Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 36 sur 36

Test de QI



  1. #31
    [PSO]Fabrice.g

    Re : Test de QI


    ------

    Et moi qui suis en doctorat de psychologie , je te dis qu'un test qui ne passe pas l'épreuve du test-retest n'est pas un test fidèle.

    Ensuite, il y a évidemment une variabilité intra-individuelle, mais celle-ci est insignifiante. Avoir un score de 102 le Vendredi soir, et de 110 le lundi matin ne représente pas une différence significative. Généralement, on considère que deux scores sont différents (c'est les différences de QI dont je parle) si l'écart entre les deux dépasse un écart-type (15 points, donc des scores compris entre 85 et 115 ne sont absolument pas différents de la moyenne =100) et seuls des scores différant de 2 écarts types de la moyenne commencent à être problématiques (soit inférieurs à 70, ou supérieur à 130).

    -----

  2. #32
    quetzal

    Re : Test de QI

    test métrologique, ou météorologique, ma foi j'hésite

  3. #33
    halman

    Re : Test de QI

    Citation Envoyé par Cyrille999
    De là à penser que ça ne mesure rien, ou que tu peux gagner 35 points en allant en semaine de vacances à la campagne (tu me donnes, halman, les auteurs de cette expérience, je suis fasciné), il y a "gap", non, "a black hole".
    Cyrille
    Toutes les personnes qui ont fait l'essais, dont moi, de ma famille, des collègues, les différences sont impressionnantes à quelques heures, semaines d'intervalle.

    Surveillés par une psychologue, chronometrés.

    Le stress, l'angoisse, la fatigue perturbent les raisonnements.

    C'est flagrant dans la vie courante, et dire le contraire est à mon avis manquer disons, de lucidité sur soi même.

    On se rend tous parfaitement compte qu'intellectuellement nous sommes nettement plus performants à certaines, heures, certains jours, dans certaines conditions.

    Puisque le qi mesure la capacité à résoudre des problèmes, mathématiques, logiques ou autres, peut importe, alors qu'on m'explique en pratique pourquoi au travail les gens résolvent un problème informatique en quelques secondes le matin, à la fraiche, et n'y arrivent pas ou en plusieurs minutes le soir avant de partir chez soi. (le meme problème évidemment)

    Et pourquoi lorsque personnellement je suis à Paris, pendant mes mois de travail il me faut des semaines pour résoudre un problemme de programmation, je parles de programmation scientifique, genre écrire des logiciels d'astronomie, et pas écrire quelques petites formules dans un tableur ; alors qu'à la campagne, le meme problème je le résoud en à peine une heure.

    Si mes collègues psy me confirment que l'environnement psychique, le stress, la fatigue influent considérablement sur le qi, c'est tellement flagrand dans la vie courante qu'il me parait curieux de le contester.

  4. #34
    Cyrille999

    Angry Re : Test de QI

    Citation Envoyé par halman
    Toutes les personnes qui ont fait l'essais, dont moi, de ma famille, des collègues, les différences sont impressionnantes à quelques heures, semaines d'intervalle.

    Surveillés par une psychologue, chronometrés.

    Le stress, l'angoisse, la fatigue perturbent les raisonnements.

    C'est flagrant dans la vie courante, et dire le contraire est à mon avis manquer disons, de lucidité sur soi même.

    On se rend tous parfaitement compte qu'intellectuellement nous sommes nettement plus performants à certaines, heures, certains jours, dans certaines conditions.

    Puisque le qi mesure la capacité à résoudre des problèmes, mathématiques, logiques ou autres, peut importe, alors qu'on m'explique en pratique pourquoi au travail les gens résolvent un problème informatique en quelques secondes le matin, à la fraiche, et n'y arrivent pas ou en plusieurs minutes le soir avant de partir chez soi. (le meme problème évidemment)

    Et pourquoi lorsque personnellement je suis à Paris, pendant mes mois de travail il me faut des semaines pour résoudre un problemme de programmation, je parles de programmation scientifique, genre écrire des logiciels d'astronomie, et pas écrire quelques petites formules dans un tableur ; alors qu'à la campagne, le meme problème je le résoud en à peine une heure.

    Si mes collègues psy me confirment que l'environnement psychique, le stress, la fatigue influent considérablement sur le qi, c'est tellement flagrand dans la vie courante qu'il me parait curieux de le contester.
    Je suis d'accord avec toi, sur le principe, qu'il puisse exister des variations, mais pas sur la méthodologie ou les sources....

    De plus, faire un test à quelques heures de différence n'a aucun sens !!!!

    Tu sais, ce que tu affirmes, ça serait une bombe dans la collectivité scientifique. Penses tu que personne n'a évalué les dimensions affectives, même si l'on y revient, sur les performances intellectuelles ?

    Tu te moques de qui pour dire que tu passes de 115 à 150 ? Ou la première mesure était fausse (un postulat comme un autre) ou le test est échantillonné à la neuneu....

    Ce que je sais, c'est que je n'ai vu nulle part de phénomène décrit tel que tu l'as mentionné dans la littérature scientifique, et ce n'est pas faute d'avoir cherché !

    Donc j'attends des sources: Le fait d'avoir été testé par un psychologue...n'est pas une source ! Je connais un peu l'enseignement en psychologie pour savoir ce que peuvent donner la recherche faite par un DESS...

    Cyrille qui attend des vraies sources... Ou beaucoup plus de renseignements exacts sur les tests utilisés, les personnes testés, à quel intervalle, etc...

  5. #35
    nikov

    Re : Test de QI

    Ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que le QI n'est nullement une quantité d'intelligence mais bien un rang dans une population. En ce qui concerne des différences de 30 points de QI pour une même personne en fonction de son état psychologique, ca me laisse assez perplexe. Un test se doit d'être fidèle et donc n'observer que peu de variation dans le temps. Un test d'intelligence comme la WaisIII a une fidélité paire/impaire de .97. (=methode split-half, on divise le test en deux et on regarde la corélation des deux resultats). Autant dire que c'est enorme, on peut difficilement faire mieux. En ce qui concerne la fidelité test-retest (faire passer deux fois le test) on obtient une corélation de .90 en moyenne. C'est enorme! On caclcule egalement des erreurs type de mesure (quelle marge d'erreur commet-on en faisant une mesure?). La weis a donné une erreur type de 3 points au seuil de 5%, ce qui signifie que si on obtient un QI de 110, il y a une marge de fluctuation de +/- 3pts---> 95 Pourcent de chance que le QI soit entre 107 et 113...
    Il faut egalement prendre en compte l'effet d'apprentissage, à force de passer des tests de QI, les scores ne veulent plus rien dire. Mais en ce qui concerne les différences cités plus haut, autant dire que les tests n'étaient tout simplement pas fidèles et donc non-valides...
    L'intolérence est commune à tous ceux dont l'idéal est d'imposer aux autres leur idéal.

  6. #36
    [PSO]Fabrice.g

    Re : Test de QI

    100% D'accord avec Nikov.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Test : un autre test gauche droite
    Par Docteur X dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/03/2012, 22h07
  2. génétique-Test d'identité / Test de paternité
    Par lola121 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/12/2006, 09h37