Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

[Techniques Archéo] L'informatique en archéologie



  1. #1
    amelA

    [Techniques Archéo] L'informatique en archéologie


    ------

    Bonjour,
    je suis étudiante en informatique et je suis en dernière année, je prépare mon diplôme d'ingéniorat en informatique. Je travaille sur un sujet très intéressant mais qui ne touche pas le domaine de l'archéologie. Mon sujet étant basé sur les ontologies informatiques, je voudrais savoir si cette technologie est utilisée dans le domaine de l'archéologie. Si vous avez des exemples n'hésitez pas à me les présenter. (un détail: j'ai pas beaucoup de connaissances en archéologie mais je compte bien en acquérir sur ce forum)
    J'ai encore une autre question, sachant que je me prépare pour faire des études de peinture à l'école des beaux arts, je voudrais savoir si cela pourrais m'aider pour travailler dans un milieu d'archéologie et quels sont les domaines spécifiques à ce profil.
    merci à tous.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Mahata

    Re : L'informatique en archéologie

    Bonsoir !
    Tu n'as peut-être que peu de connaissances en archéo, mais moi j'y connais rien en informatique tu pourrais expliquer un peu tout ça pour les non initiés ? (en espérant que je ne sois pas la seule à être à la masse...)
    cordialement
    "Il y a des hommes dont il est glorieux d'être haï." Denis Diderot

  4. #3
    Skoll

    Re : L'informatique en archéologie

    Salut amelA,
    je sais que l'on travaille beaucoup avec les ontologies informatiques pour ce qui est de la paléontologie, de la biodiversité et d'écologie (à Jussieu, notamment), mais j'avoue ne pas en avoir entendu parler en archéologie.

  5. #4
    amelA

    Re : L'informatique en archéologie

    Bonjour,
    Tu n'as peut-être que peu de connaissances en archéo, mais moi j'y connais rien en informatique tu pourrais expliquer un peu tout ça pour les non initiés ?
    Et bien Mahata, l'ontologie informatique est une technologie inspirée de l'ontologie philosophique. De manière simpliste, une ontologie a pour but de décrire un domaine (du monde réel) par un ensemble de concepts et de relations entre ces concepts, cela se traduit par des modèles. On peut dire qu'une ontologie est le squelette d'une base de connaissances (i.e. enrichie par les connaissances du domaine représenté, l'ontologie devient une base de connaissances).
    J'espère que cela répond à tes intérogations et si t'as des questions n'hésite pas (je m'excuse si j'utilise des termes spécifiques à l'informatique).

    Skoll, merci pour l'information, c'est tout aussi intéressant, je vais jeter un coup d'oeil là dessus.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Mahata

    Re : L'informatique en archéologie

    Bonsoir !
    Merci pour ces quelques informations. j'ai cherché un peu aussi pour voir à quoi ça ressemblait visuellement et donc je pense pouvoir dire que oui, c'est utilisé en archéologie ( si j'ai bien compris ! ).
    Autant parfois ça me semble pratique : on voit les tenants et les aboutissants concernant par exemple les acteurs du commerce de l'étain et les interactions entre ces différents acteurs. (j'ai juste là?). Mais il y a des fois où à mon sens ça ne sert à rien parce que c'est généralement très complexe et peu utile. Je sais pas, il me semble que parfois de simples tableaux seraient plus clairs ! Ou un bon paragraphe d'explications !
    Aujourd'hui, l'archéologie a les moyens de ne plus se suffire à elle même en utilisant des ouils comme l'informatique : on dirait que plus les schémas sont complexes, plus l'on se sent "scientifique". Certains de mes profs critiquaient beaucoup ce genre de travail (même s'ils le faisait parfois aussi !). Mais c'est vrai que lorsque les ontologies sont relativement simples, ça marche plutôt pas mal. En tout cas, trop bien d'avoir appris un mot compliqué ! A replacer absolument !!!
    cordialement
    "Il y a des hommes dont il est glorieux d'être haï." Denis Diderot

  8. #6
    amelA

    Re : L'informatique en archéologie

    Bonjour,

    je suis ravie d'apprendre ça, seulement c'est pas très clair quand t'as dit:
    Autant parfois ça me semble pratique : on voit les tenants et les aboutissants concernant par exemple les acteurs du commerce de l'étain et les interactions entre ces différents acteurs. (j'ai juste là?). Mais il y a des fois où à mon sens ça ne sert à rien parce que c'est généralement très complexe et peu utile. Je sais pas, il me semble que parfois de simples tableaux seraient plus clairs ! Ou un bon paragraphe d'explications !
    Merci

  9. Publicité
  10. #7
    Fylgja

    Re : L'informatique en archéologie

    Amela, tu peux nous donner un exemple concret de l'utilisation de l'ontologie en informatique?

  11. #8
    amelA

    Re : L'informatique en archéologie

    Bonjour,
    Attention ça va être long .
    Avant de donner un exemple concret de l'utilisation des ontologies informatique, il faut savoir que le premier objectif des ontologies est le partage sémantique, c'est à dire que les connaissances utilisées dans un domaine donné doivent avoir le même sens pour toutes les personnes qui font partie de ce domaine. En fait chacun de nous possède une ontologie implicite, et c'est celle là qui nous permet de nous comprendre lorsqu'on communique (là il faut retourner vers la linguistique et ses principes), par exemple si je te pose la question suivante :"est ce que tu as une pièce?", tu peux comprendre une pièce de monnaie ou une pièce d'un appartement ou autre chose, mais d'après le contexte tu vas percevoir le sens exact du terme "pièce" parce que tu as une ontologie implicite dans ton esprit qui te permet de faire la part des choses. et l'ontologie qu'on possède est enrichie au fur et à mesure de notre apprentissage.
    maintenant retournant à l'informatique : sachant qu'actuellement nous vivons dans un monde où tout est lié et où tout communique, l'informatisation des organisation doit suivre ce chréno, seulement la machine (ou l'ordinateur) ne peut pas faire la part des choses lorsqu'elle est confrontée à une multitude de connaissances hétérogènes. les informaticiens de l'intelligence artificielle ont pensé à rendre la machine capable d'interpréter les connaissances. ces recherches ont donné naissance à l'ingénierie des connaissances. il y a eu plusieurs travaux là dessus. les ontologies font partie des technologies les plus récentes en ingénierie des connaissances et elles assurent justement le partage du sens. Mais pour ce faire, on ne peut décrire qu'un seul domaine par ontologie pour éviter toute ambiguité du sens.
    maintenant, comme exemple: il existe les ontologies médicales, tel que pour chaque spécialité il existe une ontologie qui décrit toutes les connaissances qui s'y rapportent.
    On peut prendre par exemple le diagnostic en ophtalmologie. Dans ce cas une ontologie devra représenter l'oeil avec tous ses composants, elle devra décrir également la fonction de chacun de ces composant, les symptômes qui peuvent survenir et les causes de ces symptômes. De cette façon il n'y a pas de risque pour s'embrouiller avec les interprétations (ex: en medecine on manipule des abrégés qui peuvent être les mêmes pour certains services mais ayant des sens différents).
    Et tout cela est décrit à travers un modèle schématisé par des réctangles et des arêtes. Où chaque réctangle représente un concept (ex: oeil, nerf, rétine, symptôme...) et chaque arête représente une relation (ex: avoir symptôme, est composé par...).
    Et pour exploiter cette ontologie il faudra développer des programmes qui feront la recherche, l'ananlyse, la comparaison ou autre tâches selon ce qui est demandé.
    j'espère que cela répond à ta question.

  12. #9
    Fylgja

    Re : L'informatique en archéologie

    Ca me fait penser à une base de données à tables multiples reliées entre elle qui serait représentée sous forme de graphique.



    J'ai trouvé ça sur l'ontologie appliquée à l'archéologie:
    http://liris.cnrs.fr/gom/SOM/SOM_Accary_Calabretto.pdf
    http://www.porphyry.org/
    ftp://ftp.irit.fr/IRIT/CSC/RapportFi...onAussenac.pdf


    En tout cas, tu as aiguisé ma curiosité, je vais continuer à explorer cette méthode et voir si elle est utilisable pour mes recherches ^^

  13. #10
    Skoll

    Re : L'informatique en archéologie

    L'avantage essentiel de l'ontologie est - à mes yeux - d'obliger les paléontologues, les archéologues, les biologistes et consorts de formaliser les termes utilisés afin de pouvoir être compréhensibles par toute personne accédant à ces ressources.

    Cela permet notamment d'avoir une terminologie claire et précise, malgré l'incroyable difficulté de se mettre d'accord sur le sens de ces termes. Cet effort est néanmoins récompensé par les possibiltés nouvelles qui s'offrent à l'utilisateur mi-informaticien, mi-archéologue/paléontologue/systématicien/etc (rayer les mentions inutiles) qui peut ainsi exploiter les données d'une manière inédite et tenter des rapprochements peu évidents aux premier abord.

    Mais surtout, l'absence d'ambigüité rend tout cela fort sympathique (je pense notamment aux caractères utilisés en phylogénie...une définition par auteur, le même sens, autant d'étudiants qui s'arrachent les cheveux à savoir si il n'y aurait pas une subtile nuance cachée dedans ).

    Merci les ontologistes !

    PS: Avant, j'étais ontologiste, mais plus maintenant. Je suis donc un paléontologiste.

  14. #11
    amelA

    Re : L'informatique en archéologie

    Bonsoir,
    Je suis contente Fylgja que cela puisse t'aider dans tes recherches.
    Effectivement on peut faire l'analogie avec les bases de données, la différence et que celles ci traitent des tables et de données, et l'ontologie traite des classes et des connaissances. maintenant reste à faire la différence entre "donnée" et "connaissance" (http://www.michelcartier.com/McArtic...id_article=201).

    merci pour les liens.

  15. #12
    Mahata

    Re : L'informatique en archéologie

    Bonjour !
    Je voulais juste dire que j'ai parfois vu de schémas tellement complexes que les lire relevait du défi et qu'au final, on ne comprenait pas bien les clés principales. Après, je suis pas claire parce que tout n'est pas complètement clair pour moi... ah les ordis et moi, on est pas toujours copains !
    Cordialement
    "Il y a des hommes dont il est glorieux d'être haï." Denis Diderot

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. [Techniques Archéo] Archéologie et informatique
    Par Lamothe63 dans le forum Archéologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/10/2007, 21h15
  2. [Techniques Archéo] Archéologie du bâti
    Par majortom24 dans le forum Archéologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/07/2006, 18h01
  3. [Techniques Archéo] Physique et Archéologie ?
    Par niwox dans le forum Archéologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 16/07/2005, 11h40
  4. [Techniques Archéo] Datation en archéologie
    Par gwenael.g3 dans le forum Archéologie
    Réponses: 11
    Dernier message: 14/02/2005, 15h26
  5. [Techniques Archéo] Archéologie 3d
    Par indiana563 dans le forum Archéologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/10/2004, 11h50