Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 44 sur 44

ecarts de temps propres.



  1. #31
    ansset

    Re : ecarts de temps propres.

    merci bien, mais il s'ait d'un objet en orbite.
    je vois mal cette équation pour un astre situé à N années lumières, ou qcq chose m'échappe.
    Cdt

    -----

    Dernière modification par ansset ; 03/02/2016 à 15h15.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  2. Publicité
  3. #32
    ansset

    Re : ecarts de temps propres.

    il me semble qu'il manque un facteur lié à décroissance de la force gravitationnelle dans ton équation.
    dois je par ailleurs en conclure qu'à longue distance, il ne reste que la diff liée à la RR, ou à la RG "locale". ??
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  4. #33
    Nicophil

    Re : ecarts de temps propres.

    Si on ne peut plus négliger la variation de g, alors la d.d.p. gravifique n'est plus (GM/R²)h = gh mais la formule en gras :
    Citation Envoyé par curieuxdenature Voir le message
    en RG accélération de rapport [g h / c²] avec g = G M / R² ; h = hauteur par rapport au niveau du sol
    h = 20 180 000 m de hauteur

    d.d.p. = G * M * deltaR avec deltaR = (1 /R) - (1 /(R+h) )

    deltaRG = d.d.p. / c² * (23.93419 * 3600) * 1 000 000

    résultats :
    RG par jour : +45.554 µs à l'altitude 20 180 000 m
    d.d.p. = [ G.M /R ] - [ G.M /(R+h) ]
    Dernière modification par Nicophil ; 03/02/2016 à 17h33.
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

  5. #34
    Zefram Cochrane

    Re : ecarts de temps propres.

    Citation Envoyé par Nicophil Voir le message
    Multiplié par mc², ça donne le delta d'énergie de pesanteur : (38 / 86,4.109) mc².

    Avec :
    delta Ek = () mc² = (7 / 86,4.109) mc²
    delta Ep = (45 / 86,4.109) mc²
    Salut,
    Je ne sais pas si cela est correct mais la conservation du quadrivecteur-impusion donne comme relation pour l'energie cinétique :


    pour v<<c on retrouve bien mv²/2 .

    Je me disais que pour calculer l'Ec d'un objet en orbite , il suffirait peut être de poser ?

    A+ Zefram
    On the influence of gravitation on the propagation of light.

  6. #35
    ansset

    Re : ecarts de temps propres.

    Citation Envoyé par Nicophil Voir le message
    Si on ne peut plus négliger la variation de g, alors la d.d.p. gravifique n'est plus (GM/R²)h = gh mais la formule en gras :d.d.p. = [ G.M /R ] - [ G.M /(R+h) ]
    bonjour et merci,
    comme je l'avais rappelé, c'est surtout la RG qui m'intéresse.
    le calcul lié à la vitesse en RR n'est PAS mon sujet.

    en prenant cette formule pour un h TRES grand, il ne resterait que le premier terme.
    dois je en conclure que pour une étoile lointaine , on aurait tj cet écart.
    ou plus précisément à proximité d'une planète proche de cette étoile , il faudrait ajouter/soustraire deux valeurs propres à chaque situation gravitationnelle locale.???
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  7. #36
    Nicophil

    Re : ecarts de temps propres.

    Citation Envoyé par Zefram Cochrane Voir le message


    pour v<<c on retrouve bien mv²/2 .
    Hum... je préfère dire : est quasi-égal à .
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

  8. Publicité
  9. #37
    ansset

    Re : ecarts de temps propres.

    encore de la RR ?
    d'ailleurs la dernière équation me semble inéxacte.
    elle aboutie à Ec=(1/2)mv² sans terme relativiste.
    Dernière modification par ansset ; 04/02/2016 à 11h41.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  10. #38
    Zefram Cochrane

    Re : ecarts de temps propres.

    Je ne sais s'il est pertinent ou pas de faire figurer mc² dans l'approximation classique de l'EC car :



    ->



    donc


    pour v<<c , ->
    On the influence of gravitation on the propagation of light.

  11. #39
    ansset

    Re : ecarts de temps propres.

    pffffff !!!!
    je ne vais pas me répéter 10 fois.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  12. #40
    Nicophil

    Re : ecarts de temps propres.

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    elle aboutit à Ec=(1/2)mv² sans terme relativiste.
    Bah oui, tant que v << c... Encore heureux !
    Pour calculer le redshift RR, il suffit de diviser cette énergie cinétique par mc².
    Pour calculer le blueshift RG, il suffit de diviser la d.d.p. gravitostatique par c².
    Dernière modification par Nicophil ; 04/02/2016 à 14h19.
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

  13. #41
    Nicophil

    Re : ecarts de temps propres.

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    l'effet du potentiel étant dans l'autre sens que l'effet cinétique. À vérifier.
    Oui, c'est surprenant car il faut soustraire comme pour le lagrangien, pas additionner comme pour l'hamiltonien...


    Citation Envoyé par curieuxdenature Voir le message
    C'est un détail, mais bon, j'ai pris un jour moyen de 23.934 heures, mais pourquoi tu prends celui de 24.965 heures dans ce calcul ?
    Je vois pas trop l'astuce, même en prenant un jour de 86400 secondes c'est différent de ton résultat. (qui est juste malgré tout)
    Je suppose que la différence vient de ce qu'une horloge à l'équateur est en mouvement par rapport à une horloge au pôle nord.
    Dernière modification par Nicophil ; 04/02/2016 à 14h44.
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

  14. #42
    ansset

    Re : ecarts de temps propres.

    Citation Envoyé par Nicophil Voir le message
    Pour calculer le redshift RR, il suffit de diviser cette énergie cinétique par mc².
    Pour calculer le blueshift RG, il suffit de diviser la d.d.p. gravitostatique par c².
    ok
    donc Redshift RR =
    Bleeshift RG = (G.M)((1 /R) -(R+h))/c²
    ce qui donne pour une planète lointaine
    Bleeshift RG = (G.M)(1 /R)/c²
    les deux s'annulent quand ( pour un astre ou objet très éloigné isolé )

    est ce cela ?
    Dernière modification par ansset ; 04/02/2016 à 15h41.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  15. Publicité
  16. #43
    ansset

    Re : ecarts de temps propres.

    ce qui donnerait une prévalence à l'effet RR dès c 10^(-6) à longue distance.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  17. #44
    Nicophil

    Re : ecarts de temps propres.

    Erreur de fil...
    Dernière modification par Nicophil ; 20/03/2016 à 12h03.
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Temps propres, impropres : enfin la clé de l'énigme ?
    Par docdocte dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 83
    Dernier message: 26/08/2015, 13h48
  2. Exo Relativité: vérifier égalité temps propres
    Par anianca dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/03/2015, 11h23
  3. Aide sur matlab [ vecteurs propres à partir des valeurs propres]
    Par simohamed_chat dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/05/2010, 04h55
  4. Modes propres et fréquences propres d'une poutre E_L avec abaqus
    Par imsm dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/05/2009, 00h33