Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Multiunivers, trous noirs, trous de vers



  1. #1
    el_ukreniano

    Multiunivers, trous noirs, trous de vers


    ------




    Désolé du dessin grossier, je me demandais si un tel truc était possible, voilà je m'explique, désolé pour la vulgarisation.

    si on part du principe que des trous noirs absorbent de la matiere, et l'envoient par des trous de vers vers un autre univers parallèle à celui ci, la matiere envoyée peut donc le remplir, fusionner avec d'autres matieres projetée, fabriquer d'autres trucs quoi en gros.

    imaginons un univers ou il n'y a pas encore de trou noir, je ne parle pas encore ici du premier, j'y reviendrai plus tard.

    L'univers A ne dispose pas de trou noir, mais, une étoile s'effondre sur elle meme et en crée un, le trou noir créé générera un trou de verre, atteignant une autre couche qui formera l'univers B, la matiere ou lumiere envoyée remplira cet univers, on imaginera que d'autres trous noirs se formeront dans l'univers A et alimentera ainsi l'autre univers pour former des galaxies, planetes ect.. et puis la boucle se répètera. on se retrouvera avec un univers U1 U2 U3 U4

    Maintnant pour parler du croquis et bien les deux inconnues seraient ce que j'ai appelé des univers premiers, il faudrait imaginer deux univers extremement chauds ou froids, qui se placeraient tout au dessus et un autre tout en dessous qui ne permettent plus de créer de trous noirs et donc de trous de vers pour envoyer de la matiere autre part. Ca permet de "'fermer le processus " en gros. On peut imaginer qu'à à partir d'un certain moment un univers ne pourra plus créer de trou noirs pour propulser de la matiere ailleurs.

    Le bigbang pourrait etre le premier jet de matiere envoyé par un univers au dessus de nous, on peut penser que le trou de vers rejette cette matiere sous une petite forme et très dense comme le début du big bang quoi avec l'expansion qui en découle et qui se refroidit par après. La matiere est peut etre ultra comprimée en passant par le trou de ver.
    ça expliquerait pourquoi chaque galaxie aurait un trou noir énorme en son centre.

    Maintenant j'aimerai votre avis, meme si la théorie tient pas la route (je pense qu'on va surement me descendre au fusil de chasse), comment rendre ce schéma un peu plus logique ? ce qui m'interesse c'est de savoir s'il y a un écart dégressif ou progressif de température entre chaque univers si on imagine cette théorie, si celui du bas sera plus froid que celui qui se trouve au dessus, ou inversément.

    Et aussi votre avis concernant ce qui pourrait etre l'univers tout au dessus de cette chaine, pour celui qui se trouve tout en bas à mon avis soit c'est un univers VIDE qui attend de recevoir de la matiere, ou alors c'est un univers qui ne permettra plus de créer des trous noirs, donc un univers pareil que celui tout au dessus.









    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Multiunivers, trous noirs, trous de vers

    Bonjour,

    Citation Envoyé par el_ukreniano Voir le message
    Maintenant j'aimerai votre avis, meme si la théorie tient pas la route (je pense qu'on va surement me descendre au fusil de chasse),
    Je n'ai pas de fusil

    Ce que tu présentes est de la spéculation et, bien entendu, avec la spéculation on peut à peu près imaginer n'importe quoi. Et donc ce n'est ni vrai ni faux. Je ne vais donc pas "tirer" dessus.

    Citation Envoyé par el_ukreniano Voir le message
    comment rendre ce schéma un peu plus logique ? ce qui m'interesse c'est de savoir s'il y a un écart dégressif ou progressif de température entre chaque univers si on imagine cette théorie, si celui du bas sera plus froid que celui qui se trouve au dessus, ou inversément.
    A mon avis, pour arriver à ce genre de résultat, la seule solution est de mettre en équation. Je ne parle même pas d'aller au-delà de la spéculation (c'est-à-dire de se baser sur des données expérimentales/observations concrètes) mais simplement de quantifier (sans quantification aucun résultat valable possible, ça reste de la prose comme en S.F.). (heu, par quantifier, je parle de "quantités", pas de mécanique quantique, bien sûr )

    Et le mieux pour cela est de partir de quelque chose de solide, par exemple la relativité générale. Des théories/modèles de types multivers ont déjà été exploré de la sorte mais je ne connais ni les résultats ni même les références. Je ne saurais même plus dire si dans le livre Gravitation (où ils citaient ce type de recherche) ils donnaient des références (le livre est chez moi, je ne l'ai pas sous la main).

    Peut-être chercher sur ArXiv pour voir comment aborder ce genre de modèle ? Il doit y avoir pas mal d'articles sur le sujet.
    Keep it simple stupid

  4. #3
    Garion

    Re : Multiunivers, trous noirs, trous de vers

    Le problème c'est qu'une fontaine blanche (la sortie du trou de ver) et un big bang n'ont rien de commun.
    Le premier est phénomène localisé dans un espace existant, le second est phénomène qui a eu lieu dans la totalité de l'espace à la fois.
    Notre univers ne peut donc avoir été issus d'une fontaine blanche. Il serait très différent si c'était le cas (tout d'abord, il ne serait pas homogène).

    Et de toute façon, la théorie des trous de ver est totalement hypothétique et même improbable.

  5. #4
    Co-90

    Re : Multiunivers, trous noirs, trous de vers

    C'est vrai que la théorie des trous de ver est trop hypothétique. De toute façon il ne me semble pas qu'un effondrement gravitationnel puisse entraîner la création d'un trou de vers. Les trous de vers s'ils existent seraient plutôt issus d'une autre formation que l'effondrement gravitationnel.
    Bon après pour ton schéma je ne sais pas quoi dire. Peut-être que ça fait une boucle entre plusieurs univers et qu'au bout d'un moment on se retrouve dans le 1er univers. Je raconte n'importe quoi mais ce n'est pas très facile de dire ce que je pense là dessus.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    zagreb887

    Re : Multiunivers, trous noirs, trous de vers

    Y'a un truc qui ne colle pas avec cette théorie, à mon sens.

    Si les TN forment des trous de vers et expédient toute leurs matière vers un autre univers, ils finiraient eux même par disparaitre, hors, il ne me semble pas que ce phénomène ait déja été observé, ni qu'il rentre dans une théorie quelquonque.

    Pour ce qui est des multivers, on trouve tout et n'importe quoi de toute façon.
    Comme dit plus haut ca ne restera que de la spéculation, limite de la métaphysique.

    Branlette de cervelle si on veut

    Néanmoins très interessant

Discussions similaires

  1. Réponses: 101
    Dernier message: 18/08/2014, 10h03
  2. Du corps noirs aux trous noirs intrigue sur une loi
    Par Magyk dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/12/2007, 16h27
  3. trous noirs...
    Par mélanne dans le forum Cosmologie et astroparticules
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/10/2006, 19h28
  4. trous noirs/trous blancs
    Par law113 dans le forum Archives
    Réponses: 9
    Dernier message: 19/11/2005, 17h11