Affichage des résultats du sondage: Qu'en pensé vousdu retour sur la lune?

Votants
46. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Pour

    32 69,57%
  • Contre

    14 30,43%
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Nasa



  1. #1
    fisikman

    Nasa


    ------

    Que penser vous du retours sur la lune proposé par George Bush le 14 Janvier 2004 et programmé pour 2005-2020.

    -----

  2. #2
    phenix15b75

    Re : Nasa

    Ca serait apparement de l'argent jeter par les fenêtres...

    Un robot sur mars coute moi cher, rapporte plus d'infos, prend moins de temps et est moins risqué ... A voir ...

    Cf sciences et vie n°1050 (mars 2005) p.82
    phenix

  3. #3
    fisikman

    Thumbs up Re : Nasa

    c'est clair mais en plus je comprends pas pk il veut faire sa c'est le pays le plus endétté du monde et il veut dépensé 170 000 000 000 $ sur 15 ans c'est stupide mais en tou cas la ba il risque pas d'y avoir une gréve des chercheurs..

  4. #4
    phenix15b75

    Re : Nasa

    lol pour la grève des chercheurs sur la lune c'est clair qu'on y est pas.

    En fait, ce projet est plus politique que scientifique il me semble ...

    Bush semble vouloir montrer au monde que les chercheurs américains sont parmis les plus compétants (ce qui n'est pas faux à mon avis) et au américains que son parti fait de "grandes choses" (ce qui pour le coup me semble faux ) ...


    Sinon, je vois qu'il à plusieur vote favorable à ce projet, quels sont les arguments
    phenix

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    fisikman

    Arrow Re : Nasa

    je viens de penser aussi que la chine voudrait aussi ce lancer a la conquéte spatiale et comme tout le monde c'est que la chine va etre la principale rivale des USA et G.W.Bush et son esprit très patriotique veut pas las laissé faire. Mais franchement i auré du dégagé bush mais bon i reste plus que 4 ans et c'est fini.

  7. #6
    LogAstro

    Re : Nasa

    Je ne vois pas comment on pourrait être contre un tel retour dans l'absolu.
    Après, savoir si ça doit être LA priorité, c'est une autre question

  8. #7
    Blink

    Re : Nasa

    Moi, j'y crois pas une seconde: ça ne sert qu'a trouver un justificatif pour terminer l'ISS. Comme elle ne sera pas terminée demain, Bush ne sera plus là (encore heureusement) pour décider de la suite du programme. Et puis de toutes façon, pour envoyer le matériel nécessaire à une installation durable, comme il dit, il faut au moins une Saturn 5, si on ne veut pas de lancements multiples. Je ne dis pas qu'on n'est pas capable de refaire une fusée géante aujourd'hui (d'ailleurs il suffirait de copier une Saturn), mais aujourd'hui on conçoit une fusée en fonction du marché (les Ricains s'en sont bien rendu compte, un peu tard cependant), un tel engin n'aurait aucun débouché commercial. Il reste toujours Energia, mais lancer des vaisseaux américains avec une fusée russe ...

  9. #8
    ventout

    Re : Nasa

    Salut

    Les ricains réfléchissent en ce moment à la possibilité de remplacer la navette par une charge utile d'environ 100 tonnes et en conservant le lanceur: le gros réservoir + les deux boosters. Cette transformation serait peu coûteuse et rapide (en comparaison avec la conception et le développement d'un tout nouveau lanceur). La décision de retourner sur la Lune est motivée par plusieurs raisons:
    -puisque la navette arrive en fin de vie (l'idée d'améliorer la navette a été abandonnée) alors soit, le moment venu (2010), on licencie tout le monde... soit on trouve une autre activité et pour atteindre un nouveau but. Donc première raison: conserver les compétences et même continuer de progresser à travers un nouveau défi.
    -le défi en question est la mise au point d'un "système de systèmes", un concept modulaire universel permettant de réaliser toutes les missions possibles (si nécessaires le moment venu: la Lune, Mars.... and beyong...). Donc, deuxième raison: la Lune est est étape naturelle et inéviatble de ce programme.
    -la Lune est devenu l'objectif plus ou moins déclaré de nouvelles puissances spatiales (Chine, Inde, Japon et peut-être bien l'ESA et la Russie) et si les américains sont absents lors de cette nouvelle vague... non ! Ils ne peuvent le concevoir, ils ne peuvent concevoir de voir les autres sur la Lune... et sans eux... Car ils sont les meilleurs, les plus forts, les plus beaux, les plus malins... et les plus craneurs.
    -la Lune représente des enjeux scientifiques immédiats (par exemple projet d'un télescope lunaire instalé dans un cratère avec miroir liquide en rotation de 100m de diamètre...) et économiques à moyen ou long terme (l'hélium3 pour l'énergie du futur). Il semblerait que cet "hélium3" soit une raison de première grandeur.

    Par ailleurs, les Russes viennent de décider d'étudier et de réaliser (très probable) un nouveau gros lanceur de capacité 112tonnes en LEO.
    A+
    ventout

  10. #9
    ventout

    Re : Nasa

    Salut

    Je viens de trouver une illustration qui montre comment pourrait se présenter la future charge utile
    qui sera montée sur l'ancien lanceur de la navette (composé du réservoir externe et des deux boosters):
    http://www.projectconstellation.us/a...ars-launch.jpg
    A+
    ventout

  11. #10
    baryon

    Re : Nasa

    je suis pour car j'ai vu que sur la Lune on pouvait trouver des isotopes de l'helium qu'on ne trouve pas sur Terre et qui pourrait servir à la fusion nucléaire, cette nouvelle energie pratiquement inépuisable et plus propre que toute les sources d'énergie actuelles.
    Le chemin le plus court d'un point à un autre c'est de ne pas y aller.

  12. #11
    ciryll

    Re : Nasa

    j'ai voté pour,car ca apporteras de bonne nouvelle au JT. ca n'a l'air de rien, mais de voir qu'on reussit a faire des choses plus constructive que la guerre ou tout autre choses vu au JT, ca peut donner de l'espoir et d'autre sentiments aux gens. j'ai l'impression qu'on vis en se rappelant les annees 60. dans les annees 60, on allais sur la lune, on avais la pillule, pas de sida, pas de chomage... tout allais bien,pour ceux qui n'allais pas au vietnam

    est-ce que les US vont vraiment retourner sur la lune..je le pense. parceque si la filiaire Helium 3/ fusion a une chance sur 10 d'etre notre energie pour la fin du 21eme siecle, les investissements dans un retour sur la lune sont ridicule par rapport aux enjeux strategique et economique d'un monde tournant a la fusion. c'est peut etre pour cela aussi que la chine est interessée

  13. #12
    Lambda0

    Re : Nasa

    L'hélium 3 n'est qu'un argument parmi d'autres.

    Cet Hélium 3 n'est pas absolument indispensable à court terme, ce n'est pas un enjeu critique pour la production d'énergie sur Terre : les premières centrales à fusion fonctionneront de toute façon au Deutérium-Tritium, qui se trouvent sur Terre.
    Un réacteur fonctionnant à l'Hélium 3 produit moins de radioactivité secondaire, mais un réacteur D-T en produit déjà 100 fois moins que les réacteurs à fission actuel.
    Un réacteur à He3 est également plus compact qu'un réacteur D-T, mais ce n'est pas un argument décisif pour une centrale terrestre.
    Donc, sur Terre, c'est intéressant, mais pas indispensable.
    Les américains travaillent quand même sur un réacteur terrestre à He3, mais je pense que la fusion D-T (type ITER) aboutira avant.

    Par contre, il en va tout autrement pour les applications spatiales :
    - la NASA travaille depuis longtemps déjà sur des systèmes de propulsion utilisant un réacteur à fusion. Qui ne peuvent pas fonctionner avec un réacteur D-T (beaucoup trop lourd). He3 est ici indispensable
    - pour des centrales énergétiques planétaires, un des principaux avantages des centrales D-T disparait : l'abondance du Deutérium dans les océans terrestres. Autant utiliser l'Hélium 3 lunaire pour alimenter des centrales énergétiques sur la Lune ou sur Mars. La compacité est également un argument décisif pour ces applications.

    A+

  14. #13
    Blink

    Re : Nasa

    De toutes façon, aller sur la Lune et y trouver de l'helium 3, c'est bien; mais il faut aussi le ramener sur Terre, et en toute sécurité. Déja que certains font tout un bordel parce Cassini et parti avec un peu d'uranium et que le LEM d'Apollo 13 en a également dissipé un peu en brûlant dans l'atmosphère, imaginez le cirque avec une flotte de vaisseaux ramenant une quantité suffisante d'He3 pour la Terre. Et puis d'abord, serait-ce économiquement viable ?

  15. #14
    ventout

    Re : Nasa

    Salut Blink

    L'he3 n'est pas radioactif et il n'y a strictement aucun danger à en ramener sur Terre. C'est un gaz inerte comme le néon ou l'argon ou l'hélium normal.
    A+
    ventout

  16. #15
    Lambda0

    Re : Nasa

    C'est bien ce que dit ventout : He3 absolument inerte et pas plus dangereux que He4. On pourrait même en respirer un mélange à 50% sans aucun problème.

    Apparemment, l'étude de rentabilité a bien été faite, mais je n'ai pas pu en trouver les détails. Je ne sais pas en particulier s'il s'agit seulement d'une rentabilité d'exploitation, ou si ce calcul inclut l'amortissement de l'investissement initial, qui est évidemment énorme, ni sur combien de temps cet amortissement est calculé.
    Donc, petit doute là dessus, et même beaucoup d'incertitudes.
    Ce qui est certain est qu'aucune source d'He3 terrestre ne peut être exploitée de façon rentable, donc soit on va chercher cet élément sur la Lune, soit on renonce à ce type de réacteur. Le seul fait que les américains travaillent sur ce réacteur impliquerait donc qu'ils ont sérieusement l'intention d'exploiter l'hélium 3 lunaire.
    Pour ce qui est du transport depuis la Lune, il ne s'agit pas d'en ramener des millions de tonnes : tout au plus 100 ou 200 tonnes/an, ce qui fait quelques containers qu'il n'est pas si coûteux en énergie de lancer depuis la Lune. C'est le chemin Terre-espace qui coûte cher habituellement. Ici, le coût dominant sera probablement l'exploitation, plus que le transport lui-même.

    Mais dans tous les cas, il n'est quand même pas si évident que l'énergie produite sur Terre par un réacteur à fusion fonctionnant à l'hélium 3 lunaire revienne moins cher que l'énergie produite par un réacteur à fusion D-T, et la radioactivité secondaire des réacteurs D-T est moins dangereuse que celle des réacteurs à fission (pas de déchets à longue durée de vie), donc tout à fait gérable.
    C'est ce qui me faisait penser que la principale utilisation de l'hélium 3 lunaire pourrait être la propulsion et l'alimentation de centrales énergétiques planétaires.
    On développe donc deux types de réacteurs à fusion He3 :
    - réacteur de puissance nominale 7 à 8GW pour la propulsion (Terre-Mars en 1 mois avec ça, et Jupiter en 3 mois !)
    - réacteur de 100MW, adapté à l'alimentation énergétique d'une base planétaire

    En attendant, tout celà est quand même assez théorique : on ne maitrise pas la fusion D-T, et encore moins la fusion D-He3 ou He3-He3, qui nécessitent des températures d'ignitions encore plus élevées.
    Il y a peu de chances que ces dispositifs soient opérationnels avant 40 ou 50 ans, et on aura développé avant une technologie de transition, basée sur des réacteurs à fission.

    A+

  17. #16
    BABAR

    Re : Nasa

    Salut,
    -puisque la navette arrive en fin de vie (l'idée d'améliorer la navette a été abandonnée) alors soit, le moment venu (2010), on licencie tout le monde... soit on trouve une autre activité et pour atteindre un nouveau but. Donc première raison: conserver les compétences et même continuer de progresser à travers un nouveau défi.
    Le remplacement de la navette est bien prévu. C'est la question de la date qui coince un peu. Pas de licenciements en vue.

    WASHINGTON (AFP) - Michael Griffin, le nouvel administrateur de l'agence spatiale américaine (Nasa), a plaidé avec force jeudi au Sénat américain pour accélérer la construction du successeur de la navette tout en soulignant que cet objectif prioritaire pourrait nécessiter de sacrifier d'autres programmes.
    "La Nasa ne peut pas tout faire (...) et plusieurs missions devront être remises à plus tard ou éliminées pour pouvoir payer pour les missions que le Président et le Congrès ont jugé prioritaires", a-t-il expliqué devant une sous-commission budgétaire du Sénat.
    M. Griffin, scientifique de haut niveau, a répété qu'il était "inacceptable" d'avoir un fossé de quatre ans entre la mise en retraite des navettes spatiales en 2010 et le premier vol de son successeur, le CEV (crew exploration vehicle), en 2014 comme prévu dans le programme dont il a hérité.
    Une erreur peut s'avérer exacte selon que celui qui l'a commise s'est trompé ou non! ([I]Pierre D'ac[/I])

  18. #17
    Yassine88

    Re : Nasa

    SAlut ,

    J'ai voté contre car Cette experience s'eloigne du but scientifique de l'exploration spaciale , ca rappelle les premieres conquetes de la lune et de l'epace !!!!! !! !

    Un engin peut bien remplir tous les fonction d'un humain avec en +++ moins de risque et plus d'efficacité ....

    Je ne dirai pas que je suis contre des mission habitées lunaire ou autre ...
    Mais le probleme est que ces missions piétinnent sur d'autre bien plus importante .. je voulais parler du telescope Hubble qui ne sera pas entretenue jusqu'a l'arrivée de son successeur ... :argg:
    I want to know how God created this world. I want to know His thoughts; the rest are details.

  19. #18
    Romain-des-Bois

    Re : Nasa

    Citation Envoyé par LogAstro
    Je ne vois pas comment on pourrait être contre un tel retour dans l'absolu.
    Après, savoir si ça doit être LA priorité, c'est une autre question
    Je suis tout à fait d'accord !

    Que le retour de l'Homme sur notre satellite ne soit pas une priorité : sûrement. Mais alors la recherche fondamentale en général n'en est pas une : il n'y a pas de retombées à court terme pour la grande majorité de la population (à quoi nous servira le boson de Higgs ? je n'ouvre pas le débat , je prend un exemple).
    On ne peut pas être contre le retour sur la Lune, mais juste penser qu'il y a plus important...
    D'une part, ça montrera les avancées technologiques en 45 ans environ. Et peut-être la population retrouvera de l'intérêt dans la recherche par ce spectacle (car il s'agira d'un spectacle ..)

  20. #19
    Space cowboy

    Re : Nasa

    disons que le véhicule habité qu'il commenceront par develloper le CEV aura au moins un immense mérite : ENVOYER LA NAVETTE A LA CASSE DEFINITIVEMENT
    alors apres meme s'ils ne vont pas sur la lune avec le CEV tant pis... l'important c'est qu'ils se tournet de nouveau vers une petite capsule c déja ça... a bas la navette!!!

Discussions similaires

  1. travailler à la NASA
    Par dreaming dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 22
    Dernier message: 07/12/2007, 19h00
  2. lien nasa
    Par olifield dans le forum Archives
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/01/2007, 09h31
  3. Nasa
    Par Bidji dans le forum Astronautique
    Réponses: 18
    Dernier message: 31/08/2006, 16h31
  4. NASA / Hubble
    Par Yassine88 dans le forum Astronautique
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/05/2005, 17h31