Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Commentaire de texte (Hegel) > Help ! I need somebody Help ! lalala



  1. #1
    Shenzi

    Question Commentaire de texte (Hegel) > Help ! I need somebody Help ! lalala


    ------

    Bonjour, bonsoir, bonne nuit, c'est selon

    Alors, je dois commenter un texte d'Hegel mais moi et la philosophie, ça fait deux !

    Le texte est le suivant :
    "En ce qui concerne le maintien du corps, ce qui s'offre au premier coup d'oeil c'est la station droite de l'homme. Le corps animal court parallèlement au sol. La gueule et l'oeil suivent la même direction que l'échine. L'animal ne peut de lui-même faire cesser ce rapport avec la pesanteur, qui le distingue. L'opposé a lieu chez l'homme, puisque l'oeil regardant en avant, dans sa direction naturelle, fait un angle droit avec la ligne de la pesanteur et du corps. L'homme peut aussi, à la vérité, marcher à quatre pattes, et c'est ce que font les enfants. Mais, aussitôt que la conscience commence à s'éveiller, il rompt le lien animal qui l'attache au sol, il se tient droit et libre. Se tenir droit est un effet de la volonté. Car si nous cessons de vouloir, notre corps se laissera aller et retombera sur le sol. Par cela seul, la station droite exprime déjà une signification spirituelle. Le fait de se lever sur le sol, étant lié à la volonté, dépend de l'esprit et indique la liberté. Aussi a-t-on coutume de dire d'un homme qui a un caractère indépendant, qui ne soumet pas ses sentiments, ses opinions, ses projets et ses desseins à ceux d'autrui, qu'il se tient ferme sur ses jambes."

    J'ai déjà effectuer l'analyse linéaire mais je tourne un peu en rond parce qu'il y a quelques "points noirs" ... C'est ce concept de liberté là, que j'ai du mal à cerner... Hegel dit-il que l'Homme est debout parce qu'il est libre ou inversement, qu'il est libre parce qu'il est debout ?! Quel est le rapport entre la station droite de l'Homme et sa liberté ? La liberté est une notion qui apparait avec la conscience ? Je sens que mon raisonnement tourne autour du pot sans comprendre le fin fond de la chose..

    Si quelqu'un peut m'éclairer et éventuellement me faire remarquer des points importants, j'en serais ravie !

    Merci d'avance !

    A bientôt

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    quetzal

    Re : Commentaire de texte (Hegel) > Help ! I need somebody Help ! lalala

    hau c'est une blague ce texte??? parceque c'est n'importe quoi de A a Z...

    ça a la gueuele d'un mac-do, et je me sent l'âme d'un josé bové... ce truc ne demande qu'une seule chose, une critique sans merci, un démontage jusqu'a la racine... hegel est un vieux crouton !!! mais bonon peu pas lui en vouloir il ne connaissait pas les theorie de darwin, freud, et le reste des sciences...

    l'homme qui se relève parcequ'il est libre, mort de rire...

    le seul commentaire valble a ce texte, est:
    depuis hegel les sciences naturelles ont fait d'enorme progrès dans la definition de l'homme... hegel etais un homme de son temps et pose une définition propre a la vision de l'homme de son epoque... mais a lire ce texte aujourd'hui ce texte plutôt a rire par sa naiveté quand au ressord de la condition humaine...


    Citation Envoyé par hegel 1812
    En ce qui concerne le maintien du corps, ce qui s'offre au premier coup d'oeil c'est la station droite de l'homme. Le corps animal court parallèlement au sol. La gueule et l'oeil suivent la même direction que l'échine. L'animal ne peut de lui-même faire cesser ce rapport avec la pesanteur, qui le distingue. L'opposé a lieu chez l'homme, puisque l'oeil regardant en avant, dans sa direction naturelle, fait un angle droit avec la ligne de la pesanteur et du corps.
    1) les oiseaux sont aussi des bipèdes..(ou es la distinction avec l'homme sur ce point??)
    2) un oeil regarde toujours devant lui ou qu'il soit placé...
    3) en ce qui concerne les deux yeux, beaucoup d'animaux ont une vision binoculaire, permettant une vision stéréoscopique, enparticulier tout les prédateurs
    4) ce n'est pas l'oeil qui fait un angle droit, mais la tete humaine... la position des yeux est ici contigente(ne pourrais ne pas etre) a cet angle...

    Citation Envoyé par hegel 2012
    L'homme peut aussi, à la vérité, marcher à quatre pattes, et c'est ce que font les enfants. Mais, aussitôt que la conscience commence à s'éveiller, il rompt le lien animal qui l'attache au sol, il se tient droit et libre. Se tenir droit est un effet de la volonté.
    1)l'homme ne rompt jamais son lien avec l'animalité, il est un sapiens-sapiens, son code génétique le démontre,
    2) les animaux son aussi doué de conscience a un degré qui leur propre, quand a se tenir debout,
    3)ce n'est pas un effet de sa volonté mais celui de l'education, de la culture, comme le démontre l'éducation de l'enfant loup dans le film de truffaut, c'est une possiblité de physique de l'humain, mais qui peut ne pas etre dévelloper..

    Citation Envoyé par hegel 2025
    Car si nous cessons de vouloir, notre corps se laissera aller et retombera sur le sol. Par cela seul, la station droite exprime déjà une signification spirituelle.
    la station debout est un shème de comportement aquis, comme la byciclette, la volonté ni est pour rien et c'est même l'inverse, il faut de la volonté pour se metre a genou, comme pour tomber volontairement de velo...
    quand a la dimension spirituelle de la station debout, comment dire, il est préférable de se reporter au shème propre de l'evolution humaine pour en rendre compte... et l'on y voit aucune dimension spirituelle... si l'homme avait une dimension spirituelle il aurait les yeux sur le haut du crane afin de mieux comtempler les etoiles... afin de meiux tendre vers la transcendance... mais l'on sais que celui-ci est debout depuis plus de 6millions d'année, c'est même un trait du genre humain(bipédie originelle)
    et ceci n'a donc rien a voir avec sa nature spitituelle, car a cette epoque l'homme avait le cerveau gros comme une mandarine...

    Citation Envoyé par hegel 2001 l'odyssée de l'espèce
    Le fait de se lever sur le sol, étant lié à la volonté, dépend de l'esprit et indique la liberté. Aussi a-t-on coutume de dire d'un homme qui a un caractère indépendant, qui ne soumet pas ses sentiments, ses opinions, ses projets et ses desseins à ceux d'autrui, qu'il se tient ferme sur ses jambes."
    que dire, que faire avec des opinions aussi mal argumentée et aussi mal foutue...
    et c'est la marmotte qui envellope le chocolat dans le papier, peut-etre M. hegel...
    bon la fin du texte ne vaut pas beaucoup mieux, l'argumentation est logique ce qui n'est pas si mal, mais ne repose en fait que sur des opinions, et des faits très mal etayé...
    bon là, j'ai une crise de fou-rire pendant 20 minutes...
    tout cela n'a aucun sens, les argument ne tiennent pas debout, ce qui de fait implique des rapports logiques completement délirant...
    la fin est encore plus térrible puisqu'hegel par d'une métaphore de la volonté, et du carractère fort humain, "se tenir droit sur ses jambes" tente de lui donner une nature universelle propre a l'homme en l'expliquant par la dignité propre et spirituelle de la station debout de l'humain en face de l'animal...

    en fait je suis attérré par la connerie de ce texte, c'est tellement stupide au jours d'aujourd'hui, qu'a part en rire je ne vois même pas ce que l'on peu en faire... un avion en papier??? ça n'a de valeur philosophique que dans une histoire de la philosophie, afin de bien mettre en exergue l'evolution de la pensée humaine sur l'homme dans le temps... en soi, la question de depart ayant trait a la volonté humaine, en passant par le mode de resolution, et par les arguments choisi ce texte ne vaut absolument rien... on peux juste accorder a hegel d'avoir fait un texte logiquement correct... et de ne pas avoir fait de faute d'orthographe...

    a part faire une critique du texte au vitriol, c'est a dire exercé ton esprit critique(philosphique) en face d'une argumentation completement obsolète, il n'y a rien a dire d'autre sur ce texte... rentrer dans ce texte en posant comme juste tout cela serait une erreur momumentale aujourd'hui... ce texte est trop anciens, et trop naif sur la nature humaine pour etre encore décent philosophiquement parlant...

  4. #3
    Auguste

    Re : Commentaire de texte (Hegel) > Help ! I need somebody Help ! lalala

    [QUOTE=quetzal]hau c'est une blague ce texte??? parceque c'est n'importe quoi de A a Z...

    ça a la gueuele d'un mac-do, et je me sent l'âme d'un josé bové... ce truc ne demande qu'une seule chose, une critique sans merci, un démontage jusqu'a la racine... hegel est un vieux crouton !!! mais bonon peu pas lui en vouloir il ne connaissait pas les theorie de darwin, freud, et le reste des sciences...

    QUOTE]

    j'aime ta réaction, Quetzal, c'est du brut de décoffrage. Mais l'émotion conduit parfois à l'excès... C'est un vieux croûton qui te cause.

  5. #4
    quetzal

    Re : Commentaire de texte (Hegel) > Help ! I need somebody Help ! lalala

    oui oui, je vois a peu près ce que tu veux dire, mais ce texte de hegel semble etre une réelle invitation a la critique... il est simplement hors d'age, et ce n'est sans doute pas le meilleur texte de hegel... comme si le professeur avait specialement pris ce texte pour tester l'esprit critique de ses élèves... en tout cas c'est une belle introduction a la philosophie historique de hegel...

    mais le problème que rencontre hegel ici est valable pour nombre de philosophe ayant assis une part de leur philosphie sur une connaisance approximative de la nature... ont ne peux pas leur en vouloir, mais la dichotomie entre les connaissance actuelle et celle de son temps sont quand même assez flagrante pour le remarquer de suite...

    j'ai dit que hegel étais un vieux crouton, t'es sur non, loin de là, mais ça fait tellement longtemps que je revais de le prendre en defaut, que je me suis un peu trop laché... en plus la c'est trop facile, autant parler de créationisme a yoyo, il vas devenir tout rouge de suite(salut yoyo )

    mais il est vrai que le profésseur aurait peut-etre du parler d'aristote et de la musique des sphères par exemple, cela aurait encore plus facile... mais je pense que le but n'étais pas vriament là... amon avis tout les gamins bien scolairement vont abandonner tout esprit critique devant la suprématie de la pensée hégélienne a l'oeuvre et oublier d'emettre la moindre critique sur ce qu'il sont en train de lire...
    j'aimerais bien présent lors de la correction, avec leur 7/20, leur 5/20 en éssayant de démeller ces pensées de hegel qui ne relève plus que de l'opinion plus que de la philosophie...

    bon OK, je le redit hegel n'est pas un vieux crouton, peut-etre juste un peu périmé sur certains de ces propos...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    KATHOLOU

    Re : Commentaire de texte (Hegel) > Help ! I need somebody Help ! lalala

    Citation Envoyé par quetzal
    hau c'est une blague ce texte??? parceque c'est n'importe quoi de A a Z...

    ça a la gueuele d'un mac-do, et je me sent l'âme d'un josé bové... ce truc ne demande qu'une seule chose, une critique sans merci, un démontage jusqu'a la racine... hegel est un vieux crouton !!! mais bonon peu pas lui en vouloir il ne connaissait pas les theorie de darwin, freud, et le reste des sciences...

    l'homme qui se relève parcequ'il est libre, mort de rire...

    le seul commentaire valble a ce texte, est:
    depuis hegel les sciences naturelles ont fait d'enorme progrès dans la definition de l'homme... hegel etais un homme de son temps et pose une définition propre a la vision de l'homme de son epoque... mais a lire ce texte aujourd'hui ce texte plutôt a rire par sa naiveté quand au ressord de la condition humaine...



    1) les oiseaux sont aussi des bipèdes..(ou es la distinction avec l'homme sur ce point??)
    2) un oeil regarde toujours devant lui ou qu'il soit placé...
    3) en ce qui concerne les deux yeux, beaucoup d'animaux ont une vision binoculaire, permettant une vision stéréoscopique, enparticulier tout les prédateurs
    4) ce n'est pas l'oeil qui fait un angle droit, mais la tete humaine... la position des yeux est ici contigente(ne pourrais ne pas etre) a cet angle...


    1)l'homme ne rompt jamais son lien avec l'animalité, il est un sapiens-sapiens, son code génétique le démontre,
    2) les animaux son aussi doué de conscience a un degré qui leur propre, quand a se tenir debout,
    3)ce n'est pas un effet de sa volonté mais celui de l'education, de la culture, comme le démontre l'éducation de l'enfant loup dans le film de truffaut, c'est une possiblité de physique de l'humain, mais qui peut ne pas etre dévelloper..


    la station debout est un shème de comportement aquis, comme la byciclette, la volonté ni est pour rien et c'est même l'inverse, il faut de la volonté pour se metre a genou, comme pour tomber volontairement de velo...
    quand a la dimension spirituelle de la station debout, comment dire, il est préférable de se reporter au shème propre de l'evolution humaine pour en rendre compte... et l'on y voit aucune dimension spirituelle... si l'homme avait une dimension spirituelle il aurait les yeux sur le haut du crane afin de mieux comtempler les etoiles... afin de meiux tendre vers la transcendance... mais l'on sais que celui-ci est debout depuis plus de 6millions d'année, c'est même un trait du genre humain(bipédie originelle)
    et ceci n'a donc rien a voir avec sa nature spitituelle, car a cette epoque l'homme avait le cerveau gros comme une mandarine...


    que dire, que faire avec des opinions aussi mal argumentée et aussi mal foutue...
    et c'est la marmotte qui envellope le chocolat dans le papier, peut-etre M. hegel...
    bon la fin du texte ne vaut pas beaucoup mieux, l'argumentation est logique ce qui n'est pas si mal, mais ne repose en fait que sur des opinions, et des faits très mal etayé...
    bon là, j'ai une crise de fou-rire pendant 20 minutes...
    tout cela n'a aucun sens, les argument ne tiennent pas debout, ce qui de fait implique des rapports logiques completement délirant...
    la fin est encore plus térrible puisqu'hegel par d'une métaphore de la volonté, et du carractère fort humain, "se tenir droit sur ses jambes" tente de lui donner une nature universelle propre a l'homme en l'expliquant par la dignité propre et spirituelle de la station debout de l'humain en face de l'animal...

    en fait je suis attérré par la connerie de ce texte, c'est tellement stupide au jours d'aujourd'hui, qu'a part en rire je ne vois même pas ce que l'on peu en faire... un avion en papier??? ça n'a de valeur philosophique que dans une histoire de la philosophie, afin de bien mettre en exergue l'evolution de la pensée humaine sur l'homme dans le temps... en soi, la question de depart ayant trait a la volonté humaine, en passant par le mode de resolution, et par les arguments choisi ce texte ne vaut absolument rien... on peux juste accorder a hegel d'avoir fait un texte logiquement correct... et de ne pas avoir fait de faute d'orthographe...

    a part faire une critique du texte au vitriol, c'est a dire exercé ton esprit critique(philosphique) en face d'une argumentation completement obsolète, il n'y a rien a dire d'autre sur ce texte... rentrer dans ce texte en posant comme juste tout cela serait une erreur momumentale aujourd'hui... ce texte est trop anciens, et trop naif sur la nature humaine pour etre encore décent philosophiquement parlant...
    Il semble que ta lecture très litteral d'un texte dont tu semble ne jamais avoir fréquenté la pensée de l'auteur le voue aux gémonies de l'oubli. Il est vrai qu'aborder Hegel ou tout autre pensée de l'idéalisme allemand requiert plus de courage qu' un article de science et vie ( junior? ).A ta décharge je reconnais que le texte à commenter n'est pas le plus pertinent et le plus lumineux qu'il ait pondu.Hegel précise ailleurs que le passée ne s'ouvre qu'à la mesure de l'envie de savoir qui anime l'esprit.C'est aussi à lui que l'on doit ce que tu semble ignorer aves la résolution synthétique de l'opposition thèse-antithèse, qui consiste à examiner l'ensemble des arguments contradictoires, et non un arbitraire dogmatique , fut-il scientiste.L'image de la station debout (il savait ,tout comme Platon que l'homme est un bipède sans plume), est certes la position de la survie mais surtout la posture qui libere de sa gangue animale ,les facultés non exploitées de l'homo-faber et tout le développement symbolique imaginaire qui confére à l'homme un surcroit de liberté qui sans bien-sur lui permettre de s'en libèrer , lui permet d'interroger ses instincts pour le plus grand bonheur savant d'auguste pour qui nous ne semblons être qu' un amas de cellules parfaitement déterminé.

  8. #6
    KATHOLOU

    Re : Commentaire de texte (Hegel) > Help ! I need somebody Help ! lalala

    J'espère ne pas avoir fait affront à la sagesse d'Auguste, mais c'etait à la pétulance de Quetzal que je m'adressais.

  9. Publicité
  10. #7
    Auguste

    Re : Commentaire de texte (Hegel) > Help ! I need somebody Help ! lalala

    Pour la sagesse d'Auguste, il faudra repasser lundi. Si j'avais ce genre de devoir à faire, je chercherais Hegel dans l'Encyclopédie Universelle. L'article est excellent comme il fallait s'y attendre. La pensée d'Hegel est particulière et il n'est certainement pas à prendre au pied de la lettre. Il est tordu comme tordu.
    Bien sur qu'Hegel est un vieux cageot auquel on a envie de donner un coup de pied ! Mais son commentaire, qui n'est pas facile, permet à l'élève de philosophie d'acquérir des outils intellectuels pour se sentir à l'aise par la suite.
    Que dit-il ? Je simplifie. Que la station debout, qui marque une rupture avec l'animalité par la perpendicularité du regard par apport aux fonctions vitales, induit la volonté de voir et c'est dans cette posture qu'il ne peut que demeurer homme, ou quelque chose dans ce genre. C'est une image d'un gars qui n'a pas inventé l'eau chaude, surtout qu'il a du le pomper sur quelqu'un.
    Après tu en remets une louche : voir c'est la liberté, voir c'est savoir, comparer, choisir. Et bla bla bla, liberté ! Oyé.
    Si tu ouvres l'Encyclopédie Universelle pour pomper un peu de vocabulaire, des tournures de phrases, tu soignes les fautes d'orthographe et tu écris proprement, tu devrais taper dans les 9 ou 10/20. C'est pas le Pérou mais tu te referas sur un autre sujet. Tu vas bien tomber sur Star Académy un jour ! Et dis-toi que tu as du bol car il existe d'autres passages d'Hegel autrement plus vicieux !
    Dernière modification par Auguste ; 03/11/2004 à 15h35.

  11. #8
    quetzal

    Re : Commentaire de texte (Hegel) > Help ! I need somebody Help ! lalala

    rien a faire katholou, je suis désolé, hegel est un grand homme, il a ecrit des milliers de page plus précise que beaucoup d'autre et c'est en cela qu'il mérite plus que du respect...
    mais en tant que philosophe hegel lui-même n'aurait pas suporter si il avait même juste la connaissance d'un science et vie junior que l'on ne critique pas avec verdeur le texte qu'il avait commit 150ans plus tôt... cela aurait été une insulte a la force de sa pensée, et a la logique de ses propositions.. avoir des beni-oui-oui n'est bon que pour les dogmatiques, pas pour un philosophe... la critique est sa raison d'etre mais aussi le moteur de la raison... et je supose que vu le niveau atteind par hegel, si il avait pris le temps de faire une critique de ce texte, il l'aurait démonté encore plus joyeusement que je ne l'ait fait... tant son argumentation est faible...

    mais il y a une donnée que tu n'a pas intégré a ta petite critique, l'homme ne sort jamais de la gangue de l'animalité, même en se relevant il reste un animal, ce n'est pas en se relevant, qu'il devient autre chose que sapiens sapiens, il reste dans la lignée humaine... l'homme ne se pense etre un hors-la-nature que parcequ'il n'a pas une connaissance très claire de son histoire... et qu'il se pense encore sous nos lattitude etre un etre de la transcendance.. un vieux reste d'une mythologie, d'une cosmogonie en perte de vitesse... l'homme est historiquement un etre de Nature, et si il y du divin chez l'homme, du mystère, il ne le doit pas a une trescandance, mais bien plutôt a une immanance... inutile de vouloir défendre hegel dans ce texte... car il n'a plus aucun sens... ormis pour celui qui se cramponne a une branche vermoulu de l'arbre de la connaissance, et de la philosphie... l'idée de l'homme que met en valeur ici hegel, est clairement un Homme quasi-divin, supérieur en tout a cette térrible mecanique animale, et a cette Nature honni, sans âme que descartes dans un tourbillon et d'un trait de plume avait celler le sort... un sort prenant la suite d'un noé a la sortie de l'arche ou l'homme devenait adns une malediction "la terreur" de tout ce qui vit grouille et rampe... rien a faire de cet homme-là, de cet homme né du glebeux, noyé par le divin par sa mechanceté, celui-ci a cuit sous les lumières et darwin a su le sortir de cette gangue d'ignorance sur son en-soi... freud a sa suite a ouvert son âme pour en extirper les douleurs maladivement contenue.. rien a faire, l'homme tiens son âme du serpent, et non de dieu, il reste et resteras animal et ce jusqu'a temps qu'il se conçoive comme animal, et apte par le jugement a comprendre ce que cela signifie... la cartharsis de l'animalité en l'homme n'en est qu'a ses debuts pour une petite partie de l'humanitée... et la morale qui nous fait parrait-il grandir, a peine a faire entre le mont sinai, et les megatonnes entreposé par cet animal politique, aux creux même de sa terre mère... le "tu ne tueras point", est encore un doux rèves a cette plèbe... l'Homme n'est encore qu'a genou transi de peur, incapable de tendre la main, incapable de parler et de se mettre debout et de relever la tete, dans une danse face au soleil... en face de sa Nature...

    je cherche un homme disait le cynique seul a travers les rues et ce n'est pas ce texte de hegel-le-grand qui viendras dans une métaphore débile, dans une claudication intellectuelle rendre la réalité de notre médiocrité, ou d'une tengible supériorité... qui aujourd'hui voit un singe dans sa glace?? qui?? personne! pensée refoulée de nos instand intimes au plus profond du gourbi de notre insconscience, refoulé audela du sens metaphysique des rèves en des galots montrueux... notre animalité se dresse fière comme l'ombre au voyageur esseulé... elle transparait partout, de déodorant en serviete hyginique, de PQ en lessive qui lave plus blanc, térrible elle nous fait chanter notre aliéantion a l'espèce en des mélodies douce-amer et la nome affectueusment amour, puis se fait retendre la peau quand a plus d'age elle reprend ses droits...

    Et hegel dans tout cela, sifflote avec une humanitée morte, sifflote sur cet homme droit fier de sa transcendance, de son essence divine, de se souffle qui l'a rendue aveugle et près au sacrifice de cet aimant berger... il sifflotte dans sa propre ignorance, tance et idéalise a travers les décenies tout en continuant de porter au nue ce qui est dans la boue, affalé et misereux... la grandeur de l'Homme est de ce connaitre soi-même, il faudrais pas l'oublier...

  12. #9
    KATHOLOU

    Re : Commentaire de texte (Hegel) > Help ! I need somebody Help ! lalala

    SI ce n'est qu'un problème sémantique . Bien-sur qu'aucune dénégation de l'animalité de l'homme ne tient la route , mais il n'est qu'a observer la forme anti-naturelle de ta verve plumifère , dont l'emphase et la pompe, digne des meilleurs salons ridiculement prècieux qu'epingle Molière, ne le dispute hélas pas à la rigueur nécessaire à ces questions(concours de phrases inter-minables), pour prendre conscience que l'homme véritable ,c-a-d dans sa particularité propre , se rencontre sur un autre registre qui celui des hormones et du système limbique qui est plutot l'objet de la bio-chimie que de la philosophie. Celle-ci doit certes retrouver un sens à son action ,mais n'est-ce pas sa nature propre que de déterminer elle-même son objet à mesure que la connaissance progresse afin de se situer à sa véritable place comme marge ou limite du questionnement. La philo n' est que questionnement limite

  13. #10
    Shenzi

    Talking Re : Commentaire de texte (Hegel) > Help ! I need somebody Help ! lalala

    Wow wow wow les gars, vous m'embrouillez plus qu'autre chose

  14. #11
    Shenzi

    Exclamation Re : Commentaire de texte (Hegel) > Help ! I need somebody Help ! lalala

    Citation Envoyé par quetzal
    amon avis tout les gamins bien scolairement vont abandonner tout esprit critique devant la suprématie de la pensée hégélienne a l'oeuvre et oublier d'emettre la moindre critique sur ce qu'il sont en train de lire...
    j'aimerais bien présent lors de la correction, avec leur 7/20, leur 5/20 en éssayant de démeller ces pensées de hegel qui ne relève plus que de l'opinion plus que de la philosophie...
    Hum, tous les élèves ne sont pas des moutons qui vont dire amen bien sagement à tout ce que dit Hegel.. mais il faut bien dans un premier temps "démêler ses pensées" avant de pouvoir en faire une critique... Perso, j'ai jamais prétendu adhérer à ses idées, le fait que d'autres animaux sont bipèdes et autres points de vue scientifiques me sont venus à l'esprit..

  15. #12
    quetzal

    Re : Commentaire de texte (Hegel) > Help ! I need somebody Help ! lalala

    tu est dur avec moi katholou, j'y ait pourtant mis tout mon coeur, ma finesse, et ma plus fine plume... mais il est vrai qu'a force de lire des proses ancienne, celle-ci finissent toujours par laisser quelques traces

    un Homme véritable?? enfin pourquoi pas, si tu souhaite une autre notion de l'homme en dehors de sa nature, et de la Nature, mais ce n'est qu'une question de philosophie et de point de vue sur la question... mais comment faire, comment trouver un audela a la réalité crue de l'humain???... comment passer outre cette réalité-là, qui n'est malgré tout qu'une dérivée du biologique et de quelques molécule bien agencé au cours du temps... après cela, l'on peu toujours chercher quelquechose qui n'existe pas, une spécificité Humaine par exemple, qui se réduit comme une peau de chagrin au soleil de la connaissance... je veux bien tout cela, mais cela n'a pour moi que l'interet des madeleines de proust... il est plus interressant aujourd'hui de comprendre le pourquoi de l'ignorance de l'homme sur lui-même et son comportement aberant et irrationel, comprendre sa detresse psychologique, philosphique, a etre de ce monde-là qui n'est pas fait pour lui.. résoudre l'essence de cette Nature qui le porte et lui prette existance, celle qu'il ne peut plus nier, et trouver une morale, une ethique qui soit en accord avec ce qu'il sait de lui... afin que ces pratiques soit en accord avec l'ethique, mais aussi avec sa nature profonde... immanante et biologique... d'etre de Nature...... pour moi, les problème de l'homme vienne de se refus ancestral de se voir comme un animal, de se sentir avant tout biologique, et de se préférer une ascendence idéale theologique, mais a mille lieu de ses vrais besoin...
    la philosophie est un tout et elle ne saurait ignorer une part du savoir au pretexte que celui-ci l'entrave dans sa liberté et son imaginaire conceptuel, et lui impose d'emblé les limites et les connaissance qui lui manquait(voir le texte de hegel ci-dessus).. comme une sorte de sorte de principe de réalité(quel qu'elle soit)...
    pour le reste je serais globalement d'accord avec toi pour se renouvelement du penséen, et d'une pensée des limites a l'entendement...

    A+
    désolé pour la bafouille précédente, mais je crois que celle-ci a quand même quelques profondeur audela du style mais aurait sand oute besoin d'une bonne mise en abîme hihihi...
    Dernière modification par quetzal ; 03/11/2004 à 18h42.

  16. Publicité
  17. #13
    quetzal

    Re : Commentaire de texte (Hegel) > Help ! I need somebody Help ! lalala

    Citation Envoyé par shenzi
    Hum, tous les élèves ne sont pas des moutons qui vont dire amen bien sagement à tout ce que dit Hegel.. mais il faut bien dans un premier temps "démêler ses pensées" avant de pouvoir en faire une critique... Perso, j'ai jamais prétendu adhérer à ses idées, le fait que d'autres animaux sont bipèdes et autres points de vue scientifiques me sont venus à l'esprit..
    heureux de te l'entendre dire, car ce jeu-là est une spécialité de la part de certains prof... mais d'après ce que j'ai put entendre, y'en a trop peu qui réagisse et ose aller contre le texte...
    alors que c'est quand même le but de l'initiation a la philosophie.. apprendre a penser par soi-même et etre capable d'amorcer une critique organisé(en bataille rangé) contre l'auteur, ou la citation... mettre l'auteur en doute pour ne mieux sentir les limites et puis finalement ne pas lui donner tort, car généralement ils ont pas tout a fait tort... hihihi

    A+ et bonne chance pour tes exams

Discussions similaires

  1. commentaire de texte sur Hegel => HELP !
    Par the_cat_1 dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/12/2004, 10h04
  2. Hegel L'esthetique (commentaire)
    Par fatia85 dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/12/2004, 01h02
  3. commentaire sur Hegel
    Par JIMBO dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/12/2004, 14h27
  4. Commentaire d'un texte de Hegel extrait de l'esthétique.
    Par marinch dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/05/2004, 17h01