Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Automates cellulaires, rule 110 et lois fondamentales de l'Univers



  1. #1
    RVmappeurCS

    Automates cellulaires, rule 110 et lois fondamentales de l'Univers


    ------

    Bonjour.

    Je ne sais pas trop si ce post a sa place dans ce forum puisque ça pourrait être aussi dans le forum maths ou informatique....

    Après avoir visionné une vidéo de Stephen Wolfram (TED Talk) sur les automates cellulaires, j'ai fait quelques recherches sur le sujet mais ça n'a pas abouti à grand chose. Ca a l'air assez "borderline" comme recherches, mais d'après ce que j'ai compris, il chercherait à faire émerger les lois physiques à partir d'automates cellulaires (la règle 110 étant l'un de ces automates). Sauf que j'ai du mal à voir le lien entre les deux et à comprendre la logique/démarche derrière ce travail.

    Quelqu'un s'est-il déjà documenté le sujet et a compris la démarche ?

    Merci beaucoup

    -----
    PHELMA Physique-Nanosciences + M2R Astro -> actuellement en thèse de Cosmologie

  2. Publicité
  3. #2
    Xoxopixo

    Re : Automates cellulaires, rule 110 et lois fondamentales de l'Univers

    Bonjour,

    il y a la démonstation ici, dans le PDF. (en anglais)
    http://www.complex-systems.com/Archi...5&iss=1&art=01

    Le principe étant de montrer qu'on peut, avec la regle 110 (qui est analogue à celle que l'on retrouve dans une variante du jeu de la vie) produire une machine de Turing.
    La machine de Turing étant définie comme une machine capable d'executer n'importe quel algorithme en un temps fini, un automate universel donc.
    Ayant pu produire une machine de Turing par la règle 110, on en déduit que la règle 110 est également un automate universel.
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  4. #3
    RVmappeurCS

    Re : Automates cellulaires, rule 110 et lois fondamentales de l'Univers

    Merci beaucoup je vais regarder ça.

    Que la règle 110 soit un automate universel très bien. Pour moi ça fait parti du domaine de l'informatique/mathématique théorique. Là où j'ai plus de mal à comprendre c'est le lien qui est apparemment fait avec les lois PHYSIQUES de l'Univers. Ca a l'air d'être une approche originale, mais je ne vois pas très bien les hypothèses que cela met en jeu ni la "conception" du monde qui est derrière tout ça.
    PHELMA Physique-Nanosciences + M2R Astro -> actuellement en thèse de Cosmologie

  5. #4
    Xoxopixo

    Re : Automates cellulaires, rule 110 et lois fondamentales de l'Univers

    Citation Envoyé par RVMappeurCS
    Là où j'ai plus de mal à comprendre c'est le lien qui est apparemment fait avec les lois PHYSIQUES de l'Univers. Ca a l'air d'être une approche originale, mais je ne vois pas très bien les hypothèses que cela met en jeu ni la "conception" du monde qui est derrière tout ça
    A vrai dire, le lien qui est fait avec les lois physiques n'est pas établi.

    Personnellement, je le conçoit, dans le sens ou je m'etait déja penché sur la question de savoir quels pouvaient être les plus petits élements constitutifs pouvant décrire la "matière" conjointement à la question de savoir quel pouvait être le plus petit nombre d'etats que pouvaient avoir ces petits elements. (Dans l'esprit du rasoir d'Ockham)
    C'est assez amusant si on considère qu'il s'agirait ici d'une "matrice".

    Et c'est bien entendu une spéculation, puisqu'en science, il ne suffit pas de montrer que les choses peuvent se produire théoriquement, mais en appporter la preuve observationnelle et prédictive.
    D'autres models étant tout aussi candidat à la formalisation de "l'espace-temps" ou des "particules" si on préfère appeler les choses ainsi.

    Simplement, l'interet que je vois ici de la démonstration de Matthew Cook, basé sur les recherches de Stephen Wolfram, c'est de fournir un autre candidat potentiel à une autre possible formalisation.

    Voir ici :
    Citation Envoyé par LIF
    •formalisation des notions de particules et collisisons : nouvelle preuve d’universalité de la règle 110 et production du plus petit automate cellulaire intrinsèquement universel (NO, G. Richard)
    http://www.lif.univ-mrs.fr/spip.php?article381

    Mais attention à bien distinguer "une réalité" de sa formalisation.
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Tryss

    Re : Automates cellulaires, rule 110 et lois fondamentales de l'Univers

    Citation Envoyé par RVmappeurCS Voir le message
    Merci beaucoup je vais regarder ça.

    Que la règle 110 soit un automate universel très bien. Pour moi ça fait parti du domaine de l'informatique/mathématique théorique. Là où j'ai plus de mal à comprendre c'est le lien qui est apparemment fait avec les lois PHYSIQUES de l'Univers. Ca a l'air d'être une approche originale, mais je ne vois pas très bien les hypothèses que cela met en jeu ni la "conception" du monde qui est derrière tout ça.
    L'idée générale de l'approche par les automates cellulaires serrait que :
    - on peut considérer l'univers comme discret, aussi bien d'un point de vue temporel, spatial que de toutes les grandeurs qui le caractérisent
    - les lois qui le gouvernent sont purement locales

    A partir de là, on pourrait avoir des automates cellulaires qui modélisent le comportement de l'univers

  8. #6
    Pfhoryan

    Re : Automates cellulaires, rule 110 et lois fondamentales de l'Univers

    Citation Envoyé par RVmappeurCS Voir le message
    Merci beaucoup je vais regarder ça.

    Que la règle 110 soit un automate universel très bien. Pour moi ça fait parti du domaine de l'informatique/mathématique théorique. Là où j'ai plus de mal à comprendre c'est le lien qui est apparemment fait avec les lois PHYSIQUES de l'Univers. Ca a l'air d'être une approche originale, mais je ne vois pas très bien les hypothèses que cela met en jeu ni la "conception" du monde qui est derrière tout ça.
    Bonjour,

    On en avait déjà un peu parlé sur le forum et j'avais fourni un lien qui montrait comment l'usage d'automates cellulaires permet de comprendre certaines lois physiques: http://forums.futura-sciences.com/de...ml#post3308244
    “if something happened it’s probably possible.” Peter Coney

  9. Publicité
  10. #7
    RVmappeurCS

    Re : Automates cellulaires, rule 110 et lois fondamentales de l'Univers

    Merci, je commence à comprendre.

    L'hypothèse fondamentale serait donc que l'on puisse formaliser l'Univers comme un automate cellulaire dans lequel les lois de la physique émergeraient de la complexité. C'est quand même pas une petite hypothèse.

    Reste à savoir si cela serait falsifiable et aurait un quelconque pouvoir prédictif.

    Je me pose aussi la question de savoir comment la non-localité quantique pourrait émerger de processus purement locaux...
    PHELMA Physique-Nanosciences + M2R Astro -> actuellement en thèse de Cosmologie

Discussions similaires

  1. Automates cellulaires
    Par Paul Crion dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 33
    Dernier message: 19/01/2011, 21h06
  2. Lois fondamentales de l'univers et sens humains
    Par RVmappeurCS dans le forum Archives
    Réponses: 69
    Dernier message: 19/07/2010, 09h55
  3. automates cellulaires
    Par eregion dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/04/2007, 20h50
  4. TIPE: automates cellulaires
    Par eregion dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/03/2007, 00h19
  5. automates cellulaires
    Par scientist dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/09/2004, 15h55