Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

comprend pas



  1. #1
    kouster

    Question comprend pas

    Question du néophyte que je suis en matière de physique astrophysique et tout et tout.
    Le big bang c'est donc tout l'univers actuelle qui était dans une tête d'épingle? Partant de ça et du fait que rien ne va plus vite que la lumière, je me demande comment est-ce possible de voir l'état primordiale de l'univers sur des photos prise par hublle et les autres.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Gilgamesh

    Re : comprend pas

    Citation Envoyé par kouster Voir le message
    Question du néophyte que je suis en matière de physique astrophysique et tout et tout.
    Le big bang c'est donc tout l'univers actuelle qui était dans une tête d'épingle? Partant de ça et du fait que rien ne va plus vite que la lumière, je me demande comment est-ce possible de voir l'état primordiale de l'univers sur des photos prise par hublle et les autres.

    En deux mots : les photons sont entrainés avec la croissance de espace, comme tout le reste. Il ne leur reste qu'un différentiel de distance à accomplir.

    a+
    Parcours Etranges

  4. #3
    Tofix

    Re : comprend pas

    Salut kouster, ( de même pour Gilgamesh),

    Citation Envoyé par kouster Voir le message
    Question du néophyte que je suis en matière de physique astrophysique et tout et tout.
    Le big bang c'est donc tout l'univers actuelle qui était dans une tête d'épingle? Partant de ça et du fait que rien ne va plus vite que la lumière, je me demande comment est-ce possible de voir l'état primordiale de l'univers sur des photos prise par hublle et les autres.
    Juste une petite correction : On ne peux voir de photons avant environ t=300 000 ans ( c'est l'horizon cosmologique). Aucune photo de télescope quelque il soit ne nous permet de "voir l'état primordiale de l'univers".

    Cordialement.
    Amicalement, Christophe.

  5. #4
    DomiM

    Re : comprend pas

    Un trou noir s'évapore mais peut il faire l'objet d'une combustion spontanée ?

    Si tout autour de lui en un instant des paires de particules virtuelles apparaissent et sont dissociées par le trou noir pour finir en photons par collision avec d'autre survivant ça fait pas un bigbang de photons ?

    A on calculé la probabilité de cet événenment ?
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  6. #5
    Tofix

    Re : comprend pas

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    Un trou noir s'évapore mais peut il faire l'objet d'une combustion spontanée ?

    Si tout autour de lui en un instant des paires de particules virtuelles apparaissent et sont dissociées par le trou noir pour finir en photons par collision avec d'autre survivant ça fait pas un bigbang de photons ?

    A on calculé la probabilité de cet événenment ?
    "Big-bang de photons", "Big-Bang de matière", c'est pas un peu la même chose... E=mC² . Ceci dit, il me semble qu'un trou noir est tout ce qui il a de plus matériel (matière) entre autre...

    Cordialement.
    Amicalement, Christophe.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    DomiM

    Re : comprend pas

    Citation Envoyé par Tofix Voir le message
    "Big-bang de photons", "Big-Bang de matière", c'est pas un peu la même chose... E=mC² . Ceci dit, il me semble qu'un trou noir est tout ce qui il a de plus matériel (matière) entre autre...

    Cordialement.
    Oui mais seul des photons peuvent s'en échapper : http://www.astronomes.com/c6_univers...vaptnoirs.html
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  9. Publicité
  10. #7
    Tofix

    Re : comprend pas

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    Oui mais seul des photons peuvent s'en échapper : http://www.astronomes.com/c6_univers...vaptnoirs.html
    A bon?
    L'article parle de l'évaporation théorique des trous noirs...( d'après ce que j'ai compris , ça se tient).
    Mais bon, le sujet dérape un peu là non? Même si trou-noir et origine du big-bang se côtoient sur certain points (densité oblige).

    Ce que Gilgamesh dit, enfin ce que je comprend, c'est qu'on peux considérer du point de vue "exterieur" que le temps (et les distances) n'ont pas la même "unité de valeur" suivant l'expension et donc la densité (oulala! je sais que je marche sur des charbons ardents là, vulgarisation oblige...).
    La vitesse de la lumière peut paraitre parfois dépassée? mais ce n'est pas le cas, et en celà, regarder ce que se passe avec les trou-noirs aide peut-être à mieux comprendre... Enfin, je ne sais pas trop, je vois les choses comme ça.
    Désolé, si je ne détaille pas vraiment ma pensée, c'est parce que j'en suis incapable, je manque d'arguments parce que je manque de connaissances, mais je pense avoir compris ça comme ça...

    Cordialement.
    Amicalement, Christophe.

  11. #8
    Tofix

    Re : comprend pas

    En gros, il y a:
    1: l'expansion de l'univers
    2: La vitesse de la lumière

    Ce sont deux paramètres totalement indépendants, sauf que la lumière évolue dans l'univers, qui lui est en expansion. C'est ce que tu as voulu souligner Gilgamesh, non?
    Amicalement, Christophe.

  12. #9
    Gilgamesh

    Re : comprend pas

    Oups, s'te vieille dérive sur les trous noirs, ouatch .


    Si vouvoulé on reprend la question initiale : Le big bang c'est donc tout l'univers actuelle qui était dans une tête d'épingle? Partant de ça et du fait que rien ne va plus vite que la lumière, je me demande comment est-ce possible de voir l'état primordiale de l'univers sur des photos prise par hublle et les autres.

    L'état primordial est non pas pris en photo par des telescope, pas plus terrestre que spatial comme Hubble mais par les bolomètres qui mesure la température de rayonnement du ciel, et les satellite en question s'appellent COBE, WMAPS et bientot PLANCK. La température du ciel est un signal extrêmement composites ; c'est plein de sources de rayonnement qu'il faut retirer une à une. On peut le faire précisément car elles émettent sur une large gamme du spectre électromagnétique.


    Bon, finalement on a le signal final, un rayonnement uniforme. Quand il a été émis, ce fameux rayonnement primordial, l'Univers visible ne faisait pas la taille d'une tête d'épingle mais quelque millions d'année lumière (en gros - en gros ! - a/z, avec a la taille actuelle de l'univers visible, soit disont 40 Gly et z est le décallage spectral du rayonnement, soit 1100).

    Si l'univers était statique on aurait reçu le rayonnement que l'on reçoit de ces région actuellement, disons 10 Ma après son émission. Il est vrai qu'on aurait été à 3000 K donc un peu en peine d'être vivant à ce moment là, mais c'est juste un détail.

    L'Univers n'est pas statique. Au fur et à mesure que ce rayonnement cheminait vers nous, l'univers, bougre qu'il est, grandissait. Et les photons, tels d'infatigable saumons, de remonter le courant d'espace menant vers le bolomètre promis au bout du voyage (voir COBE et mourrir ! , devise du CMB).

    En même temps qu'il s'alongeait devant leur nez, l'univers grandissait sous leur pieds, et les photons, mesurant le chemin accomplit depuis la source, se sont appercu qu'en divisant leur temps de parcours par la distance parcourue, (v = d/t) ils allaient PLUS VITE que la lumière. Alors, ça pour un photon... Et c'est pour ça qu'ils sont rouge ! C'est de fierté.


    Nan j'rigole. Le décallage spectral z (le rapport des longueur d'onde à l'émission lambda0 et à la réception)= c'est simplement l'accroissement de l'Univers : a/a0 = z+1

    Comme l'univers c'est accru d'un facteur 1100, et qu'ils ont été émis quand l'univers émettait à T=3000K, et que la longueur d'onde max d'un corps noir est lambda max = 3000/T (en micron) on mesure aujourd'hui un rayonnement à 1 micron * 1100 soit 1,1 mm soit la température d'un corps à 3000/1100 soit 2,7 K

    a+
    Parcours Etranges

  13. #10
    GalaxieA440

    Re : comprend pas

    Bon alors tu dois juste t'imaginer un cerlce : le big bang. Ce cercle est en expansion et on apparait quelque part au milieu de ce cercle. Et ce cercle est sans cess en expansion, c'est pourquoi dans n'importe qu'elle direction qu'on regarde (car le cercle est en fait une sphère), et du plus loin que l'on peut voir, on verra le rayonnement phossile.
    Simple comme bonjour...

  14. #11
    Gilgamesh

    Re : comprend pas

    Citation Envoyé par GalaxieA440 Voir le message
    Bon alors tu dois juste t'imaginer un cerlce : le big bang. Ce cercle est en expansion et on apparait quelque part au milieu de ce cercle. Et ce cercle est sans cess en expansion, c'est pourquoi dans n'importe qu'elle direction qu'on regarde (car le cercle est en fait une sphère), et du plus loin que l'on peut voir, on verra le rayonnement phossile.
    Simple comme bonjour...
    fossile

    Le mieux est de se dire que l'on est un point sur le cercle (ou la sphère) elastique qui grandit et que plus un point de l'élastique (de la sphère) est éloigné, plus il s'éloigne vite de notre position.

    a+
    Parcours Etranges

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Electron, je ne te comprend pas !
    Par f6bes dans le forum Électronique
    Réponses: 18
    Dernier message: 24/10/2007, 19h07
  2. Dérivés : je comprend pas !
    Par alarik90 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 23
    Dernier message: 21/03/2007, 15h45
  3. Résistance... je ne comprend pas...
    Par Yonosai dans le forum Électronique
    Réponses: 13
    Dernier message: 09/02/2007, 17h12
  4. zéro absolu comprend pas?
    Par equation dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 29/08/2006, 04h56