Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 39

les trous noirs,l'espace temps <débutant



  1. #1
    émiliou

    les trous noirs,l'espace temps <débutant


    ------

    salut a tous,
    bon ... je suis désolé d'aborder des sujets qui l'ont certainement étés maintes autres fois mais quand j'y réfléchit j'ai l'impression que le claquage de cerveauest proche!!!

    1) l'energie noire ... on ne sait pas d'ou elle vient.
    existe t'elle réellement ou est-ce uniquement de la theorie?
    y a t'il une experience qui prouve son existence?

    2) d'apres un ami il y aurait un metal sur la lune capable de délivrer une energie considerable (il a vu ça dans un documentaire) ... je n'en sais pas plus ... des idées???

    3)d'apres ce meme ami (il a aussi vu ça dans un doc) d'apres Einstein il y aurait plusieurs galaxies reliées par des trous (pas les trous noirs. il les appelait "trous de verre" il me semble?

    4)les trous noirs : (la c'est une questions de moi)
    peuvent ils (en theorie) nous amener a un autre endroit dans l'univers??? et alors supposons:
    nous sommes dans un vaisseau à 1 année lumiere de la terre
    nous empreitons un trou noir qui nous amene devant la terre. aurions nous remontés le passé? :fou
    maintenant supposons que l'on se pose sur la terre...que verraient les autres personnes?

    5)toujours ce meme ami dirait que l'univers tendrait a se détruire car la matiere produite lors de la destruction d'une etoile serait insuffisante à la fabrication d'autres "neuves". Cependant rien ne se perd ,rien ne se créé ... alors ou est passée la matiere manquante??? est ce en rapport avec l'extension de l'univers?


    encore désolé pour ces questions de débutants que je suis

    -----
    MINCE (grrrr modos grrr) (c'est bon ça dépasse pas 100 caracteres là)!!!!!!!!!

  2. #2
    deep_turtle

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Bonjour,

    ça fait beaucoup de questions d'un coup !! Je te propose de se concentrer sur une seule, puis tu poseras une autre question, etc, sinon ça risque d'être la foire !

    Et ton ami peut peut-être venir participer, non ?

    Sinon, pour la question 1, c'est justement l'experience qui nous indique que l'expansion de l'Univers s'est accélérée assez récemment (il y a quelques milliards d'années, quoi...). Une manière d'expliquer cette accélération, c'est de supposer que l'Univers contient de l'énergie noire (je n'aime pas cette expression, mais bon...). On n'a pas la moindre idée de comment la détecter autrement, pour le moment, car on ne sait pas ce que c'est, si tant est que l'interprétation de départ est la bonne.

    Cordialement.

  3. #3
    Plasma

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Pour la question 5.

    Ce n'est pas tout à fait ça. C'est qu'une étoile, durant sa vie, change tout son carburant d'hydrogène en hélium-3. Si elle est assez massive, à la fin de sa vie, elle prendra l'hélium-3 qu'elle a produit pour le changer en un élément encore plus lourd et ainsi de suite, dépendamment de sa masse. L'élément le plus lourd qu'elle puisse atteindre est le fer-50 si je ne me trompe pas, l'élément le plus stable qui soit. Alors, l'étoile ne peut que mourir définitvement. Une étoile, durant sa vie, change juste l'hydorgène en hélium-3. Mais, à la longue et avec toutes les étoiles de l'Univers, l'hydorgène se fait de plus en plus rare et les autres éléments de plus en plus lourd, jusqu'à aller vers le fer. Ainsi, à la longue (très longue longue :be: ), plus d'hydrogène pour faire d'étoile à partir des restes de l'espace et des autres étoiles.

    Les neutrons étant portés à se tranformer en proton selon un principe quantique que je connais mal et que n'énoncerai donc pas, et par d'autres phénomènes à la suite, la matière disparaîtra de l'Univers quasi totalement. Cependant, la disparition totale de la matière se fera surtout si l'Univers subit une expansion "infinie", pour l'éternité ou presque , car ce procésus prendra un maximum de 10^10^76, ce qui est énorme, n'est-ce pas :be:. Mais tout ceci est très théorique et est loin d'être sûr et certain, puisque cela dépend de paramètres qui ne sont pas tous connus ou bien acquis.

    Plasma

  4. #4
    physastro

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Citation Envoyé par émiliou
    salut a tous,
    bon ... je suis désolé d'aborder des sujets qui l'ont certainement étés maintes autres fois mais quand j'y réfléchit j'ai l'impression que le claquage de cerveauest proche!!!

    1) l'energie noire ... on ne sait pas d'ou elle vient.
    existe t'elle réellement ou est-ce uniquement de la theorie?
    y a t'il une experience qui prouve son existence?
    Salut,
    en fait Deep y répond déjà ; en effet on ne connaît donc pratiquemment rien dessus, ecceptée que si elle existe sa densité d'énergie est supérieur à la densité de matière, puisque l'expension est accélérée...de plus, cette énergie serait caractérisée par une pression négative (pouvant nous faire remonter vers une "force gravitationnelle répulsive" (bon là à prendre avec des pincettes...) !!

    Citation Envoyé par émiliou
    3)d'apres ce meme ami (il a aussi vu ça dans un doc) d'apres Einstein il y aurait plusieurs galaxies reliées par des trous (pas les trous noirs. il les appelait "trous de verre" il me semble?
    Bon, en effet, d'après la théorie, des trous de vers pourraient exister, mais ils n'ont jamais encore étaient détectés...de plus, ces connexions inter-sidérales (et pas forcément entre galaxies), seraient en fait des déchirures de l'espace-temps que ces "trous" engloberaient", il est supposé qu'à une échelle micro-scopique (planckienne), ces déchirures soient continuelles mais ne se font pas ressentir par atténuation de l'effet par "réparation" de ces déchirures très rapidemment...bon là on est sur du théorique pur et dur donc...!!!!!

    Citation Envoyé par émiliou
    4)les trous noirs la c'est une questions de moi)
    peuvent ils (en theorie) nous amener a un autre endroit dans l'univers??? et alors supposons:
    nous sommes dans un vaisseau à 1 année lumiere de la terre
    nous empreitons un trou noir qui nous amene devant la terre. aurions nous remontés le passé? :fou
    maintenant supposons que l'on se pose sur la terre...que verraient les autres personnes?
    Bon, ce qui nous permettraient éventuellement de "voyager" ultra-rapidemment dans l'espace seraient plutôt les trous de vers, nous permettant d'atteindre deux régions de l'espace "très vite" (supra-luminiquement?? je doute...) !!
    Les trous noirs ont des caractéristiques telles, que si tu y "tombais dedans", tu serais complètement disloqués de tous tes membres dû à l'incroyable intensité gravitaionnelle qui y règne...

    Citation Envoyé par émiliou
    5)toujours ce meme ami dirait que l'univers tendrait a se détruire car la matiere produite lors de la destruction d'une etoile serait insuffisante à la fabrication d'autres "neuves". Cependant rien ne se perd ,rien ne se créé ... alors ou est passée la matiere manquante??? est ce en rapport avec l'extension de l'univers?
    En fait Plasma te répond déjà...!!

    Si tu as encore des pb n'hésites pas...!!!

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    E=m

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Comme je viens de le dire du "TEMPS" faites vous, vous même, une idéee de ce que peut être un "TROU NOIR".
    De tels éléments Astronomiques existent-ils vraiment?
    Comme l'a dit EINSTEIN restez les débutants que vous êtes et cherchez à vous faire votre idée de l'UNIVERS mais pas nécessairement celle des autres.
    Cela n'implique pas de nier les THEORIES qui ont fait leurs preuves mais d'être conscient que, peut-être, elles nous amenent vers une voie de garage.
    Il y a énormement de contradictions dans les affirmations des savants.
    Pour que leurs équations collent à la réalité ils y ont ajoutés quelques constantes.
    Certes elles ne font pas bon effet mais çà marche.
    EINSTEIN n'est pas exempt.
    Pour moi le trous NOIRS n'exitent pas, ce ne sont que des rassemblements de matieres plus intenses que d'autres dans le cadre de l'évolution de l'UNIVERS qui n'est pas en expansion.
    L'UNIVERS est en equilibre stable et ne peut se concentrer à l'extrême
    A bientôt

  7. #6
    émiliou

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    merci a tous
    donc on ne sait pas si l'energie noire existe vraiment... (c'est vrai que ce mot ça fait un peu ... jeu video bref pas tres reel quoi...)
    mais la cause la plus plausible de l'expansion de l'univers serait l'energie noire c'est ça?

    les trous de vers (aussi de la théorie) pouraient nous "transporter" d'un point a un autre ok? mais pourraient ils nous permettre de voyager dans l'espace temps?

    et enfin un jour lointain (tres lointain) l'univers n'aura plus que des protons?

    deux ptites dernieres et apres je vous embete plus lol

    -a propos des trous noirs: ou va la matiere absorbée?
    -et sur la lune ya pas ce fameux materiel? (c'était en "ium" lol moi ça me fait penser a l'eau lourde , le deuterium mais je vois pas pourquoi yen aurait plus sur la lune...)

    encore merci
    MINCE (grrrr modos grrr) (c'est bon ça dépasse pas 100 caracteres là)!!!!!!!!!

  8. #7
    Garion

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Citation Envoyé par émiliou
    -a propos des trous noirs: ou va la matiere absorbée?
    Elle reste dans le trou noir.

    -et sur la lune ya pas ce fameux materiel? (c'était en "ium" lol moi ça me fait penser a l'eau lourde , le deuterium mais je vois pas pourquoi yen aurait plus sur la lune...)

    encore merci
    C'est de l'hélium-3. il est très interessant pour faire de la fusion, mais extrèmement rare et surtout difficile à extraire sur terre, alors que sur la lune on le trouve en surface.
    C'est du au fait qu'il est créé par la collision des particules du vent solaire avec de l'hélium et l'absence d'érosion et de mouvements tectoniques sur la lune fait qu'il reste en surface.

  9. #8
    kikeo

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    En ce qui concerne les trous noirs :
    Tu dois savoir que toute masse créée un champ gravitationnel, et donc attire de la matièe à elle. Les trous noirs seraient des masses incommensurablement importantes, mais confinées dans un tout petit volume. Toute cette masse produit donc un champ gravitationnel très puissant, qui contribue à ce qu'elle se terre sur elle-même, et qu'elle attire toute la matière environnante à elle. En fait, plus un trou noir attire de matière, plus il est dense, et plus il attire de matière. Ce n'est donc pas vraiment un "trou". Quant au pourquoi de l'absorption de lumière par les trous noirs, l'hypothèse est la suivante : le trou noir serait tellement dense qu'il attirerait non seulement la matière, mais aussi les photons de la lumière, ce qui conforte l'hypothèse d'existence de corpuscules lumineux, énoncée dans la théorie de la dualité onde/corpuscule de la lumière.
    Ouf !!

  10. #9
    Garion

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Citation Envoyé par kikeo
    Les trous noirs seraient des masses incommensurablement importantes, mais confinées dans un tout petit volume.
    Pas forcément, on pense pouvoir créer bientôt des mini trous noirs dans des accélérateurs de particule. C'est uniquement la densité qui défini un trou noir, pas sa masse.

    Toute cette masse produit donc un champ gravitationnel très puissant, qui contribue à ce qu'elle se terre sur elle-même, et qu'elle attire toute la matière environnante à elle. En fait, plus un trou noir attire de matière, plus il est dense, et plus il attire de matière. Ce n'est donc pas vraiment un "trou".
    Attention tout de même, un trou noir de la masse du soleil n'attire pas plus la matière que le soleil. Seulement, si elle pénètre son horizon, elle n'en ressort plus.

    Quant au pourquoi de l'absorption de lumière par les trous noirs, l'hypothèse est la suivante : le trou noir serait tellement dense qu'il attirerait non seulement la matière, mais aussi les photons de la lumière, ce qui conforte l'hypothèse d'existence de corpuscules lumineux, énoncée dans la théorie de la dualité onde/corpuscule de la lumière.
    Hum, en fait il n'attire pas vraiment les photons, il tord l'espace autour de lui, et les photons suivent la courbure.

    Je ne crois pas qu'il existe de "théorie de la dualité onde/corpuscule de la lumière".

  11. #10
    émiliou

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    ok maintenant j'y vois un peu plus clair das toutes ces théories...bizarres... lol


    au fait je me demandais encore ... a force d'absorber de la matiere , les trous noirs ne vont ils pas finir par tout absorber? ou peut etre qu'ils se détruisent au bout d'un certain temps (victime d'indigestion lol)
    MINCE (grrrr modos grrr) (c'est bon ça dépasse pas 100 caracteres là)!!!!!!!!!

  12. #11
    italien

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Citation Envoyé par émiliou
    donc on ne sait pas si l'energie noire existe vraiment... (c'est vrai que ce mot ça fait un peu ... jeu video bref pas tres reel quoi...)
    mais la cause la plus plausible de l'expansion de l'univers serait l'energie noire c'est ça?
    Attention, l'expansion de l'Univers (les galaxie s'eloignent les unes des autres) est causee par le Big Bang, l'"energie noire", elle, serait responsable de l'acceleration de cette expansion (les galaxies s'eloignent les unes des autres de plus en plus vite)

  13. #12
    émiliou

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    ok mici ^^
    MINCE (grrrr modos grrr) (c'est bon ça dépasse pas 100 caracteres là)!!!!!!!!!

  14. #13
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Citation Envoyé par émiliou
    a force d'absorber de la matiere , les trous noirs ne vont ils pas finir par tout absorber? ou peut etre qu'ils se détruisent au bout d'un certain temps (victime d'indigestion lol)
    Non. Si on met de côté le rayonnement de Hawking qui représente qchose de négligeable pour un trou noir issu d'effondrement stellaire (> 3 masses solaires), un trou noir ne peut que grandir.

    rayon R = 2GM/c²

    G cte de gravitation 6,67e-11
    M la masse en kg
    c la vitesse de la lumière 2,99e8


    a+

  15. #14
    GillesH38a

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Si l'Univers a réellement un temps de vie infini, toute la matière finira par s'effondrer sur les trous noirs par dissipation d'énergie gravitationnelle (émission d'ondes ), et ils finiront quand même par s'évaporer au bout d'un temps .....astronomique, réalisant la conversion totale de matière en photons et gravitons.

    L'Univers sera beaucoup moins drole que maintenant, sauf si une physique inconnue le régénère....

  16. #15
    Sephi

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Citation Envoyé par Garion
    C'est uniquement la densité qui défini un trou noir, pas sa masse.
    Bah émiliou disait "masse importante dans petit volume", ce qui revient à "densité élevée"

    Citation Envoyé par Garion
    Attention tout de même, un trou noir de la masse du soleil n'attire pas plus la matière que le soleil.
    Faut dire qu'un tel trou noir fait 3 km de diamètre S'imaginer que la Terre tourne autour d'une boule de 3 km située à 150 millions de kilomètres, ça change un peu la vision des choses : )

  17. #16
    Penangol

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    J'aurais une question bete qui ne mérite pas un nouveau topic

    On défini souvent aux novices un trou noir comme un corps dont l'attraction gravitationnelle condamne ce qui traverse l'horison, grosso modo. Le noir du trou noir vient de l'absence de dégagement de lumière.
    Ce que je ne comprend pas : la force gravitationelle est proportionelle à la masse des 2 corps, or un photon a une masse nulle ?
    Surveille tes arrières.Economise tes munitions. Et, surtout, ne traite jamais avec un dragon

  18. #17
    physastro

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Citation Envoyé par Penangol
    J'aurais une question bete qui ne mérite pas un nouveau topic

    On défini souvent aux novices un trou noir comme un corps dont l'attraction gravitationnelle condamne ce qui traverse l'horison, grosso modo. Le noir du trou noir vient de l'absence de dégagement de lumière.
    Ce que je ne comprend pas : la force gravitationelle est proportionelle à la masse des 2 corps, or un photon a une masse nulle ?
    Salut,
    bon, encore une fois cette question a été abordé des dizaines de dizaines de centaines ... de fois !!
    Einstein a introduit une nouvelle façon de voir la gravitation, non plus comme une force, mais comme une déformation de l'espace-temps (localement) ; lorsque un photon se propage dans l'espace, il suit la géodésique de cet espace-temps (c-à-d le chemin le plus court entre 2 points), lorsque il passe prés d'un TN il suit toujours cette géodésique, mais étant donnée que la géométrie est très déformée dans un TN (très courbée, due à l'intensité de la force gravitationnelle), il ne peut pas ressortir et se dirige inéluctablement vers le "centre" du TN (où la gravitation quantique est prépondérante...) !!

  19. #18
    Coincoin

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Salut,
    Il s'agit d'une question classique... Quand tu dis que la gravité est proportionnelle à la masse de chacun des corps, tu te places dans cadre newtonien. Dans la théorie de la relativité, il n'y a pas de force de gravité, mais une déformation de l'espace-temps par les objets massifs. Et c'est justement sur ta question que ces théories divergent. Dans le cadre newtonien, le photon, de masse nulle, ne devrait effectivement pas être dévié. Alors qu'en relativité, le photon prend la trajectoire la plus courte ("géodésique") qui n'est plus une ligne droite, étant donné que l'espace-temps est déformé.
    Il s'agit d'ailleurs d'un des premiers tests de la relativité générale : en 1919, une expédition dirigée par Eddington a étudié la position apparente d'étoiles dont la lumière passe près du Soleil, au cours d'une éclipse solaire. Il a montré que la lumière était bien déviée comme le prévoyait la relativité générale.

    EDIT Croisement avec Physastro... maintenant, je passe pour un copieur
    Dernière modification par Coincoin ; 28/08/2005 à 18h16.
    Encore une victoire de Canard !

  20. #19
    Penangol

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    ok, merci bcp, ce fut bref et efficace
    Surveille tes arrières.Economise tes munitions. Et, surtout, ne traite jamais avec un dragon

  21. #20
    GillesH38a

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Si je peux ajouter mon grain de sel, même en mécanique classique une particule de masse nulle est attirée, au moins "a la limite" : en effet l'accélération est F/m, donc une forme indéterminée 0/0.
    Cependant avec une masse non nulle, l'accéleration est constante, donc en passant à la limite m-> 0 il reste une accéleration egale a g. La vitesse de la lumière etant finie, le photon est bien attiré ! D'ailleurs le premier concept de Trou Noir a été proposé par Laplace qui lui a donné le nom "d'astre obscur", sur de sbases completement newtonniennes. On peut raisonner sur la vitesse de libération>c mais c'est le même principe.

    La déviation classique existe donc mais est deux fois inférieure à celle prévue par la RG. Si Eddington avait pensé à son expérience avant Einstein, ça aurait été l'équivalent de Morley-Michelson pour la RG

  22. #21
    Coincoin

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Si je ne m'abuse, la notion de trou noir introduite par Laplace provient de la théorie corpusculaire de la lumière de Newton, où les corpuscules ont une masse, non ? Et je t'avoue que ça me gêne un peu de raisonner sur une forme indéterminée...
    Enfin, Eddington a fait son expérience dans le but explicite de vérifer les prédictions d'Einstein, donc je le vois mal y penser tout seul. Mais effectivement, si cela avait mis en évidence avant Einstein, ça aurait fait une expérience de plus montrant les limites de la physique classique.
    Encore une victoire de Canard !

  23. #22
    GillesH38a

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Oui il s'appuyait sur la théorie corpusculaire bien sur. Je ne sais pas si il a considéré explicitement la masse, mais de toute façon elle s'élimine tout de suite des équations....il faut reconnaître que la dynamique newtonienne est difficile à appliquer avec m = 0 !
    Mais bon je reconnais que le passage à la limite est délicat, mais reconnais alors que les théories quantiques de champ utilisant la renormalisation ne sont pas très nettes de ce côté là

    Ceci dit je ne sais pas si un historien des sciences s'est penché sur la question de savoir si un astronome avait pu être intéressé à faire la mesure d'Eddington, en particulier au moment où le débat faisait rage au XIXe entre nature ondulatoire et corpusculaire de la lumière. Probablement la théorie ondulatoire a gagné avant que la photographie soit assez au point ....

  24. #23
    Coincoin

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Effectivement, si les astronomes avaient eu la précision apportée par la photographie au XVIIIe/XIXe siècle, ça aurait changé beaucoup de choses. Les scientifiques d'alors auraient été bien embêtés avec deux théories concurrentes menant toutes les deux à des problèmes

    Pour ce qui est de ton passage à la limite, effectivement ça permet d'avoir une idée de comment ça peut marcher, mais ça n'est pas une démonstration. Comme tu le dis, la mécanique newtonienne n'est pas capable de traiter les particules sans masse.
    Encore une victoire de Canard !

  25. #24
    Penangol

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Tant que j'ai un si beau topic sous la main ...
    cours de révision pour newbs : on parle souvent du rayonnement de hawking, de la trajectoire de jsp qui etc ... Quelles sont ces notions ?

    question subsidiaires : que se passerait il si 2 trous noirs se rapprochaient trop ? ça me fait un peu penser aux sphére d'anihilation de ADD, ça ^^
    Surveille tes arrières.Economise tes munitions. Et, surtout, ne traite jamais avec un dragon

  26. #25
    physastro

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Citation Envoyé par Penangol
    Tant que j'ai un si beau topic sous la main ...
    cours de révision pour newbs : on parle souvent du rayonnement de hawking, de la trajectoire de jsp qui etc ... Quelles sont ces notions ?

    question subsidiaires : que se passerait il si 2 trous noirs se rapprochaient trop ? ça me fait un peu penser aux sphére d'anihilation de ADD, ça ^^
    Salut,
    les deux fusionneraient pour donner un super-TN !! Aucune catastrophe cataclysmique, ne t'inquiètes pas...!!!

  27. #26
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Citation Envoyé par Penangol
    Tant que j'ai un si beau topic sous la main ...
    cours de révision pour newbs : on parle souvent du rayonnement de hawking, de la trajectoire de jsp qui etc ... Quelles sont ces notions ?

    - rayonnement de Hawking : c'est l'idée que l'horizon d'un TN possède une température T non nulle, inversement proportionnelle à la masse M du TN (T=(hc^3)/(8.pi.k.G.M)) et qui donc rayonne en conséquence, comme un corps noir.

    - trajectoire de "jsp"... Koiça ??

    a+

  28. #27
    Penangol

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    pour la trajectoire machin, j'ai confondu avec le rayon de schwarschild, et j'ai trouvé explications.
    Par contre, je comprend toujours moyennement le rayonnement Hawking, donc si tu as le courage de reprendre en version : pour boulet, merci

    Autre question : koiça Quasar ? Ca se mange ?
    Surveille tes arrières.Economise tes munitions. Et, surtout, ne traite jamais avec un dragon

  29. #28
    GillesH38a

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Quasar =QUAsi StellAr Radio-sources
    ce sont d'abord des sources radios, identifiées tout d'abord à des "étoiles" sur les plaques photos, mais des étoiles très bizarres, ne correspondant à aucun spectre connu. On realisa qu'en fait les raies observées etaient celles de l'hydrogène mais extrêmement décalé vers le rouge (longueur d'onde divisée par un facteur 1,16 pour le plus proche, 3C 273, jusqu'a plus de 6 pour les plus lointains) L'interprétation de ce décalage par l'expansion de l'Univers les place à des milliards d'années lumière, pourtant ils apparaissent aussi brillants que des étoiles tout à fait "moyennes" de notre galaxie: on les interprete comme des trous noirs supermassifs placé aux centres de galaxies lointaines, et avalant la matière autour en émettant énormément d'énergie dans toutes les longueurs d'onde, de la radio aux gammas, ainsi que des jets de matiere relativiste.

    Il existe d'autres objets apparentés (radio galaxies, Seyferts) également avec des trous noirs supermassifs, réunis sous le nom de "galaxies actives". En fait probablement toutes les galaxies abritent un trou noir, mais seules 10 % environ sont réellement "actives" :si le trou noir n'avale pas de la matière, il est pratiquement non détectable (le rayonnement de Hawking est absolument négligeable dans ce cas).

  30. #29
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Citation Envoyé par Penangol
    pour la trajectoire machin, j'ai confondu avec le rayon de schwarschild, et j'ai trouvé explications.
    Par contre, je comprend toujours moyennement le rayonnement Hawking, donc si tu as le courage de reprendre en version : pour boulet, merci
    Je te conseille d'essayer de dépiauter ça :

    http://www-cosmosaf.iap.fr/Rayonnement_de_Hawking.htm

    Autre question : koiça Quasar ? Ca se mange ?
    Ah non, ça ne se mange pas. C'est l'inverse : c'est lui qui mange beaucoup

    a+

  31. #30
    Spark_117

    Lightbulb Re : les trous noirs,l'espace temps <débutant

    Salut à tous! Je suis nouveau et j'ai beaucoup de choses qui se bousculent dans ma tête...

    Il parait que les trous noirs se forment lorsque de la matière s'effondre sur elle même jusqu'à former une singularité entourée du fameux "horizon des évenements".
    La suite, Hawking la décrit en faisant appel à de mystèrieuses particules d'énergie négatives...

    Bon, (sauf erreur de ma part) les particules d'énergie négatives n'existent pas... Et (je sais, c'est bizzare) mais les trous noirs non plus... Suivez moi!

    Des experiences le prouvent, la gravitation influe sur le temps.
    Ainsi, plus un corps est soumis à un intense champ gravitationel, plus il se figera dans le temps...
    Donc, un observateur s'approchant d'un trou noir aura d'abord l'impression d'accélérer en direction du trou noir. Mais arrivé non loin de l'horizon, il verra des corps éloignés et peu soumis à l'attraction du trou noir défiler à toute vitesse! Tandis qu'un observateur éloigné le verra se figer peu à peu.

    Enfin, les particules d'une étoile massive s'effondrant sur elle-même accélèreront dans un premier temps vers le centre de l'étoile, mais une fois trop proches de celui-ci, alors qu'un horizon devrait se former, le champ gravitationel sera si intense qu'elles se figeront peu à peu. Ainsi, il n'y aura ni horizon ni singularité. Mais le champ gravitationel sera si fort que la longueur d'onde des photons émis par l'étoile sera considérablement allongée! Au point que ceux-ci seront rendus incaptables, l'étoile paraitra donc noire!

    Au bout d'un certain temps (quand l'univers sera suffisament grand), l'étoile "noire" absorbera moins d'énergie qu'elle n'en émettra , dès lors elle commencera à perdre de sa masse.

    Mais si un petit astre perds de la masse très vite, ce n'est pas le cas d'un "trou noir" stellaire biensur car les deux n'émettent pas dans la même longueur d'onde et n'ont pas la même quantité d'énergie à rayonner; il n'absorbent pas non plus la même quantité d'énergie.

    Pour ce qui est du BIG BANG, je pense qu'il n'y avais pas là non plus de singularité:

    Imaginons un ancien univers composé de "trous noirs" s'éloignant et ayant atteint un état stationnaire, c'est à dire qu'ils ne tournent presque pas sur eux mêmes, de la matière se trouve uniformément répartie sur leur surface.
    Lorqu'ils perdront trop de masse, la matière les entourant sera si dense et chaude que des réactions de fusions l'éjecteront et se qui restera de matiere formera un astre qui disparaitra petit à petit.
    Le halo de matière et de rayonnement en expension dans un quasi vide formera une sorte d'univers à part.

    Ainsi, le BIG BANG n'était peut etre que la formation de ce halo de matière, d'autres univers existeraient certainement alors...

    Bon, ça fait déja beaucoup alors je vais arrêter là.
    Bien sûr si je me trompe, corrigez moi! Merci!

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. bizarre les trous noirs....
    Par magical dans le forum Archives
    Réponses: 43
    Dernier message: 23/10/2007, 09h05
  2. Les trous noirs
    Par Lucie21 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/11/2006, 18h14
  3. les trous noirs
    Par mélanne dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/10/2006, 22h14
  4. les trous noirs
    Par Euro dans le forum Archives
    Réponses: 53
    Dernier message: 17/09/2006, 00h32