Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....



  1. #1
    invite248979
    Invité

    Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....


    ------

    Je viens de trouver cette article de Stephen Hawkins sur CNN
    http://www.cnn.com/2008/TECH/science...?eref=rss_tech

    Quelqu'un aurait il son équivalent en français, j'ai globalement compris de quoi il était question mais j'aimerais profiter de l'article en entier.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Carcharodon

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    Même Hawkings, pourtant reconnu pour ses capacités d'anticipation, ne mentionne pas la terraformation comme refuge de l'humanité, dans son propos sur la survie de celle ci.
    Ca devrait peut être refréner les ardeurs terraformistes de certains
    Au final, je trouves quand même son propos pessimiste : soit on a colonisé l'espace dans 200 ans, et on s'y est installé définitivement, pour certains comme mode de vie, soit on sera dans de très sales draps.

    Mouais ... faudra quand même faire des sacrés progrès dans l'accès a l'espace d'ici là, alors.
    C'est pas impossible non plus ... mais aujourd'hui c'est quand même soumis a beaucoup de ... spéculation, le gros mot habituel

    Il cite, fort a propos, l'exemple très chaud de la crise des missiles cubains où l'humanité a failli s'en foutre plein la tête a coup de missiles, sans cependant (mais ça c'est un avis perso) que ça prouve non plus qu'on soit redescendu après a l'âge de pierre après ça...
    Je pense que ça n'aurait même pas interrompu le progrès technologique, au contraire, comme toute guerre, ça l'aurait intensifié, même avec des usines souterraines, exemple les allemands pendant WWII qui ont le plus produit lorsqu'ils étaient considérablement bombardés, en 1944.

    Il estime que ce genre de situation de crise va se multiplier a l'avenir.

    Et c'est vrai qu'avec l'accès progressif au nucléaire militaire on a du mal lui donner tort, même si depuis le temps, on a mis (la communauté internationale) des moyens en place pour enrailler la propagation nucléaire militaire.
    Enrailler ne veut cependant pas dire stopper...

    Sans qu'il designe la menace nucléaire comme unique raison de catastrophe non plus d'ailleurs, il reste vague sur le sujet (ça peut aussi être famine ou pollution etc ...)

    et il conclue avec ça =>

    "But I'm an optimist. If we can avoid disaster for the next two centuries, our species should be safe, as we spread into space."
    Mais je suis optimiste, Si nous pouvons eviter les desastres des deux prochains siècles, notre espèce devrait être sauvée en se propageant dans l'espace.

  4. #3
    Carcharodon

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    entre patatroll qui l'appelle Hawkins et moi qui l'appelle Hawkings, les deux font la paire

    Que Sa Sainteté heuu... que Monsieur Stephen Hawking veuille bien nous pardonner.

  5. #4
    Saint-Sandouz

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    À mon sens, l’article ne contient rien de bien nouveau.

    Il a quelque chose d’assez gênant : quand il évoque nos chances de survie il parle de celles de l’espèce, ou de la race, humaine. Je ne le soupçonne pas pour autant de racisme.
    Projetons-nous dans un siècle ou deux, à un moment où les ressources naturelles seront pratiquement épuisées, la surpopulation deviendra vraiment critique, le climat soit se sera réchauffé et une partie significative des terres sera engloutie, soit se sera à nouveau refroidi et un autre partie des terres sera invivable.
    Admettons qu’on ait les moyens de coloniser un autre monde (on appellera ça le néo-altermondialisme ).
    Combien de milliers d’humains pourront embarquer sur ce nouveau Mayflower ? Sur quels critères sélectionnera-t-on les heureux élus ? Ceux qui peuvent payer ? qui ont le pouvoir ? qui ont la technologie ? Autrement dit comment pourra-t-on laisser en carafe quelques milliards d’humains sur une terre invivable, sachant qu’ils disparaitront ? qu’ils mourront un à un ?
    Le génome humain se perpétuera, certes, mais sur le plan éthique ça pose un problème. Quand une espèce animale quelconque, ou une population, disparait ses effectifs se réduisent petit à petit pour tomber finalement à zéro. Il y a eu un moment il y avait quelques dizaines de mammouths, puis 5 ou 6, puis un seul qui, après avoir vu ses congénères disparaitre les uns après les autres a fini par mourir dans la solitude. On peut penser que les animaux n’ont guère de conscience de la mort des autres et d’eux-mêmes.
    Mais les humains sauront à l’avance, sans doute longtemps, que la fin du monde approche. Ils auront conscience que sinon eux-mêmes du moins leurs enfants n’ont aucune chance et qu’ils n’auront aucune descendance. Ils se verront disparaitre plusieurs générations à l’avance.
    Ceux qui resteront sur terre sauront que d’autres auront pu échapper au même sort. Est-ce que les gagnants du concours partiront avec bonne conscience ? Ils pourront se consoler en se disant qu’après tout ce « nous » est le génome, l’espèce, la race humaine, qu’ils sauvent l’humanité et qu’ils ne font après tout que leur devoir.
    Ça va faire du vilain.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Carcharodon

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    Citation Envoyé par Nicolas Daum Voir le message
    À mon sens, l’article ne contient rien de bien nouveau.

    Il a quelque chose d’assez gênant : quand il évoque nos chances de survie il parle de celles de l’espèce, ou de la race, humaine. Je ne le soupçonne pas pour autant de racisme.
    Ni de racisme ni d'eugénisme, il serait particulièrement mal placé pour promouvoir ce genre d'idée vu son état physique ( il est paraplégique depuis qu'il est enfant ou ado , il ecrit avec sa langue grâce a un ordinateur)
    Et c'est clairement pas le genre d'idée qu'il a développé jusqu'alors.

    Ben on est bien une espèce animale non ? son propos ne m'a pas choqué.


    Admettons qu’on ait les moyens de coloniser un autre monde (on appellera ça le néo-altermondialisme ).
    Combien de milliers d’humains pourront embarquer sur ce nouveau Mayflower ?

    Attention c'est pas du tout ce qu'il dit.
    il ne parles pas de coloniser de nouvelles planètes avec des vaisseaux spatiaux, mais de se "propager" (entendre augmenter considérablement nos capacité d'accès) a l'espace.

    Il ne parle pas d'installer une colonie ou que ce soit, il dit simplement que si dans 200 ans l'espace n'est pas devenu un de nos espaces vitaux, on sera dans une belle mouise.

    Nulle mention d'aucune colonisation, encore moins de terraformation, chose sur laquelle il ne s'est jamais exprimé (a ma connaissance en tout cas)
    Il sous entend donc certainement l'occupation de l'orbite terrestre dans un premier temps (a 200 ans)

    Sur quels critères sélectionnera-t-on les heureux élus ?
    Il s'est pas attardé la dessus, c'est clair.
    je ne pense pas non plus que ça soit son sujet, son sujet, c'était l'avenir de la race humaine dans 200 ans.
    Pas "qui" va y aller, ni "comment" resoudre les problèmes d'inégalité sociale.

    Si tu demandes en 1850 qui on va envoyer comme premier homme dans l'espace, y a peu de chances que quelqu'un te cites Gagarine

    ne met pas de vilaines pensée dans la tête de ce brave homme, si il y a une catégorie de personnes avant-gardistes en étant désintéressés, je pense qu'il ferait partie de la crème de ce groupe.

    Cet homme est emprisonné dans son propre corps.
    Pour obtenir le nombre faramineux de hautes distinctions qu'il a obtenu dans ces conditions de vie, il faut que ça soit vraiment un grand bonhomme, bien au dessus des contingences de tout un chacun.

    Le genre de personne qui voit au delà des problèmes locaux et misérablement ponctuels qui l'assaillent chaque jour bien davantage encore que les valides.
    nul n'est parfait, mais lui a prouvé que c'était une sérieuse référence dans le domaine.

  8. #6
    SK69202

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    Bonsoir,

    Projetons-nous dans un siècle ou deux, à un moment où les ressources naturelles seront pratiquement épuisées, la surpopulation deviendra vraiment critique, le climat soit se sera réchauffé et une partie significative des terres sera engloutie, soit se sera à nouveau refroidi et un autre partie des terres sera invivable.
    Elle est bonne celle là, tu nous décrits juste que dans un siècle ou deux on ne pourra plus vivre comme maintenant.
    Depuis plus de 3 millions d'années le genre "homo" se bat avec des climats que l'on envisage même pas, je suis certain que l'on est pas près de disparaitre pour un réchauffement qui ne nuira pas à tout le monde.

    Hawking milite pour l'accès à l'Espace, comme tout les rêveurs qui oublient la quantité d'énergie qu'il faut pour y déplacer de la matière....

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  9. Publicité
  10. #7
    Saint-Sandouz

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    il ne parles pas de coloniser de nouvelles planètes avec des vaisseaux spatiaux, mais de se "propager" (entendre augmenter considérablement nos capacité d'accès) a l'espace.
    Il ne parle pas d'installer une colonie ou que ce soit, il dit simplement que si dans 200 ans l'espace n'est pas devenu un de nos espaces vitaux, on sera dans une belle mouise.
    Nulle mention d'aucune colonisation, encore moins de terraformation, chose sur laquelle il ne s'est jamais exprimé (a ma connaissance en tout cas)
    Il sous entend donc certainement l'occupation de l'orbite terrestre dans un premier temps (a 200 ans)
    J’ai bien dit que je ne le soupçonne pas de racisme et ce n’est pas sur ce niveau que son propos me dérange un peu.

    Quel est son propos ?
    « Long term future of human race must be in space »
    « If we survive the next 200 years, we should be OK »
    « It will be difficult enough to avoid disaster on planet Earth in the next 100 years, let alone next thousand, or million. The human race shouldn't have all its eggs in one basket, or on one planet. »
    « If we can avoid disaster for the next two centuries, our species should be safe, as we spread into space. »
    Autrement dit, nous allons au devant d’un désastre sur terre et nous devons nous réfugier ailleurs. Je ne crois pas extrapoler outrageusement en comprenant qu’il pense bien à une colonisation pour laisser cette vallée de larme à son triste sort.

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    je ne pense pas non plus que ça soit son sujet, son sujet, c'était l'avenir de la race humaine dans 200 ans.
    Pas "qui" va y aller, ni "comment" resoudre les problèmes d'inégalité sociale.
    Il n’y pense pas en effet. C’est moi qui pousse l’hypothèse à son terme.
    1. On risque d’être dans la mouise dans un siècle ou deux : la terre deviendra invivable.
    2. Le sort de l’humanité ne doit pas dépendre pas d’une seule terre. Il faut donc occuper l’espace à titre de refuge.
    3. Il y aura donc un sauve-qui-peut où il faudra abandonner la terre.

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    ne met pas de vilaines pensée dans la tête de ce brave homme, si il y a une catégorie de personnes avant-gardistes en étant désintéressés, je pense qu'il ferait partie de la crème de ce groupe.
    Je ne lui attribue aucune vilaine pensée. Je pense en partie comme lui : l’humanité court à sa perte dans ce millénaire ou le suivant et ce ne sera pas drôle mais, contrairement à lui, je ne pense pas qu’il y ait d’échappatoire dans l’espace.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  11. #8
    Saint-Sandouz

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Elle est bonne celle là, tu nous décrits juste que dans un siècle ou deux on ne pourra plus vivre comme maintenant.
    Depuis plus de 3 millions d'années le genre "homo" se bat avec des climats que l'on envisage même pas, je suis certain que l'on est pas près de disparaitre pour un réchauffement qui ne nuira pas à tout le monde.
    Hawking milite pour l'accès à l'Espace, comme tout les rêveurs qui oublient la quantité d'énergie qu'il faut pour y déplacer de la matière....
    Je pense que quelque chose a fondamentalement changé : l’humanité est beaucoup plus nombreuse et elle est profondément inféodée à un mode de vie qui risque d’être incompatible avec des conditions environnementales bouleversées.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  12. #9
    Carcharodon

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    Citation Envoyé par Nicolas Daum Voir le message
    Je ne lui attribue aucune vilaine pensée. Je pense en partie comme lui : l’humanité court à sa perte dans ce millénaire ou le suivant et ce ne sera pas drôle mais, contrairement à lui, je ne pense pas qu’il y ait d’échappatoire dans l’espace.
    ND

    Voilà qui est clair.
    Inch'Allah on s'en sortira encore, tu verras
    Moi je crois en la formidable résistance de notre espèce, même dans les pires conditions.
    je pense que le fait qu'on se soit ou non propagé a l'espace n'empechera pas notre espece de survivre longtemps.

    On est comme une sorte de cancer très virulent : si tu appliques un "remède" (disons une guerre nucléaire, ou une degradation catastrophique de l'environnement), tu ne fait que selectionner les cellules resistante et tu rend l'espece encore plus resistante.

    La seule chose qui pourrait supprimer l'homme de la planète, pour moi, c'est le temps, mais d'une durée considérable, en dizaines ou centaines de millénaires, ou une catastrophe naturelle d'une ampleur supérieure a celle qui a frappé la terre depuis la grande extinction du permien.
    Sachant que chaque jour qui passe, on se rapproche du jour ou nous seront définitivement protégés (technologiquement) des géocroiseurs, les seuls evènements, a mon sens, capables de créer une catastrophe planétaire d'une envergure suffisante pour éradiquer jusqu'a la dernière femme et le dernier homme.

    Je ne suis pas spécialement optimiste sur nos condition de vie a venir, mais je suis certain que notre espèce n'est pas prête d'être menacée par quoique ce soit.
    Je parle bien de notre espèce et pas des peuples qui la compose.

    Hawking milite pour l'accès à l'Espace, comme tout les rêveurs qui oublient la quantité d'énergie qu'il faut pour y déplacer de la matière....
    Justement non, c'est le propos d'Hawking : SOIT on a trouvé un véritable moyen d'accès a l'espace (autre que celui de construire une cathédrale pour mettre une voiture en orbite) SOIT on est mal barré.
    Il ne l'oublies pas du tout, c'est le cœur de son discours !
    Il présuppose que si on l'a pas dans 200 ans, on est foutu.
    Je le trouve bien pessimiste la dessus.

  13. #10
    Saint-Sandouz

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Voilà qui est clair.
    Inch'Allah on s'en sortira encore, tu verras
    Moi je crois en la formidable résistance de notre espèce, même dans les pires conditions.
    je pense que le fait qu'on se soit ou non propagé a l'espace n'empechera pas notre espece de survivre longtemps.
    On peut en débattre. En tout cas, sur nos perspectives de survie sur la seule terre Hawkins est du côté des pessismistes et il voit notre seule chance vers la porte de sortie. Mais pour aller où ? Ma question est surtout : qui ira ?

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  14. #11
    f6bes

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    Bjr à tous,
    Moi la question que je poserais, quelles seront les RESSOURCES en matiére de BASE dans 200 ans ?
    Ex: l'industrialisation est récente dans l'histoire de l'homme. Quelles sont les RESSOUCES (meme si on recycle) en FER ? (c'est pas inépuisable !)
    Meme question pour toutes sortes de métaux (cuivre , alu etc.....)?
    J'ai pas regarder la production mondiale d'acier, mais on train ou ca va ..la ressource n'est pas inépuisbale.
    On se fait du soucis pour l'énergie de "nos voitures", mais si y a plus moyen de réaliser les moteurs dans ...x centaines d'année ?
    On pourra pas partir bien loin dans la conquéte spaciale ! A la rame........ça rame !!
    Si qq 'un à qq chiffres sur ce genre de ressource ?
    Bonne journée

  15. #12
    invite765732342432
    Invité

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    Citation Envoyé par Nicolas Daum Voir le message
    Ma question est surtout : qui ira ?
    Quand on s'intéresse à la survie d'une espèce, savoir "qui" n'a pas l'ombre d'une importance (sous réserve d'une diversité génétique suffisante: pas que des clones). J'ai l'impression que tu souhaites amener une question purement politique (qui n'a pas sa place ici d'après la charte).

  16. Publicité
  17. #13
    SK69202

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    Bonjour,

    Accéder à l'espace n'est pas s'y déplacer , pour survivre il faut changer d'étoile, il y a suffisamment de discussions à ce sujet sur FS pour ne pas recommencer ici.

    Ma question est surtout : qui ira ?
    Pas besoin de polémique stérile, la réponse est dans l'article de CNN:
    Now he is looking forward to a space flight of his own next year.


    Sachant que chaque jour qui passe, on se rapproche du jour ou nous seront définitivement protégés (technologiquement) des géocroiseurs, les seuls evènements, a mon sens, capables de créer une catastrophe planétaire d'une envergure suffisante pour éradiquer jusqu'a la dernière femme et le dernier homme.
    Quand on saura faire ça, ont aura l'accès performant à l'espace que réclame Hawking !

    Je pense que quelque chose a fondamentalement changé : l’humanité est beaucoup plus nombreuse et elle est profondément inféodée à un mode de vie qui risque d’être incompatible avec des conditions environnementales bouleversées.
    La survie de l'espèce ne nécessite pas la survie de tout le monde. Il est sûr que je mise plutôt sur les habitants du centre de la Nouvelle Guinée, que sur ceux du centre d'un grande ville.


    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  18. #14
    Carcharodon

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Sachant que chaque jour qui passe, on se rapproche du jour ou nous seront définitivement protégés (technologiquement) des géocroiseurs, les seuls evènements, a mon sens, capables de créer une catastrophe planétaire d'une envergure suffisante pour éradiquer jusqu'a la dernière femme et le dernier homme.
    Quand on saura faire ça, ont aura l'accès performant à l'espace que réclame Hawking !
    Faire un engin "anti" géo-croiseur est DEJA a notre portée, c'est beaucoup plus simple que de coloniser l'espace.

    Il suffit de pouvoir detecter ce geocroiseur assez tôt et de lui envoyer une praline suffisamment conséquente.
    C'est techniquement du gateau.

    Habiter l'espace c'est pas du tout du gateau.

    Ca signifie que la plus grande menace qui pèse sur nos tête est presque déjà gérable.

    Je pense qu'on peux survivre a presque tout le reste, en tout cas a tout le reste de ce que je connais comme menaces.

  19. #15
    SK69202

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    Bonjour,

    C'est techniquement du gateau.
    Repérer un géocroiseur ou une comète massive, le percuter,ce n'est pas l'éradiquer , il y a suffisamment de discussions à ce sujet sur FS pour ne pas recommencer et ici on n'est pas au cinéma....

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  20. #16
    Saint-Sandouz

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Quand on s'intéresse à la survie d'une espèce, savoir "qui" n'a pas l'ombre d'une importance (sous réserve d'une diversité génétique suffisante: pas que des clones). J'ai l'impression que tu souhaites amener une question purement politique (qui n'a pas sa place ici d'après la charte).
    Tu m’attribues des intentions que je n’ai pas. D’autant que je ne vois comment on pourrait traiter politiquement de la sélection des candidats à la fuite.
    La discussion portait sur deux points.
    a) Est-ce que Hawkins pense que la survie de l’espèce humaine sur terre est menacée ? Je réponds oui.
    b) La problématique que j’introduis qui me semble-t-il est implicite chez lui : « Quand on s'intéresse à la survie d'une espèce, savoir "qui" n'a pas l'ombre d'une importance ». Tu as tout à fait raison s’il s’agit du cheval de Przewalski ou des chimpanzés. S’il s’agit des humains j’ai bien peur que la question se pose d’elle-même et que ça fasse du vilain.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  21. #17
    invite765732342432
    Invité

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    Citation Envoyé par Nicolas Daum Voir le message
    S’il s’agit des humains j’ai bien peur que la question se pose d’elle-même et que ça fasse du vilain.
    Ca ferait évidemment du vilain, mais ce choix ne concerne plus les scientifiques. Ce sera un choix de société, politique et armé.

  22. #18
    Saint-Sandouz

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Ca ferait évidemment du vilain, mais ce choix ne concerne plus les scientifiques. Ce sera un choix de société, politique et armé.
    Je ne pense pas à un « choix de société », autrement dit à l’adoption d’une solution à un problème identifié, si tant est que ça puisse exister.
    Imaginons que le niveau des mer monte de 50m. C’est peanuts : au moment de la crise K-T il était environ 200m plus haut et il n’y avait pas de calottes polaires ; il y a 12.000 ans il était 120m plus bas.
    De vastes territoires très peuplés seront submergés : pratiquement toute l’Asie du Sud, c’est à dire une partie de l’Inde, tout le Bangladesh, une partie de la Birmanie, de la Thaïlande, etc. La Hollande, le Danemark et presque toute la Belgique. Beaucoup de zones littorales partout dans le monde. Ce sont bien entendu les plaines les plus fertiles. Ne resterons que les zones montagneuses.
    C’est un des scénarios possibles.
    Ce sont des milliards de réfugiés qu’il sera presque impossible de recaser.
    Les instances politiques comme l’ONU seront dans l’incapacité de gérer une situation explosive et à fortiori de faire des choix de société.
    Dans ce cadre dramatique, certains pourront s’offrir le voyage pour des terres lointaines.
    De toutes façons Cape Kennedy et Kourou auront été inondés donc ce problème ne se posera pas.

    J’ai la plus grande estime pour Hawkins et je ne lui attribue aucune mauvaise intention, ni idéologie de mauvais aloi, mais dans ce genre de scénario il me semble important de modéliser l’ensemble de la situation.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  23. Publicité
  24. #19
    SK69202

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    Bonjour,

    J’ai la plus grande estime pour Hawkins et je ne lui attribue aucune mauvaise intention, ni idéologie de mauvais aloi, mais dans ce genre de scénario il me semble important de modéliser l’ensemble de la situation.
    Il faut surtout ne pas perdre de vue l'échelle de temps, dans le "scénario +50m, c'est en millions d'années que le volume des bassins océaniques se modifie (il n'y a pas actuellement assez de glace sur Terre pour faire monter autant la mer), donc le choix des "survivants" ne sera pas très rapide.

    Maintenant en cas de cataclysme instantané et aux dimensions bibliques, se sera la débandade, croire que des structures sociales peuvent contrôler et résister à des événements qui éliminent une fraction appréciable de cette structure, c'est passé outre les réflexes venus du fond des âges de Sapiens Sapiens.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  25. #20
    Saint-Sandouz

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Il faut surtout ne pas perdre de vue l'échelle de temps, dans le "scénario +50m, c'est en millions d'années que le volume des bassins océaniques se modifie
    La dernière déglaciation a fait le remonter le niveau des mers de 120m environ en très peu de temps.
    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  26. #21
    SK69202

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    Bonjour,

    La dernière déglaciation a fait le remonter le niveau des mers de 120m environ en très peu de temps.
    D'accord, mais on ne sort pas d'une glaciation, comme je l'ai déjà dit il n'y a pas de cause envisageable pour faire varier le niveau de la mer de +50 m dans les 200 ans qui viennent.

    Maintenant il "suffira" de quelques mètres pour faire reculer les habitats côtiers, cela ne mettra pas en péril la survie de l'Humanité et l'accès facile à l'Espace ne servirait strictement à rien.
    De plus, les principaux centre spatiaux sont en bordure de l'océan et directement exposé à la montée de la mer envisageable dans les 200 ans.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  27. #22
    the harp

    Re : Dans 200 ans, l'espèce humaine aura assuré sa survie si....

    Il serait alors également utile d'envisager la vie sous les océans, si toutefois un Pripiat mondial (la crainte d'Hawking ?) n'affecte pas le milieu sous-marin. Sinon dans le court terme et comme solution d'urgence il reste le milieu souterrain, toujours plus accessible qu'une migration dans l'Espace (pour aller où au fait ?).

Discussions similaires

  1. écologie appliquée à l'espèce humaine
    Par streshydrique dans le forum Éthique des sciences (archives)
    Réponses: 13
    Dernier message: 11/02/2009, 21h30
  2. Google News Archive Search : 200 ans d'histoire à portée de clic
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/09/2006, 12h28
  3. plus de blondes dans 200 ans???
    Par mach3 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/03/2005, 11h16
  4. Avenir de l'espèce humaine
    Par paulb dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 16
    Dernier message: 07/02/2005, 13h58