Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Du problème nommé "matière noire".



  1. #1
    invite13787621101991
    Invité

    Du problème nommé "matière noire".

    L'univers observable, expérimentable, compte cinq dimensions, trois d'espace, une de temps, et le vide quantique, en tous points connexe aux quatre premières.On peut donc dire que le vide quantique et la trame espace-temps, ne font qu'un, et constituent le substrat des quatre premières. Aujourd'hui, on sait que le vide quantique ne l'est pas absolument. Des expériences scientifiques, les fameuses boites de Casimir réussissent à faire émerger quelques particules du vide. Et quand une infime partie de l'énergie intrinsèque du vide, responsable de l'expansion de l'univers, uniforme, "passe de notre coté", elle devient une particule. Et le chemin inverse existe : c'est les trous noirs qui retransforment de la matière en énergie et ainsi la réinjectent dans le vide quantique, la trame espace-temps, la cinquième dimension. A partir de là, on peut également régler le problème nommé "matière noire". Ce n'est donc pas de la matière, mais la simple conséquence de l'interaction entre matière classique, baryonique, et le dit substrat. Une étoile où qu'elle se trouve dans le plan galactique, en dehors de toute autre influence, interagit de la même façon avec la trame espace-temps, le dit substrat, etc. Notre univers est un phénomène marginal, un épiphénomène, une "scorie industrielle".

    -----


  2. #2
    Carcharodon

    Re : Du problème nommé "matière noire".

    Salut,

    Ce que tu nous dit là est une jolie histoire, mais ce n'est pas ce que dit le modèle standard, il te faut donc apporter des preuves scientifiques a ces assertions, pour les faire sortir du domaine de la spéculation et les faire rentrer dans le domaine du fait scientifique.

    exemple :

    - la RG parle de 4 dimension seulement, pas de 5.
    Le vide aussi contient ces 4 dimensions et a ses caractéristiques propres, tout comme le "plein" a les siennes.
    Elles sont "finalement" (grossièrement) dues a la topologie spécifique d'un cube d'espace-temps selon ce qu'il contient ou non.

    A partir de là, on peut également régler le problème nommé "matière noire".
    La ce qui est ennuyeux, c'est ta démarche : je te rappelle que la matière noire a été introduite en vu de rendre le modèle standard cohérent avec les observations, et que ça fonctionne très bien.
    Mieux : on a même trouvé des indices très forts de la réalité de cette matière noire en observant certaines distributions dans des galaxies.
    Donc, dire : on va régler le problème nommé matière noire" sous-entend directement que tu serais capable de patcher le modèle standard avec quelques chose qui tient aussi bien la route.
    Et ce n'est certainement pas en 10 phrases de message forum que tu pourras y parvenir.

    Le reste du message est plus philosophique que scientifique.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  3. #3
    invite13787621101991
    Invité

    Re : Du problème nommé "matière noire".

    Salut,

    Tu as raison sur beaucoup de points. Mais je "crois", je sais ça n'a rien de scientifique balancé comme ça, que la "matière noire" résulte de l'interaction que j'ai décrite. C'est ce que m'ont inspiré mes lectures, leur digestion, et mon intuition, et aujourd'hui, le tout m'est apparu cohérent, élégant, alors je l'ai écrit , c'est tout.

    On verra ce que dira la science dans les années à venir, .

  4. #4
    Gilgamesh

    Re : Du problème nommé "matière noire".

    Citation Envoyé par Neopilina Voir le message
    L'univers observable, expérimentable, compte cinq dimensions, trois d'espace, une de temps, et le vide quantique,
    .
    Non. Tu mélanges des choux et des carottes. Cela n'a aucun sens de compter le vide comme une dimension.

    Le reste de ton propos est à l'avenant, c'est une suite d'assertions dépourvues de sens physique.


    On va donc en rester à l'article 6 de la charte du forum.

    6. Ayez une démarche scientifique. Ce forum n'est pas un lieu de discussion sur de soi-disant phénomènes paranormaux ou "sciences" parallèles. Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions. Étant sur un forum scientifique, les discussions religieuses ou politiques ne sont pas tolérées. D'autre part la seule vocation de Futura-Sciences étant la vulgarisation scientifique de bon niveau ce n'est pas le lieu pour des questionnements ou remises en cause de théories admises dont seuls des spécialistes ont les compétences pour débattre, ni pour l'exposé de théories strictement personnelles. Une telle démarche aurait sa place uniquement dans un séminaire ou un congrès scientifique.


    Fil fermé.

    Pour la modération
    Gilgamesh


    Dernière modification par Gilgamesh ; 26/09/2012 à 18h09.
    Parcours Etranges

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. "fondamentales", "dures", "molles" ... : comment classer les sciences ?
    Par Arvirik dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 13
    Dernier message: 22/04/2017, 22h41
  2. JAVA, problème de compréhension "static" et "affectation"
    Par oignon57 dans le forum Programmation et langages, Algorithmique
    Réponses: 5
    Dernier message: 08/10/2011, 20h17