Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Planètes extrasolaires



  1. #1
    zaqiel

    Planètes extrasolaires


    ------

    Bonjour à tous,
    Dans quelques années nous devrions êtres capables d'observer des planètes qui ressemblent à la Terre. Mais jusqu'où son spectre pourra-t-il nous renseigner sur l'existence d'une vie sur cette planète et surtout sur son degré d'évolution. Est-il possible par exemple de déterminer si la vie est à un stade unicellulaire ou multicellulaire d'après la composition de son atmosphère? Plus simplement, l'activité ou le métabolisme dêtres multicellulaires peut-il être suffisamment différent pour modifier la composition de l'atmosphère, comme la vie a augmenté de manière très significative le taux d'oxygène sur la Terre?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    roll

    Arrow Re : Planètes extrasolaires

    Citation Envoyé par zaqiel Voir le message
    Est-il possible par exemple de déterminer si la vie est à un stade unicellulaire ou multicellulaire d'après la composition de son atmosphère? Plus simplement, l'activité ou le métabolisme dêtres multicellulaires peut-il être suffisamment différent pour modifier la composition de l'atmosphère, comme la vie a augmenté de manière très significative le taux d'oxygène sur la Terre?
    Pour la première question, je pense que la réponse est non, car l'influence des unicellulaires et pluricellulaires sur l'atmosphère n'est pas vraiment différente.
    Pour la deuxième question, c'est évident que l'activité biologique peut changer radicalement la composition de l'atmosphère, mais sans que l'on puisse savoir (rien qu'en observant l'atmosphère) que l'on ait affaire à des unicellulaires ou des pluricellulaires.
    Pire que ça, l'analyse seule de l'atmosphère, ne peut, à ma connaissance (mais c'est à confirmer) confirmer (ou infirmer) la présence de la vie.

  4. #3
    Sycan

    Re : Planètes extrasolaires

    Les scientifiques mettent souvent en avant la présence de gaz carbonique dans l''atmosphère pour lançé une probable présence de vie sur une planète extrasolaire, bien que la présence de gaz carbonique peut s'expliquer aussi (et c'est plus souvent le cas) par une activité volcanique.
    Dire à un abruti qu'il est con ne le rendra pas plus intelligent.

  5. #4
    roll

    Re : Planètes extrasolaires

    Citation Envoyé par Sycan Voir le message
    Les scientifiques mettent souvent en avant la présence de gaz carbonique dans l''atmosphère pour lançé une probable présence de vie sur une planète extrasolaire, bien que la présence de gaz carbonique peut s'expliquer aussi (et c'est plus souvent le cas) par une activité volcanique.
    exact, c'est la même chose pour le méthane si je me souviens bien.
    le méthane, ça peu être un indice de vie mais pas forcément... la composition seule d'une atmosphère ne permet pas de savoir si il y vie ou non, c'est seulement un indice de plus.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Planètes extrasolaires

    Citation Envoyé par Sycan Voir le message
    Les scientifiques mettent souvent en avant la présence de gaz carbonique dans l''atmosphère pour lançé une probable présence de vie sur une planète extrasolaire, bien que la présence de gaz carbonique peut s'expliquer aussi (et c'est plus souvent le cas) par une activité volcanique.
    Non, le CO2 est une molécule plutôt sage, cad stable, et sa présence dans une atmosphère ne peut pas révéler grand chose en l'état. En outre c'est un produit abondant du dégazage des manteaux planétaires.

    Pour révéler la présence d'un phénomène vital il faut détecter la présence de molécule atmosphérique instable (hors équilibre) dans les conditions que l'on mesure (intégrant les conditions d'ensoleillement, de température - pression de l'atmosphère et la nature des sols). Et même, en soi ça n'est pas encore une preuve absolue : les volcans en sont peut être le cause. On ne suppose pas de vie sur Titan pour ses 5% de CH4 dans l'atmosphère (molécule hors équilibre).


    Si on détecte une planète intéressante et qu'il nous devient loisible de mesurer son spectre, elle fera l'objet d'une modélisation et c'est en fonction de cela que l'on déterminera si un spectre moléculaire 'tient la route' comme indicateur d'une activité biologique. L'ozone est souvent cité mais il faut être conscient que la réflexion se situe encore à des niveaux surement très rustiques par rapport à ce que nous devrions apprendre des exoplanètes renfermant de la vie.

    a+

  8. #6
    Yaourt à la viande

    Re : Planètes extrasolaires

    le fait que l'on ne se base que sur des formes de vies existantes sur terre, à défaut d'en connaitre d'autres, ne va-t-il pas compliquer le problème ? par exemple si une forme de vie relachait du chlore (c'est tout ce qui m'est venue a l'esprit lol) ou tout autre gaz naturellement présent (diazote). la signature ne serait pas évidente à détecter non ? ou peut-etre passerait on à coté ?

  9. Publicité
  10. #7
    doryphore

    Re : Planètes extrasolaires

    Je pense qu'il va falloir beaucoup d'études directes (sur place) de planètes habitées avant d'avoir acquis suffisamment de données pour être capable de prévoir la présence ou l'absence d'un potentiel d'autoreproduction sur une planète depuis la Terre...
    "Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes..." Snake Plisskein

  11. #8
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Planètes extrasolaires

    Citation Envoyé par Yaourt à la viande Voir le message
    le fait que l'on ne se base que sur des formes de vies existantes sur terre, à défaut d'en connaitre d'autres, ne va-t-il pas compliquer le problème ? par exemple si une forme de vie relachait du chlore (c'est tout ce qui m'est venue a l'esprit lol) ou tout autre gaz naturellement présent (diazote). la signature ne serait pas évidente à détecter non ? ou peut-etre passerait on à coté ?
    Evidemment qu'on passera probablement à côté. C'est pas franchement un problème. On détectera d'abord ce qui nous est détectable pi si ça nous porte sur des connaissances plus fondamentales on finira par détecter ce qui ne l'aurait pas été sans ce premier enseignement.

    vala vala...

    C'est comme ça en toute science.

    a+

  12. #9
    Yaourt à la viande

    Re : Planètes extrasolaires

    bjour!
    d'accord d'accord, mais au niveau technique, comment sait-on d'où viennent tel ou tel gaz présent dans une atmosphère ? comment leur attribuer une origine sure ? comment etre certain qu'il ne proviennent pas du dégazage de la croute et du manteau (et en cas de tectonique exotique ?)
    2eme question, que vont rechercher le plus activement les scientifiques comme signature ? on en parlait plus haut mais... oxygène (plus O3), vapeur d'eau (présence d'eau liquide ?) méthane ? globi boulga ?

  13. #10
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Planètes extrasolaires

    Citation Envoyé par Yaourt à la viande Voir le message
    bjour!
    d'accord d'accord, mais au niveau technique, comment sait-on d'où viennent tel ou tel gaz présent dans une atmosphère ? comment leur attribuer une origine sure ? comment etre certain qu'il ne proviennent pas du dégazage de la croute et du manteau (et en cas de tectonique exotique ?)
    Ben on peut pas On peut pas vraiment savoir a priori si un gaz est d'origine biologique ou pas, sinon - mais c'est déjà beaucoup - que lorsque on détecte une molécule qui n'est pas à l'équilibre dans l'atmosphère (O2, O3, CH3...) on peut supposer que c'est en lien avec un autre phénomène hors équilibre : la vie.

    2eme question, que vont rechercher le plus activement les scientifiques comme signature ? on en parlait plus haut mais... oxygène (plus O3), vapeur d'eau (présence d'eau liquide ?) méthane ? globi boulga ?
    La vapeur d'eau c'est un indice intéressant de présence d'eau libre en surface. Mais ça peut être aussi produit par une activité tectonique et ce n'est pas un marqueur d'activité biologique. Le methane c'est mieux mais ça reste ambigue : ça peut être produit par une activité tectonique. L'O3 non, c'est pour ça qu'il est si intéressant. C'est un gaz très réactif et la seul façon que l'on connaisse pour le produire en quantité substantiel c'est de partir d'O2. Et l'O2 lui même étant très réactif, il ne peut subsister en masse sans être produit en permanence par un Grand Réducteur, dont on ne connait aucun exemple abiotique. Sur Terre c'est la photosynthèse.



    a+

  14. #11
    Sycan

    Re : Planètes extrasolaires

    Oui désolé pour l'histoire d'indice de vie grâce aux gazs dans l'atmosphere, c'est bien le méthane qui est important et pas le dioxyde de carbone.
    Encore désolé pour cette bourde
    Dire à un abruti qu'il est con ne le rendra pas plus intelligent.

Discussions similaires

  1. Première cartographie météo de deux planètes extrasolaires
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/05/2007, 23h50
  2. planètes extrasolaires
    Par Yaourt à la viande dans le forum Archives
    Réponses: 8
    Dernier message: 06/05/2007, 09h50
  3. planètes extrasolaires & probabilité
    Par Jiav dans le forum Corot et les planètes extrasolaires
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/10/2006, 03h02
  4. Découverte d'une des plus étranges planètes extrasolaires
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 33
    Dernier message: 01/10/2006, 11h34
  5. Pégasides : au coeur des planètes extrasolaires
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/05/2006, 13h33