Affichage des résultats 1 à 26 sur 26

Pourquoi Vénus tourne à contre sens



  1. #1
    asterix13

    Pourquoi Vénus tourne à contre sens


    ------

    je trouve les information sur vénus troublante , elle tourne tres lentement et a contre sens , sa temperature serais uniforme, allors que sa rotation est de 224 jour, sur venus la durée d'un jour est de 224 jours terrestre, donc la nuit Idem, et la face nuit serait aussi chaude que la face jour ?
    la j'ai du mal a comprendre !!!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Nemesis 12

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Citation Envoyé par asterix13 Voir le message
    je trouve les information sur vénus troublante , elle tourne tres lentement et a contre sens , sa temperature serais uniforme, allors que sa rotation est de 224 jour, sur venus la durée d'un jour est de 224 jours terrestre, donc la nuit Idem, et la face nuit serait aussi chaude que la face jour ?
    la j'ai du mal a comprendre !!!
    Venus tourne autour du Soleil en 224 jours
    Le sol de venus tourne à l'envers en 243 jours
    L'athmosphère de Vénus par contre à l'endroit en 4 jours
    Certains scientiques pensent que Venus tourne à l'envers à cause d'un effet de marée dru au Soleil et du a son epaisse atmosphere. Et si la temperature est constante c'est aussi a cause de l'effet de serre qui regule la temperature versz 480°C

  4. #3
    Deedee81

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Citation Envoyé par Nemesis 12 Voir le message
    Certains scientiques pensent que Venus tourne à l'envers à cause d'un effet de marée dru au Soleil et du a son epaisse atmosphere.
    Bonjour,

    La rétro-rotation, cela pourrait être dû aussi à l'instabilité de son axe de rotation (on a montré que les perturbations entre planètes provoquent une instabilité qui est stabilisée par la présence d'une grosse Lune et Vénus n'a pas de satellite. J'avais lu ça il y a pas mal de temps dans un article de Pour La science et La Recherche, désolé, je ne trouve pas de lien sur le net).

    Par contre le ralentissement, oui, c'est peut-être bien les marées.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  5. #4
    Deedee81

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    La rétro-rotation, cela pourrait être dû aussi à l'instabilité de son axe de rotation
    Asterix,

    Je viens de lire ton dernier message sur le fil de Mars, et, oui, un gros impact au début de l'histoire du système solaire (comme celui qui a dû former la Lune) pourrait être aussi la cause de cette situation.

    Il est bien entendu difficile de savoir exactement l'origine car :
    - on n'a pas de trace (même sur Venus il pourrait ne plus y avoir de cicatrice, avec le renouvellement de la croute vénusienne)
    - avec l'instabilité de l'axe de rotation, c'est chaotique, difficile de faire un calcul retrograde

    Pour la Terre, on a plus de chance car la Terre a un axe de rotation stable et la cicatrice de l'impact est là : c'est la Lune
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  6. #5
    What's on?

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Bonjour,

    A ce sujet il existe un dossier de l'IMCCE ici:
    http://www.imcce.fr/Equipes/ASD/Venus/venus0.html

    Et quelque chose de plus complet sur le site "panet terre" là:
    http://planet-terre.ens-lyon.fr/plan...M-rotation.xml

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    asterix13

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Asterix,

    Je viens de lire ton dernier message sur le fil de Mars, et, oui, un gros impact au début de l'histoire du système solaire (comme celui qui a dû former la Lune) pourrait être aussi la cause de cette situation.
    cet impact ne pourrait pas etre beaucoup plus recents, 3 a 4000 ans par exemple ? par le schoot d'une comete ?

  9. Publicité
  10. #7
    asterix13

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    merci pour ces liens tres detaillés ....
    aurait on les meme etudes sur l'effet d'un impact majeur, bousculant une planete ?

  11. #8
    Deedee81

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Citation Envoyé par asterix13 Voir le message
    cet impact ne pourrait pas etre beaucoup plus recents, 3 a 4000 ans par exemple ? par le schoot d'une comete ?
    Pour faire basculer l'axe de l'orbite, faut plus qu'une comète. Un objet de la taille de la Lune, au bas mot (ce qui a percuté la Terre pour former la Lune devait avoir la taille de Mars !!!).

    Des gros trucs comme ça qui se baladent n'importe où c'est devenu rare (en fait, je n'en ai jamais entendu parler). Par contre, au début de la formation du système solaire c'était plutôt la règle.

    Il y a un autre problème. L'impact serait tellement violent que l'orbite de Venus deviendrait probablement très elliptique. Ce n'est manifestement pas le cas. Sauf si le corps avait eut la "bonne" idée d'être sur une orbite appropriée (par exemple la même que Venus ou presque). Ca aussi c'était plutôt courant au début (les corps ne se sont pas formés bien sagement éloignés les uns des autres).

    Ceci dit, ce n'est évidemment pas impossible et je serais bien incapable de dire si on verrait la trace d'un tel impact colossal (à mon avis oui vu l'importance du choc nécessaire, mais ce n'est qu'une opinion).

    Pour de petits impacts c'est plus probable (par exemple, on pense que les anneaux de Saturne sont le résultat d'un corps qui a eut le malheur de trop s'approcher car on a du mal à comprendre comment de tels anneaux pourraient se maintenir plus que quelques millions d'années. Tu as aussi Phobos et Deimos qui finiront par s'écraser sur Mars, c'est probablement de petits astéroïdes capturés par Mars). Mais on sort du sujet car ces petits machins sont incapables de faire basculer l'axe de rotation de Venus (il faut un moment cinétique considérable pour faire ça).

    C'est encore pire pour Uranus : son axe est totalement couché sur le plan de l'écliptique. Pour lui, j'aurais vraiment tendance à pencher pour une instabilité. Uranus c'est quand même un gros machin. J'imagine mal la taille du bolide qu'il aurait falu pour le faire basculer. M'enfin, ça reste possible.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  12. #9
    asterix13

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    j'avais vu une emission presentant une theorie sur la position des planete dans le systeme solaire se basant sur un effet de resonance de jupiter et saturne qui de souvenir aurais interverti leur position , et au passage bousculé et deplacé d'autre planete , une jolie simulation informatique ^parté d'un etat hypothetique pour arriver a l'etat actuelle , auriez vous connaissance de cette emission ?

  13. #10
    naine

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Je n'ai pas d'éléments suplémentaires sur le sens de rotation a donner mais sur la température oui.
    En fait, les 450°C c'est juste une moyenne car la minimale descend jusqu'à -45°C. Mais c'est malgré tout une température étonnament chaude pour une face cachée.
    En fait, ce phénomène est le résultat d'un effet de serre énorme qu'il règne sur Vénus. Au Soleil il fait jusqu'à 490°C pendant 225 jours puis la nuit arrive et l'effet de serre permet à la planète de maintenant une température assez chaude.
    En fait, sur Vénus la pression est 100 fois plus importante que sur Terre et les vents soufflent jusqu'à 350 km/h. Pour finir, à titre d'anecdote, la température fait que la pluie (d'acide sulfurique) s'évapore avant même d'avoir touché le sol (vers 3000m d'altitude).

  14. #11
    Deedee81

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Citation Envoyé par asterix13 Voir le message
    j'avais vu une emission presentant une theorie sur la position des planete dans le systeme solaire se basant sur un effet de resonance de jupiter et saturne qui de souvenir aurais interverti leur position , et au passage bousculé et deplacé d'autre planete , une jolie simulation informatique ^parté d'un etat hypothetique pour arriver a l'etat actuelle , auriez vous connaissance de cette emission ?
    Ah, tiens, non, je ne connaissais pas. Les résonances oui, ainsi que les migrations, mais pas cette histoire d'inversion.

    Quelqu'un ici à des infos ? Y a-t-il un planétologue dans la salle ?
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  15. #12
    roll

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Citation Envoyé par naine Voir le message
    En fait, les 450°C c'est juste une moyenne car la minimale descend jusqu'à -45°C. Mais c'est malgré tout une température étonnament chaude pour une face cachée.
    Faut quand même préciser que -45°C c'est la température du sommet des nuages (dixit wikipedia ) il ne fera jamais aussi froid en surface.

  16. Publicité
  17. #13
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Ah, tiens, non, je ne connaissais pas. Les résonances oui, ainsi que les migrations, mais pas cette histoire d'inversion.

    Quelqu'un ici à des infos ? Y a-t-il un planétologue dans la salle ?
    La possibilité de l'interprétation par la résonance de la rotation observée de Vénus est écartée sur la base d'une analyse combinée de résultats analytiques et expérimentaux récents :

    http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=7212068

    Patrick

  18. #14
    Infra_Red

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Citation Envoyé par roll Voir le message
    Faut quand même préciser que -45°C c'est la température du sommet des nuages (dixit wikipedia ) il ne fera jamais aussi froid en surface.
    oui et puis jvois pas pourquoi une planète qui possède une atmosphère aussi dense aurait de tels écarts de température.

  19. #15
    naine

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Citation Envoyé par Infra_Red Voir le message
    oui et puis jvois pas pourquoi une planète qui possède une atmosphère aussi dense aurait de tels écarts de température.
    Peut être parce que la nuit dure plusieurs de nos mois...

  20. #16
    mach3

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Peut être parce que la nuit dure plusieurs de nos mois...
    oui mais comme dit plus haut l'atmosphère tourne en 4j, donc il y a de l' "air" chaud en provenance de la face éclairée qui arrive en permanence dans la face nocturne.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  21. #17
    phenixlancien

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Bonjour,

    Il y a un autre problème. L'impact serait tellement violent que l'orbite de Venus deviendrait probablement très elliptique. Ce n'est manifestement pas le cas. Sauf si le corps avait eut la "bonne" idée d'être sur une orbite appropriée (par exemple la même que Venus ou presque). Ca aussi c'était plutôt courant au début (les corps ne se sont pas formés bien sagement éloignés les uns des autres).
    Je pensai que ce pourrait être Mercure, ce corps ?
    Bon maintenant ce n'est qu'une théorie personnelle.

  22. #18
    invité576543
    Invité

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    C'est encore pire pour Uranus : son axe est totalement couché sur le plan de l'écliptique. Pour lui, j'aurais vraiment tendance à pencher pour une instabilité. Uranus c'est quand même un gros machin. J'imagine mal la taille du bolide qu'il aurait falu pour le faire basculer. M'enfin, ça reste possible.
    Le cas d'Uranus est encore plus troublant parce que ses satellites orbitent dans le plan équatorial.

    Il y a-t-il un mécanisme qui remettrait les satellites dans le plan équatorial après un impact sur la planète en changeant son axe?

    Cordialement,

  23. Publicité
  24. #19
    Deedee81

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Salut,

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Le cas d'Uranus est encore plus troublant parce que ses satellites orbitent dans le plan équatorial.

    Il y a-t-il un mécanisme qui remettrait les satellites dans le plan équatorial après un impact sur la planète en changeant son axe?
    Pourquoi voudrais-tu que les satellites quittent le plan équatorial ? Leur rotation ne dépend pas de celle de la planète ! (et faut voir quand ils ont été formés ou capturés aussi !)
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  25. #20
    invité576543
    Invité

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Pourquoi voudrais-tu que les satellites quittent le plan équatorial ?
    Si un bolide cogne Uranus et en change l'axe de rotation, cela change le plan équatorial. Les satellites restent dans l'ancien plan équatorial.

    Ma question est, pourquoi quitteraient-ils l'ancien plan équatorial pour aller dans le nouveau plan équatorial?

    Cordialement,

  26. #21
    Hatteras

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Bonjour,

    Le rotation rétrograde de Vénus est en effet une véritable énigme.

    Deedee81 à écrit:
    <<<<< La rétro-rotation, cela pourrait être dû aussi à l'instabilité de son axe de rotation (on a montré que les perturbations entre planètes provoquent une instabilité qui est stabilisée par la présence d'une grosse Lune et Vénus n'a pas de satellite. J'avais lu ça il y a pas mal de temps dans un article de Pour La science et La Recherche, désolé, je ne trouve pas de lien sur le net).>>>>>


    C'est vrai que ce genre d'argument se lit assez fréquemment dans les médias. Je suis toujours étonné par de tels propos tenus dans ces articles. Peut-être sont-ils le prolongement des théories en vigueur et des modélisations réalisées ? Mais le problème, c'est qu'ils ne correspondent pas à la réalité. Alors, quand des scientifiques pondent des études et des rapports qui se veulent avancés, c'est quand même la moindre des choses de les confronter à la réalité lorsque cela est possible, et en l'occurrence ce l'est, puisque nous avons dans notre système solaire des planètes avec satellites et des planètes sans satellite.

    Les inclinaisons des orbites des huit planètes principales se répartissent dans un secteur angulaire de 7 degrés dans l'ordre suivant : Mercure, Vénus, Saturne, Mars, Neptune, Jupiter, Uranus, Terre. Mercure est classé en premier car son plan d’orbite est le plus proche de celui de l’équateur solaire, tandis que le plan de l’écliptique (celui de la Terre) en est le plus éloigné. Donc en ce qui concerne les inclinaisons d’orbites, on ne peut pas dire que Mercure et Vénus soient instables, bien au contraire.

    Mais puisque l’on parle ici plus précisément d’une hypothétique instabilité des axes de rotation des planètes sans satellites regardons ce qui se passe à ce niveau là.
    Nous savons que toutes les planètes, depuis Mercure jusqu'à Neptune, ont des inclinaisons d’axe de rotation (donc des plans équatoriaux également) très variés.
    Il faut d’abord déterminer quels repères on va utiliser pour apprécier leur stabilité ou instabilité. Le plan de l’écliptique ne convient guère puisque c’est seulement le plan orbital de la Terre qui de plus se trouve le plus excentré par rapport au Soleil. Il est donc préférable d’en prendre d’autres plus adaptés aux circonstances, à savoir : le plan équatorial du Soleil ou le plan orbital propre à la planète ou encore le Plan Invariant (c’est le plan moyen des orbites des huit planètes principales, moyenne pondérée par la masse de chaque planète et de ce fait ce plan se trouve à proximité de celui de l’orbite de Jupiter la planète la plus massive ; c’est un plan utilisé en mécanique céleste).

    Différence d’inclinaisons de l’axe de rotation :

    1- par rapport à l’équateur solaire :
    Mercure 3,37°
    Vénus 6,43
    Jupiter 7,87
    Neptune 21,76
    Terre 26,13
    Saturne 29,36
    Uranus 82,10
    On constate que Mercure et Vénus arrivent en tête et ont donc les deux meilleures stabilités selon ce critère.

    2- par rapport à leur propre plan d’orbite :
    Mercure 0°
    Vénus 2,6
    Jupiter 3,1
    Terre 23,44
    Mars 25,19
    Saturne 26,73
    Neptune 27,86
    Uranus 82,24

    Là aussi, Mercure et Vénus présentent les deux meilleures stabilités.

    3- par rapport au Plan Invariant :
    Vénus 0,46°
    Jupiter environ 3°
    Mercure environ 6°
    Tous les autres sont supérieurs à 20°

    Avec ce troisième critère, on trouve encore Vénus et Mercure particulièrement bien placés, seul Jupiter est venu s’intercaler.

    Il me semble que les chiffres sont sans appel. On notera au passage que le plan équatorial de Mercure est rigoureusement le même que celui de son orbite, c’est-à-dire que son axe de rotation est strictement orthogonal à son plan orbital. C’est la seule planète dans ce cas de figure. On notera également la quasi similarité (à 0,46° près) de l’axe de Vénus par rapport au Plan Invariant. Pour des planètes annoncées comme instables du fait d’absence de satellite, ça pose quand même de sacrées questions sur la validité de la théorie.

    Si l’on observe un peu l’hypothèse d’une collision qui aurait provoquée le basculement de Vénus engendrant ainsi sa rotation rétrograde. C’est quand même plus que difficile à admettre qu’après un tel choc (encore faudrait-il que la planète y résiste), Vénus soit venue se stabiliser si précisément par rapport au Plan Invariant et aux deux autre critères. Autre chose encore venant confirmer également sa stabilité orbitale, Vénus est la planète dont l’orbite est la moins excentrique. Son orbite solaire est en effet quasi circulaire avec une très faible excentricité de 0,006 (Terre : 0,017).

    Dans le milieu de l’astronomie, on envisage le plus souvent l’origine du système solaire par un processus d’accrétion à partir d’une nébuleuse en rotation. Cette supposition devenue hypothèse est très souvent présentée au public comme une connaissance, une certitude. Par la suite, les différents astres ainsi formés auraient évolué au fil des perturbations gravitationnelles et des collisions. Cette hypothèse de collision étant utilisée à pléthore chaque fois que nos théories ne peuvent expliquer une caractéristique quelconque.
    Malgré cela, des personnes de tous les milieux se posent néanmoins la question : « Existe-t-il un Grand Architecte et celui-ci aurait-il mis son grain de sel dans l’organisation du système solaire ? »
    Et si c’était le doigt du Grand Architecte qui avait fait en sorte que Vénus ait une rotation rétrograde ?

    Cordialement.

  27. #22
    invité6543212033

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    « Existe-t-il un Grand Architecte et celui-ci aurait-il mis son grain de sel dans l’organisation du système solaire ? »
    Et si c’était le doigt du Grand Architecte qui avait fait en sorte que Vénus ait une rotation rétrograde ?
    Mais bien sûr !


  28. #23
    mach3

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Différence d’inclinaisons de l’axe de rotation :

    1- par rapport à l’équateur solaire :
    Mercure 3,37°
    Vénus 6,43
    Jupiter 7,87
    Neptune 21,76
    Terre 26,13
    Saturne 29,36
    Uranus 82,10
    On constate que Mercure et Vénus arrivent en tête et ont donc les deux meilleures stabilités selon ce critère.

    2- par rapport à leur propre plan d’orbite :
    Mercure 0°
    Vénus 2,6
    Jupiter 3,1
    Terre 23,44
    Mars 25,19
    Saturne 26,73
    Neptune 27,86
    Uranus 82,24
    tu oublies ici que ces angles sont donné suivant la convention que les dénominations nord-sud dépendent de l'équateur solaire et non du sens de rotation.

    En effet, a priori, toutes les planètes devrait tourner dans le sens trigo si on les regarde par le nord. Pour qu'une planète tourne dans le sens inverse (sens horaire), on a deux options :
    -soit son sens de rotation à été inversée (par une collision dans un plan orthogonal à l'axe de rotation et d'un angle contrariant cette rotation)
    -soit un déplacement de l'axe de rotation de plus de 90° (qui peut être causé à la fois par une collision ou une instabilité).

    l'inclinaison de venus est donc dévié de 173° par rapport à l'équateur solaire si on considère le sens de rotation. Venus est donc la plus anormale selon ce critère...

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  29. #24
    Hatteras

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Mach3 a écrit :
    <<<<<tu oublies ici que ces angles sont donné suivant la convention que les dénominations nord-sud dépendent de l'équateur solaire et non du sens de rotation.>>>>>


    Bonjour,

    Non, je n’oublie rien !
    En géométrie, si l’on mesure l’angle entre deux axes ou deux plans ou un axe et un plan, on notera l’angle le plus petit (inférieur ou égal à 90°), et non pas son angle supplémentaire compris entre 90 et 180 °, ceci que les axes soient en rotation ou non, et si oui, quelque soit leur sens ou vitesse de rotation.
    Ce n’est que dans des cas particuliers que l’on utilisera l’angle supplémentaire entre 90 et 180°, par exemple dans un contexte où c’est justement l’angle obtus qui nous importe (par exemple pour noter la valeur d’un angle interne d’un hexagone).
    En astronomie solaire, par convention, on utilise cette seconde notation (l’angle supplémentaire) pour noter les cas où l’axe en question a une rotation rétrograde (comme Vénus, Uranus, Pluton, …) ou révolution rétrograde (comme quelques satellites naturels et 17 astéroïdes sur les plus de 363 000 répertoriés). Cette convention, car ce n’est qu’une convention, permet de simplifier les bases de données puisque un seul paramètre apportera deux informations.

    <<<<<l'inclinaison de venus est donc dévié de 173° par rapport à l'équateur solaire si on considère le sens de rotation. Venus est donc la plus anormale selon ce critère...>>>>>

    En définitive, lorsque l’on parle d’une inclinaison d’un axe de rotation de 173° cela signifie deux choses : (1) son inclinaison réelle de 7° par rapport au repère de référence, (2) le sens de rotation de l’axe en question est contraire au sens de référence.
    En l’occurrence, ce qui est énigmatique chez Vénus, ce n’est pas son inclinaison, mais son sens de rotation.

    <<<<< En effet, a priori, toutes les planètes devrait tourner dans le sens trigo si on les regarde par le nord>>>>>

    Seulement, a priori ! Dire que toutes les planètes devraient tourner dans le même sens c’est se restreindre à des théories limitatives concernant l’origine et la dynamique du système solaire. Nous n’étions pas présent pour observer la formation du système solaire, de ce fait nous fonctionnons sur des théories et des modèles. Or ces théories et ces modèles ont à l’heure actuelle d’énormes lacunes.

    <<<<< Pour qu'une planète tourne dans le sens inverse (sens horaire), on a deux options :>>>>>

    Deux est trop restrictif. Plus de deux options sont possibles.


    <<<<<-soit son sens de rotation à été inversée (par une collision dans un plan orthogonal à l'axe de rotation et d'un angle contrariant cette rotation)>>>>>

    et dont le choc aurait circulariser l’orbite de Vénus au point de lui donner la forme d’un cercle presque parfait !!!

    <<<<<-soit un déplacement de l'axe de rotation de plus de 90° (qui peut être causé à la fois par une collision ou une instabilité).>>>>>

    La théorie de la collision on a vu. Quant à la soit disant instabilité des planètes sans satellites, on a vu aussi !
    Mais aux deux options que tu proposes, il est nécessaire de rajouter au minimum :

    - d’autres causes inconnues, qui pour le moment sont en dehors de notre entendement.


    Cordialement

  30. Publicité
  31. #25
    Hatteras

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Mais bien sûr !

    Bonjour,

    Ta réponse qui se veut sans doute sarcastique me donne l'occasion d'en dire un peu plus sur la dynamique de la planète Vénus.

    ---------

    Dans le langage courant, la planète Vénus est généralement nommée étoile du matin ou étoile du soir, puisque du fait de son orbite interne à celle de la Terre, elle ne peut nous apparaître que le soir à l’ouest ou le matin à l’est, mais jamais en pleine nuit. A bien des égards, Vénus se pose comme une grande énigme dans le système solaire du point de vue astronomique. C’est la planète qui peut s’approcher le plus de la Terre, légèrement plus que Mars. Alors que Mars est particulièrement visible lors de ses grandes approches comme en août 2003, Vénus, elle, fait dans la discrétion. En effet, lors de ses approches elle devient invisible du fait de l’alignement solaire (même processus que lors d’une nouvelle lune) et, de plus, sa surface est en permanence voilée par une épaisse atmosphère opaque. Ce n’est d’ailleurs que vers 1960, grâce à des sondages radars, que l’on a pu découvrir sa période de rotation sur elle même. Une giration de 243 jours, de loin la plus lente de tous les astres connus du système solaire. Excepté le cas très particulier d’Uranus ayant un axe de rotation couché, Vénus est la seule planète à avoir une rotation rétrograde, c’est-à-dire à tourner sur elle même dans le sens contraire des autres, ce qui en soit est un grand mystère face aux théories actuelles de la formation du système solaire. En astronomie, lorsque les théories n’arrivent pas à expliquer les énigmes de nos planètes, on invoque alors généralement les collisions cosmiques qui, comme une baguette magique, apportent les réponses à tout et à son contraire. Or, il se trouve que notre système solaire est tout sauf le résultat d’une partie de billard cosmique. A moins que le joueur n’ait été un sacré expert en queues de billard !
    Dans cette symphonie cosmique, Vénus occupe une place de choix où elle se montre en lien étroit, en véritable harmonisation avec la Terre. Celle-ci, en effet, a trouvé le moyen de synchroniser sa propre période de rotation avec la période de révolution de la Terre selon un rapport de 3/2. En clair, lorsque notre Terre fait deux révolutions autour du Soleil (2 ans), Vénus fait trois rotations sur elle même. Ce qui, en terme de probabilité, est déjà un cas de figure très énigmatique. En effet, ces deux astres, bien que voisin, sont beaucoup trop distants l’un de l’autre pour pouvoir s’influencer suffisamment mutuellement au point d’accorder ainsi leurs périodes de rotation et de révolution. Mais Vénus a aussi d’autres exploits à son actif puisqu’elle a également synchronisé sa période de révolution avec celle de la Terre. Ainsi, lorsque la Terre effectue huit révolutions solaires, Vénus de son côté en effectue treize et les deux planètes se retrouvent dans une position similaire à leur point de départ huit ans plus tôt. Voilà une double synchronisation qui, en plus de son caractère d’unicité, est loin d’être anodine.

    Avec son orbite plus proche du Soleil, son année solaire est à peine de 225 jours. En conséquence, tous les 584 jours en moyenne, Vénus "rattrape" la Terre. Les deux astres se rapprochent et s’alignent avec le Soleil en conjonction dite inférieure. C’est dans cette configuration de proximité que les premiers sondages radars ont été effectués autour de 1960. Outre que cette expérience permit de déterminer la période de rotation de la planète et de découvrir que son sens de rotation était inverse de celui de ses voisines, elle apporta une autre surprise de taille. A chaque rapprochement, c’est-à-dire à chaque conjonction inférieure, Vénus nous présentait toujours la même face (fig. 01). C’était là de nouveau une caractéristique incroyable. Dans les faits, Vénus à une rotation synodique d’en moyenne 146 jours. Ce qui entraîne que d’une conjonction à la suivante (584 jours), elle effectue 4 rotations synodiques et nous montre ainsi la même face à chaque rapprochement (4 × 146 = 584). [En l’absence de précision, une rotation est dite sidérale (par rapport aux étoiles), c’est-à-dire qu’après avoir effectué une giration un point quelconque de l’astre se retrouve de nouveau face à la même étoile lointaine que l’on peut considérer, à notre échelle humaine, comme un point fixe. A l’inverse, une rotation synodique s’entend par rapport à un astre proche (du même système solaire) qui lui est en mouvement sur sa propre orbite. Ainsi Vénus en ayant une rotation sidérale de 243 jours a une rotation synodique de 117 jours par rapport au Soleil et de 146 jours par rapport à la Terre.]

    Au final, puisque le second cycle de 8 ans est un multiple du premier cycle de 2 ans, voici énumérer le fabuleux festival géométrique et cosmique que nous offre la planète Vénus en lien avec notre propre planète Terre.

    Ce cycle cosmique de 8 ans comprend :
    - 5 révolutions synodiques de Vénus par rapport à la Terre (conjonctions des 2 planètes)
    - 8 révolutions sidérales de la Terre (années terrestres)
    - 12 rotations sidérales de Vénus
    - 13 révolutions sidérales de Vénus (années vénusiennes)
    - 20 rotations synodiques de Vénus par rapport à la Terre
    - 25 journées solaires vénusiennes
    Certes, ces différentes synchronisations ne sont pas rigoureusement exactes. Néanmoins elles atteignent un haut niveau de précision de l’ordre de 0,2% pour le premier synchronisme et 0,03% pour le second. Ce qui balaie l’hypothèse d’une simple coïncidence et devrait nous amener à y réfléchir plus que sérieusement. Le monde de l’astronomie se montre très discret et le plus souvent même muet sur cette interactivité Vénus-Terre. Et pour cause… les lois de la mécanique céleste, telles que nous les connaissons, sont impuissantes à expliquer de telles synchronisations.


    Autres facéties de Vénus, si l’on additionne, en tant que jeu arithmétique, trois de ses paramètres à savoir : période de rotation sidérale + période de révolution sidérale + durée de la journée vénusienne , soit 243 j + 224,7 j + 116,7 j = 584,4 jours, nous obtenons tout simplement la périodicité des conjonctions Vénus –Terre avec une grande précision de 0,09%. [Une journée solaire, qu’elle soit terrestre ou vénusienne, est une période de rotation synodique par rapport au Soleil]. Il va sans dire que Vénus est évidemment la seule planète à réaliser un tel scénario.

    Maintenant, observons un autre petit jeu géométrique cette fois-ci, tout aussi étonnant. La figure 02 montre trois positions de Vénus par rapport à la Terre : la position 1 au plus proche en conjonction inférieure, la position 3 au plus loin en conjonction supérieure et l’emplacement 2 intermédiaire. La ligne c représente de ce fait la distance moyenne Terre-Vénus et les 3 astres forment momentanément un triangle rectangle. Cette distance moyenne qui se calcule en appliquant le célèbre théorème dit de Pythagore, s’avère tout bonnement correspondre à la racine carrée du rayon de l’orbite de Mars. De cette manière, ce jeu géométrique implique 4 astres : Soleil, Vénus, Terre et Mars.

    Revenons à la figure 01 montrant les 5 positions successives des conjonctions Terre-Vénus durant un cycle de 8 ans. En traçant une ligne joignant ces positions dans leur ordre chronologique, c’est-à-dire 0, 1, 2, 3, 4, 0, apparaît un pentacle ou étoile à 5 branches. Symboliquement, l’étoile à 5 branche représente l’Homme debout. Le nombre 5 symbolise également le centre, mais aussi l’union, le mariage du principe céleste (3) et du principe terrestre de la mère (2). Quant au nombre 8, il est universellement le nombre de l’équilibre cosmique. Ce sont donc de puissants symboles que dessinent tous les 8 ans nos deux planètes sœurs.
    Si nous relions maintenant les 5 positions de conjonctions sur la figure 01 non plus dans l’ordre chronologique mais dans l’ordre géométrique, on obtient à l’évidence un pentagone à l’identique de celui qui est inscrit à l’intérieur d’un cercle sur la figure 03. Le calcul géométrique détermine sur ce nouveau schéma que la surface du pentagone est égale à la surface du cercle moins 24,3%. Or 24,3 est l’image du nombre 243 correspondant à la période de rotation de Vénus en jours !


    Cette présente étude projette sans doute une lumière différente sur notre voisine Vénus en ébranlant ainsi notre conception des dynamiques dans le système solaire. Certes, il est toujours possible de fermer les yeux et d’ignorer ces « détails » gênant pour nos théories actuelles. Mais justement une véritable démarche scientifique se doit d’avoir l’esprit ouvert et de tout prendre en considération.

    Alors pour Vénus : instabilité, collision, ou autre chose ?

    Cordialement.
    Images attachées Images attachées

  32. #26
    invité576543
    Invité

    Re : Pourquoi Vénus tourne à contre sens

    Citation Envoyé par Hatteras Voir le message
    En définitive, lorsque l’on parle d’une inclinaison d’un axe de rotation de 173° cela signifie deux choses : (1) son inclinaison réelle de 7° par rapport au repère de référence, (2) le sens de rotation de l’axe en question est contraire au sens de référence.
    En l’occurrence, ce qui est énigmatique chez Vénus, ce n’est pas son inclinaison, mais son sens de rotation.
    C'est une manière de voir les choses. Ce qui est énigmatique, c'est la manière dont tourne Vénus, quelle que soit la convention de description que l'on adopte. Car si prendre une inclinaison >90° est une convention, parler du sens de rotation inverse est aussi une convention.

    Tu attaques la notion d'axe >90° comme étant une convention, mais tout ce que tu fais c'est montrer ta préférence pour une convention plutôt qu'une autre.

    - d’autres causes inconnues, qui pour le moment sont en dehors de notre entendement.
    L'approche scientifique consiste à épuiser les autres possibilités avant de prendre celle-là en compte.

    Ou encore : considérer cette possibilité avant les autres ne semble pas être constructif!

    Cordialement,

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Est-ce que Venus tourne dans le sens inverse...
    Par Pyrim dans le forum Archives
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/02/2015, 18h32
  2. [Blanc] machine a laver tourne dans le mm sens .
    Par format29 dans le forum Dépannage
    Réponses: 10
    Dernier message: 10/11/2007, 19h06
  3. [Cherche] Barque qui tourne tjs dans 1 sens
    Par Sephi dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/01/2007, 21h22
  4. Dans quel sens tourne-t-elle?
    Par Jean-Luc dans le forum Électronique
    Réponses: 20
    Dernier message: 27/08/2005, 14h41
  5. Cherche un ventilateur qui tourne dans les 2 sens
    Par popo dans le forum Électronique
    Réponses: 23
    Dernier message: 16/05/2003, 19h30