Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Étoiles et Amas Globulaires



  1. #1
    glevesque

    Étoiles et Amas Globulaires


    ------

    Salut

    Quelle sont les échelle de distance situées entres les étoiles d'un amas globulaire compacte comme M15.

    A++

    -----
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  2. Publicité
  3. #2
    DonPanic

    Re : Étoiles et Amas Globulaires

    Slu
    La densité vers le centre des amas globulaire est environ mille fois celle de notre environnement stellaire qui est celui d'un petit amas ouvert où les distances interstellaires sont d'environ 5 AL
    K'as faire le calcul
    Dernière modification par DonPanic ; 22/09/2004 à 20h00.

  4. #3
    glevesque

    Re : Étoiles et Amas Globulaires

    Donc on parle de semaines et de mois lumière dans leurs partie centrale. Quel spectacle alors pour une civillisation ET immaginaire, a les chanceux n'est-pas et en plus il voit la Voie Lactée dans tout sa splandeur. Je veut y aller.....

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  5. #4
    DonPanic

    Re : Étoiles et Amas Globulaires

    Citation Envoyé par glevesque
    Donc on parle de semaines et de mois lumière dans leurs partie centrale.
    Quelques 20 heures de lumière approximativement, même pas pris la calculette, faignant !
    Vaudrait mieux que le soleil de la planète ET soit vraiment très périphérique pour n'être pas cuite par le rayonnement ambiant, et de toutes façons, la mécanique à l'oeuvre dans les amas denses d'étoiles décrite en trous noirs formation #3 ne permettrait pas la conservation par une étoile d'un système satellitaire...
    Un amas globulaire n'est pas un système en rotation
    Dernière modification par DonPanic ; 22/09/2004 à 20h40.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    glevesque

    Re : Étoiles et Amas Globulaires

    Un amas globulaire n'est pas un système en rotation
    A bon alors pas de scénario de science fiction possible.

    Merci pour les détails DonPanic

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  8. #6
    deep_turtle

    Re : Étoiles et Amas Globulaires

    [QUOTE=glevesque]
    Donc on parle de semaines et de mois lumière dans leurs partie centrale.
    Citation Envoyé par DomPanic
    Quelques 20 heures de lumière approximativement, même pas pris la calculette, faignant !
    Heu... si la densite est mille fois plus elevee, les distances moyennes sont juste 10 fois plus petites... on est donc encore a quelques mois-lumiere !


    Citation Envoyé par DomPanic
    Un amas globulaire n'est pas un système en rotation
    Pourquoi indiques-tu ca ici ? Je ne vois pas trop le rapport. Une galaxie elluptique n'est pas soutenue par la rotation non plus et pourtant, on pourrait y imaginer des systemes planetaires, non ?

  9. Publicité
  10. #7
    DonPanic

    Re : Étoiles et Amas Globulaires

    Citation Envoyé par deep_turtle
    Heu... si la densite est mille fois plus elevee, les distances moyennes sont juste 10 fois plus petites... on est donc encore a quelques mois-lumiere !
    Ention et damnafer, j'ai oublié de penser ça en volume arg

    Pourquoi indiques-tu ca ici ? Je ne vois pas trop le rapport. Une galaxie elluptique n'est pas soutenue par la rotation non plus et pourtant, on pourrait y imaginer des systemes planetaires, non ?
    Citation Envoyé par glevesque
    Quel spectacle alors pour une civillisation ET immaginaire, a les chanceux n'est-pas et en plus il voit la Voie Lactée dans tout sa splandeur. Je veut y aller.....
    Est-ce qu'une étoile dans un amas globulaire à intéractions fréquentes d'étoiles a de forte probabilités de conserver des planètes telluriques plus ou moins favorables à la vie (pour abriter une civilisation ET) si, comme j'ai cru le comprendre, dans une intéraction de cette étoile avec une autre, ce sont les objets les moins massifs qui ont la plus forte probabilité d'être éjectés du système en intéraction ?
    Ce n'est pas par échange d'énergie cinétique que ça ne s'effondre pas, un amas globulaire ?
    Si tu me dis qu'un étoile d'amas globulaire peut conserver un système satellitaire stable un ou deux petits millirds d'années j'admettrais volontiers qu'il peut y avoir une civilisation qui puisse se dévelloper.
    Dans une galaxie elliptique, ne faut-il pas imaginer des vivants qui puissent se dévelloper dans des conditions de rayonnement et de chaleur extrêmes ?

  11. #8
    glevesque

    Re : Étoiles et Amas Globulaires

    Très bonne question, mais j'accepte tes commentaires sans crétique car en fait j'exprimais qu'une émotion ici. Mais pour les étoiles située en périférit et juste pour elles, alors là c'est peut-être une autre histoire. Mais en gros je suis comme toi j'en doute fort bien.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  12. #9
    spacerobert

    Re : Étoiles et Amas Globulaires

    Est-il vrai que si une terre se trouvait au millieu d'un amas comme m13, la nuit n'y serait jamais présente?

    Robert

  13. #10
    deep_turtle

    Re : Étoiles et Amas Globulaires

    Citation Envoyé par DomPanic
    Est-ce qu'une étoile dans un amas globulaire à intéractions fréquentes d'étoiles a de forte probabilités de conserver des planètes telluriques plus ou moins favorables à la vie (pour abriter une civilisation ET) si, comme j'ai cru le comprendre, dans une intéraction de cette étoile avec une autre, ce sont les objets les moins massifs qui ont la plus forte probabilité d'être éjectés du système en intéraction ?
    Ce n'est pas par échange d'énergie cinétique que ça ne s'effondre pas, un amas globulaire ?
    Si tu me dis qu'un étoile d'amas globulaire peut conserver un système satellitaire stable un ou deux petits millirds d'années j'admettrais volontiers qu'il peut y avoir une civilisation qui puisse se dévelloper.
    Tout a fait d'accord avec toi DomPanic, les interactions entre etoiles sont surement trop frequentes pour qu'un systeme planetaire survive bien longtemps, et tu as raison, les objets legers sont ejectes rapidement (il s'etablit "assez rapidement" une equipartition des energies cinetiques et les plus legers acquierent des vitesses superieures a la vitesse de liberation). Mais tout ca est lie a la densite, pas a une rotation eventuelle.

  14. #11
    DonPanic

    Re : Étoiles et Amas Globulaires

    Slu
    Citation Envoyé par deep_turtle
    Mais tout ca est lie a la densite, pas a une rotation eventuelle.
    j'avais voulu indiquer à glevesque que ce n'était pas par sa rotation qu'un amas globulaire se maintenait en "équilibre". Y a -t-il une densité d'étoiles pour laquelle un système en rotation se transformerait de toutes façons en amas à mouvements aléatoires ?

Discussions similaires

  1. Gravité et amas globulaires
    Par Gaolinn dans le forum Archives
    Réponses: 10
    Dernier message: 01/05/2013, 01h25
  2. Etoiles à neutrons et étoiles à quarks.
    Par Gaétan dans le forum Archives
    Réponses: 25
    Dernier message: 14/12/2007, 14h59
  3. Amas d'étoiles de magnitude inférieure à d'autres étoiles mais pourtant moins visible
    Par tof.gallou dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 5
    Dernier message: 11/10/2006, 13h30
  4. Amas globulaires
    Par Turkish dans le forum Archives
    Réponses: 4
    Dernier message: 31/05/2006, 00h59
  5. Amas et super-amas de galaxies - diamètres moyens
    Par Thioclou dans le forum Archives
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/03/2006, 19h58