Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Prémisse de la civilisation et intinct de domminance !



  1. #1
    glevesque

    Prémisse de la civilisation et intinct de domminance !


    ------

    Salut à tous

    L'évolution de l'homme sur terre, nous a légué une panoplis d'instinct comportemental d'origine biologique, et parmis ceux-ci il en a un qui allait se démarqué vis à vis les autres. Cette instinct allait dominer la sortie de l'homme de la grande période d'animosité de la vie sur terre, et ceci à travers tout les étapes qui allait finalement permetre à l'homme de prendre conscience de lui-même à travers l'évolution succéssive de son cerveau. Il s'agit de la complexification de l'instinct de dominance, qui deviendra petit à petit le facteurs civilisateurs de l'humanité tout entière.

    Faisant suite a ces discussion :

    De l'Australopithèque à l'Homme. (Poste 15 à 19)
    De la Matière à la Conscience

    Voici pourquoi :

    Vers -12 000 ans, les glaces de la dernière glaciation on commencer a reculer en europe et en Amérique du Nord. Cette époque correspond à la formation des grands lacs de l’Amérique du Nord et de la mer noir en Asie de l’Est. Petit à petit l’homme moderne a poursuivit son évolution, il s’est sédentarisé de plus en plus et c’est regrouper à l’intérieur de petit village. Il a tout d’abord inventer l’agriculture et fait la domestication de certains animeaux, dont le chien et le bétail voilà environ 12 000 ans. Cette période de l’histoire humaine correspond au Néolithique, qui est celle de la pierre polis contrairement à l’époque du paléolithique. Aux files des siècles, les villages et les villageois ce sont regroupé pour former petit à petit des petites villes, il s’agit des toutes premières citée-États comme celle qui a été découverte à Jéricho et qui remonte à plus de 10 000 ans. Les peuples de cette époque nous ont léguée plusieurs mythes à leur sujet, qui allait ce transformer plus tard en véritable légende, et qui a leur tours seront intégré et interprété sous plusieurs formes de religion. La formation des premières villes et le début des premières grandes conquètes des villageois de cette époque, fut marqué par de grand changement qui allaient boulversser pour toujours la civilisation humaine en émergence. De nouvelle règle et de nouvelle lois ferons leur apparition, pour faire la gestion et pour controler la population des villes, qui devenait alors de plus en plus grande. Les exploits des premier conquérents et des premier véritable batisseurs de citées, fut alors élevé aux rangs de Divinité ou de demi Dieu. Ainsi nous retrouvons des noms mythique comme Hercule, Ulysse, Sanson et de bien d’autre.

    Tranquilement différentes peuples feront leurs apparition sur le vieu continent européen. Et bientôt une nouvelle immigration de population en provenance d’asie et dont origine les différentes langues Indo-européenne, vont défferler pour remplacer et influencer la culture des veilles tribut d’origine araméenne (siminites) de l’europe. C’est dernié avaient construit Stoneheng vers -2500 ans, au tout début de l’age du cuivre, et plusieurs autres sites d’origine mono et mégalithique, ces sites leurs servaient entre autre, soit de calendrier Astronomique, de sépulture ou de lieux de culte. Les peuples indo-européens avait domestiqué le fer, le chevale et la roue, qu’ils ont apportés avec eux dans leurs conquète européenne, vers -2300 ans. De fil en aiguille, nous allons assister à la naissance des peuples barbares de la germanie (Allemagne), dont les Anglos-Saxons, qui représente les saxons et les angles qui ce sont installés en Angletterre. Et nous retrouvons également l’origine des peuples celtiques de la gaules vers –1000, qui s’établire sur le territoir qui correspond actuellement à la France. Le grec, le latin, dont découle l’espagnole et le francais, sont également des langues d’origines Indo-européennes. Un peut avant la conquète des peuples Indo-européens, les peuples de l’égypte du sud et du nord commencères à se réunire pour former une grande civilisation vers -3100 ans, et à entreprendre la construction des toutes premières pyramide égyptienne, vers -2500 ans. Situé plus à l’est de l’égypte, nous retrouvons l’ancienne mésopotamie, qui a été le véritable berceau de notre civilisation Occidentale et qui correspond à l’Irak actuelle. La grande citée-État de Summer, a vut naitre la première forme d’écriture vers -3000 ans. Abraham était originaire de cette région et de la cité d’Ure en -1800 ans. Et on parlait déjà à cette époque dans certain textes de Sumer et de Ninive, du déluge et de l’arche de noé (l'épopée de Gilgamesh), ainsi que la tour de babel, et ceci plus de 2500 ans avant l’ancien testament ou de la tora, qui a été initié par Moise. Ansuite Babylone va prendre forme et dominer la région pendant des sciècles.

    Les conquètes des citées-États, allait se poursuivre de plus belle et petit a petit nous allons assister à la naissence des premières véritables nations et empires. Les ennemies d’hier deviennaient ainsi les meilleurs aliés et amis de demain ou d’un autre époque. Les conquètes ont donc participé à la reconnaissence et à l’acceptation des différences culturelle et à l’appartenence aux clans, qui caractérisait si bien les voisins d’auttrefois. Pendant tout ce temps de nouvelle règle et de nouvelle lois marchante de dimension plus économique et politique, vont êtres dévellopé soigneusement sous plusieurs forme très hiéarchisée, et ceci pour mieu concurencer et remplacer le commerce plus communautarisme des époques plus anciennes. Et ceci afin de permêtre à l’homme de la classe dominante, de dirigé et d’orienter comme il le désirait, la division des différentes taches qui était relié aux travail de la population qui était alors sous leur controle. La population paysanes de ces époques, était plus souvent qu’autrement victime et soumise à l’exclavage et à l’exploitation qui était effectué et dirigé par la classe dominantes de ces époques. Ce n'est pas la raison ni la sagesse, mais bien l'aspect de dominance qui insista l'homme à se regrouper et former des clans plus gros, les VILLES.

    Ainsi avec le temps, sont apparue différents formes de système politique qui était plus ou moins ouvert à la démocratie ou a l'aspet égalitère entre les hommes. Dans l’ordre nous retrouvons le Communautarisme Tribale, le Socialisme, le Démocratique, l’Aristocratique des seigneurs d’entreprise, le Monarchique dont découle les différente forme de Féodalisme et d’Impérialisme et pour finir nous avons le Capitalisme. Les dictatures ne sont que la représentation suprème d’un système établit sous forme Monarchique. Il est a noter que les Monarchies ont l’habitude de distribué le pouvoir sous forme d’Aristocratie bourgoise, que représente les seigneurs, les princes ou les gouverneurs régionnaux. Et ceci dans le seul but de maintenir sur le peuple et la population, la cohérence du pouvoir autoritaire d’un royaume. Anisi le Capitalisme n’est qu’une nouvelle forme de représentation plus démocratisé et plus décentralisé de la nouvelle Monarchie Institutionnelle sur le plan économique et financié mondiale, qui a tout simplement donnés aux peuples, le pouvoir et le prestige illusoire de pouvoir enfin s’Aristocratiser à outrance à travers l’exploitation de leur semblable et de leurs peuples. La Démocratie n’est pas une sous représentation du Capitalisme, dont ce dernier ne peut qu’évoluer à la longue sur le plan socio-économique, que vers une société qui se Monarchise en institution et qui s’Aristocratises en classe dominante de plus en plus. Car la Capitalisme des temps dure et plus sombre, qui se trouve à la limite non éternelle de l’exploitation des différentes ressources et richesses de la planète, ne recherche en définitive que le profit, la rentabilité et la compétition à outrance, ne visant qu’à diviser les différents groupes d’intérets par l’exploitation et le mensonge fait à leur population.

    Suite dans le prochain poste

    -----
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    glevesque

    Re : Prémisse de la civilisation et intinct de domminance !

    Puis vers –640 va émerger de l’ombre la toute nouvelle société grec, constutué de plusieurs cité-État dont Athène, Sparte et bien d’autre. Elle donnera naissence entre autre à la philosophie et donnera un nouvel éssore aux sciences. Les ioniens grec, mouvement fondé par Thalès et dont la philosophie était basée sur l’étude des principes naturels de la nature (les premier véritables scientifique), et les Pythagoriciens qui les ont suivient par la suite. Connaissaient déjà le secret des éclipses solaire et lunaire, qui était causée par l’interposition et le jeu d’ombre des astres avec le soleil. Ils savaient également que la terre était ronde et qu’elle tournait avec les autres planètes et les comètes autour du soleil (dont découlera le système héliocentrique de Copernic, bien des années plus tard). Démocrite vers –470, émit même l’hypothèse que la Voie Lactée était formée d’un amas d’étoiles très éloignées.

    Platon (-427) plongea ses réflexions sur le monde des idées, dans une dialitique (discusion) qu’il associa alors au principe de la transcendance de l’esprit sur la matière. Dont seul Dieu pouvait créer l’éssence et connètres les véritable secrets qui étaient reliés au monde de perception sensible. Les Platonniciens adopterons la représentation du astres hélocentrisme des Pythagoriciens. Aristote (384-322 av. J.-C.) associa plutot le monde des idées à l’évolution des formes qui émergait alors de la matière par émanessance, les idées de Platon devenaient ainsi qu’une simple propriété de la matière. Aristote introduissa les principes de la méthaphysique et il a établit les bases conceptuelles de la logique en philosophie. Les Aristotéliciens adopterons désormais la thèse géocentrisme d’Anaximandre (610-547 av. J.-C.) qui était un diciple de Pythagore. Ce qui allait être un recule incontestable sur le plan de l’évolution scientifique de l’humanité, dont découlera le système de Ptolémé en l’an 140 de notre ère, et qui sera imposée par la suite jusqu’à l’intervention de Nicolas Copernic (1473-1543) au XVIèm siècle. Aristarque était un illustre astronome de l’école d’Alexandrie, école de géomètrie et de mathématique fondée par Euclide vers –300. Il exposa de manière remarquable la théorie des mouvements des planètes autour du soleil et Hipparque en –150 découvrit la précession des équinoxes, mais sans en connaître la cause. Mais la plus par de ses connaissences seront perdu par la suite, pour ne refaire surface qu’à l’époque de la renaissence. Le Moyen age a été une époque transitoire de l’humanité qui a été très obsure, et qui a suivit la chute de l’empire romain vers 300 de notre ère. Cette époque a été constitué de conquète de toutes sortes et d’obscurentisme, qui a précipé le monde et le continent européens dans l’oublit des anciennes connaissences, et elle fut composé en très grande partie de fait mythique et religieux de toutes sorte.

    Les différentes autorités religieuses de cette époque, faisaient sûrement partie du pouvoir tribale des sociétés plus anciennes, ou lui étaient tout simplement associées de près. Pouvoir qu’ils devaient également abuser à l’occasion, comme cela a eu lieu à différentes époques de notre histoire moderne et qui s’exerce toujours dans certaines de nos sociétés actuelles. Faisant ainsi ressortir certains traits bien caractéristiques sur les différents types de comportements qui sont reliés à la dominance, dont découle pouvoir, controle et convoitise de toutes sortes. Car ici, il faut bien l’avouer et le dire, que pendant une certaine période de temps, la religion et les croyances mystiques ont grandement abusé de leur autorité sur la foi, et ont grandement contribué au maintien de l’ignorance des peuples et des nations, et ceci par le contrôle et la peur idéalogique et dogmatique qu’elles exerçaient pour influencer les individus. Elles ont par le fait même, grandement contribuée au ralentissement du progrès scientifique et technique, qui était alors relié au développement de la pensée de l ’humanité tout entière à travers son évolution. Se débarrassant et opprimant tous ceux qui menaçaient le pouvoir en place, ou qui ne pensaient tout simplement pas comme les autorités religieuses ou politique de l’époque.
    Ici pour sans convaincre d’avantage, il suffit de se rappeler l’histoire de Galilé, qui a été confronté au pouvoir religieux au court du XVIIèm siècle et de bien d’autres personnages historiques, qui n’ont pas eux la même chance que lui, et qui on finit sur le bûché au temps de l’inquisition (les soient disant sorcier et sorcières entre autre).

    C'est l'instinct de dominance qui a été l'un des premier facteurs de civilisation ! Ou l'art du pouvoir, dont seul l'exploitation permet son émergence

    Gilles
    Dernière modification par glevesque ; 25/05/2005 à 20h09.
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  5. #3
    Photon

    Re : Prémisse de la civilisation et intinct de domminance !

    2 remarques après une première lecture :

    Le système de Ptolémé est parfaitement scientifique dans la méthode. Il permet de prévoir le mouvement des planètes en accord avec la précision des mesures astronomiques de l'époque.

    Le Moyen age n'est pas "une époque transitoire de l’humanité qui a été très obscure". C'est une vision tout à fait caricaturale de cette longue période (1000 ans) qui a connue au moins une période de grande prospérité et de développement économique et intellectuel au XIIème et XIIIème siècle (époque de construction des cathédrales gothiques et de création des universités entre autres choses).
    Dernière modification par Photon ; 25/05/2005 à 20h42.

  6. #4
    glevesque

    Re : Prémisse de la civilisation et intinct de domminance !

    Salut Photon

    Il y a eu tout de même perte d'info, entre -600 et +140 (Ptolémée).

    Puis vers –640 va émerger de l’ombre la toute nouvelle société grec, constutué de plusieurs cité-État dont Athène, Sparte et bien d’autre. Elle donnera naissence entre autre à la philosophie et donnera un nouvel éssore aux sciences. Les ioniens grec, mouvement fondé par Thalès et dont la philosophie était basée sur l’étude des principes naturels de la nature (les premier véritables scientifique), et les Pythagoriciens qui les ont suivient par la suite. Connaissaient déjà le secret des éclipses solaire et lunaire, qui était causée par l’interposition et le jeu d’ombre des astres avec le soleil. Ils savaient également que la terre était ronde et qu’elle tournait avec les autres planètes et les comètes autour du soleil (dont découlera le système héliocentrique de Copernic, bien des années plus tard). Démocrite vers –470, émit même l’hypothèse que la Voie Lactée était formée d’un amas d’étoiles très éloignées.
    Pour le reste je suis d'accord !

    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Photon

    Re : Prémisse de la civilisation et intinct de domminance !

    Citation Envoyé par glevesque
    Il y a eu tout de même perte d'info, entre -600 et +140 (Ptolémée).
    C'étaient des théories scientifiques (celle d'Aristarque et celle de Ptolémée) pas de l'information. Rien ne permettaient de trancher à l'époque entre les deux. Même celle d'Aristarque ne pouvait pas expliquer les étoiles fixes si la terre est en mouvement autour du soleil. Et celle de Ptolémée était très bien construire et plus "naturel" pour les contemporains.

    J'ai l'impression que tu mélanges science et civilisation. De grandes civilisations n'ont pas trouvé la voie de la révolution scientifique (comme la civilisation chinoise). L'un ne va pas forcément de pair avec l'autre. Une société trop prospére et stable est conformiste et s'oppose aux idées neuves. Il est bien connu que les périodes de crises sont propices aux inventions. Je ne crois pas non plus que l'humanité est un but de développement ...

  9. #6
    Amans

    Re : Prémisse de la civilisation et intinct de domminance !

    Citation Envoyé par glevesque
    La grande citée-État de Summer, a vut naitre la première forme d’écriture vers -3000 ans.
    Selon les dernières informations, ça serait plus exactement entre -3500 et -3300 aux alentours de Uruk (au sud de la future babylone) et des spécialistes dateraient d'autres "premières" formes d'écritures en egypte aux environs des mêmes dates...

    Citation Envoyé par glevesque
    Abraham était originaire de cette région et de la cité d’Ure en -1800 ans. Et on parlait déjà à cette époque dans certain textes de Sumer et de Ninive, du déluge et de l’arche de noé (l'épopée de Gilgamesh), ainsi que la tour de babel, et ceci plus de 2500 ans avant l’ancien testament ou de la tora, qui a été initié par Moise. Ansuite Babylone va prendre forme et dominer la région pendant des sciècles.
    Petite précision
    La tour de Babel est en fait le nom qui sera donné à la ziggourat de Babylone (Babylone se dit Babel en hébreu donc...) appellé E-temen-an-ki construite probablement par le Roi Hammourabi (1792-1749)(Celui qui a écrit un des 1er code de lois (la stèle est au Louvre))
    La première attestation de Babylone que l'on est retrouvé date de -2340

    Ptite précision sur la partie où je m'y connaissais le plus
    Très bon article par ailleurs...
    Merci

  10. Publicité
  11. #7
    glevesque

    Re : Prémisse de la civilisation et intinct de domminance !

    Salut

    Merci Amans pour ces précisions ! Superbe !

    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  12. #8
    glevesque

    Re : Prémisse de la civilisation et intinct de domminance !

    Salut photon

    Je ne crois pas non plus que l'humanité est un but de développement
    Que fais-tu des instincts de l'homme, il me semble que ses dernier forme un agent directeur pour la classe dominantes.

    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  13. #9
    matthias

    Re : Prémisse de la civilisation et intinct de domminance !

    Citation Envoyé par glevesque
    Le Moyen age a été une époque transitoire de l’humanité qui a été très obsure, et qui a suivit la chute de l’empire romain vers 300 de notre ère. Cette époque a été constitué de conquète de toutes sortes et d’obscurentisme, qui a précipé le monde et le continent européens dans l’oublit des anciennes connaissences, et elle fut composé en très grande partie de fait mythique et religieux de toutes sorte.
    Citation Envoyé par Photon
    Le Moyen age n'est pas "une époque transitoire de l’humanité qui a été très obscure". C'est une vision tout à fait caricaturale de cette longue période (1000 ans) qui a connue au moins une période de grande prospérité et de développement économique et intellectuel au XIIème et XIIIème siècle (époque de construction des cathédrales gothiques et de création des universités entre autres choses).
    Même si la remarque de Photon est judicieuse, cela reste une vision très eurocentriste du moyen-âge. Or glevesque n'hésite pas à généraliser au monde et à l'humanité. Les "anciennes connaissances" n'ont pas été oubliées par tout le monde, sinon la plupart auraient été perdues définitivement d'ailleurs.

  14. #10
    glevesque

    Re : Prémisse de la civilisation et intinct de domminance !

    salut

    Les "anciennes connaissances" n'ont pas été oubliées par tout le monde, sinon la plupart auraient été perdues définitivement d'ailleurs.
    Oui en effet, mon but n'était pas de généraliser, mais de faire un constat sur la véhiculation des idées et de ce qui a favoriser leurs transmission idéologique en fonction du pouvoir en place et selon les époque.

    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

Discussions similaires

  1. civilisation mortelle
    Par for dans le forum Éthique des sciences (archives)
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/11/2006, 17h10
  2. Alimentation, civilisation et individu
    Par Babrius dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 11
    Dernier message: 31/10/2006, 10h08
  3. Civilisation de Thulé
    Par Valenten dans le forum Archéologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/04/2006, 18h31
  4. Civilisation technologique
    Par zaqiel dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 39
    Dernier message: 12/03/2006, 04h42