Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 44

bizarre les trous noirs....



  1. #1
    magical

    bizarre les trous noirs....


    ------

    L'espace:le néant,le rien a part des galaxies qui trainent par ci par la(et de la matiere)...
    Une planete explose,dans la plupart des cas elle laisse un trou.
    Mais un trou dans le rien?
    Ou alors il y a quelque chose pour qui aille un trou dedans?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Gwyddon

    Re : bizarre les trous noirs....

    Bonjour,

    Le néant ça n'existe pas en physique, le vide ce n'est pas "rien", c'est l'état de plus basse énergie d'un système.

    De même lorsque une planète "explose", il n'y a pas de "trou" derrière.

    Enfin un trou noir a une définition précise qui n'a rien à voir avec ce dont vous parlez. C'est un corps stellaire qui comporte un horizon, c'est-à-dire une distance au centre telle qu'en deçà de cette distance un rayon lumineux émis vers l'extérieur du corps stellaire retombe au centre du corps stellaire.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  4. #3
    Jun_12

    Re : bizarre les trous noirs....

    Je me pose aussi beaucoup de questions sur les trous noirs et l'univers en particulier ... C'est vrai comment s'imaginer l'infini ?
    Dites moi a votre avis que se passerai-t-il si notre Terre était asspirer dans un trou noir ?

  5. #4
    vanos

    Re : bizarre les trous noirs....

    Citation Envoyé par magical Voir le message
    Une planète explose, dans la plupart des cas elle laisse un trou.
    Bonjour,

    En général, les planètes n'explosent pas mais bien les étoiles et encore seulement quelques unes, les plus grosses uniquement laissent un trou noir sinon ce sera une étoile à neutrons. De plus, la grande majorité des étoiles n'explosent pas en fin de vie, elles se contentent d'enfler en géantes rouges puis de se contracter en naines blanches.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    magical

    Re : bizarre les trous noirs....

    oué c'est vrai.Il faudrait que je retourne dans mes bouquins mais c'est quand meme bizarre!

  8. #6
    acropole

    Re : bizarre les trous noirs....

    De toute façon un trou noir n'est pas un trou. C'est un objet possédant une masse si forte que le champs gravitationnel empèche tout objet de s'éloigner et d'en sortir.
    Il est d'autant moins un trou que c'est le genre d'objet le plus massif de l'univers. C'est à dire la plus forte concentration de matière connue, et donc est le contraire d'un trou : c'est un plein extrêmement rempli ! Encore plus gavé qu'un foie gras

  9. Publicité
  10. #7
    nayx

    Re : bizarre les trous noirs....

    Même les étoiles "n'explosent" jamais vraiment, pas comme dans star wars en tout cas...

    la plupart du temps elles expulsent leur gaz puis émettent longtemps apres un flash tres lumineux qui"éclaire" ces gaz, ça donne alors de belles nébuleuses planétaires comme m27 :
    http://images.google.fr/imgres?imgur...%3Dfr%26sa%3DG
    ou m57 par exemple :
    http://images.google.fr/imgres?imgur...%3Dfr%26sa%3DG
    O_o

  11. #8
    Sethrius

    Re : bizarre les trous noirs....

    Dites moi a votre avis que se passerai-t-il si notre Terre était asspirer dans un trou noir ?
    Un topique existe déjà sur cette question : ici.

    Enfin je te rassure, cela ne risque pas d'arriver. (Si je ne me trompe pas, le système solaire ne croise pas de trou noir au cours de sa période de révolution autour de la Galaxie).

    Sinon attention à ne pas confondre "néant" et "vide" ce sont deux notions complètement différentes. le vide inclut une notion d'espace, alors que le néant est la non-existence.

    Enfin seule des étoiles les plus massives deviennent des troues noires. Lorsque la pression au coeur des étoiles est trop forte et les éléctrons en quelque sorte "fusionnent" avec les nucléons. (A cause de l'interaction gravitationnelle)

  12. #9
    comprendreapprendre

    Re : bizarre les trous noirs....

    bonsoir avous tous,
    D'apres moi, le trou noir a un champ de gravitation enorme (et meme normalement le meme que celui de l'etoile d'avant trous noir)
    Tous corps étant attirés par un trou noir ne peut s'en sortir et s'en approche inexorablement.
    Le corps arrivé au trou noir est aspiré. On peut meme considerer que si l'etoila avant trou noir avait une masse X alors la masse du trou noir est -X etes vous d'accord avec moi???
    Si je me trompe par pitie eclairer moi.
    Je suis jeune apprener moi.
    Comprendre c'est apprendre. Celui qui arrête de s'étonner commence a vieillir.

  13. #10
    Coincoin

    Re : bizarre les trous noirs....

    On peut meme considerer que si l'etoila avant trou noir avait une masse X alors la masse du trou noir est -X etes vous d'accord avec moi?
    Oui, mis à part que l'étoile a pu éjecté un peu de matière avant de s'effondre en trou noir. Mais c'est tout à fait exact qu'un trou noir a la masse de la matière qu'on a mis dedans : si tu prends une étoile de masse X et que tu la comprimes en un trou noir, il aura une masse X, puis si tu y jettes une enclume il aura une masse X+masse de l'enclume.
    Encore une victoire de Canard !

  14. #11
    leopold 11

    Re : bizarre les trous noirs....

    Bonjour ,

    Le TN on ne sait pas ? Ce n'est peut-être qu'un simple effet de conversion
    de la matière , dont on ne connait pas la fonctionnalité.

  15. #12
    aure961

    Re : bizarre les trous noirs....

    Bonjour j'aurais une question a poser.
    Dans un magasine sur l'astromie, j'ai lu que l'on n'avait découvert des androits rare ou le vide absolu régnait hors j'ai lu sur le forum que soit disant le vide n'existait pas !(enfin on me comprend)

  16. Publicité
  17. #13
    acropole

    Re : bizarre les trous noirs....

    On a dit sur le forum qu'il ne faut pas confondre vide et néant.
    Le vide est un espace-temps sans matière ou presque qui est constemment agité de vibrations quantiques.
    Le néant c'est pareil sauf qu'il n'y a pas non plus d'espace, ni de temps, ni d'effet quantique etc... Bref le néant est ce qui n'existe pas, il n'y a absoluement rien, il ne prend pas de place, il n'a pas de durée etc...

  18. #14
    comprendreapprendre

    Re : bizarre les trous noirs....

    bonsoir,
    si tu prends une étoile de masse X et que tu la comprimes en un trou noir, il aura une masse X, puis si tu y jettes une enclume il aura une masse X+masse de l'enclume.
    ne voudrais tu pas dire
    etoile= X
    trou noir= -X
    trou noir + eclume= -X+ eclume
    ????
    Comprendre c'est apprendre. Celui qui arrête de s'étonner commence a vieillir.

  19. #15
    Coincoin

    Re : bizarre les trous noirs....

    Non.
    Un trou noir a une masse positive.
    Encore une victoire de Canard !

  20. #16
    erectous

    Re : bizarre les trous noirs....

    Citation Envoyé par acropole Voir le message
    On a dit sur le forum qu'il ne faut pas confondre vide et néant.
    Le vide est un espace-temps sans matière ou presque qui est constemment agité de vibrations quantiques.
    Le néant c'est pareil sauf qu'il n'y a pas non plus d'espace, ni de temps, ni d'effet quantique etc... Bref le néant est ce qui n'existe pas, il n'y a absoluement rien, il ne prend pas de place, il n'a pas de durée etc...
    Comme je ressens les choses il me semble que l'espace est irréductible en sorte que s'il était possible de le vider absolument il existerait toujours. L'espace et le temps sont indissociables.
    Donc le néant est le vide absolument vide. Question de définition ou de compréhension ?

  21. #17
    Gwyddon

    Re : bizarre les trous noirs....

    Le vide a une définition précise et opérationnelle en physique. C'est l'état de plus basse énergie d'un système. donc rien à voir avec le néant, ou "le vide vraiment vide"
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  22. #18
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : bizarre les trous noirs....

    Citation Envoyé par erectous Voir le message
    Donc le néant est le vide absolument vide. Question de définition ou de compréhension ?
    Non, parce que même ainsi, il reste l'espace. Et l'espace ce n'est pas rien : c'est un objet qui possède des propriétés (par exemple celui de pouvoir renfermer des corps, celui d'y tracer des figures, celui d'avoir une topologie...).

    Le néant n'est rien que l'on puisse nommer.

    a+
    Parcours Etranges

  23. Publicité
  24. #19
    erectous

    Re : bizarre les trous noirs....

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Non, parce que même ainsi, il reste l'espace. Et l'espace ce n'est pas rien : c'est un objet qui possède des propriétés (par exemple celui de pouvoir renfermer des corps, celui d'y tracer des figures, celui d'avoir une topologie...).

    Le néant n'est rien que l'on puisse nommer.

    a+
    Ôter l'espace ne se peut. Par contre enlever celui qui veut y tracer des lignes est possible. Donc l'endroit où l'espace est absolument vide est le lieu du néant tant il est vrai que l'espace ne peut faire l'objet d'aucune création ni d'aucune réduction.

  25. #20
    acropole

    Re : bizarre les trous noirs....

    Citation Envoyé par erectous Voir le message
    Ôter l'espace ne se peut. Par contre enlever celui qui veut y tracer des lignes est possible. Donc l'endroit où l'espace est absolument vide est le lieu du néant tant il est vrai que l'espace ne peut faire l'objet d'aucune création ni d'aucune réduction.
    S'il y'a de l'espace ce n'est pas le néant puisse que le néant est l'abscence de tout (y compris d'espace).
    Quand à dire qu'on ne peut hoter ni créer de l'espace... c'est en contradiction totale avec la théorie du big bang et la réalité de l'expension de l'univers. De l'espace est créé en permanence dans l'univers et ça s'accélaire.

  26. #21
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : bizarre les trous noirs....

    Citation Envoyé par erectous Voir le message
    Ôter l'espace ne se peut. Par contre enlever celui qui veut y tracer des lignes est possible. Donc l'endroit où l'espace est absolument vide est le lieu du néant tant il est vrai que l'espace ne peut faire l'objet d'aucune création ni d'aucune réduction.
    A priori, si : il faut pour cela enlever toute matière...

    http://luth2.obspm.fr/~luminet/Books/FL.html


    L'univers sans mouvement d'Einstein

    (...) Il est (..) légitime de considérer l'univers comme un simple gaz d'étoiles, et Einstein tient le raisonnement suivant. Si l'univers est infini à la fois dans l'espace et dans le temps, ainsi que le propose la cosmologie newtonienne, alors pour compléter les équations de la relativité générale il est nécessaire de spécifier des conditions aux limites à l'infini. Influencé par une idée de Mach [35] selon laquelle une particule unique dans un espace vide de matière n'aurait pas d'inertie, Einstein estime que l'inertie est engendrée par la distribution des masses lointaines. Or, les potentiels gravitationnels (les coefficients de la métrique) sont déterminés par la distribution de la matière. Pour que l'inertie reste finie, il faut donc que les coefficients de la métrique s'annulent à l'infini; mais puisque l'espace n'existe pas sans la gravitation, cela implique la disparition pure et simple de l'espace à l'infini. Einstein abandonne donc le modèle d'un univers spatialement infini, et tente de trouver une solution de ses équations décrivant un univers fini, empli d'une distribution statique de matière.
    Parcours Etranges

  27. #22
    alain_r

    Re : bizarre les trous noirs....

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    A priori, si : il faut pour cela enlever toute matière...

    http://luth2.obspm.fr/~luminet/Books/FL.html


    L'univers sans mouvement d'Einstein

    (...) Il est (..) légitime de considérer l'univers comme un simple gaz d'étoiles, et Einstein tient le raisonnement suivant. Si l'univers est infini à la fois dans l'espace et dans le temps, ainsi que le propose la cosmologie newtonienne, alors pour compléter les équations de la relativité générale il est nécessaire de spécifier des conditions aux limites à l'infini. Influencé par une idée de Mach [35] selon laquelle une particule unique dans un espace vide de matière n'aurait pas d'inertie, Einstein estime que l'inertie est engendrée par la distribution des masses lointaines. Or, les potentiels gravitationnels (les coefficients de la métrique) sont déterminés par la distribution de la matière. Pour que l'inertie reste finie, il faut donc que les coefficients de la métrique s'annulent à l'infini; mais puisque l'espace n'existe pas sans la gravitation, cela implique la disparition pure et simple de l'espace à l'infini. Einstein abandonne donc le modèle d'un univers spatialement infini, et tente de trouver une solution de ses équations décrivant un univers fini, empli d'une distribution statique de matière.
    C'est une controverse ancienne sur la nature de la gravitation. Pour Einstein, absence de matière devait aussi signifier absence d'espace. Or la relativité générale dit que l'absence de matière donne (entre autres) l'espace de Minkowski. Ce résultat a longtemps mis mal à l'aise Einstein, qui aurait manifestement préféré qu'il soit différent.

  28. #23
    erectous

    Re : bizarre les trous noirs....

    Citation Envoyé par acropole Voir le message
    S'il y'a de l'espace ce n'est pas le néant puisse que le néant est l'abscence de tout (y compris d'espace).
    Quand à dire qu'on ne peut hoter ni créer de l'espace... c'est en contradiction totale avec la théorie du big bang et la réalité de l'expension de l'univers. De l'espace est créé en permanence dans l'univers et ça s'accélaire.
    Bon, j'ai imprimé 10 pages sur 52 du lien de Gilgamesh pour me pencher sur le problème de l'espace.

    Ce que je lis me surprend. L'espace serait limité ?

    Alors je vais présenter les choses autrement :

    Pourrait-on dire que l'espace se déploie dans l'étendue, laquelle serait infinie. L'expansion ne peut avoir lieu que si l'étendue lui cède la place. L'étendue est absolument vide et donc absolument noire et sans rayonnements ni champ gravitationnel. Je tiens le même raisonnement qu'avec l'espace s'il faut réserver le terme espace à l'étendue emplie de matière et d'énergie : Il est impossible d'ôter l'étendue.

  29. #24
    acropole

    Re : bizarre les trous noirs....

    Il n'y a pas d'étendue contenant l'espace non plus.
    Je crois que tu as une vision dépassée de l'espace et de l'Univers : celle d'un truc qui gonfle dans un autre truc.
    Or, l'Univers est TOUT. Il ne gonfle pas dans quelque chose.
    La réponse la plus séduisante est celle de l'univers multiconnexe :
    Imagine que tu part du pole nord, sur terre, tu va tout droit, tu finis par passer l'équateur, le pole sud, puis l'équateur a nouveau et revenir à ton point de départ.
    C'est pareil pour l'Univers, sauf que ce n'est pas une surface en 2D (longitude et latitude) mais une courbure 3D (on appelle ça une hypersphère, impossible à se représenter). Si tu part dans une direction tu finira par revenir a ton point de départ.
    Bref, tout comme christophe colomb n'a pas rencontré le bord du monde, il n'y a pas de bord de l'Univers ni d'exterieur dans lequel il se trouverait.
    L'expension c'est le fait que la distance parcourue pour faire un tour est de plus en plus grande. Il y'a création d'espace.

    EDIT : tu as une vision newtonienne de l'espace, c'est à dire quelque chose qui pré-existe à tout et qui est immuable. Or Einstein nous a montré que l'espace est souple, élastique, et la théorie du big bang nous a montré que l'espace est né en même temps que l'Univers. Pas d'Univers, pas d'espace.
    Dernière modification par acropole ; 15/10/2007 à 15h20.

  30. Publicité
  31. #25
    leopold 11

    Re : bizarre les trous noirs....

    Bonjour ,

    A-t-on déjà discuté sur le forum d'une observation faite en fev.05?

    Ce , à propos d'une géante rouge qui a été éjecté de notre galaxie
    par notre TN central , et ce à 2 fois la vitesse suffisante pour
    l'extraire de la gravité de notre galaxie. Sur wiki (à vérifier).

    Mon impression est que ça ressemblerait à un coup de fouet.
    Que le col , la tête du TN ne serait pas toujours à la verticale
    du 'reste '.

    Que si il y eut une valse hésitation ; le morceau était trop gros .

    Pourquoi qu'avec son énorme potentiel de gravité , X fois
    supérieur, le TN l'a-t-il manqué?

  32. #26
    alain_r

    Re : bizarre les trous noirs....

    Citation Envoyé par leopold 11 Voir le message
    Bonjour ,

    A-t-on déjà discuté sur le forum d'une observation faite en fev.05?

    Ce , à propos d'une géante rouge qui a été éjecté de notre galaxie
    par notre TN central , et ce à 2 fois la vitesse suffisante pour
    l'extraire de la gravité de notre galaxie. Sur wiki (à vérifier).

    Mon impression est que ça ressemblerait à un coup de fouet.
    Que le col , la tête du TN ne serait pas toujours à la verticale
    du 'reste '.

    Que si il y eut une valse hésitation ; le morceau était trop gros .

    Pourquoi qu'avec son énorme potentiel de gravité , X fois
    supérieur, le TN l'a-t-il manqué?
    C'est un effet classique de fronde gravitationnelle. Rien de mystérieux ou je ne sais quoi la dedans.

  33. #27
    erectous

    Re : bizarre les trous noirs....

    Citation Envoyé par acropole Voir le message
    EDIT : tu as une vision newtonienne de l'espace, c'est à dire quelque chose qui pré-existe à tout et qui est immuable. Or Einstein nous a montré que l'espace est souple, élastique, et la théorie du big bang nous a montré que l'espace est né en même temps que l'Univers. Pas d'Univers, pas d'espace.
    Au niveau naturel l'univers est partout, il n'y a pas de vide parfait. Cette distinction entre espace et étendue n'a pas lieu d'être.
    Cependant je serais porté à croire que les propriétés que l'on attribue à l'espace (courbure de l'espace-temps) ne sont en fait que les propriétés de l'énergie, gravitationnelle en l'occurrence.
    Sur un plan surnaturel, imaginons qu'il soit possible de créer un matériau étanche aux champs gravitationnels, nous pourrions alors créer un vide parfait. Nous aurions un espace ou une étendue confiné au caisson dans lequel cette singularité pourrait être appréhendée. Nous aurions isolé une portion de néant.

  34. #28
    mat69lyon

    Re : bizarre les trous noirs....

    heu
    En parlant de noir de quoi est composer le noir de l'univers .
    (question béte mais intéressante)

  35. #29
    acropole

    Re : bizarre les trous noirs....

    Citation Envoyé par erectous Voir le message
    Au niveau naturel l'univers est partout, il n'y a pas de vide parfait. Cette distinction entre espace et étendue n'a pas lieu d'être.
    Cependant je serais porté à croire que les propriétés que l'on attribue à l'espace (courbure de l'espace-temps) ne sont en fait que les propriétés de l'énergie, gravitationnelle en l'occurrence.
    Sur un plan surnaturel, imaginons qu'il soit possible de créer un matériau étanche aux champs gravitationnels, nous pourrions alors créer un vide parfait. Nous aurions un espace ou une étendue confiné au caisson dans lequel cette singularité pourrait être appréhendée. Nous aurions isolé une portion de néant.
    La courbure de l'espace-temps est en effet la manifestatin de la gravité, les deux sont indiscociables comme nous le dit la relativité. C'est même l'un des principaux apports de la relativité par rapport a newton.

    Il est IMPOSSIBLE d'isoler une portion de néant puisse que s'il y'a de l'espace il n'y a pas de néant. L'espace n'est pas une vision géométrique abstraire appliquée au réel, c'est un objet au même titre que la matière et l'énergie. En disant "en isolant une portion d'espace on aurait du néant" c'est comme si tu disais "en isolant une portion de matière on aurait du néant". Le néant n'est pas étendu ni temporel tout autant qu'il n'est ni énergétique ni materiel.

    Si tu crée un materiaux hermétique a la gravitation tu obtiendra un vide quantique agité de particules virtuelles (et donc d'effets gravitationnels virtuels), et en aucun cas du néant. out ce passe comme si le néant ne pouvait exister à partir du moment ou il y'a de l'espace-temps, ce qui me semble plutot logique. Le néant étend l'abscence d'existence de quoi que ce soit, s'il y'a quelque chose (comme l'espace-temps) c'est qu'il n'y a pas de néant.
    Quelque part ça me rapelle la limite du zéro absolu inaténiable. Il n'est pas possible d'avoir a la fois la position et l'énergie d'une particule bien définis en même temps. Tout comme il n'est pas possible qu'il y'ai un trou dans l'univers sans espace-temps ni quoi que ce soit.

  36. #30
    acropole

    Re : bizarre les trous noirs....

    Citation Envoyé par mat69lyon Voir le message
    heu
    En parlant de noir de quoi est composer le noir de l'univers .
    (question béte mais intéressante)
    Il n'est pas tout a fait noir. Il est illuminé par une lumière extrêmement faible, imperceptible à l'oeil humain. La longueur d'onde de la lumière s'étire au fil du temps, elle devient rouge, puis infrarouge puis encore plus sombre.
    Il ne me semble pas qu'elle puisse totalement disparaitre.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Les trous noirs
    Par Lucie21 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/11/2006, 17h14
  2. les trous noirs
    Par mélanne dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/10/2006, 21h14
  3. les trous noirs
    Par Euro dans le forum Archives
    Réponses: 53
    Dernier message: 16/09/2006, 23h32
  4. Les trous noirs : un mythe ?
    Par pmdec dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 05/07/2006, 11h10