalistes du monde entier et couvraient à un point que ça en devenait ridicule le déplacement de matière nucléaire vers le site de retraitement de la Hague et là ils n'en parlent pas.

  11. #8
    philou21

    Re : je ne suis pas anti nucléaire , mais je vais le devenir :

    Citation Envoyé par kamor Voir le message
    Passage en catimini, oui et non. Les députés mettent rarement des banderoles dans la rue pour annoncer qu'ils vont voter sur telle ou telle loi. Mais qui donc nous informent du vote des lois déjà ?...
    http://www.assemblee-nationale.fr/

  12. #9
    kamor

    Re : je ne suis pas anti nucléaire , mais je vais le devenir :

    Je suis d'accord philou21, vous allez voir ce site toutes les semaines ? Ou vous faites comme la majorité des gens et vous vous contentez de celles dont nous parlent les médias ?

  13. #10
    philou21

    Re : je ne suis pas anti nucléaire , mais je vais le devenir :

    Bien sur que non, je ne n'y vais pas toute les semaines...mais ça m'arrive assez régulièrement.
    C'est peut-être un défaut mais j'aime bien me faire ma propre opinion des choses et je vais, autant que faire se peut, aller chercher l'information à source.
    Surtout que dans ce cas c'est plutôt facile et l'information est assez complète (malgré qu'on nous cache tout...)
    La citoyenneté demande un petit effort...

  14. #11
    invite765432345678
    Invité

    Re : je ne suis pas anti nucléaire , mais je vais le devenir :

    En ce qui concerne la réutilisation des matières premières irradiées, il faut savoir qu'il n'y avait aucun contrôle durant de longues années puis un jour ma société a découvert que des vannes en acier destinées à des centrales étaient radioactives.

    Consécutivement à cette découverte, on demandait systèmatiquement ensuite une attestation, en sus du certificat matière, de non-radioactivité des matières fournies.

    Plus récemment, on a découvert que des boutons d'ascenseurs étaient radioactifs (fabriquant renommé d'ascenseurs).

    Les quantités de déchets sont telles (plus d'1 200 000 m3 à l'heure actuelle) qu'il est difficile d'éviter qu'une partie de ces matières ne soit recyclée.

    Les modifications de la réglementation actuelle sont-elles les conséquences d'un processus qu'on ne parvient plus à gérer à contrôler, c'est fort possible.

    Les conséquences sur la santé sont très difficiles à extrapoler.

  15. #12
    Gilgamesh

    Re : je ne suis pas anti nucléaire , mais je vais le devenir :

    Citation Envoyé par PIXEL Voir le message
    LA question est : qui donc est "ON"....
    Ici, "on" c'est moi.

    A priori, concernant un truc qui a été soumis à l'Autorité de Sureté du Nucléaire, je suppose que ça ne pose pas de soucis de santé publique.

    a+
    Parcours Etranges

  16. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Au secours Que vais devenir plus tard
    Par ushu dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 01/11/2006, 12h05
  2. Je vais devenir chèvre !
    Par elibb dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 08/06/2005, 01h19