Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Fond diffus cosmologique



  1. #1
    friedmann

    Fond diffus cosmologique

    Bonsoir,

    excusez-moi de créer un énième fil à ce sujet mais j'ai plusieurs questions qui une fois résolues m'aideraient à comprendre le CMB.

    -Si le CMB est partout dans l'univers, pourquoi ne l'observe-t-on pas à une distance plus proche?
    Parce que plus près de nous, il a déjà disparu? (Ne baigne-t-on pas dans des photons du CMB?)
    -Ce qui voudrait dire qu'à partir d'un certain moment dans le futur, le CMB ne sera plus observable? (je lis pourtant le contraire)
    -A moins que l'expansion aille plus vite que la vitesse d'un photon (je croyais pourtant que c ne pouvait être dépassée - mais je vous entends déjà dire que la vitesse d'expansion n'est pas une vitesse)

    -Pourquoi le CMB est-il aussi froid, étant donné qu'on l'observe tel qu'il était 350 000 ans après le Big Bang quand il avait 3000K? Est-ce dû au long voyage des photons?

    -Si l'on admet pour un instant que l'univers soit fini, et qu'il ait un centre (à 10-43 secondes, il devait bien avoir un lieu duquel il a enflé plus ou moins également dans toutes les directions, non?), et étant donné que nous (Voie lactée) ne sommes pas dans ce centre, alors ne devrait-on pas voir un côté du CMB plus froid que l'autre car plus vieux? (Je sais que c'est faux mais pourquoi?)


    En gros, j'aimerais qu'on me fasse un dessin parce que je ne comprends rien. Et j'ai plein d'autres questions.

    -----

    Dernière modification par friedmann ; 23/09/2010 à 02h31.

  2. #2
    Deedee81

    Re : Fond diffus cosmologique

    Salut,

    Citation Envoyé par friedmann Voir le message
    -Si le CMB est partout dans l'univers, pourquoi ne l'observe-t-on pas à une distance plus proche?
    On l'observe sur Terre. Comment veux-tu faire plus proche que ça ???

    Evidemment, ce rayonnement qu'on observe ici a été émis il y a plus de 13 milliards d'années et a donc été émis a 13 milliards d'AL de nous. C'est un rayonnement, donc il voyage en ligne droite (ou presque).

    Citation Envoyé par friedmann Voir le message
    Parce que plus près de nous, il a déjà disparu? (Ne baigne-t-on pas dans des photons du CMB?)
    [...]
    Non, il n'a pas disparu puisqu'on le détecte !!!!

    Citation Envoyé par friedmann Voir le message
    -Pourquoi le CMB est-il aussi froid, étant donné qu'on l'observe tel qu'il était 350 000 ans après le Big Bang quand il avait 3000K? Est-ce dû au long voyage des photons?
    C'est dû à l'expansion de l'univers qui "étire" la longueur d'onde. C'est un effet dû à la relativité générale, mais tu peux voir ça plus simplement comme un effet Doppler. Avec l'expansion, plus on objet est éloigné, plus il s'éloigne rapidement. Le gaz qui a émis le rayonnement que nous mesurons était situé à 13 milliards d'A.L., par rapport à nous la vitesse d'éloignement est très grande. D'où un décalage vers le rouge très important.

    Citation Envoyé par friedmann Voir le message
    -Si l'on admet pour un instant que l'univers soit fini, et qu'il ait un centre (à 10-43 secondes, il devait bien avoir un lieu duquel il a enflé plus ou moins également dans toutes les directions, non?), et étant donné que nous (Voie lactée) ne sommes pas dans ce centre, alors ne devrait-on pas voir un côté du CMB plus froid que l'autre car plus vieux? (Je sais que c'est faux mais pourquoi?)
    Non, même fini, l'univers étant isotrope et homogène (à grande échelle, tel qu'on l'observe), il n'a pas de centre. Prend la surface d'uns sphère (j'ai bien dit sa surface, pas la sphère à l'intérieur). Cette surface n'a pas de centre. Les pôles nord et sud sont conventionnels (ou fixé par rapport à un phénomène physique comme le champ magnétique ou la rotation pour la Terre). Tous les points de la surface sont équivalents. Pour l'univers, c'est la même chose sauf que lui est à trois dimensions (plus le temps), et non à deux comme une surface.

    A noter que même s'il est infini, il est probablement beaucoup, beaucoup plus grand que l'univers observable (la zone que nous pouvons voir parce que la lumière a eut le temps de nous atteindre depuis sa naissance) car la géométrie de l'espace montre que globalement l'univers semble plutôt "plat" (pas courbe comme la surface d'une sphère). S'il est fini, il doit être vraiment très grand (un peu comme un tout petit bonhomme à la surface d'une sphère voir un sol plat ou presque).
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  3. #3
    Deedee81

    Re : Fond diffus cosmologique

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    A noter que même s'il est infini, il est probablement beaucoup, beaucoup plus grand que l'univers observable (la zone que nous pouvons voir parce que la lumière a eut le temps de nous atteindre depuis sa naissance) car la géométrie de l'espace montre que globalement l'univers semble plutôt "plat" (pas courbe comme la surface d'une sphère). S'il est fini, il doit être vraiment très grand (un peu comme un tout petit bonhomme à la surface d'une sphère voir un sol plat ou presque).
    Laisser tomber cette partie. Elle est fausse. Comme Michel me l'a fait remarquer très justement, j'ai oublié de tenir compte de la topologie. Sorry.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. fond diffus cosmologique
    Par Thomas markley dans le forum Archives
    Réponses: 47
    Dernier message: 28/04/2011, 14h20
  2. Fond diffus cosmologique.
    Par morrow dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/04/2010, 08h18
  3. Fond diffus du rayonnement cosmologique
    Par Mumyo dans le forum Archives
    Réponses: 20
    Dernier message: 01/12/2007, 12h39
  4. Energie noire et Fond Diffus Cosmologique
    Par nissart7831 dans le forum Archives
    Réponses: 22
    Dernier message: 10/04/2006, 13h30
  5. Le Fond Diffus Cosmologique !
    Par clemlaf2 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/11/2004, 23h28