Etoile et rayonnement dans le visible
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Etoile et rayonnement dans le visible



  1. #1
    invite18a5c268

    Question Etoile et rayonnement dans le visible


    ------

    Bonjour,
    j'ai une question qui me pose probléme et j'aurais espéré avoir un peu d'aide, car malgré le temps passé dessus, je ne trouve pas de réponse.
    **
    Pourquoi la matiére d'une étoile ne se contracte-t-elle plus lorsque celle-ci rayonne dans le visible?
    **
    Voilà, désolée de vous avoir dérangé et merci d'avance.

    -----

  2. #2
    invite09c180f9

    Re : Etoile et rayonnement dans le visible

    Bonjour,

    l'étoile se trouve la majeure partie de sa vie dans un état "d'équilibre", la gravitation dû à la masse de l'astre est donc compensée.
    Toutefois, constament des réactions thermonucléaires se "passent" en son sein ce qui la fait émettre des photons (cependant, dit toi que dû aux multiples intéractions avec la matière, un photon issu des récations du coeur mettra environ 1 million d'années pour arrivée à la surface d'une étoile telle que le Soleil...)...

  3. #3
    invite18a5c268

    Re : Etoile et rayonnement dans le visible

    D'accord je me représente bien la chose. Néanmoins pourquoi l'étoile qui envoyait des ondes infrarouge lorsque celle-ci se contractait se met elle a envoyer des ondes visibles lorsqu'elle ne se contracte pas.

  4. #4
    invite6ed3677d

    Re : Etoile et rayonnement dans le visible

    Bonjour,

    Comme la dit physastro, un photon met beaucoup de temp à sortir d'une étoile. Donc, au final on ne voit que la lumière créée par les couches externes de l'étoile. Je précise bien que cette lumière est un spectre continu, sur toutes les longueurs d'ondes. Le pic de ce spectre (c'est à dire la couleur dominante), est lié à la température de l'étoile (voir le corps noir, la loi de Stephan etc ...) et cette température est fixé par ce qu'on appelle l'équilibre thermodynamique local : la pression de radiation doit compenser la gravitation. Donc, selon la taille de l'étoile et sa masse, elle va éviter l'éffondrement (ou l'explosion) en ayant une pression radiative suffisante, due évidemment aux réactions nucléaires. Ainsi, pour un certain couple température/pression, les éléments chimiques vont réagir selon une quantité de réactions (pp, triple alpha, CNO ...) et émettre des photons.

    C'est en étudiant ce lien entre gravitation et pression, qu'on arrive à connaitre l'histoire des étoiles (on parle de tracés d'évolution stellaire). Mais pour vraiment tout comprendre, il faut écrire les équations !

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Etoile et rayonnement dans le visible

    Citation Envoyé par manon_1992 Voir le message
    D'accord je me représente bien la chose. Néanmoins pourquoi l'étoile qui envoyait des ondes infrarouge lorsque celle-ci se contractait se met elle a envoyer des ondes visibles lorsqu'elle ne se contracte pas.

    Lors de la phase de contraction, l'étoile est entourée d'une masse de gaz dans laquelle on trouve en abondance des poussières, c'est à dire de petits (2 µm environ) grain de silicium entouré de glace. Cette poussière intercepte efficacement le rayonnement de l'étoile et réemet à une température qui dépend de la distance de l'étoile. Ce que l'on voit ce sont les couches les plus externes, donc les plus froide. Ce nuage de gaz et de poussières se dépose progressivement sur l'étoile pour une part, et pour l'autre peut former des planètes.
    Au fur et à mesure que le nuage de poussière se dissipe, la lumière de l'étoile évolue sur le diagramme température luminosité vers les courtes longueurs d'ondes (vers la gauche sur la diagramme) et dessine dans le temps ce qu'on appelle un "trajet de Hayashi" (Hayashi track) :




    Note que pour les étoiles de masse solaire, la luminosité de l'étoiles est nettement plus élevée (la courbe vient du haut) lors de sa formation que sur la séquence principale. La température de la proto étoiles à l'intérieur du cocon de gaz et de poussières est en effet très élevée (genre 60 000 K) car elle dissipe l'énorme libération d'énergie gravitationnelle résultant à la chute de matière qui frappe sa surface.

    a+
    Dernière modification par Gilgamesh ; 20/09/2008 à 18h29.
    Parcours Etranges

Discussions similaires

  1. Orions visible dans l'hemisphere sud ???
    Par invite774b0e07 dans le forum Archives
    Réponses: 13
    Dernier message: 03/12/2016, 01h12
  2. Image de background non visible dans différents navigateurs
    Par invite0c7307d5 dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 11
    Dernier message: 23/01/2008, 20h29
  3. Plus petit objet visible d'un batiment dans le CP
    Par inviteffd3c5e3 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/08/2006, 19h47
  4. Réponses: 6
    Dernier message: 13/07/2006, 14h43
  5. Réponses: 5
    Dernier message: 22/06/2006, 13h20