Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 44 sur 44

Antiquité et machine à vapeur



  1. #31
    Narduccio

    Re : antiquité et machine à vapeur


    ------

    Citation Envoyé par Hérodote
    la décapitation de lavoisier fut le fait d'individus incultes dans le débordement de la Révolution.
    la décapitation de Lavoissier est due au fait qu'il était un "fermier général", il faisait partie de la classe d'hommes d'affaires qui prêtaient de l'argent à l'état et se remboursaient par le biais des impots. Au yeux des gens qui l'envoyèrent à l'échafaud, le fait qu'il soit un chimiste génial n'a pas réussi à faire pencher la balance en sa faveur.

    -----
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  2. Publicité
  3. #32
    DonPanic

    Re : antiquité et machine à vapeur

    Salut
    J'ai toujours été étonné que le planeur ne fût pas inventé il y a fort longtemps; avec du bambou, des cordes et du tissus de soie, je crois qu'un ingénieur aéronautique réussirait à en construire.
    Concernant la Chine, les plus brillants lettrés étaient appelés à être tout à la fois administrateurs impériaux, leveurs d'impôts et comptables, enquêteurs, juges, voire médecins, poètes, experts en arts martiaux et chefs de guerre, et de surcroit polygames , ce qui ne leur laissaient guère de temps pour s'adonner à des recherches scientifiques et techniques approfondies.

  4. #33
    tezcatlipoca

    Re : antiquité et machine à vapeur

    Bonjour,

    Citation Envoyé par sterfil
    Ouvrez les yeux et écoutez:

    Qui condamne haut et fort la chimie, polluante avec ses usines “seveso”, la physique inquiétante avec ses mystères quantique, la technique effrayante de l’énergie nucléaire, la biologie créatrice avec ses OGM.

    Les Jacobins étaient de fervents disciples de Rousseau. Ils assassinèrent l'un des plus beaux esprits de son temps, Lavoisier, en criant « La République n'apas besoin desavants ».

    Ces talibans de 1789 ont leurs descendants aujourd’hui. Ils n’apportent que ruine et médiocrité. crétinisme et chomage,
    Après de telles sentences, il paraîtra bien superflu de vouloir s’interroger sur les conséquences des avancées scientifiques et techniques.
    Sciences sans conscience n’est que ruine de l’âme disait Rabelais…
    Vouloir savoir me semble naturel, tirer avantage de nos connaissances aussi, encore faut-il que l'avantage en soit bien un.
    Pour ma part, je pense que la science est aussi étrangère à la sagesse que la sagesse l'est à la science.
    Que l'on me comprenne bien, je ne me fais pas le chantre de l'ignorance et de l'obscurentisme mais jamais je ne m'interdirais de me questionner sur les transformations que l'homme impose à notre monde.
    Pardon de m'être écarté un instant du sujet initial.

  5. #34
    crataegus

    Re : antiquité et machine à vapeur

    Citation Envoyé par DonPanic
    Salut
    J'ai toujours été étonné que le planeur ne fût pas inventé il y a fort longtemps; avec du bambou, des cordes et du tissus de soie, je crois qu'un ingénieur aéronautique réussirait à en construire.
    Concernant la Chine, les plus brillants lettrés étaient appelés à être tout à la fois administrateurs impériaux, leveurs d'impôts et comptables, enquêteurs, juges, voire médecins, poètes, experts en arts martiaux et chefs de guerre, et de surcroit polygames , ce qui ne leur laissaient guère de temps pour s'adonner à des recherches scientifiques et techniques approfondies.
    Fan du juge Ti?

  6. #35
    Alexandre le Grand

    Re : antiquité et machine à vapeur

    Salut,
    Eût-il été possible de connaître une révolution industrielle sans la possibilité de fabriquer à l'identique un objet en quantité ? En effet, pour pouvoir construire en objet à l'identique en quantité, il faut savoir comment le faire et diffuser ce savoir. Autrement dit former des ingénieurs en nombre suffisant, avoir de la main-d'oeuvre (ce qui est difficile quand il est déjà difficile de s'alimenter convenablement), et pouvoir diffuser par le biais d'un support l'information. Ce dernier point suppose l'existence de l'imprimerie et son utilisation à des buts didactiques (notamment L'Encyclopédie).
    Qu'en pensez-vous ?

  7. #36
    DanielH

    Re : antiquité et machine à vapeur

    Il faut aussi que beaucoup sachent lire, ce qui me rammène à mon idée que l'école obligatoire pour la noblesse imposée par Charlemagne a du jouer un rôle importance dans l'émergence de la révolution industrielle.

  8. Publicité
  9. #37
    Iguane

    Re : antiquité et machine à vapeur

    Citation Envoyé par sterfil
    Ma précedente réponse ayant pu choquer les tenants de l'inquisition, ... j
    De quelle réponse parles-tu ?

    "### Merci d'éviter les propos à caractère religieux ###
    Pour la modération,
    megami"

    Que signifie cette intervention ? Qui a tenu des propos à caractère religieux ? Je n'y comprends rien.

    Merci Hérodote pour ton roman que je viens de parcourir et qui me semble particulièrement intéressant. Merci aussi pour ton intervention ici. Ce sont de telles info provenant de personnes extrêmement compétentes qui donnent leur valeur aux forums.

    Iguane

  10. #38
    megami

    Re : antiquité et machine à vapeur

    Les propos à caractère religieux ont été effacés du message incriminé, puisqu'ils n'ont rien à faire sur ce forum.

  11. #39
    violette

    Re : antiquité et machine à vapeur

    le volume d'un litre deau c koi?

  12. #40
    Aigoual

    Re : antiquité et machine à vapeur

    Bonjour,

    Ce fil est ancien, mais il m’a paru intéressant.

    Je ne suis pas un spécialiste, mais il me semble que l’hypothèse du rapport esclave-machine provient d’une interprétation marxiste du monde exclusivement centrée sur les rapports économiques de production.

    L’idée étant effectivement celle évoquée plus haut, c’est à dire que, tant que les classes dominantes pouvaient disposer directement de la force de production humaine, il n’était pas nécessaire de développer d’autres forces, dont les forces mécaniques.

    Sous cet angle, avec l’accroissement de la population mondiale, dans un monde dont les limites sont davantage perçues comme finies (la terre est ronde et les espaces vierges de plus en plus restreints), le maintien des classes dominantes a du trouver d’autres moyens que les conquêtes pour se maintenir au pouvoir.

    D’où, probablement, l’émergence des techniques de regroupement de capitaux (concentration du pouvoir) et celle conjointe de la machine industrielle (mise en œuvre du pouvoir), avec pour conséquence l’asservissement de l’homme à la machine pour le compte du propriétaire de la machine (maintien du pouvoir)

    Bien sûr, cette interprétation uniquement centrée sur les seuls rapports de production (assimilés à des rapports de dominations) est nécessairement réductrice. D’où la réflexion de Lambda0 qui dit avec raison, qu’elle lui semble « un peu forcée. »

    Ce qu’il serait possible de faire, ce serait de prendre d’autres « mono-axes, » autres que le seul rapport de production, et de les suivre de la même manière réductrice (en gardant bien mémoire le coté artificiel de toute réduction), puis de les comparer afin de dégager d’autres représentations valides.

    Par exemple, un axe possible à suivre, serait celui qui part de la nécessité pour l’homme de se faire une représentation du monde cohérente pour exister. Ceci parce que, selon la formule d’Henri Laborit, « un cerveau ça ne sert pas à penser, mais à agir, » et donc que, penser le monde, c’est agir sur lui.
    Pour ce faire, il faudrait peut-être partir des anciens animismes, en passant par le religieux jusqu’au scientifique, en supposant que chacune de ces étapes sont (ou ont été) valides et cohérentes aux époques qui les ont vu naître et qui les ont utilisées.

    Mais je m’arrête là :
    Je suis bien conscient que cette proposition ne peut plus faire partie de la section « Sciences de la terre > Archéologie & Paléontologie »…

    On en restera juste à l’idée que les causes de l’expansion quasi-exponentielle des technologies actuelles ne sont pas uniques…

    Amicalement,

    Aigoual.

  13. #41
    lataraudiere

    Re : antiquité et machine à vapeur

    Citation Envoyé par violette Voir le message
    le volume d'un litre deau c koi?
    le volume d'un litre d'eau est d'un dm3 (decimètre cube).

    Voila

  14. #42
    Cendres

    Re : antiquité et machine à vapeur

    Citation Envoyé par lataraudiere Voir le message
    le volume d'un litre d'eau est d'un dm3 (decimètre cube).

    Voila
    La discussion remontant à 2005, et la question n'ayant rien à voir avec le sujet du fil, je doute que l'auteur de la question revienne voir.
    Cordialement,
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  15. Publicité
  16. #43
    cancerman

    Re : antiquité et machine à vapeur

    pour faire de l'acier de qualité qui résiste à la pression, il faut du charbon et pour avoir ce charbon il faut assécher les mines.

    Hors il se trouve que les romains possédaient la technologie d’assèchement des mines des roues géantes que des esclaves en marchant dessus faisaient tourner principalement dans les mines d'argent ( Las Medula ) . Ils avaient compris comme avec les moulins et les roues qu'en augmentant les multiples on augmentait le rendement.

    On sait que les ingénieurs romains avaient étudiés les technologies étrusques et grecques par nécessité militaire.

    L’armée romaine, à un moment donné de son histoire, a aussi utilisé sur terrain des balistes « à répétition », également connues sous le nom de polybolos. Elles étaient capables de tirer onze carreaux à la minute

    Je ne suis pas certain que l'invention du joint capable de frotter sur l'arbre et de résister à la pression de la vapeur était quelque chose d'insurmontable pour un empire capable de financer des choses aussi importantes que l'on connait actuellement.

    La manne financière de l'empire était sans aucunes mesures avec celle du XIX siècle car basée sur l'esclavage!

    L'empire avait des mines à disposition, des ingénieurs , fort heureusement pour nous la révolution industrielle ne s'est pas produite dans l'antiquité , pensez y on aurait un gros problème avec le climat ! beaucoup plus important qu'il ne l'ai actuellement
    Dernière modification par cancerman ; 06/12/2018 à 20h10.

  17. #44
    minushabens

    Re : antiquité et machine à vapeur

    Citation Envoyé par cancerman Voir le message
    Hors il se trouve que les romains possédaient la technologie d’assèchement des mines des roues géantes que des esclaves en marchant dessus faisaient tourner principalement dans les mines d'argent ( Las Medula )
    Las Medulas c'est une ancienne exploitation minière d'or, et aérienne, il n'y a donc pas de problème d'exhaure.

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Machine à vapeur
    Par Ars32 dans le forum Technologies
    Réponses: 15
    Dernier message: 16/08/2008, 20h38
  2. machine à vapeur
    Par orbes dans le forum Technologies
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/11/2007, 18h40
  3. Machine a vapeur
    Par hellrider dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/10/2007, 17h56
  4. Machine à vapeur
    Par i.pollux dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 26/09/2007, 01h12
  5. machine à vapeur
    Par alopex dans le forum Technologies
    Réponses: 7
    Dernier message: 13/03/2006, 22h17