Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Emission d'ondes gravitationnelles



  1. #1
    minalyne

    Emission d'ondes gravitationnelles


    ------

    Bonjour

    En fait j'aimerais savoir quels sont les phénomènes astrophysiques à l'origine de l'émission des ondes gravitationnelles?

    Merci

    -----

  2. #2
    Seirios

    Re : Emission d'ondes gravitationnelles

    Bonjour,

    Les ondes gravitationnelles sont produites par un système binaire de deux trous noirs ou de deux étoiles à neutrons.

    Pour plus de détails, tu peux aller voir sur ce site : http://www.ego-gw.it/virgodescriptio...se/indice.html
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  3. #3
    Rincevent

    Re : Emission d'ondes gravitationnelles

    il n'y a pas que les systèmes binaires même si ce sont des sources très importantes... y'a une liste un peu plus complète dans la partie B de cette page :

    http://www.futura-sciences.com/compr...ssier510-6.php
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  4. #4
    SK69202

    Re : Emission d'ondes gravitationnelles

    Bonsoir,

    Il me semble que les ondes gravitationnelles sont émises dès qu'il y a mouvement d'une masse, Le fait de faire tournoyer mon parapluie suffit.

    Le problème c'est son intensité, extraordinairement faible mais non nulle.

    Les sytèmes binaires massifs et resserrés, ont l'avantage d'en émettre des très intenses (pas extraordinairement faible) que l'on espère détecter.

    Les "balaises" vont corriger et/ou compléter.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Universus

    Re : Emission d'ondes gravitationnelles

    Salut,

    En fait, théoriquement, n'importe quelle masse accélérée produit des ondes gravitationnelles. Seulement, elles sont très faibles et pour détecter de telles ondes, il faut des cas époustoufflants d'énergie ; l'espace est donc l'endroit où chercher de tels sources d'énergie.

    Par exemple, deux étoiles en neutrons en rotation l'une autour de l'autre. Chaque étoile à neutron possède une masse très importante confinée dans une taille environnant celle de la Terre, ce qui la rend très dense (ou plus exactement, compacte). On sait que ce n'est pas seulement la masse qui est importante en gravitation, mais aussi la compacité de cette masse. Dès ce moment, un couple d'étoiles à neutrons est un bon candidat. En plus du fait qu'une étoile à neutron peut tourner très vite sur elle-même (dans quel cas on appelle ça un pulsar). L'interaction entre les deux mêmes du couple produit aussi des ondes gravitationnelles en quantité. À l'aide d'un exemple de couple d'étoiles à neutrons, on a pu defaçon indirecte montrer l'existence d'ondes gravitationnelles, mais il faudrait toujours une observation directe.

    Outre ce cas, je pense qu'une supernovae est un cas assez émetteur d'ondes gravitationnelles. Tant d'énergie et de matière libéré dans l'espace, ça doit bouleverser le calme de l'espace-temps environnant.

    Tu peux toujours lire le dossier sur la relativité générale (et donc, sur les ondes gravitationnelles) de Futura-Sciences :

    http://www.futura-sciences.com/compr...ssier510-6.php

    Amicalement

    EDIT : Beaucoup de croisement

  7. #6
    minalyne

    Re : Emission d'ondes gravitationnelles

    Merci à tous pour vos réponses!

    Au sujet du lien sur futura sciences je comprends pas bien ce qu'est un fond stochastique?

    Je vais faire un petit résumé de ce que j'ai compris et si je me trompes vous me corrigez!
    Les différents événements à l'origine de l'émission de ces ondes sont :
    - les systèmes binaire càd deux étoiles à neutrons en orbitent l'une autour de l'autre
    - l'explosion d'une supernova
    - la création d'un trou noir
    - la rotation asymétrique d'une étoile à neutron émettant un rayonnement électromagnétique
    - la coalescence d'un système binaire

    Et j'ai une autre question
    Est ce que vous pourriez me définir les mots : supernova, étoile à neutrons, trou noir et pulsar
    Je commence à tout mélanger je sais plus qui est issus de quoi!

    Merci d'avance

  8. #7
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Emission d'ondes gravitationnelles

    Citation Envoyé par minalyne Voir le message
    Merci à tous pour vos réponses!

    Au sujet du lien sur futura sciences je comprends pas bien ce qu'est un fond stochastique?

    Je vais faire un petit résumé de ce que j'ai compris et si je me trompes vous me corrigez!
    Les différents événements à l'origine de l'émission de ces ondes sont :
    - les systèmes binaire càd deux étoiles à neutrons en orbitent l'une autour de l'autre
    - l'explosion d'une supernova
    - la création d'un trou noir
    - la rotation asymétrique d'une étoile à neutron émettant un rayonnement électromagnétique
    - la coalescence d'un système binaire

    Et j'ai une autre question
    Est ce que vous pourriez me définir les mots : supernova, étoile à neutrons, trou noir et pulsar
    Je commence à tout mélanger je sais plus qui est issus de quoi!

    Merci d'avance
    Les ondes gravitationnelles naissent à l'occasions d'intéraction de corps denses, c'est à dire présentant de fort gradient gravitationnel. Re-c'est à dire : pour lesquel, entre deux point A et B proches, l'écart entre l'accélération du champs de gravité est (très, hum... très, très...) grand.

    Astrophysiquement, c'est à dire en ce qui concerne les bestiaux que l'on s'attend à observer dans la Galaxie, et dans celles d'à côté ça ne concerne que 3 types de candidats :

    - les naines blanches (+)
    - les étoiles à neutrons ( + +)
    - les trous noirs stellaires ( + + +)
    - les trous noirs galactiques ( + + + +)
    - j'avais dis 3 !

    Bon ces candidats produisent des ondes grav' en quantité appréciables soit quand ils se forment (+), soit quand ils intéragissent deux à deux (+ + + + + ). En fait l'amplitude de l'onde est en 1/t. Plus le phénomène est rapide, plus l'amplitude est grande. Pour la formation de naine blanche, phénomène qui doit s'étaler sur plusieurs milliers de siècles, y'a rien à observer. Pour la formation d'une étoile à neutron ou d'un trou noir stelllaire, le phénomène est beaucoup plus brutale (de l'ordre de quelque dizaine de milliseconde t ~ 10-2 ) et là on peut éventuellement espérer commencer à voir quelque chose (avec un peu de chance).

    Les naines blanches naissent sagement au coeur des géantes rouges ; elles représentent simplement l'accumulation des cendre de réaction au coeur de l'étoiles.

    Quand un naine blanche ne peut plus 'tenir son rang' au dela de 1,44 masse solaire, elle s'effondre brutalement en étoile à neutron, en nettement moins qu'un clin d'oeil disions nous (10-2 s) pour produire une étoile à neutron, voir un trou noir si de la matière l'accompagne dans sa chute (ce point là pour moi est loin d'être clair...). C'est cet effondrement qui libère de l'énergie (supernova de type II, Ib, Ic), soit GM²/r, pour la plupart dégagé sous forme de neutrinos et dont le 1/10 000e restant dézingue l'enveloppe sous forme d'une onde de choc.


    Et en cas d'intéraction entre deux corps dense, le phénomène devient encore plus brutal. Quand les corps sont à quelques rayons l'un de l'autre (r < 10 km dans le cas de corps de masses stellaires), ils se précipitent l'un vers l'autre à quasi-c : t ~ 10-4 à 10-5 et zbaoum.

    a+
    Dernière modification par Gilgamesh ; 06/01/2007 à 21h13.

  9. #8
    SK69202

    Re : Emission d'ondes gravitationnelles

    Bonsoir,

    Hors sujet, mais

    Gilgamesh ....voir un trou noir si de la matière l'accompagne dans sa chute (ce point là pour moi est loin d'être clair...)....
    J'avais posé une question, lors d'une conférence à T.Montmerle, N.Prantzos (1988) sur cette affaire d'étoile à neutron à peine formée, qui devient un trou noir un peu plus tard.
    En cas de TN, le rebond a t'il lieu, prise en compte par les modèles des effets relativistes de la matière qui tombe et influence du champs magnétique ?

    Il, je ne sais plus lequel, m'avait répondu (1988):
    Champs magnétique : on sait pas modéliser ni quantifier
    Effets relativistes : oui
    Rebond : Oui il y a rebond, la matière qui retombe ensuite s'accumule, l'EN peut dépasser sa limite de stabilité car la température fournie la pression, dés qu'elle s'est un peu refroidie, elle implose.

    Depuis je sors l'expression; la température fournie la pression, à tout propos...

    J'ignore le détail de la thèorie aujourd'hui.

    J'ai arrêté d'acheter la vulgarisation grand public, personne ne parle de ce détail et je n'ai pas le bagage mathématique pour aller chercher l'info dans les revues professionnelles d'astrophysique, mais j'ai trouvé un Forum.


    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  10. #9
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Emission d'ondes gravitationnelles

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Bonsoir,

    Hors sujet, mais



    J'avais posé une question, lors d'une conférence à T.Montmerle, N.Prantzos (1988) sur cette affaire d'étoile à neutron à peine formée, qui devient un trou noir un peu plus tard.
    En cas de TN, le rebond a t'il lieu, prise en compte par les modèles des effets relativistes de la matière qui tombe et influence du champs magnétique ?

    Il, je ne sais plus lequel, m'avait répondu (1988):
    Champs magnétique : on sait pas modéliser ni quantifier
    Effets relativistes : oui
    Rebond : Oui il y a rebond, la matière qui retombe ensuite s'accumule, l'EN peut dépasser sa limite de stabilité car la température fournie la pression, dés qu'elle s'est un peu refroidie, elle implose.

    Depuis je sors l'expression; la température fournie la pression, à tout propos...

    J'ignore le détail de la thèorie aujourd'hui.

    J'ai arrêté d'acheter la vulgarisation grand public, personne ne parle de ce détail et je n'ai pas le bagage mathématique pour aller chercher l'info dans les revues professionnelles d'astrophysique, mais j'ai trouvé un Forum.


    @+

    Merci SK

    Pour l'instant c'est bien ce que tu as mis en gras que j'avais retenu : on a d'abord une EN, puis celle ci se refroidit (en émettant des neutrinos essentielement) et zoup, si M> 3 et qq Ms -> TN

    Je ne crois pas être l'exception mais perso la compréhension de ce qui se trouve au coeur des SNII est tellement riche, passionnant et lourd de conséquence que je donnerais beaucoup pour y êtr... pour comprendre vachement bien ce qui s'y passe .

    a+

  11. #10
    Latouffe

    Re : Emission d'ondes gravitationnelles

    escousi, je voudrais juste savoir ce que c'est une EN

    Merci

  12. #11
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Emission d'ondes gravitationnelles

    Citation Envoyé par Latouffe Voir le message
    escousi, je voudrais juste savoir ce que c'est une EN

    Merci
    Etoile à neutron

    a+

  13. #12
    anton

    Re : Emission d'ondes gravitationnelles

    Citation Envoyé par minalyne Voir le message
    Merci à tous pour vos réponses!

    Au sujet du lien sur futura sciences je comprends pas bien ce qu'est un fond stochastique?

    Je vais faire un petit résumé de ce que j'ai compris et si je me trompes vous me corrigez!
    Les différents événements à l'origine de l'émission de ces ondes sont :
    - les systèmes binaire càd deux étoiles à neutrons en orbitent l'une autour de l'autre
    - l'explosion d'une supernova
    - la création d'un trou noir
    - la rotation asymétrique d'une étoile à neutron émettant un rayonnement électromagnétique
    - la coalescence d'un système binaire

    Et j'ai une autre question
    Est ce que vous pourriez me définir les mots : supernova, étoile à neutrons, trou noir et pulsar
    Je commence à tout mélanger je sais plus qui est issus de quoi!

    Merci d'avance
    Il me semblait que dans le cas de l'explosion d'une supernova l'énergie gravitationnelle était transformée en neutrinos

    Anton

  14. #13
    Rincevent

    Re : Emission d'ondes gravitationnelles

    bonsoir,

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    J'ignore le détail de la thèorie aujourd'hui.
    on pense désormais que si l'étoile progénitrice est suffisamment massive y'a pas nécessairement rebond. M'enfin, c'est pas uniquement lié à la masse... deux articles sur le sujet qui datent pas trop :

    http://arxiv.org/abs/astro-ph/9902315

    http://arxiv.org/abs/astro-ph/0212469

    Citation Envoyé par anton Voir le message
    Il me semblait que dans le cas de l'explosion d'une supernova l'énergie gravitationnelle était transformée en neutrinos
    oui, mais l'émission d'ondes gravitationnelles peut ne pas être négligeable même si l'énergie associée est faible devant celle émise sous forme de neutrinos. En particulier les neutrinos sont probablement eux-mêmes sources d'OGs : ils sont très nombreux, portent beaucoup d'énergie et ont des mouvements complexes probablement convectifs avant de sortir du noyau. Or, qui dit mouvements complexes dit émission possible d'OGs.
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

Discussions similaires

  1. Ondes gravitationnelles
    Par KarmaStuff dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 03/11/2009, 15h41
  2. Forces gravitationnelles
    Par dark-snake dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 04/11/2007, 16h25
  3. forces gravitationnelles
    Par thesweetgirl dans le forum Physique
    Réponses: 23
    Dernier message: 02/09/2006, 14h45
  4. ondes gravitationnelles
    Par Skippy le Grand Gourou dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/10/2005, 20h51
  5. Ondes gravitationnelles
    Par Simon73 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/10/2005, 23h48