Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Intrication quantique



  1. #1
    Gabriel

    Arrow Intrication quantique


    ------

    Est-il possible de transmettre un message d'un point A jusqu'à un point B distant, d'une manière instantanée (vraiment instantanée, c'est à dire infiniment plus vite que la lumière), en utilisant l'intrication quantique ?

    Question apparentée : lorsque un objet, une comète, une étoile, tombe sur un trou noir géant, est-ce que l'information de l'impact se transmet INSTANTANEMENT à tous les points du trou noir ?
    Je reformule ma question : est-ce qu'un trou noir peut être considéré comme une particule quantique unique,géante, décrite par une seule onde ?

    -----

  2. #2
    deep_turtle

    Re : Intrication quantique

    Est-il possible de transmettre un message d'un point A jusqu'à un point B distant, d'une manière instantanée (vraiment instantanée, c'est à dire infiniment plus vite que la lumière), en utilisant l'intrication quantique ?
    Non, selon ce qu'on comprend aujourd'hui de la physique quantique. En fait c'est le processus de mesure et de "réduction du paquet d'onde" plus que l'intrication quantique qu'on pourrait envisager pour transmettre instantanément de l'information, mais ça ne semble pas possible. D'une part personne n'a réussi à imaginer un moyen de le faire, et d'autre part ça entrerait en conflit avec les lois de la relativité (l'effet précéderait la cause pour certains observateurs... embêtant !).
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  3. #3
    Penangol

    Re : Intrication quantique

    C'est une question sur laquelle je me prend la tete, dans des termes de causalité ^^
    Pourquoi serait il impossible d'utiliser le principe d'intrication quantique pour communiquer ?
    Surveille tes arrières.Economise tes munitions. Et, surtout, ne traite jamais avec un dragon

  4. #4
    Thioclou

    Re : Intrication quantique

    Citation Envoyé par deep_turtle
    Non, selon ce qu'on comprend aujourd'hui de la physique quantique. En fait c'est le processus de mesure et de "réduction du paquet d'onde" plus que l'intrication quantique qu'on pourrait envisager pour transmettre instantanément de l'information, mais ça ne semble pas possible. D'une part personne n'a réussi à imaginer un moyen de le faire, et d'autre part ça entrerait en conflit avec les lois de la relativité (l'effet précéderait la cause pour certains observateurs... embêtant !).
    Recevoir de l'information c'est recevoir de l'energie, donc la vitesse de transmission de l'information ne peut être supérieure à la vitesse de transmission de l'énergie (vitesse de la lumière).
    Je n'arrive pas à trouver ce qui est faux dans le raisonnement suivant :
    la vitesse de phase des ondes électromagnétiques est > vitesse de la lumière.
    Si cette vitesse de phase était mesurable, ses variations pouraient être mesurées ce qui permettrait de transporter de l'information à une vitesse > que la lumière.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    deep_turtle

    Re : Intrication quantique

    la vitesse de phase des ondes électromagnétiques est > vitesse de la lumière.
    Disons qu'elle peut l'être dans certains cas.

    Si cette vitesse de phase était mesurable, ses variations pouraient être mesurées ce qui permettrait de transporter de l'information à une vitesse > que la lumière.
    Mais précisément, on ne peut pas la mesurer, car elle ne correspond à rien de physique. Toute onde peut être décomposée en une superposition de plusieurs ondes monochromatiques, mais pas d'une seule. Or la vitesse de phase c'est ça, la vitesse de chaque onde monochromatique. Dès qu'on a une superposition (c'est-à-dire tout le temps), c'est la vitesse de groupe qu'il faut considérer...

    En encore, quand l'onde se propage dans un milieu absorbant, cette vitesse de groupe peut elle aussi être plus grande que c, mais ce n'est alors plus elle qui a un sens physique !
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  7. #6
    Thioclou

    Re : Intrication quantique

    Citation Envoyé par deep_turtle
    Disons qu'elle peut l'être dans certains cas.


    Mais précisément, on ne peut pas la mesurer, car elle ne correspond à rien de physique. Toute onde peut être décomposée en une superposition de plusieurs ondes monochromatiques, mais pas d'une seule. Or la vitesse de phase c'est ça, la vitesse de chaque onde monochromatique. Dès qu'on a une superposition (c'est-à-dire tout le temps), c'est la vitesse de groupe qu'il faut considérer...

    En encore, quand l'onde se propage dans un milieu absorbant, cette vitesse de groupe peut elle aussi être plus grande que c, mais ce n'est alors plus elle qui a un sens physique !
    Merci, je crois qu'il faut que je me replonge dans mon GOUDET d'Electricité Générale (si je le retrouve car il doit être enfoui au grenier depuis le temps...).

  8. #7
    Docteur Allan

    Re : Intrication quantique

    Bonsoir!

    Si je me rappelle bien une conférence du CERIMES, l'un des intervenants avait en effet abordé le sujet.

    Pour faire simple:
    Supposons un observateur a NewYork suivant les cours de la bourse et voulant transmettre une information à un décideur situé à Paris. Evidement tout cela de manière instantanée.

    L'idée est d'utiliser l'intrication d'une paire de photon.

    Ils utilisent une source emettant des paires de photons intriqués dont l'un arrive à NewYork alors que l'autre arrive à Paris. A la sortie de la source les photons peuvent avoir deux trajectoires les conduisant dans deux tunnels de detection différents A/A' et B/B' (AB à NewYork, A'B' à PAris). Comme ils sont intriqués, si l'un est détecté en A, alors l'autre le serra aussi en A'. Si on dévie l'un, alors l'autre l'est aussi.

    Le Montage est donc:

    -----------------------Detecteur A----------------------------Detecteur A'----------------------
    ----------------------------------------------Source-------------------------------------------
    -----------------------Detecteur B----------------------------Detecteur B'----------------------

    Leur idée est la suivante: Quand l'observateur veut transmettre une info il fait subir une dérivation à son photon, le faisant passer du chemin Source-->A au chemin Source-->B par exemple. Il suffira alors au décideur parisien d'observer que son photon corrélé a subit une dérivation identique pour avoir l'info!


    Génial se disent ils, on tient la manière de mettre le marché finnancier à nos pieds!!!!
    A première vue, en effet, ils ont obtenu le moyen de transmettre de l'information (la modification de la trajectoire du photon) de manière instantanée, plus rapidement que la lumière!

    Ben en fait, si on analyse la chose de plus près, pas du tout!

    En sortant de la source, il n'y a aucun moyen à priori de savoir si les photons vont passer par A/A' ou par B/B'.
    C'est donc l'observateur qui va vérifier quel est le trajet suivi par son photon, puis va décider de le dévier ou non, suivant l'info qu'il veut ou pas transmettre.
    Malheureusement, le décideur, lui ne sait pas non plus par où le photon qu'il vient de détecter aurait dû passer, et donc si son "jumeau" intriqué a été dévié ou non.

    Il va donc devoir prendre son téléphone, et appeler NewYork pour connaitre qu'elle était la trajectoire initiale. Autrement dit, pour avoir l'information, il va devoir utiliser des moyens traditionnels soumis aux limitations classiques de la matière!

    Conclusion, un tel montage (réalisé réellement, mais de manière nettement plus complexe que décrite ici dans les labos de recherche) permet de faire joujou (de manière sérieuse et scientifique! ) avec des photons intriqués et semble permettre un transfert d'information instantané, seulement cette "information" est totalement inutilisable!
    En effet, pour connaitre si oui ou non une information a été transmise, et si oui quelle est cette information, il faut connaitre l'état initial du système ce qui revient à connaitre la réponse et donc l'information à l'avance!

    En résumé, et j'espère ne pas avoir trahi l'éminent physicien (dont le nom m'échappe à ma grande honte) en me remémorant sa démonstration, non, malheureusement on ne peut transmettre d'information plus vite que la lumière!


    L'explication scientifique officielle tient en deux phrases:
    L'intrication de deux particules semble produire des effets qui contredisent les limitations imposées par la vitesse de la lumière: une modification d'une des deux particules entrainera instantanément et cela quelque soit la distance les séparants une modification sur sa "jumelle".
    Cette contradiction n'est qu'aparrente, puisque en effet il est impossible de transmettre par ce biais une quelquonque information.
    Dernière modification par Docteur Allan ; 31/01/2006 à 02h17.

  9. #8
    charly

    Re : Intrication quantique

    Une question sur l'intrication qui m'échappe :
    Deux particules sont intriqués ou une particule est dans deux états intriqués ?

  10. #9
    Docteur Allan

    Re : Intrication quantique

    Si tu le veux il y a une présentation de l'intrication ici:

    http://www.ens-lyon.fr/DSM/magistere...n/intricat.htm

  11. #10
    Docteur Allan

    Talking Re : Intrication quantique

    Après une recherche, je viens de retrouver la conférence d'Alain Aspect dont je parlais.

    Elle est intitulée "Les tests et effets de la physique quantique", et parle justement d'intrication avec l'exemple cité au dessus.

    Alain Aspect est passionnant à écouter, et la partie finale sur les questions vaut le détour!

    A voir et à revoir!

    http://www.canalu.fr/canalu/chainev2...que_quantique/

  12. #11
    Penangol

    Re : Intrication quantique

    Cette contradiction n'est qu'aparrente, puisque en effet il est impossible de transmettre par ce biais une quelquonque information.
    Je comprend bien que c'est là que je fais une erreur. Cependant, je ne suis pas totalemement convaincu par l'exemple (sans vouloir te vexer, bien sur !) ... Je ne vois pas vraiment pourquoi on ne pourrait pas communiquer avec le principe d'intrication quantique, je suppose ...
    Merci d'avance de me détromper ^^
    Surveille tes arrières.Economise tes munitions. Et, surtout, ne traite jamais avec un dragon

  13. #12
    deep_turtle

    Re : Intrication quantique

    Et bien essaie d'imaginer un moyen de le faire... Imagine une expérience qui pourrait ainsi transmettre de l'information de façon instantanée, et nous l'analyserons ensemble ! L'exemple du Docteur Allan est une possibilité (et il a expliqué pourquoi ça ne marche pas).
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  14. #13
    Docteur Allan

    Talking Re : Intrication quantique

    Heu voyons, voyons.......
    On va aussi lui proposer l'inverse.
    Une "expérience de pensée" (si chère à Einstein), à lui (ou à d'autres ) de trouver la faille!



    Nos deux compères précédents pas découragés par leur échec, se disent:

    "Cette fois ci on va faire légèrement différement, mais en gardant le plus gros du matos investi. (Faut rappeler qu'ils sont finnanciers donc près de leur sous!)

    Imaginons une source emettant des particules intriqués dont on connait à l'avance les caractéristiques. (Vitesse, Spin, Energie etc, etc.......)

    Notre solutions miracle sera le morse!
    Si l'un de nous modifie l'une des caractéristiques de sa particule, alors l'autre verra cette caractéristique modifiée de la même manière et cela instantanément.

    Avec un système du type pas de modif/modif associé à un code -/. nous allons avoir une communication codée en morse!!!
    Donc nous allons bien avoir une information transmise instantanément, cette fois ci, à nous la fortune!!!"


    Bon, évidement, y'a un loup quelque part, sinon cela ne serait pas drôle......
    Essaies donc de trouver où le raisonnement des deux apprentis boursicoteurs pèche.

  15. #14
    Penangol

    Re : Intrication quantique

    ^^
    Le probleme est le suivant : je comptais justement proposer le morse comme moyen de communication
    Je ne trouve pas le probleme, c'est bien ce qui me gène
    Surveille tes arrières.Economise tes munitions. Et, surtout, ne traite jamais avec un dragon

Discussions similaires

  1. Intrication quantique
    Par ed973 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/06/2007, 00h44
  2. Définition - Intrication quantique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/05/2007, 18h35
  3. non localité/intrication quantique
    Par benjgru dans le forum Physique
    Réponses: 16
    Dernier message: 13/04/2007, 08h00
  4. Intrication et interférences
    Par Attila dans le forum Physique
    Réponses: 63
    Dernier message: 21/06/2006, 21h43
  5. Intrication quantique
    Par Sharp dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/09/2004, 07h07