Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

trous noirs formation



  1. #1
    SpOcK

    trous noirs formation


    ------

    Bonjour a tous, alors g 17ans et je fais un tpe sur les trous noirs avec comme problématique :"Se pourrait-il qu'un trou noir se forme ds notre galaxie et a long terme "aspire la terre". Je voudrais savoir si vous avez des adresses de sites intérressants sur le sujet voire des axes qu'il serait intérressé de fouiller.

    merci d'avance

    "et vive l'astrophysique!"

    -----

  2. #2
    Neust

    Re : trous noirs formation

    Tu devrais aller voir dans la section TPE, il y a pas mal de sujet sur les trous noirs avec quelques liens.

  3. #3
    DonPanic

    Re : trous noirs formation

    Slu
    Normalement, à l'exception d'étoiles hypergéantes qui pourraient, éventuellement, s'effondrer en TN sans explosion supernova, un TN est moins massif que l'étoile qui lui a donné naissance.
    Si une étoile qui a des satellites explose en supernova, il est probable que les satellites les plus distants échapperaient au champ de gravité moins puissant du TN que celui de son étoile-mère.

    Par contre, il semblerait qu'une dissymétrie lors de l'explosion puisse donner une vitesse au TN, qui deviendrait "vagabond" et engloutirait une partie de la matière située sur sa trajectoire.

    Pour les TN centrogalactiques, leur alimentation en matière serait assurée par :
    La relaxation interne : c’est le processus le plus important.
    Au coeur des amas, la densité stellaire est élevée, et la probabilité que deux étoiles s’approchent l’une de l’autre est loin d’être négligeable.
    Lors de ces rencontres, l’énergie cinétique du couple (½ m1 v1² + ½ m2 v2²) a tendance à se distribuer entre les deux étoiles : les étoiles de faible masse acquièrent donc une vitesse importante, et elles s’éloignent vers les régions extérieures de l’amas, tandis que les étoiles massives et les résidus stellaires (trous noirs, étoiles à neutrons, naines blanches) migrent vers le centre.
    Ce processus porte le nom de ségrégation en masse.
    Parfois, l’étoile de faible masse peut même acquérir lors de la rencontre une vitesse si grande qu’elle peut s’échapper de l’amas : on dit que l’amas « s’évapore ».
    De plus, lors des chocs avec le plan ou le bulbe galactiques, ce sont surtout les étoiles périphériques qui sont affectées : il y a donc bien une perte sélective d’étoiles.
    Il faut noter que la présence d’un champ gravifique extérieur (comme celui de notre Galaxie) rend ce processus de relaxation bien plus efficace.
    Yaël Nazé (Intitut d'Astrophysique et de Géographie, Université de Liège)

Discussions similaires

  1. Du corps noirs aux trous noirs intrigue sur une loi
    Par Magyk dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/12/2007, 16h27
  2. trous noirs?
    Par stein_junior dans le forum Archives
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/05/2006, 20h13
  3. trous noirs/trous blancs
    Par law113 dans le forum Archives
    Réponses: 9
    Dernier message: 19/11/2005, 17h11
  4. La formation des trous noirs
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/09/2005, 15h11
  5. formation des éléments lourds + trous noirs binaires
    Par sylvainix dans le forum Archives
    Réponses: 7
    Dernier message: 28/02/2005, 21h19