Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

univers quasi stationnaire



  1. #1
    Rendelf

    univers quasi stationnaire


    ------

    salut,
    voila, je dois écrire un paragraphe sur les autres theories de la création et de l'évolution (autre que le Big bang), mais je ne suis pas sûr d'avoir compris : quelles sont mes erreurs?


    Théorie de l’univers quasi stationnaire :
    Cette théorie présentée par Burbidge, Hoyle (voir biographie dans le lexique) et Narlikar (BHN) faisait l’unanimité dans les années 60. Elle présente certes un univers en expansion, mais dont la densité moyenne resterait constante. En effet, ils avancent l’idée que chaque galaxie rejetterait des quasars de matière ‘jeune’, quasars qui ont des décalages vers le rouge très importants. (Ces quasars seraient donc constitués d’Hélium et de protons ; ce qui pourrait expliquer l’abondance des éléments légers.) Mais ils n’existent aujourd’hui ni outils techniques, ni nouvelle physique qui permettrait d’expliquer ce phénomène. De plus, pour expliquer le décalage spectral de la lumière, qui est, d’après Hubble, dû à l’éloignement de la galaxie, certains physiciens avancent une autre théorie selon laquelle, la lumière, au cours de son voyage interstellaire, aurait interagi avec le milieu traversé. Elle aurait ainsi u perdre de l’énergie au cours de son voyage ; ce qui expliquerait peut-être, le décalage vers le rouge.

    et merci d'avance

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Lebebe

    Re : univers quasi stationnaire

    Bonjour Rendelf,


    En fait cette théorie (Hoyle, Bondi, Gold, ... ) est basée sur le principe de la création continue de matière dans un univers à la physionomie immuable.

    En d'autres termes, cette théorie prévoit que univers est le même partout et ce depuis toujours. Donc si mentalement nous remontons le temps de quelques milliard d'année, l'aspect de l'univers serait identique à ce qu'il est aujourd'huis (pas dans les détails, mais dans sa physionomie générale). C'est pour cette raison que cette théorie est évoquée sous le vocable de "état stationnaire".

    Hoyle était d'accord avec le principe d'expansion de l'univers. Avec une masse de matière fixe, la conséquence directe de l'expantion est la diminution de la densité moyenne de la matière. Comme cette diminution n'est pas compatible avec l'hypothèse d'un univers identique dans le temps, Hoyle a proposer que la matière était créée en permanence entre les galaxies (sous forme de gaz) et avec le temps, se regroupait pour former des galaxies jeunes a côté des galaxies vieilles et mourante.

    Dans les années 60, ils y avait des partisants de cette théorie, mais ils ne formaient pas plus une majorité que les partisants du Big-Bang. En fait la réponse était plustôt du style "l'avenir nous le dira".

    Et puis les moyens d'investigations du ciel profond (donc ancien) ont beaucoup progressés. Ils ont mis en lumière que l'espace lointain, donc celui qui était le notre il y a très longtemps est bien différent de ce qui nous entoure à présent. Cela à vraiment commencé avec la découverte des quasars et de leur nature extragalactique.

    C'est pourquoi les actuels défenseurs du modèle "stationnaire" doivent à tout pris remettre les quasars dans notre espace proche en niant leurs éloignement. Il faut donc que le décallage vers le rouge ne soit plus une conséquence de l'expansion, mais d'autre chose (la fatigue de la lumière ou un effet inconnu de rougissement).

    Actuellement, ces défenseurs ne sont plus qu'une faible minorité.

    A+

  4. #3
    Rendelf

    Re : univers quasi stationnaire

    et comment expliquent ils la baisse du rayonnement cosmologique?

  5. #4
    mtheory

    Re : univers quasi stationnaire

    Citation Envoyé par Rendelf
    et comment expliquent ils la baisse du rayonnement cosmologique?
    ben justement ils y arrivent pas
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : univers quasi stationnaire

    Citation Envoyé par Rendelf
    et comment expliquent ils la baisse du rayonnement cosmologique?
    Avec la théorie de la lumière fatiguée.

    Théorie elle même assez fatiguée

  8. #6
    mtheory

    Re : univers quasi stationnaire

    Citation Envoyé par Gilgamesh
    Théorie elle même assez fatiguée
    De naissance même .
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  9. Publicité
  10. #7
    deep_turtle

    Re : univers quasi stationnaire

    Citation Envoyé par Rendelf
    et comment expliquent ils la baisse du rayonnement cosmologique?
    De quelle baisse parles-vous ? Si c'est une diminution au cours du temps de l'intensité du rayonnement diffus cosmologique, il y en a de toute façon très peu d'indice observationnel !
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  11. #8
    mtheory

    Re : univers quasi stationnaire

    Citation Envoyé par deep_turtle
    De quelle baisse parles-vous ? Si c'est une diminution au cours du temps de l'intensité du rayonnement diffus cosmologique, il y en a de toute façon très peu d'indice observationnel !

    D'accord mais,pour autant que je le saches,si le nombre et la qualité des confirmations augmentaient les tenant de l'UST seraient totalement incapable de l'expliquer non ?
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  12. #9
    Rendelf

    Re : univers quasi stationnaire

    en ce qui concerne mon paragraphe, c'est bon, il me manque juste de rajouter ce qui vient d'etre dit sur le rayonnement?

Discussions similaires

  1. Réponses: 101
    Dernier message: 18/08/2014, 11h03
  2. Univers stationnaire
    Par jamesbond dans le forum Archives
    Réponses: 5
    Dernier message: 19/08/2006, 02h12
  3. Etude de l'approximation de l'état quasi-stationnaire
    Par Belgarath dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/10/2005, 11h36
  4. onde stationnaire?
    Par gatsu dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/10/2004, 06h23