Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Constante cosmologique



  1. #1
    paul13

    Question Constante cosmologique

    Bonjour,

    Je suis en train de lire un bouquin de cosmologie de H.Reeves et j'ai une question qui me trote dans la tête !

    Dans un passage sur la constante cosmologique, il y est marqué :

    Les nouvelles mesures de distance [...] nous donnent son signe [de la constante cosmologique] ainsi que son intensité : les deux tiers de la densité totale
    C'est peut-être une question idiote mais je vois pas comment on peut décrire l'intensité de la constante cosmologique (qui correspond, si j'ai bien compris à l'énergie sombre ) en terme de densité totale.

    Merci de m'éclairer sur ce point !

    a+
    Paul

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Gilgamesh

    Re : Constante cosmologique

    Citation Envoyé par paul13 Voir le message
    Bonjour,

    Je suis en train de lire un bouquin de cosmologie de H.Reeves et j'ai une question qui me trote dans la tête !

    Dans un passage sur la constante cosmologique, il y est marqué :



    C'est peut-être une question idiote mais je vois pas comment on peut décrire l'intensité de la constante cosmologique (qui correspond, si j'ai bien compris à l'énergie sombre ) en terme de densité totale.

    Merci de m'éclairer sur ce point !

    a+
    Paul
    L'équation de l'expansion, qui relie le taux d'expansion de l'espace à son contenu est :



    avec

    et
    la densité d'énergie mesurée aujourd'hui.
    la constante cosmologique.

    Les trois termes sont : la densité, la courbure et la constante cosmologique. On utilise souvent l'équation simplifiée :



    avec

    (terme de densité)

    (terme de courbure)

    (constante cosmo).


    On mesure actuellement que la courbure est quasi nulle, donc nul. Et le terme de densité est contraint de sorte que < 0.3. Comme la somme des trois termes est 1, > 0.7.

    Comme les 3 termes sont de dimension homogènes, on peut donc associer la constante cosmo à une densité d'énergie, à l'instar du terme de densité.

    Mais on pourrait aussi en faire quelque chose d'analogue à une courbure, c'est à dire une caractéristique géométrique associée au contenant (l'espace) plutôt qu'au contenu (la "matière", le rayonnement...).

    Il s'agit donc d'une interprétation physique d'une terme mathématique. Il se trouve que la physique des hautes énergies donnent pas mal de candidats pour "charger" le vide d'une densité d'énergie de pression négative, cad ayant toutes les caractéristique d'une constante cosmo. D'où l'option prise en générale de parler de la cte cosmo en terme de densité d'énergie.

    ==
    Parcours Etranges

  4. #3
    paul13

    Re : Constante cosmologique

    Oufti !
    C'est compliquer !
    Merci pour ta réponde en tout cas.

    Juste une dernière question : au début j'ai pensé que comme matière/énergie était "équivalent" d'après la relativité générale, si on parle de densité de matière/énergie alors l'expression "l'intensité de la constante cosmologique vaut les deux tiers de la densité totale" prend tout son sens.

    Je me gourre complètement ?
    N'hésitez pas à me corriger mais si j'ai juste, ça serat toujours plus facile à avaler que toute ces expressions !

    a+
    Paul

  5. #4
    Mat B

    Re : Constante cosmologique

    C'est à peu près çà...

    En gros, ce qui vas piloter l'expension de l'univers est la somme de l'énergie des photons, de la matière (converti avec E = gamma m c²) et la constante cosmologique. Les équations de Guilgamesh sont celles qu'il faut utiliser pour prédire l'évolution de l'univers en fonction de ce qu'il contient.

    PS: Juste une précision, lorsque l'univers s'étend, l'énergie des différentes composantes de l'univers ne se dilue pas de la même manière. L'énergie des photons se dilue très vite. Celle de la matière, un peu moins. La densité d'énergie sombre (due à la constante cosmologique) ne varie pas. Ainsi, au cours de l'évolution de l'univers la proportion de l'énergie totale que repésentait chacune des composantes a évolué. Au début, c'est le rayonnement (photons) qui domine, puis la matière et enfin la constante cosmologique. Ce rapport de 2/3 n'est donc que temporaire.

  6. #5
    paul13

    Re : Constante cosmologique

    Merci infiniment Mat B, là j'ai tout pigé !

    Paul

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Valeur de la constante cosmologique !
    Par invité6543212033 dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 29/12/2007, 21h07
  2. Introduction de la constante cosmologique
    Par jojo17 dans le forum Archives
    Réponses: 30
    Dernier message: 22/12/2007, 16h04
  3. constante cosmologique
    Par gdeb29 dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/07/2007, 18h06
  4. La constante cosmologique d'Einstein
    Par Le mystérieux inconnu dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/01/2005, 10h35
  5. Constante cosmologique
    Par isozv dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/01/2004, 15h22