Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Imagerie du début ...



  1. #1
    Amon GAIA

    Imagerie du début ...


    ------

    Bonjour,

    on lit et entend souvent que grâce à de nouveaux télescopes on peut ainsi percevoir le début de l'Univers, grâce aux rayonnement de celui-ci...

    Mais je me faisais une réflexion : comment peuvent-ils percevoir la lumière du début de l'Univers, vu que celle-ci a déjà largement dépassé, par sa trajectoire, notre place ?! S'ils perçoivent ce qu'ils appellent un début, c'est que à quelques milliards années près ^^, le début, où le lieux du début serait toujours en activité, ou aurait toujours été en activité pendant des milliards d'années..... ce qui enlève toute probabilité d'Univers plat il me semble, non ?

    merci, je ne suis pas un expert ...

    -----

  2. #2
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Imagerie du début ...

    Citation Envoyé par Amon GAIA Voir le message
    Bonjour,

    on lit et entend souvent que grâce à de nouveaux télescopes on peut ainsi percevoir le début de l'Univers, grâce aux rayonnement de celui-ci...
    Non, les premiers photons peuvent être détecter par n'importe quelle antennes radio, il y en à ~400 cm-3, ce qui est beaucoup (999/1000 photons dans l'univers sont des photons primordiaux).

    Mais je me faisais une réflexion : comment peuvent-ils percevoir la lumière du début de l'Univers, vu que celle-ci a déjà largement dépassé, par sa trajectoire, notre place ?! S'ils perçoivent ce qu'ils appellent un début, c'est que à quelques milliards années près ^^, le début, où le lieux du début serait toujours en activité, ou aurait toujours été en activité pendant des milliards d'années..... ce qui enlève toute probabilité d'Univers plat il me semble, non ?

    merci, je ne suis pas un expert ...

    Imagine une toile élastique infiniment vaste et qui s'étend uniformément (chaque m2 se transforment en x m2 au bout d'un temps T). Et des 'tites-fourmis sur cette toile univers qui vont droit devant elles, sans jamais dévier (les photons).

    Les fourmis-photons marchent sur une surface en expansion. Une fourmis-photons qui part d'un point O au début de l'expansion va jusqu'à à une distance maxi D. Depuis l'endroit où nous sommes, nous voyons arriver toutes les fourmis-photons qui ont été émises sur la circonférence d'un cercle de rayon D.

    a+
    Parcours Etranges

  3. #3
    Amon GAIA

    Re : Imagerie du début ...

    tu veux donc dire que les téléscopes arrivent à capter des photon sur l'ensemble de la surface du cercle ? je comprends pas trop en fait.

    Si on prend un autre schéma plus simple, peut-on alors voir le soleil avec un télescope si on regarde dans son sens opposé ?! je pige pas trop en fait.... j'imagine que oui il y a des ondes, ça oui....

  4. #4
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Imagerie du début ...

    Citation Envoyé par Amon GAIA Voir le message
    tu veux donc dire que les téléscopes arrivent à capter des photon sur l'ensemble de la surface du cercle ? je comprends pas trop en fait.

    Si on prend un autre schéma plus simple, peut-on alors voir le soleil avec un télescope si on regarde dans son sens opposé ?!

    Non évidemment. Un photon ça ne se voit pas "de loin" par définition . Les seuls photons visibles sont ceux qui frappent le détecteurs. Donc les photons émis par le Soleil s'en vont au loin et deviennent a jamais inobservables.

    Les photons primordiaux que l'on reçoit aujourd'hui n'ont pas été produit ici, à l'endroit où nous nous tenons, je crois que c'est ça qui te bloque. Ils ont été émis par des zones éloignées de l'univers. Et depuis ces zones là, les hypothétiques observateurs qui ont pu apparaitre depuis, verraient aujourd'hui l'endroit où nous nous trouvons tel qu'il était il y a 13,4 milliards d'années, pareil que nous voyons l'endroit où ils se trouvent (cad sous forme d'un plasma à 3000 K, fortement décalé dans les rouges).


    a+
    Parcours Etranges

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Amon GAIA

    Re : Imagerie du début ...

    ok merci...

    Donc ils voient où nous nous trouvions il y a des milliards d'années, ok (avec quelques milliards d'année ou millions d'années en retard non, le temps que la lumière venant frapper le détecteur). Mais en fait, s'ils perçoivent où nous nous trouvions, on est d'accord qu'ils voient ce qu'il s'y passe à une certaine époque (si l'on prend l'Univers comme référentiel de temps, par son volume par exemple), mais qui n'a pas été notre passé finalement, mais seulement un point dans l'Univers où nous avons vécu (nous.... ce qui a formé notre système, ses origines).

  7. #6
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Imagerie du début ...

    Citation Envoyé par Amon GAIA Voir le message
    ok merci...

    Donc ils voient où nous nous trouvions il y a des milliards d'années, ok (avec quelques milliards d'année ou millions d'années en retard non, le temps que la lumière venant frapper le détecteur).
    L'écart de temps avec lesquels ils nous voient est exactement le temps que la lumière viennent frapper le détecteur de là bas venant d'ici ou d'ici venant de là bas (c'est absolument symétrique, si nous supposons que ici comme là bas nous sommes au repos, cad sans mouvement propre).

    Mais en fait, s'ils perçoivent où nous nous trouvions, on est d'accord qu'ils voient ce qu'il s'y passe à une certaine époque (si l'on prend l'Univers comme référentiel de temps, par son volume par exemple), mais qui n'a pas été notre passé finalement, mais seulement un point dans l'Univers où nous avons vécu (nous.... ce qui a formé notre système, ses origines).

    Ah bah si, il n'y a qu'un seul passé pour chaque point. Et aux mouvement propre près (négligeable), le gaz rougeoyant qu'ils observent tel qu'il rayonnait il y a 13,4 MdA est précisément le gaz qui s'effondrera ensuite pour former notre amas de galaxie, puis notre galaxie, puis notre étoile puis notre planète. Ils voient notre passé comme nous voyons le leur.

    Ils nous verront nous, tel que nous sommes en 2009, dans un futur très lointain.

    L'univers grandissant durant la durée du trajet ils sont déjà actuellement à une distance bien plus grande que 13,4 Gal (milliard d'année lumière). La distance qui nous en sépare actuellement est de l'ordre de 42 Gal .

    Et pour les photons qui partent de 2009 dans cette direction, il va falloir à nouveau bien plus que 42 Ga pour que la lumière leur parvienne, car le point où sont nos observateur va continuer de s'éloigner de nous pendant tous le trajet du photon (c'est le coup du lévrier qui poursuit un lièvre qui s'éloigne lui même à grande vitesse).


    a+
    Parcours Etranges

  8. #7
    Amon GAIA

    Re : Imagerie du début ...

    Le "ils", moi c'était pour les téléscopes

    mais merci

Discussions similaires

  1. imagerie
    Par max217 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/06/2008, 16h37
  2. imagerie medicale
    Par STEEVE003 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/10/2007, 16h11
  3. imagerie
    Par imagerie11 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/11/2006, 15h31
  4. Imagerie
    Par jsboutin dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 15
    Dernier message: 01/08/2006, 23h23
  5. Imagerie médicale
    Par Lio22 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/04/2005, 17h57