Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

relativité : la fusée qui fait des flashs



  1. #1
    doul11

    relativité : la fusée qui fait des flashs


    ------

    bonjour,

    une fusée ce déplace a vitesse constante par rapport a la terre, elle émet des flash lumineux toutes les dans le temps propre de la fusée.

    sur terre un observateur mesure le temps qu'il y a entre les flash, avec le facteur de lorentz on peut calculer la vitesse :







    maintenant la fusée ralentie a une vitesse largement non relativiste, et un petit malin dans la fusée change le pour 2s, comment depuis la terre est-on sur de na pas se tromper sur la vitesse de la fusée ? car vue depuis la terre les deux cas sont similaire, a condition que la fusée sont suffisamment loin de la terre.

    d'avance merci.

    -----
    La logique est une méthode systématique d’arriver en confiance à la mauvaise conclusion.

  2. Publicité
  3. #2
    Seirios

    Re : relativité : la fusée qui fait des flashs

    Bonjour,

    Il me semble que dans ce cas là, les terriens n'auraient pas assez de données pour déterminer la vitesse de la fusée, non ? Je ne vois pas trop où est le problème...
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  4. #3
    Boson de eggs

    Re : relativité : la fusée qui fait des flashs

    Peut être avec l'analyse spectrale de la lumière mais bon c'est une sacrée lumière dans ce cas.
    Tu veux en venir ou avec cette expérience?

  5. #4
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : relativité : la fusée qui fait des flashs

    Citation Envoyé par doul11 Voir le message
    maintenant la fusée ralentie a une vitesse largement non relativiste, et un petit malin dans la fusée change le pour 2s, comment depuis la terre est-on sur de na pas se tromper sur la vitesse de la fusée ?
    Si en plus de doubler l'intervalle entre les flash, du divise par deux la longueur d'onde de la lumière émise, y'a pas moyen de faire la différence.

    a+
    Parcours Etranges

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    alain_r

    Re : relativité : la fusée qui fait des flashs

    Citation Envoyé par doul11 Voir le message
    bonjour,

    une fusée ce déplace a vitesse constante par rapport a la terre, elle émet des flash lumineux toutes les dans le temps propre de la fusée.

    sur terre un observateur mesure le temps qu'il y a entre les flash, avec le facteur de lorentz on peut calculer la vitesse :







    maintenant la fusée ralentie a une vitesse largement non relativiste, et un petit malin dans la fusée change le pour 2s, comment depuis la terre est-on sur de na pas se tromper sur la vitesse de la fusée ? car vue depuis la terre les deux cas sont similaire, a condition que la fusée sont suffisamment loin de la terre.

    d'avance merci.
    Votre formule est fausse, car vous n'avez pas tenu compte du temps de transfert des signaux, qui varie au cours du temps. Ceci etant, pour repondre a votre question, il faudrait un peu preciser votre propos. Par exemple, si vous avez plusieurs observateurs, vous pouvez en principe par triangulation deceler la manoeuvre.

  8. #6
    doul11

    Re : relativité : la fusée qui fait des flashs

    bonjour,

    Citation Envoyé par greg62490 Voir le message
    Tu veux en venir ou avec cette expérience?
    je ne cherche rein de spécial, j'essaye juste de comprendre le fonctionnement de la relativité.

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Si en plus de doubler l'intervalle entre les flash, du divise par deux la longueur d'onde de la lumière émise, y'a pas moyen de faire la différence.
    voila ce que j'avais oublié : l'énergie est une grandeur relativiste, c'est de cette façon que sont mesurés les vitesse des galaxies, par le décalage des raies d'absorptions, c'est bien ça ?


    Citation Envoyé par alain_r Voir le message
    Votre formule est fausse, car vous n'avez pas tenu compte du temps de transfert des signaux, qui varie au cours du temps.
    en fait j'ai négligé cet effet : je pense que si le temps de mesure et court (ex : 10 flashs) et que la fusée soit très éloigné de la terre, la distance parcourue par la fusée (même a vitesse relativiste) est négligeable devant la distance fusé-terre, est-ce faux ? comment on peut prendre en compte cet effet ?


    Par exemple, si vous avez plusieurs observateurs, vous pouvez en principe par triangulation deceler la manoeuvre.
    je suppose que pour la triangulation fonctionne il faut que la distance entre les plusieurs observateurs ne soit pas négligeable devant la distance observateur-fusée ?
    La logique est une méthode systématique d’arriver en confiance à la mauvaise conclusion.

  9. Publicité
  10. #7
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : relativité : la fusée qui fait des flashs

    Citation Envoyé par doul11 Voir le message
    voila ce que j'avais oublié : l'énergie est une grandeur relativiste, c'est de cette façon que sont mesurés les vitesse des galaxies, par le décalage des raies d'absorptions, c'est bien ça ?
    Raie d'émission ou absorption ça marche pareil. La figure formée par la successions des raies strectrales est caractéristique et forme comme un "code barre" permettant de lever tout ambiguité. On calcule de combien il faut décaler le spectre observé pour retrouver la figure observée pour un corps émissif au repos.

    Il y a 3 origines possibles :

    * redshift cinématique : le décalage est causé par la vitesse radiale de la source par rapport à l'observateur, dans la ligne de visée. On utilise à l'occasion la formule relativiste pour les corps à mouvement propre proche de c (notamment les jets relativistes issu du disque d'accrétion des objets compacts : étoiles à neutron ou trou noir).

    * redshift gravitationnel (effet Einstein) : le corps émissif se trouve au fond d'un puits potentiel gravitationnel profond, par exemple proche de l'horizon d'un trou noir et sa lumière "rougie" en s'extrayant du puits pour arriver vers l'observateur.

    * redshift cosmologique :relié à la variation du facteur d'échelle avec le temps sur le trajet de la lumière.

    a0/a = 1+ z

    avec
    z le redshift
    a0 le facteur d'échelle aujourd'hui
    a le facteur d'échelle à l'émission du rayonnement

    C'est ce dernier qui permet de calculer la distance des galaxies lointaines.

    a+
    Parcours Etranges

  11. #8
    doul11

    Re : relativité : la fusée qui fait des flashs

    Bonsoir,

    merci Gilgamesh pour ton explication.

    si je comprends bien le redshift cinématique peut être rouge ou bleu, selon si l'objet se rapproche ou s'éloigne, le gravitationnel ne peut être que rouge car la gravité est uniquement attractive et le cosmologique est rouge si l'univers est en expansion ?

    j'ai lu dans wikipédia que le calcul du facteur d'échelle dépends du modèle cosmologique que l'on choisit, actuellement que est le modèle standard de la cosmologie ? le bigbang ?
    La logique est une méthode systématique d’arriver en confiance à la mauvaise conclusion.

  12. #9
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : relativité : la fusée qui fait des flashs

    Citation Envoyé par doul11 Voir le message
    Bonsoir,

    merci Gilgamesh pour ton explication.

    si je comprends bien le redshift cinématique peut être rouge ou bleu, selon si l'objet se rapproche ou s'éloigne, le gravitationnel ne peut être que rouge car la gravité est uniquement attractive et le cosmologique est rouge si l'univers est en expansion ?
    Toutafé.


    j'ai lu dans wikipédia que le calcul du facteur d'échelle dépends du modèle cosmologique que l'on choisit, actuellement que est le modèle standard de la cosmologie ? le bigbang ?
    La théorie de l'expansion de l'univers (aka "théorie du Big Bang") forme le cadre général. La théorie de l'expansion est issue de la résolution de l'équation d'Einstein dans le cas d'un univers homogène. Ça donne un système d'équation dit de Friedmann-Lemaitre qui donnent l'évolution du taux d'expansion (H aka cte de Hubble) en fonction de trois termes : la densité d'énergie (matière et rayonnement), le nombre de courbure (+1, 0 ou -1) et la constante cosmologique.

    En fonction des valeurs données à ces trois termes, tu as différents modèles. Le tout est de trouver la combinaison qui correspond à la réalité, c'est à dire au contenu effectif de l'univers.

    a+
    Parcours Etranges

Discussions similaires

  1. Un hiver qui me fait me poser des questions !
    Par Christouninho69 dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 10/01/2009, 17h09
  2. [résolu] Insecte qui fait des trous
    Par zoup1 dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 7
    Dernier message: 03/09/2007, 18h58
  3. Imprimante laser qui fait des plis
    Par poleug dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 8
    Dernier message: 30/01/2007, 10h40
  4. thunderbird qui fait des siennes...
    Par philou21 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/06/2006, 20h03