Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Découvrir le mésolithique en France ... Mais comment ?



  1. #1
    philippedelimoges

    Découvrir le mésolithique en France ... Mais comment ?


    ------

    Bonjour à tous,

    J'ouvre cette discussion (découverte pour moi) sur le mésolithique - période qui suit la fin de la dernière glaciation et qui précède la diffusion de l'agriculture (en gros 10 000 à 5 000 av. notre ère). Cette période m'intrigue depuis un certains temps. Mais je trouve - a priori - que la littérature scientifique est négligeable par rapport aux périodes qui l'encadrent.
    Je voudrai bien connaître l'évolution climatique et écologique (paysage de la France d'alors) de cette période ; l'évolution démographique ; l'évolution (s'il y en a) sociale - nomadisme, sédentarisation ... ; l'évolution technologique, culturelle, voire religieuse. Bref, c'est très ouvert.
    Évidemment, je souhaiterai plus connaître de préférence des ouvrages synthétiques ; mais les écrits plus techniques seront aussi les bienvenus.

    Enfin, même si je privilégie mon intérêt pour la France, si certains veulent faire découvrir le mésolithique d'autres contrées, ils le peuvent.

    Merci pour vos réponses.

    Cordialement

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    cherallier
    Animateur archéologie

    Re : Découvrir le mésolithique en France ... Mais comment ?

    Bonjour Phil,
    Un petit lien pour commencer, c'est assez court et condensé mais ça débute le sujet : http://francois-grelaud.e-monsite.co...arisation.html

  4. #3
    tezcatlipoca

    Re : Découvrir le mésolithique en France ... Mais comment ?


  5. #4
    tezcatlipoca

    Re : Découvrir le mésolithique en France ... Mais comment ?

    Source avec liens multiples à explorer :

    https://www.inrap.fr/structure-polit...lithique-10206

  6. #5
    tezcatlipoca

    Re : Découvrir le mésolithique en France ... Mais comment ?

    Erreur sur le lien dans le message précédent.
    En fait il s'agissait précisément de celui-ci :

    https://www.inrap.fr/periodes/mesolithique

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    gunthiern
    Modérateur

    Re : Découvrir le mésolithique en France ... Mais comment ?

    Bonsoir ,
    Hyper intéressant mais peu de découvertes

    On a un projet prospection Sra sur 3 ans, on devait le commence ce mois ci, hélas
    Ici

    https://journals.openedition.org/galliap/524

    une étude très détaillée de membres du groupe

    Tâche très ingrate car peu d'indices qu'on trouve surtout le long des rivières

    une pierre indice , l'ultramylonite très prisée à l'époque

    le rapport ci dessus est très détaillé, bonne lecture à vous tous

  9. Publicité
  10. #7
    tezcatlipoca

    Re : Découvrir le mésolithique en France ... Mais comment ?

    Salut Gunthiern,

    Heureusement que le confinement nous laisse pas mal de temps pour la lecture.
    Le lien que tu fournis est effectivement très intéressant cependant tu n'as pas trop tenu compte de la préférence de Philippe. Mais ton apport sera quand même le bienvenu.

    [QUOTE=philippedelimoges;654744 7]
    Évidemment, je souhaiterai plus connaître de préférence des ouvrages synthétiques ; mais les écrits plus techniques seront aussi les bienvenus.

    [/QUOTE/]

    Bon, il est temps de retourner dans l'abri-sous-roche breton...

    Encore merci, et prends soin de toi.
    Dernière modification par tezcatlipoca ; 02/04/2020 à 11h46.

  11. #8
    gunthiern
    Modérateur

    Re : Découvrir le mésolithique en France ... Mais comment ?

    Oui tezca
    mais
    Autant on peut faire une synthèse de l'Europe sur le gallo romain , sur le paléolithique
    il apparait que sur le mésolithique, à part des outils minuscules, on a peu d'indices , d'où une période très intéressante, et d'où aussi la volonté d'orienter les recherches pour les SRA vers cette période peu connue.
    bonne journée ,
    prends soin de toi

  12. #9
    tezcatlipoca

    Re : Découvrir le mésolithique en France ... Mais comment ?

    Citation Envoyé par gunthiern Voir le message
    Oui tezca
    mais
    Autant on peut faire une synthèse de l'Europe sur le gallo romain , sur le paléolithique
    il apparait que sur le mésolithique, à part des outils minuscules, on a peu d'indices , d'où une période très intéressante, et d'où aussi la volonté d'orienter les recherches pour les SRA vers cette période peu connue.
    bonne journée ,
    prends soin de toi
    On est parfaitement d'accord. Je ne te contredirai en rien à ce sujet.

  13. #10
    philippedelimoges

    Re : Découvrir le mésolithique en France ... Mais comment ?

    Bonjour à tous,

    Désolé pour le retard de ma réponse. Merci à tous pour vos références. Je vais prendre le temps de les consulter.

    Cordialement
    Dernière modification par philippedelimoges ; 02/04/2020 à 15h40.

  14. #11
    philippedelimoges

    Re : Découvrir le mésolithique en France ... Mais comment ?

    Rapide réflexion : ce qui m'interpelle c'est - a priori - le peu de données (ou d'études) sur cette période. Est-ce que cela résulte d'un manque de sites archéologiques ?

  15. #12
    gunthiern
    Modérateur

    Re : Découvrir le mésolithique en France ... Mais comment ?

    Difficultés à trouver les habitats
    et surtout outils minuscules fragiles , aucune motte de beurre ou gros biface paléo
    faut la loupe pour les éclats

  16. Publicité
  17. #13
    cherallier
    Animateur archéologie

    Re : Découvrir le mésolithique en France ... Mais comment ?

    Bonjour,
    Fin 2018, nous avons participé et aidé le Musée de Montluçon à monter une exposition " -13 000: Enquête préhistorique dans la Vallée du Cher". Voici deux des panneaux de l'expo, un parle du climat et de la situation en Europe au Magdalénien qui doucement a basculé vers le Méso au début du réchauffement. Le second panneau parle de l'habitat et donc de ce qu'on peut retrouver.
    Il s'agit essentiellement de hutte et en matière de découvertes archéologiques, on parle de "fonds de cabanes" avec autour des zones spécifiques à l'activité domestique, l'activité de taille etc...
    Le problème de ces sites c'est qu'ils ne sont plus aériens et aujourd'hui ils sont recouvert de terre et de sédiments. On ne voit pas grand chose en surface et pourtant il y a plein de choses à voir et à trouver. Cette période des huttes sera remplacée par un habitat un peu plus en dur et qui sera plus flagrant au Néo avec les prémices des bâtis à charpentes de bois, torchis, plessis...
    C'est aussi au Mésolithique que l'Homme a débuté l'agriculture et l'élevage. Réchauffement climatique oblige, les forêts que nous connaissons encore aujourd'hui sont apparues, dans nos zones devenues tempérées (au moins moins froides !) donc les gibiers "sédentaires" cerfs, chevreuils, oiseaux... contrairement aux rennes (migrateurs) qui ont remonté vers le Nord et les zones polaires. Donc changement de comportement, de vie, de chasse, de nourriture... Puisqu'on ne voyage pratiquement plus, on peut planter et récolter étant sur place. Déforestation pour cultures, enclos pour élevages et domestication...
    Cette période du Mésolithique a été une période de changements considérable. On en parle pas beaucoup (pas assez) on voit surtout des représentations de chasse aux rennes et de courses dans les bois et la neige, mais la sédentarisation est "révolutionnaire" dans le comportement de l'Homme.

    (Source des deux documents Exposition "-13 000 : Enquête préhistorique dans la Vallée du Cher" Musée de Montluçon Sept-Déc 2018. )
    Fichiers attachés Fichiers attachés
    Dernière modification par cherallier ; 03/04/2020 à 10h42.

  18. #14
    Geocroiseur63

    Re : Découvrir le mésolithique en France ... Mais comment ?

    Citation Envoyé par gunthiern Voir le message
    Difficultés à trouver les habitats
    et surtout outils minuscules fragiles , aucune motte de beurre ou gros biface paléo
    faut la loupe pour les éclats
    Bonjour gunthiern et Cherallier ,

    "Pour le Mésolithique , vers : - 8000 avant J.C , le réchauffement climatique en Aveyron a vu la disparition du glacier de l'Aubrac .
    La végétation est représenté par des forêts de pins sylvestres où vivent les cerfs et les sangliers...
    Des groupes de chasseurs, " armés d'arcs " et de minuscules silex pour garnir leurs flèches , s'attaquent avec succés à ces animaux, qui , avec les derniers grands troupeaux d'aurochs , deviennent le gibier de prédilection.
    Les habitats de de ces populations ont été retrouvés aux Salzets , prés de Mostuéjouls , (Causse de Sauveterre),
    Aux Caïres , prés de Laissac (Détroit de Séverac , causse Liasique ) ,à La Poujade ( Causse Noir ) prés de Millau,
    Sur les pentes du Lévezou (roches cristallines et métamorphiques ) mais également à Roquemissou , au Roc troué et aux Usclades , et dans plusieurs abris autour de Campagnac (Lias).
    " Jean MAURY " ...

    Au cours de ce réchauffement le Buis va apparaitre ,puis se développer au Néolithique avec les défrichements...
    Buis encore largement présent ,mais en régression avec la mise en culture des années 2000...
    Et ces mêmes buis sont aujourd'hui décimé par un envahisseur venu de Chine : la Pyralle du Buis..!

    Au mésolithique le genevier apparait ... mais lui aussi disparait dans les annés 2000..!

    La grande révolution du Mésolithique est : " L'utilisation de l'arc " , les pointes y sont des microlithes de silex ,
    chailles et quartz ...

    On ne chasse plus avec " la sagaie " et des pointes en silex à dos courbe , comme lors du radoucissement climatique ( avec encore du renne ) vers :- 11 000 ans...

    Les gisements du mésolithiques sont trés rares en Aveyron (20 .?) alors que pour le Néolithique ils dépassent :
    la centaine , et atteignent plus de 800 pour le Mégalithisme . ( probablement , plus de 1000 dolmens ..!)

    Géocroiseur63.

    P.S. Un des premiers spécialiste du Mésolithique aveyronais est le professeur : Jean MAURY.
    Dernière modification par Geocroiseur63 ; 03/04/2020 à 14h24.

  19. #15
    philippedelimoges

    Re : Découvrir le mésolithique en France ... Mais comment ?

    Bonsoir à tous

    Merci à Gunthiern, cherallier et Geocroiseur63 pour leurs réponses.

    PS : je ne savais pas qu'un glacier avait recouvert l'Aubrac ...

    Cordialement

  20. #16
    Geocroiseur63

    Re : Découvrir le mésolithique en France ... Mais comment ?

    Bonsoir Philippe ...

    Pour l'Aubrac et son glacier voir dans la collection des guides Géologiques régionaux édité par Masson :

    " Causses Cévennes Aubrac "
    Auteur : Jacques ROUIRE et Claude ROUSSET

    2é édition (avec mise à jour ) publiée en 1980.

    Jacques ROUIRE était Ingénieur Géologue au BRGM.

    C'est lui qui m'a formé à la géologie de terrain et à la Spéléologie ..

    Géocroiseur63.

    Dans le guide , les itinéraires décrits permettent d'étudier les zones englacées du grand glacier qui a recouvert l'Aubrac lors des dernières glaciations.

  21. #17
    Geocroiseur63

    Re : Découvrir le mésolithique en France ... Mais comment ?

    Bonjour ,

    Voir aussi dans " Les Annales de Géographie/année 1970/433/pp.292-310

    Sujet : " Le glaciaire de l'Aubrac "

    Auteur : Claude ROUSSET.

    article partiel dans Persée..

    Géocroiseur63.

  22. #18
    philippedelimoges

    Re : Découvrir le mésolithique en France ... Mais comment ?

    Merci Géocroiseur63 (trouvé : https://www.persee.fr/doc/geo_0003-4...m_79_433_15124)

    Cordialement

  23. Publicité
  24. #19
    tezcatlipoca

    Re : Découvrir le mésolithique en France ... Mais comment ?

    Nouvelle étape de ce tour de France du mésolithique, voici un extrait d'article partiellement consacré à un site du mésolithique jurassien sur le site de l'INRAP, publié en janvier 2020 :

    https://www.inrap.fr/un-site-du-haut...ntarlier-14827

    SUR LES TRACES DES CHASSEURS-CUEILLEURS DU MÉSOLITHIQUE

    Durant le Mésolithique, des populations nomades, derniers représentants des chasseurs-cueilleurs d'Europe de l'Ouest, ont occupé le secteur des Gravilliers. Une nette amélioration des conditions climatiques, faisant suite à la dernière glaciation, favorise le développement du couvert forestier sur le massif du Jura. Le noisetier remplace progressivement le pin et le bouleau, avant l'installation de la chênaie mixte. La faune forestière (cerf, aurochs, sanglier, chevreuil...) y règne en maître, accompagnée par les espèces carnivores (loup, lynx, ours brun...). L'homme s'adapte à ces espaces et adopte l'arc comme arme de chasse.

    À Pontarlier, cette période est représentée par du matériel en silex (outillage et déchets de taille) abandonné par les Mésolithiques. L’essentiel de ces restes témoigne d’activités de taille qui relèvent de la fabrication d’armatures microlithiques (petits éléments retouchés, de forme géométrique, fixés sur les hampes de flèches en pointe et en barbelure). Ces armatures sont des marqueurs culturels, c’est-à-dire que leur type va varier selon les périodes et les cultures. Ainsi, les restes retrouvés permettent de dire que le site est occupé durant toute la durée du Mésolithique entre 9600 et 6000 avant notre ère.
    Dans cet intervalle, plusieurs phases se distinguent. Si le site est fréquenté de façon discrète au début de la période, l’occupation semble s’intensifier pendant la seconde moitié du Premier Mésolithique, entre 8500 et 7400 avant notre ère. Deux datations obtenues sur coquilles de noisette carbonisées confirment ces observations avec une première située entre 8353 et 8278 et une seconde entre 7498 et 7323 avant notre ère. Les types d’armatures dominants sont alors les triangles scalènes et les pointes de Sauveterre. Ces éléments, qui traduisent des influences culturelles méridionales (culture du Sauveterrien), se rencontrent également à la même période sur les gisements situés en bordure du Jura (à Ruffey-sur-Seille ou à Dammartin-Marpain, par exemple). Pour la fabrication de ces armatures, les tailleurs semblent privilégier l’utilisation de silex locaux présents dans un rayon de 10 km autour de Pontarlier, ainsi que des matériaux plus lointains provenant notamment du plateau lémanique.

    LES CHASSEURS DU SECOND MÉSOLITHIQUE

    A ces groupes sauveterriens vont succéder les chasseurs du Second Mésolithique, qui occupent le site entre 7500 et 6000 avant notre ère. Ces groupent modifient leurs techniques de taille et adoptent une méthode de débitage des lamelles par percussion indirecte (qui s’oppose à la percussion directe utilisée durant la phase précédente). Les lamelles sont transformées en armatures caractéristiques de forme trapézoïdale. Une partie de ces lamelles vont également être aménagées de plusieurs encoches, destinées notamment à la régularisation des hampes de flèche (lamelles dites « Montbani »). Ces changements techniques semblent s’accompagner d’une modification dans les stratégies d’approvisionnement avec une utilisation majoritaire de silex provenant de la bordure du premier plateau jurassien, les affleurements les plus proches se trouvant dans la vallée de la Loue. Globalement, la nature des vestiges évoque une multitude d’occupations courtes qui se succèdent au même endroit sur un intervalle de temps relativement long. Ce type d’occupation peut en partie s’expliquer par la position stratégique du site, à la fois situé au débouché du décrochement de Pontarlier (axe de passage majeur qui permet de traverser le massif du Jura d’ouest en est) et en bordure de la vaste zone humide de la Chaux d’Arlier qui pouvait constituer un secteur de chasse privilégié. Le passage au Néolithique et au mode de de vie d’agriculteur-éleveur semble marquer l’abandon du site.

Discussions similaires

  1. QR - Dix road trips pour découvrir la France autrement
    Par RSSBot dans le forum Définitions et Questions / Réponses
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/04/2019, 15h40
  2. Coefficient de Fourier réel, comment en découvrir l'expression?
    Par MrSteveWonder dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/05/2016, 22h01
  3. Souhaite découvrir les statistiques, comment faire !?
    Par kamuidragon2002 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/03/2015, 18h17
  4. Réponses: 24
    Dernier message: 29/07/2014, 20h24