Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Problème des deux soleils : La question subsidiaire



  1. #1
    Galuel

    Problème des deux soleils : La question subsidiaire


    ------

    Faisons une percée audacieuse mais simple.

    Répondons d'abord à la question simple et connue : Comment est le Champ Gravitionnel à l'intérieur d'un soleil ?

    Messieurs, Mesdames les physiciens... Merci de votre réponse

    -----

  2. #2
    Calvert

    Re : Problème des deux soleils : La question subsidiaire

    Salut!

    A partir des modèles d'évolution, on peut facilement envisager de calculer le potentiel gravitionnel en fonction du rayon (dans un cas sans rotation, à symétrie sphérique):



    Pour une étoile hors phases terminales, il n'y a pas besoin de se placer dans le cadre de la relativité générale.

  3. #3
    Galuel

    Re : Problème des deux soleils : La question subsidiaire

    Citation Envoyé par Calvert Voir le message
    Salut!

    A partir des modèles d'évolution, on peut facilement envisager de calculer le potentiel gravitionnel en fonction du rayon (dans un cas sans rotation, à symétrie sphérique):



    Pour une étoile hors phases terminales, il n'y a pas besoin de se placer dans le cadre de la relativité générale.
    Bravo, simple et précis.

    Maintenant, l'étoile est seule dans un Univers fermé et sans bord. Elle rayonne un partie non négligeable de sa masse.

    Comment évolue le champ extérieur et intérieur ?

  4. #4
    GillesH38a

    Re : Problème des deux soleils : La question subsidiaire

    Ils diminuent progressivement avec la perte de masse, mais rejoignent asymptotiquement le potentiel initial a cause de l'énergie des photons emis qui contribuent au potentiel gravitationnel et compensent la perte de masse a l'infini.

    J'anticipe : si ton probleme est avec le théorème de Birkhoff, celui-ci n'est valable que dans le vide, or un gaz de photons n'est pas du vide !

    Cdt

    Gilles

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Galuel

    Re : Problème des deux soleils : La question subsidiaire

    Je n'anticipe pas, je ne connais pas Birkhoff

    Avant d'aller un peu plus loin, il faut quand même caler un peu plus ce qui se passe ici.

    A quelles conditions un soleil seul peut-il générer un Univers fermé et sans bord ? Ce n'est pas anodin.

  7. #6
    Calvert

    Re : Problème des deux soleils : La question subsidiaire

    En fait, la perte de masse liée à la combustion de matériel nucléaire est négligeable. Seule 10-20% de l'étoile est concernée par les réactions nucléaires, qui ont un rendement de 0.007mc2 dans le meilleur des cas (combustion de l'H). L'étoile perd donc à peine quelques millièmes de sa masse en rayonnement. Soit beaucoup moins que la perte de masse "mécanique" (vents stellaires).

    Les modèles d'évolution stellaire tiennent compte de cette perte de masse (moyennant des lois de perte de masse mal comprises, etc...). On connaît donc en pratique la masse de l'étoile en tout temps, ainsi que la masse qu'elle a perdu. C'est par contre beaucoup moins trivial de "suivre" l'évolution de la masse perdue (comment s'éloigne-t-elle de l'étoile, retombe-t-elle dessus, ...). Cela nécessiterait de coupler un code d'évolution à un code magnéto-hydrodynamique (non-relativiste). Très très lourd au niveau du temps de CPU.

  8. #7
    Galuel

    Re : Problème des deux soleils : La question subsidiaire

    Je ne pense pas qu'en fonction de l'analyse de quelque chose de très grand on puisse négliger quoi que ce soit, dans un Univers fermé.

  9. #8
    Calvert

    Re : Problème des deux soleils : La question subsidiaire

    Oui, mais si tu veux prendre le rayonnment en compte, tu seras obligé de te placer dans un contexte de relativité générale, et ce sera plus dur.

    Puis-je te demander quelle est la finalité de cette question?

  10. #9
    Galuel

    Re : Problème des deux soleils : La question subsidiaire

    La finalité de toute question est de trouver des réponses Parfois la réponse est qu'il n'y a pas de réponse, parfois il y a une réponse parfois il y a plusieurs réponses, parfois la question est sans fondement, il n'y a pas d'autre possibilité.

    Donc.

    Dans quel cas l'Univers fermé et sans bord où est placé ce soleil peut-il exister ? Quelles sont les conditions ?

  11. #10
    GillesH38a

    Re : Problème des deux soleils : La question subsidiaire

    un univers fermé et sans borne suppose une densité uniforme (sous l'hypothèse d'isotropie et d'homogeneité, donc la topologie spatiale de S3) , ca n'est pas possible avec une seule étoile.

  12. #11
    Galuel

    Re : Problème des deux soleils : La question subsidiaire

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    un univers fermé et sans borne suppose une densité uniforme (sous l'hypothèse d'isotropie et d'homogeneité, donc la topologie spatiale de S3) , ca n'est pas possible avec une seule étoile.
    Il y a donc essentiellement deux pistes à creuser pour trouver l'équilibre :

    1) Un Univers fermé et sans bord doit être pensé d'emblée comme étant non vide, d'au moins deux étoiles, et sans doute quand on creuse un peu, beaucoup de "matière négligeable" un peu partout... Jusqu'où ? Jusqu'à quelle distance tempori-spatiale une telle répartition d'homogénéïté doit-elle s'étendre pour qu'un tel équilibre s'atteigne ?

    2) Un Univers fermé et sans bord de dimension 4 ne peut se concevoir que plongé dans une Univers de dimension 5, qui contribue à son équilibre topologique.

    Question subsidiaire : Quel genre de corps observable dans notre Univers pourrait-être considéré comme tel, si on admet l'hypothèse de la 5-dimension ?

Discussions similaires

  1. Les deux soleils problème à 5 dimensions
    Par Galuel dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/09/2007, 15h52
  2. Le problème des 2 soleils Chapitre 4
    Par Galuel dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/09/2007, 22h45
  3. Le problème des 2 soleils
    Par Galuel dans le forum Archives
    Réponses: 10
    Dernier message: 08/09/2007, 11h56
  4. Penrose Hawking et le problème des deux soleils
    Par Galuel dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/09/2007, 10h24