Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

accélération sous un g



  1. #1
    Atreyde

    accélération sous un g


    ------


    Bonjour à tous.

    J'ai cherché sur internet, j'ai épuisé toute mes sources de connaissance, j'ai épuisé tous les sites dont je suis sûr, et j'ai pas trouer ce que je cherche.
    Je vais exposé mon problème en espérant que vous avez une réponse. Si vous pouvez m'aider se serai vraiment cool. Bref, voilà mon problème.

    Imaginons un vaisseau capable de crée un trou de ver toute[COLOR="rgb(0, 100, 0)"] les trois heures (temps du vaisseau)[/COLOR] . Ce trou de ver ne se "déploie" que sur deux UA (après il faudrait trop d'énergie). Le vaisseau subit une accélération de 1g. Sur un voyage de 10al combien de temps dur le trajet ?

    Vous voyez je plante là-dessus ...
    La réponse qu'il me faudrait, c'est :
    -une formule où la taille du trou de ver varie (d'ailleurs pour traverser un trou de ver de long en large c'est instantané ou presque non ?)
    -dans cette formule il faut que je puisse changer les paramètre de distance et de poussé
    -enfin c'est apart, mais quel est l'énergie requise pour crée un trou de ver de deux UA sachant qu'on dispose d'antimatière (si vous avez la formule se serai simpa).

    Voilà c'est beaucoup mais dans mon petit roman de sf je trouve des vitesse de 2c après une accélération de un g sur 10al (sans trou de ver).
    J'ai pris une piste de travaille, mais cela change complètement la donne. Je prend en compte qu'on déploie un trou de ver tout les UA. Seul problème, cela ne respect pas les 2 heures temps du vaisseau...

    Voilà si vous trouvez vous êtes très très fort à mes yeux.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Atreyde

    Re : accélération sous un g

    J'oubliais, quel temps se déroulerai sur Terre pendant un telle voyage (c'est assez facile à trouver ... quand on a la durée du voyage avec la métrique de Lorentz)

  4. #3
    Europa73

    Re : accélération sous un g

    Bonjour.

    Je ne crois pas que l'on puisse te répondre, à part peut être "ObiOne Kenobee" mais sinon je te conseil tout simplement de taper "space + math" sur google.

    Un ch'ti exemple :
    http://www.ksc.nasa.gov/facts/faq04.html

    Sinon les bases du voyage spatial sont là : http://www2.jpl.nasa.gov/basics/

    Au boulot et courage...

    Cordialement,
    Europa

    Comme nous ne connaissons rien que par comparaison, dès que tout rapport nous manque et qu'aucune analogie ne se présente, toute lumière fuit — Buffon, Dictionnaire des synonymes

  5. #4
    Atreyde

    Re : accélération sous un g

    C'est pas mal du tous ce que tu me passe. Le seul prob, c'est que c'est en anglais donc plus difficile à assimiler. Enfin bon je me met au travaille
    Si d'autre on des suggestion n'hésitez pas je prend tous.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : accélération sous un g

    C'est beaucoup trop spéculatif pour qu'on puisse répondre à cela. Mais tu peux t'inspirer des différentes spéculations citée ici si néanmoins tu veux inscrire ta nouvelle dans des reflexion scientifiques existantes :

    http://www.astrosurf.com/luxorion/tr...abrication.htm


    Par contre, parler d'un trou de vers de "2 UA" ça n'a pas vraiment de sens. Si on relie 2 régions distantes, elles peuvent l'être autant qu'on veux ce n'est pas cela qui coute de l'énergie. Ce qui coute c'est de maintenir un trou de vers ouvert...
    Parcours Etranges

  8. #6
    Gwyddon

    Re : accélération sous un g

    Bonjour,

    Il y a quelques temps, j'avais posté en Physique dans un fil un petit calcul de relativité restreinte qui te montrais quelle distance était parcourue dans le référentiel terrestre en fonction du temps propre du voyageur, sous 1 g uniforme dans son référentiel propre.

    Ça peut peut-être t'intéresser
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  9. Publicité
  10. #7
    Atreyde

    Re : accélération sous un g

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Par contre, parler d'un trou de vers de "2 UA" ça n'a pas vraiment de sens. Si on relie 2 régions distantes, elles peuvent l'être autant qu'on veux ce n'est pas cela qui coute de l'énergie. Ce qui coute c'est de maintenir un trou de vers ouvert...
    Très intéressant cette donnée. Il me sembler que c'était la distance des deux régions qui coûtait de l'énergie (en plus de la durée d'ouverture bien entendu).

    Sa règle tous mes problème . Mais c'est dommage, parce qu'il y a plus de temps de trajet entre deux planète par exemple … Mais si vous pensez a un système permettant d'aller très très vite sans toute fois que cela soit instantané, se serai sympa de ma le passer ( faudrait pas que je dérive trop du sujet lol)

    Cependant, ma question tien toujours mais prend une autre forme ...

    Comment savons nous le temps d'un trajet sous une accélération de un g ? (prenez pas en compte la phase de ralentissement avant d'entrer dans le système.)

    J'ai fait quelque calcule et à chaque fois je trouve des vitesse supralumineuse. J'ai tenté d'intégrer le facteur de Lorentz, cependant, j'obtient des vitesse beaucoup trop faible (ex: en 1000 ans je n'atteins que 0,4c sous un g … )

    voilà merci pour les réponses que j'ai reçut, cela m'aide pas mal.

  11. #8
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : accélération sous un g

    Citation Envoyé par Atreyde Voir le message

    Comment savons nous le temps d'un trajet sous une accélération de un g ? (prenez pas en compte la phase de ralentissement avant d'entrer dans le système.)

    J'ai fait quelque calcule et à chaque fois je trouve des vitesse supralumineuse. J'ai tenté d'intégrer le facteur de Lorentz, cependant, j'obtient des vitesse beaucoup trop faible (ex: en 1000 ans je n'atteins que 0,4c sous un g … )

    voilà merci pour les réponses que j'ai reçut, cela m'aide pas mal.


    Je l'avais cherché pour un petit article :
    L'Arche interstellaire


    La source du calcul est là :
    La fusée relativiste

    First of all we need to be clear what we mean by continuous acceleration at 1g. The acceleration of the rocket must be measured at any given instant in a non-accelerating frame of reference travelling at the same instantaneous speed as the rocket. This acceleration will be denoted by a.

    The proper time (temps propre de l'équipage) as measured by the crew of the rocket (i.e. how much they age) will be denoted by T, and the time as measured in the non-accelerating frame of reference in which they started (e.g. Earth) will be denoted by t.

    We assume that the stars are essentially at rest in this frame. The distance covered as measured in this frame of reference will be denoted by d and the final speed v. The time dilation or length contraction factor at any instant is the gamma factor γ.

    The relativistic equations for a rocket with constant positive acceleration a > 0 are the following. First, define the hyperbolic trigonometric functions sh, ch, and th (also known as sinh, cosh, and tanh):

    sh x = (ex - e-x)/2 (sinus hyperbolique)

    ch x = (ex + e-x)/2 (cosinus hyperbolique)

    th x = sh x/ch x (tangente hyperbolique)


    Using these, the rocket equations are :

    t = (c/a) sh(aT/c) = sqrt[(d/c)² + 2d/a]

    d = (c²/a) [ch(aT/c) - 1] = (c²/a) (sqrt[1 + (at/c)2] - 1)

    v = c th(aT/c) = at / sqrt[1 + (at/c)²]

    T = (c/a) sh-1(at/c) = (c/a) ch-1 [ad/c² + 1]

    γ = ch(aT/c) = sqrt[1 + (at/c)²] = ad/c² + 1


    Après faut compter la déceleration. Dans le temps de trajet (temps propre du voyageur) pour arriver à vitesse nulle sur un objectif situé à d années lumière, en accélérant puis décélerant au taux constant de 1g dans son référentiel est :

    T = 1,94 arccosh(d/1,94 + 1) années

    Tu peux lire tous l'article je pense que ça te donnera plein d'élément amusant à mentionner.


    a+
    Parcours Etranges

  12. #9
    Gwyddon

    Re : accélération sous un g

    Je peux te donner la référence qui donne le calcul de la vitesse pour une accélération constante d'un g dans le réf propre :

    http://www.eleves.ens.fr/home/baglio...celeration.pdf

    (en anglais).

    Sinon ici : http://forums.futura-sciences.com/thread146192.html

    J'ai posté un graphe qui te montre la distance parcourue dans le référentiel terrestre en fonction du temps propre du voyageur, sous 1 g et en relativité restreinte. C'est ce dont je parlais dans mon post du 15 juin
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  13. #10
    Gwyddon

    Re : accélération sous un g

    Au fait, n'hésitez pas à critiquer/commenter ma courbe...
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  14. #11
    Lebebe

    Re : accélération sous un g

    Bonsoir Gwyddon,

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Au fait, n'hésitez pas à critiquer/commenter ma courbe...
    J'ai fait il y a quelques années la même recherche (voir pièce jointe), et il me semble juste que la courbe soit une exponentielle.

    Dans mon développement, je recherchais le facteur relativiste moyen pour une distance donnée avec une poussée constante dans le référentiel de la fusée, et il y a bien un logarithme dans cette formule.

    A+
    Images attachées Images attachées

Discussions similaires

  1. accélération
    Par mb4 dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 17/07/2007, 20h35
  2. programme qui tourne sous win98 et plante sous win xp
    Par serrepate dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/06/2007, 09h50
  3. Comment intégrer des données sous Excel dans un StringGrid sous C++ Builder ?
    Par Hoopsy dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/05/2007, 12h56
  4. Lanceur VEGA : test d'une tuyère sous pression et sous contrôle
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/06/2006, 17h13
  5. 2e disque dur détecté mais vide sous XP, et pas sous DOS
    Par xavier42 dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/07/2004, 20h59