Page 4 sur 4 PremièrePremière 4
Affichage des résultats 91 à 110 sur 110

plus rapide que la lumière?



  1. #91
    physastro

    Re : plus rapide que la lumière?


    ------

    Citation Envoyé par stamer Voir le message
    En clair le mouvement du baton est-il instantané ou est-il soumis à une sorte d'onde de propagation du mouvement?
    Il n'existe pas de matière indéformable, donc lorsque tu produira une poussée à une extrêmité, l'information ne se propagera bien évidemment pas instantanément et tu auras donc bien un mode de propagation...

    -----

  2. Publicité
  3. #92
    stamer

    Re : plus rapide que la lumière?

    à quelle vitesse penses-tu que cette propagation se fait? à la vitesse c ou à une vitesse bien plus basse?

  4. #93
    BrainMan

    Re : plus rapide que la lumière?

    Citation Envoyé par Stamer
    à quelle vitesse penses-tu que cette propagation se fait? à la vitesse c ou à une vitesse bien plus basse?
    En theorie ? ou en pratique ?
    Le probleme c'est que l'on essaie de theoriser sur une experience réelle impossible.
    On ne peut pas "pousser" ce baton sans provoquer des contraintes extremement fortes.(Quelle est la masse d'un baton de 300.000km ?!?)
    De ce fait le baton va s'incurver lors de la poussée.

    Si on tire le baton au lieu de le pousser.
    Sans calculer, il faudra des jours pour que l'elasticité de ton materiaux ai une action à l'autre bout du baton.

    Je repond, sans certitude, en novice :
    Maintenant si le baton est theorique, maillage cristallin figé, au "Zero absolu", pas de deformation.(si ca a un sens de parler de reseau cristallin) la position varira, selon moi instantannément. (au zero absolu)
    Donc le deplacement est perçu en 1 seconde.

    Reste à pouvoir concevoir un baton au zero absolu pour communiquer avec les lointaines galaxies

  5. #94
    nikcos

    Re : plus rapide que la lumière?

    Bonjour,
    à mon avis dans le cadre théorique de la relativité il doit y avoir effectivement une sorte de propagation du mouvement à la vitesse c. Et celà indépendamment de l'elasticité du matériaux.
    Donc je vote option2 : 2 secondes

  6. #95
    GillesH38a

    Re : plus rapide que la lumière?

    ben non, si on pousse a un bout, l'information se propage a la vitesse du son dans le matériau (il s'agit d'une onde de compression), bien plus basse que c, de l'ordre de quelques milliers de m/s. C'est indiscernable sur des objets usuels parce que ça ne fait que quelques ms de différence, mais sur des objets plus long ca se verrait ! pour un baton de 300 000 km avec 3000 m/s disons, ca mettrait 100 000 seconde soit une journée environ avant de voir l'autre extremité se déplacer.

  7. #96
    f6bes

    Re : plus rapide que la lumière?

    Citation Envoyé par Tofix Voir le message
    ........

    Je ne rentre pas dans les détails, j'en suis incapable, puisque tu parle de "message radio" (message porté par une onde), un radio-amateur en parlera mieux que moi.
    Bjr un peu à la bourre, car j'arrete de lire ce genre de topic.
    Pour ce qui est du signal radio sa fréquence changera suivant que tu te rapproches ou que tu t'étoignes (Effet Doppler bien connu aussi dans le domaine radio).
    Cordialement
    On ne s'excuse PAS....on DEMANDE à étre...excusé. (sinon c'estTROP facile)

  8. Publicité
  9. #97
    Bastien14

    Re : plus rapide que la lumière?

    re,
    salut pour la relativité il n'y aura pas de contraction dans le système ou est le batons mais il y en aura une pour le système prime c'est le paradoxe des jumeaux (l'un part en voyage a une grand vitesse pendant 1 ans et quand il revient l'autre a vieillie de 20ans le système dans le quelle était le jumeau qui voyager etait normal pour lui mais pour l'autre il s'est écouler 20 fois plus vite et pour celui qui rester le temps s'est écouler normalement mais pour celui qui voyage il c'est passer 20 fois plus lentement..)

    sinon quelle pourait-on me fournir une explication pourquoi les valeur si on vaplus vite que la lumière sont imaginair et pas négative?? et plus simplement qu'est se que sont les valeur imaginaire a par le zero et ont-elle des représentation physique???

  10. #98
    nikcos

    Re : plus rapide que la lumière?

    Citation Envoyé par Bastien14 Voir le message
    si on vaplus vite que la lumière
    Ben justement on ne va jamais plus vite que la lumière,
    on peut au mieux observer des vitesses supra luminique comme dans le cas par exemple du point d'intersection de deux droites quasi parallele que l'on projetterai l'une sur l'autre.
    Sinon dans l'ensemble des nombres réels un nombre négatif n'a pas de racine carré. (c'est sans solution). Et c'est bien l'ensemble des nombres réels dont il s'agit.

  11. #99
    Bastien14

    Re : plus rapide que la lumière?

    ok merci!

  12. #100
    Rhedae

    Re : plus rapide que la lumière?

    Salut,

    Une autre petite question ...
    Si mon astronaute est entre deux eaux au moment d'une grosse accelération, est ce que son corp sera soumis ou memes containtes mecanique? Imaginons qu'il soit dans une espece de piscine dans un vaisseau en acceleration ...

    Encore une question, si je me deplace plus vite que la lumiere c'est un peu le meme probleme qu'avec mes calculs de longueur , je pourrait arriver a un objet de longueur negative ce qui n'a pas de sens en soi ..disons qu'on a peine a imaginer un tel objet (il passerait dans l'antimonde ? ). Pour la question du temps c'est la meme chose mes durées pourraient prendre une valeur negatives . Cela signifirait qu'en depassant la vitesse de la lumiere je puisse arriver avant d'etre parti theoriquement du point de vu de l'observateur qui me voit me deplacer ? Donc je me retrouverai dans le futur ? MAis si ma durée se reduit jusqu'a zero (comme celle dans le referenciel d'un photon) puis passe a valeur negative en accelerant encore, thoriquement donc, moins que mon age, je rajeunirait ? Si je rajeuni en quelque sorte cela est paradoxale avec le fait que je puisse arriver dans le futur . Ou bien j'arriverai dans le futur tout en rajeunissant ? Grosse embrouille là !
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  13. #101
    Tofix

    Re : plus rapide que la lumière?

    Salut Rhedae,

    je répond à la deuxième question:

    Tu vas à la vitesse** de la lumière:

    L'observateur exterieur te verra immobile.
    Toi tu ne verras ni ne sentira aucune différence.

    **A vitesse constante (sans accélération).


    Cordialement.

    PS: Si je dit une conn... merci de rectifier le tir rapidement.
    Dernière modification par Tofix ; 15/12/2006 à 21h12.
    Amicalement, Christophe.

  14. #102
    SK69202

    Re : plus rapide que la lumière?

    Bonsoir,

    Rhedae
    Une autre petite question ...
    Si mon astronaute est entre deux eaux au moment d'une grosse accelération, est ce que son corp sera soumis ou memes containtes mecanique? Imaginons qu'il soit dans une espece de piscine dans un vaisseau en acceleration ...
    Il va avoir très mal mais pas longtemps....

    Ton vaisseau ACCELERE, l'ensemble de la masse d'eau contenant ton astronaute subie cette accélération.
    Elle présente un "poids" qui est dirigée en sens inverse de l'accélération qui est GROSSE.
    L'astronaute immergé dans l'eau subit sur la surface de sa capsule ombilicale la pression de l'eau, pression de l'eau qui dépend du "poids" de l'eau.
    Tu vois ou je vais venir.
    Donc pour ton astronaute va subir une pression aussi grosse que l'accélération.
    1g ça va, 2g il se rend comptes qu'il a fait une erreur....



    La sciences fiction a tout essayé pour atteindre la célérité de la lumière.....

    Les physiciens du coin ont liberté/pouvoir de corriger.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  15. Publicité
  16. #103
    Rhedae

    Re : plus rapide que la lumière?

    Salut,

    Tofix, je suis pas d'accord avec toi , puisque la lumiere met 8 mn pour arriver sur terre , theoriquement je ne devrai pas percevoir un objet a vitesse c immobile si je reste observateur sur terre ? Par contre si je suis dans un vaisseau a vitesse c , j'imagine que le temps pour moi ne s'ecoule plus et meme si je me deplace sur des tres grandes distances avec ce vaisseau mon vayage me parraitra toujours instantané, nonobstant mon acceleration et ma deccelation .

    J'ai parfois entendu dire que si on trouver le moyen de transporter l'information plus rapidement que la lumiere , genre un telephone, le recepteur entendrait le message avant que l'emeteur l'ait prononcé . D'ou une impossibilité en physique et en logique et une vitesse naturellement bornée .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  17. #104
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : plus rapide que la lumière?

    Citation Envoyé par Tofix Voir le message
    je répond à la deuxième question:

    Tu vas à la vitesse** de la lumière:

    L'observateur exterieur te verra immobile.
    Toi tu ne verras ni ne sentira aucune différence.
    Non, l'observateur extérieur le mesurera... à la vitesse de la lumière .

    a+

  18. #105
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : plus rapide que la lumière?

    Citation Envoyé par Rhedae Voir le message
    Par contre si je suis dans un vaisseau a vitesse c , j'imagine que le temps pour moi ne s'ecoule plus et meme si je me deplace sur des tres grandes distances avec ce vaisseau mon vayage me parraitra toujours instantané, nonobstant mon acceleration et ma deccelation .
    C'est ça.

    J'ai parfois entendu dire que si on trouver le moyen de transporter l'information plus rapidement que la lumiere , genre un telephone, le recepteur entendrait le message avant que l'emeteur l'ait prononcé . D'ou une impossibilité en physique et en logique et une vitesse naturellement bornée .
    C'est ça aussi, enfin avec des pincettes. Il est toujours délicat d'inférer une réalité physique sur des phénomènes insolubles dans le système de réference.

    a+

  19. #106
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : plus rapide que la lumière?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Il va avoir très mal mais pas longtemps....

    Ton vaisseau ACCELERE, l'ensemble de la masse d'eau contenant ton astronaute subie cette accélération.
    Elle présente un "poids" qui est dirigée en sens inverse de l'accélération qui est GROSSE.
    Ok.

    L'astronaute immergé dans l'eau subit sur la surface de sa capsule ombilicale la pression de l'eau, pression de l'eau qui dépend du "poids" de l'eau.
    Tu vois ou je vais venir.
    Donc pour ton astronaute va subir une pression aussi grosse que l'accélération.
    1g ça va, 2g il se rend comptes qu'il a fait une erreur....
    Oui mais bon, mais ça se raisonne avec l'épaisseur d'eau, qui peut être petite et avec g qui peut rester "modéremment élevé". Si on prend comme base physiologique que le corps humain subit sans trop de dommage 10 bars de pression (soit un profondeur d'eau équivalente de 100 m - ça a été jusqu'à 60 bars - 600 m pour les plongeurs de la Comex, mais disons) et que l'épaisseur d'eau n'est que de 1 m alors on peut accélérer de 100 g sans que la pression de l'eau soit trop insuportable dans la piscine.

    Physiologiquement, y'a rien qui empeche de s'approcher de c autant qu'on veut. C'est pas un pb d'accélération : pas besoin de piscine, si on prend son temps on y arrive (aussi près qu'on veut de c). C'est juste que ça demande beaucoup d'énergie

    a+

  20. #107
    SK69202

    Re : plus rapide que la lumière?

    Bonsoir,

    Idées d'architecture spationavale
    pour voyage transluminique.

    Si l'astronaute subie la pression, même à un niveau acceptable, en étant immergé, tous les problèmes de la plongée sous-marine arrivent, en particulier le fait que la durée du temps passé sous pression est importante, pour l'organisme. Ok, on a tous passé 9 mois en "apesanteur".

    Lorsque le vaisseau approche la vitesse de la lumière, je pense que la diminution de l'accélération dû à l'augmentation de son inertie, suffit a éviter les accidents de décompression....mais en cas de coupure de la propulsion en phase d'accélération ou de freinage rapide......

    Il faut donc que le bac ne soit pas une piscine, mais une baignoire, se qui complique sérieusement l'architecture du vaisseau, qui devient une ruche en nid d'abeille, avec les coursives pour y accéder. (c'est un navire).

    C'est une question d'énergie pour accélérer d'accord, mais le Cosmos n'est pas vide, même en dehors des nuages moléculaires il y a un peu de matière.
    Cette matière va frapper, l'avant du vaisseau en libérant un peu de chaleur,pour les agrégats d'atomes et la majorité des noyaux rencontrés. Il peut y en avoir beaucoup.....

    Mais quelques ions, molécules et autres noyaux d'hydrogène isolés vont traversés tranquillement le vaisseau, à la vitesse de celui-ci, jusqu'à l'ADN de l'Astronaute en libérant aussi un peu d'énergie, et ce, pendant longtemps....

    Tous ces chocs successifs, si je ne maintient pas un minimum de poussée, ralentissent le vaisseau, il faut du carburant pour des siècles.....

    Un bouclier devant, c'est plus d'énergie dérrière..
    Ok ça marche, mais avant d'arriver le vaisseau doit ralentir, donc je retourne le vaisseau pour commencer à ralentir, pendant la phase de retournement, mon vaisseau avance "sur le coté" et là pas de bouclier....
    Le vaisseau est donc sphèrique et très trés lourd, bouclier partout....

    Quand il commence à ralentir, la poussée est vers l'avant, j'ignore ce qui pourrait être projeté vers l'avant mais cela sera projeté au mieux à la vitesse de la lumière.
    Donc j'envoie vers l'avant d'un vaisseau relativiste, des particules relativistes qui ne s'éloigne pas beaucoup au début de la manoeuvre. Donc le début de la décélération est à étudier finement.
    Si elle sortent moins vite que le vaisseau, c'est mal, j'ai un gros nuages devant mon vaisseau....

    Je n'évoque évidemment pas les phases de mise en orbite, autour de l'étoile, puis de la planète de destination, avec un vaisseau très très lourd, et qui n'a plus le plein de carburant.....

    Pas simple.


    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  21. #108
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : plus rapide que la lumière?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Bonsoir,

    Idées d'architecture spationavale
    pour voyage transluminique.

    Si l'astronaute subie la pression, même à un niveau acceptable, en étant immergé, tous les problèmes de la plongée sous-marine arrivent, en particulier le fait que la durée du temps passé sous pression est importante, pour l'organisme. Ok, on a tous passé 9 mois en "apesanteur".
    Oui enfin de toute les façon c'est inutilement compliqué le coup de la piscine. Y'a administrer 1 g en continu et comme ça on a une gravité normale dans le vaisseau, c'est coul.


    Lorsque le vaisseau approche la vitesse de la lumière, je pense que la diminution de l'accélération dû à l'augmentation de son inertie,
    nt nt l'inertie augmente en proportion et on ressent toujours la même accélération.

    suffit a éviter les accidents de décompression....mais en cas de coupure de la propulsion en phase d'accélération ou de freinage rapide......
    ...tu retourne en apesanteur ou la gravité s'exerce dans l'autre sens. Ok effectivement dans le cas d'un voyageur en piscine effectivement il subit une décompression.


    Il faut donc que le bac ne soit pas une piscine, mais une baignoire, se qui complique sérieusement l'architecture du vaisseau, qui devient une ruche en nid d'abeille, avec les coursives pour y accéder. (c'est un navire).

    C'est une question d'énergie pour accélérer d'accord, mais le Cosmos n'est pas vide, même en dehors des nuages moléculaires il y a un peu de matière.
    Cette matière va frapper, l'avant du vaisseau en libérant un peu de chaleur,pour les agrégats d'atomes et la majorité des noyaux rencontrés. Il peut y en avoir beaucoup.....

    Mais quelques ions, molécules et autres noyaux d'hydrogène isolés vont traversés tranquillement le vaisseau, à la vitesse de celui-ci, jusqu'à l'ADN de l'Astronaute en libérant aussi un peu d'énergie, et ce, pendant longtemps....

    Tous ces chocs successifs, si je ne maintient pas un minimum de poussée, ralentissent le vaisseau, il faut du carburant pour des siècles.....
    Nan c'est totalement peanuts. Mais du carburant, sinon, ouais il en faut beaucoup beaucoup et pas du chimique. Par contre niveau radiation, oui faut bien une protection. Mais ça peut rester modeste. A mon avis 10 m d'eau suffisent. Quoi c'est pas TANT que ça .

    Un bouclier devant, c'est plus d'énergie dérrière..
    Ok ça marche, mais avant d'arriver le vaisseau doit ralentir, donc je retourne le vaisseau pour commencer à ralentir, pendant la phase de retournement, mon vaisseau avance "sur le coté" et là pas de bouclier....
    Ben dans ce cas là tu passe les moteur à l'avant Bref, s'il n'y avait que ce problème...

    Le vaisseau est donc sphèrique et très trés lourd, bouclier partout....
    Quand il commence à ralentir, la poussée est vers l'avant, j'ignore ce qui pourrait être projeté vers l'avant mais cela sera projeté au mieux à la vitesse de la lumière.
    Donc j'envoie vers l'avant d'un vaisseau relativiste, des particules relativistes qui ne s'éloigne pas beaucoup au début de la manoeuvre. Donc le début de la décélération est à étudier finement.
    Nan mais pas du tout, dans le référentiel du vaisseau elles s'éloignent à la vitesse 'normale' où on les éjecte y'a aucun pb de ce point de vue.

    Si elle sortent moins vite que le vaisseau, c'est mal, j'ai un gros nuages devant mon vaisseau....
    On est dans l'espace, y'a RIEN dans l'espace. Le 'gros nuage' il s'étend sur des centaine d'al, tu es dedans depuis le début, si tu veux.


    Je n'évoque évidemment pas les phases de mise en orbite, autour de l'étoile, puis de la planète de destination, avec un vaisseau très très lourd, et qui n'a plus le plein de carburant.....
    Ah ben à mon avis c'est un p'tit peu prévu au départ ça Y'a pas beze de station service d'ici à Tau Ceti (et en plus on y mange mal).

    a+

  22. Publicité
  23. #109
    kool

    Re : plus rapide que la lumière?

    Citation Envoyé par hularing Voir le message
    peut etre ou peut etre pas il y a plein de possibilité imaginon que dans la matière noire on trouve un composant super énergétique sa pourrait marcher enfin la sa devient de la fantaisie masi peut etre que einstein c'est trompé
    .la matiere noir les scientifiques n,ont pas encore trouve c,est qoi comme molicule,,,,,,einstein a trouvé la loi de relavité,,,,,,,,
    Dernière modification par kool ; 19/12/2006 à 16h55.
    APM

  24. #110
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : plus rapide que la lumière?

    Citation Envoyé par kool Voir le message
    .la matiere noir les scientifiques n,ont pas encore trouve c,est qoi comme molicule,,,,,,einstein a trouvé la loi de relavité,,,,,,,,

    Bonjour, je suis un citoyen de la Terre et je viens en paix.

    Je ne parviens pas à comprendre ton langage.

    Peux-tu comprendre notre langage ?

    kikoo lol mdr p3u tu comprendre langage nous ,,,,, lol



    ,,,lol

Page 4 sur 4 PremièrePremière 4

Discussions similaires

  1. 300 fois plus rapide que la lumière ?
    Par djoman dans le forum Physique
    Réponses: 50
    Dernier message: 30/08/2013, 09h14
  2. Lecture rapide
    Par Billie_Jean dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/06/2007, 19h04
  3. Plus rapide que la lumiere?
    Par Khan_Higou dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 03/09/2006, 10h51
  4. sondage rapide
    Par laure_64 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 6
    Dernier message: 02/04/2006, 08h18