Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

travailler à la NASA



  1. #1
    dreaming

    Smile travailler à la NASA

    salut tout le monde:
    je vais vous dire quelque chose.Dés mon jeune age je m'interessais à l'astronomie,j'ai tellement voulu voyager dans l'éspace et travailler à la NASA.
    Maintenat je suis une jeune lycéene qui veut réaliser son rêve .
    Mais le problème est:dans quelle matière dois je être forte pour y aller?
    Et comment peux je aller???????????
    merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Eddington

    Re : comment peut je aller???

    Citation Envoyé par dreaming Voir le message
    salut tout le monde:
    je vais vous dire quelque chose.Dés mon jeune age je m'interessais à l'astronomie,j'ai tellement voulu voyager dans l'éspace et travailler à la NASA.
    Maintenat je suis une jeune lycéene qui veut réaliser son rêve .
    Mais le problème est:dans quelle matière dois je être forte pour y aller?
    Et comment peux je aller???????????
    merci
    Dans toutes les matières, vu que tu n'es encore qu'au lycée...
    Néanmoins, les fondamentaux, ce sont la physique et les mathématiques.

    Ce qui est considéré par beaucoup comme la voie royale pour accéder à l'astrophysique, c'est classe prépa, grande école(je ne cite pas de nom, pour ne froisser personne et ne pas lancer un débat stérile sur quelle est la plus belle, la meilleure, etc... des grandes écoles).
    Objectif: thèse.

    Bon courage, le chemin est long.

  4. #3
    eklipse

    Re : comment peut je aller???

    pourquoi les GRANDES ECOLES faire un doctorat de maths physique a la FAC c'est pas suffisant? faut se les payer les "grandes ecoles" les facs c 'est pas le rebut
    decidement "l'air du temps" c'est pas le top en ce moment

  5. #4
    Eddington

    Re : comment peut je aller???

    Citation Envoyé par eklipse Voir le message
    pourquoi les GRANDES ECOLES faire un doctorat de maths physique a la FAC c'est pas suffisant? faut se les payer les "grandes ecoles" les facs c 'est pas le rebut
    decidement "l'air du temps" c'est pas le top en ce moment
    J'ai dit que c'était la voie royale et non pas la seule voie.
    Ensuite, les gens acceptés dans les grandes écoles sont entièrement financés, et bien mieux qu'avec une bourse universitaire...

    Enfin, il vaut mieux être réaliste et avoir les yeux ouvert, c'est à dire admettre que le niveau demandé dans les grandes écoles est supérieur à celui demandé à la fac. Je le sais, j'ai fait les deux. Et ça a peu de rapport avec "l'air du temps". A noter qu'il est possible d'intégrer une grande école en dehors de l'admission à la sortie d'une classe prépa.

    De plus, tu vises un poste dans un labo de la NASA. Autant dire qu'il vaut mieux mettre toutes les chances de ton côté, plutôt que d'essayer le parcours du moindre effort.
    PS: je ne dis pas que les doctorants des facs sont des doctorants de seconde zone, mais disons que statistiquement, un doctorant de fac mettra plus de temps pour avoir un poste à responsabilité.
    Après, c'est comme partout, il y a des exceptions. Une personne peut se révéler extrêmement brillante dans ses études et néanmoins être un chercheur médiocre, et l'inverse est possible aussi.

  6. #5
    physeb

    Re : comment peut je aller???

    Bonsoir,

    autant te dire que le NASA se contrefou des "grandes écoles" française, d'ailleurs le monde entier s'en fou. Il n'y a qu'en France qu'elles sont considéré au point de pouvoir fournir des gens dans tous les domaines. Dans le reste du monde c'est le PhD (appelé doctorat ou encore thèse en France) qui fait office de référence. Donc ce qui est important, et là je rejoint volontier Eddington, c'est d'obtenir la thèse de ton choix et donc de pouvoir faire le Master2 qui te plais.

    Pour l'histoire des financements ce n'est pas complètement faux mais pas complètement vrai non plus. Seules quelques grandes écoles (ULM, X) finances de manières assez sur ses étudiants pour une thèse. Pour les autres c'est la même règle que pour les universitaires.


    Le plus important est donc de faire une thèse, via l'université ou les grandes écoles, peu importe.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Gwyddon

    Re : comment peut je aller???

    Citation Envoyé par Eddington Voir le message
    J'ai dit que c'était la voie royale et non pas la seule voie.
    Pour être chercheur en astro, les grandes écoles sont inutiles.

    Ensuite, les gens acceptés dans les grandes écoles sont entièrement financés, et bien mieux qu'avec une bourse universitaire...
    Faux. Seul les polytechniciens et les normaliens ont un salaire.

    Enfin, il vaut mieux être réaliste et avoir les yeux ouvert, c'est à dire admettre que le niveau demandé dans les grandes écoles est supérieur à celui demandé à la fac. Je le sais, j'ai fait les deux.
    Quelle mauvaise foi ! C'est complètement n'importe quoi ça. Et j'ai fait les deux puisque je suis à l'ENS, donc que j'ai des cours à la fac...

    Et ça a peu de rapport avec "l'air du temps".
    Non mais la bêtise elle, elle l'est


    De plus, tu vises un poste dans un labo de la NASA. Autant dire qu'il vaut mieux mettre toutes les chances de ton côté, plutôt que d'essayer le parcours du moindre effort.
    PS: je ne dis pas que les doctorants des facs sont des doctorants de seconde zone, mais disons que statistiquement, un doctorant de fac mettra plus de temps pour avoir un poste à responsabilité.
    Pour être chercheur, on se fout de ton parcours pré-DEA. Seuls comptent la thèse, les publi, le post-doc (et éventuellement le DEA). Donc ce que tu racontes est encore faux.

    Ici c'est orientation, pas déballage de clichés
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  9. Publicité
  10. #7
    Noir

    Re : travailler à la NASA

    Salut,

    Etudier l'astronomie, "voyager" dans l'espace, et travailler à la NASA, voilà 3 rêves sans doute passionnnants, mais pas forcément (facilement) compatibles entre eux !

    Je m'explique :
    - pour étudier l'astronomie, il faut, comme les précédents intervenants te l'ont dit, faire des études d'astrophysique. Pour cela, il te faut bien travailler les maths et la physique, continuer après le bac à la fac ou en prépa. L'objectif est d'avoir un M2 (bac+5) en astrophysique, puis une thèse. Dans cette optique, l'école d'ingénieur n'est pas la voie la plus conseillée, encore moins la voie royale. Cela peut en revanche être une voie de "sécurité", si tu hésites entre la recherche et un métier plus "industriel". Dans ce cas, il faut bien choisir son école, car toutes ne permettent pas de rattraper un M2 en astrophysique.
    L'astrophysique est un domaine qui offre relativement peu de débouchés. Je ne dis pas ça pour te décourager, mais juste pour te dire que si tu rajoute le critère "NASA" au critère astrophysique, cela risque de devenir très difficile. Donc étudier l'astrophysique, très bonne idée, mais tu ne finiras peut être pas à la NASA (et si oui, tant mieux !)
    - si ton rêve, c'est plus spécifiquement la NASA, alors il y a d'autres moyens d'y entrer que l'astro. La NASA recherche aussi des ingénieurs dans tous les domaines. Après, il y a peut être des problèmes avec le fait de ne pas avoir la nationalité américaine.
    - enfin, "voyager" dans l'espace est réservé à une "élite", sur le nombre de gens qui travaillent dans la recherche ou l'industrie spatiale, les astronautes sont une ultra-minorité... Et là encore, pas question d'être recruté pour ce job par la NASA sans être américain. Etre recruté par l'ESA reste cependant techniquement possible...

    A ton âge, tu as le temps de voir.
    Si tu choisis cette voie, tu t’engages dans des études longues de maths/physique (bac+5 minimum, voire bac+8). Tu peux donc commencer par bien travailler ces matières (sans oublier les autres, bien entendu ), et agrandir ta culture générale dans les domaines qui t’intéressent en lisant des livres ou des revues (Ciel&Espace, la Recherche, Pour la Science etc…).

    Bon courage !

  11. #8
    Eddington

    Re : comment peut je aller???

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Pour être chercheur en astro, les grandes écoles sont inutiles.
    C'est à dire? Aucun chercheur en astro ne sort des grandes écoles?
    Elles sont donc aussi utile que les universités. Quel est la pertinence d'un tel propos?

    Faux. Seul les polytechniciens et les normaliens ont un salaire.
    On peut faire des demandes de bourse pour les autres... ce qui en fait deux où les étudiants bénéficient d'un financement largement supérieur à une bourse universitaire.
    Ce qui, au total, fait au moins deux établissements où le financement est supérieur et les autres où le financement est au moins égal. Globalement, cela ne donne pas un meilleur financement dans les grandes écoles?

    Quelle mauvaise foi ! C'est complètement n'importe quoi ça. Et j'ai fait les deux puisque je suis à l'ENS, donc que j'ai des cours à la fac...
    Bon, puisque l'ENS est cité, parlons en...
    C'est vrai que les profs de fac qui ne se privent pas de dire aux étudiants de fac: "Mais pourquoi ne faites vous pas l'ENS?"(genre: mais qu'est ce que vous faites dans ce trou?), cela veut sûrement dire qu'ils ont autant d'estime pour la fac que pour les grandes écoles.
    D'autres, par ailleurs, n'hésitent pas à se lâcher, à la fac même, pour dire qu'ils préfèrent enseigner à l'ENS... devant leurs étudiants. Un réel plaisir à entendre(ironie).
    Mais il se peut que ces enseignants soient des exceptions... mais un peu trop fréquentes à mon goût.

    Ensuite, je suis aussi à l'ENS, après être passé sur les bancs de la fac... et clairement, les profs m'en demandent moins à la fac qu'à l'ENS(au niveau de l'examen final). Après c'est à l'appréciation de chacun, mais quand ce sentiment est partagé par des personnes qui ont suivi le même parcours...
    Enfin, à l'ENS, il y a une compétition un peu plus forte, dans le sens où il y a des gens extrêmement fort. Je ne dis pas qu'il n'y a pas des gens très fort à la fac, mais les résultats de certains laissent imaginer des capacités quasiment surhumaine.

    Pour être chercheur, on se fout de ton parcours pré-DEA. Seuls comptent la thèse, les publi, le post-doc (et éventuellement le DEA). Donc ce que tu racontes est encore faux.
    En effet, mea culpa, je vais préciser mes propos qui concernent la recherche d'un poste en France, et qui, je le reconnais volontiers, son basé sur des ouï-dire.
    A l'étranger, le système grande école/Université n'existe pas, donc tout le monde s'en fout et c'est effectivement sur ce qu'on a fait que l'on est jugé.
    Après je ne l'ai pas encore vécu mais, d'après des propos rapportés aussi bien par des post-doctorants que des par chercheurs, aussi bien l'attribution d'un poste que la progression hiérarchique peuvent être corrélé par un passage en grande école.
    Je pense en particulier à une prof qui nous a répété assez souvent qu'elle "avait mis vingt ans à rattraper son retard" sur les gens sortis de grande école, elle ayant fait son cursus à la fac. Elle parlait de la progression hiérarchique.

    Ici c'est orientation, pas déballage de clichés
    Il me semblait avoir largement nuancé mon propos et avoir essayé de donner ma vision personnelle. Je ne m'attendais à ce que quelqu'un détenteur de la vérité absolue vienne décréter ce qui est vrai et faux...

    Au final, mon appréciation personnelle est peut-être biaisée par les traumatismes que les professeurs de l'université(qui sont souvent les mêmes qu'à l'ENS) m'ont fait subir depuis ma plus tendre enfance...(humour).

  12. #9
    Eddington

    Re : comment peut je aller???

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Non mais la bêtise elle, elle l'est
    J'ai oublié de répondre à ce passage...
    Juste une citation:
    2. La courtoisie est de rigueur sur ce forum...
    Mais j'ai certainement du dépasser les bornes des limites de la bienséance en donnant mon appréciation, basée sur mon propre parcours.
    Dernière modification par Eddington ; 05/12/2007 à 21h38.

  13. #10
    Gwyddon

    Re : travailler à la NASA

    C'est à dire? Aucun chercheur en astro ne sort des grandes écoles?
    Elles sont donc aussi utile que les universités. Quel est la pertinence d'un tel propos?
    Les grandes écoles d'ingénieur forment... des ingénieurs tout simplement...

    On peut faire des demandes de bourse pour les autres... ce qui en fait deux où les étudiants bénéficient d'un financement largement supérieur à une bourse universitaire.
    Ce qui, au total, fait au moins deux établissements où le financement est supérieur et les autres où le financement est au moins égal. Globalement, cela ne donne pas un meilleur financement dans les grandes écoles?
    Je suis désolé mais tu as fait de deux cas particuliers une vérité générale dans ton premier message, si tu as en plus la mauvaise foi de ne pas reconnaître ton erreur



    Enfin, à l'ENS, il y a une compétition un peu plus forte, dans le sens où il y a des gens extrêmement fort. Je ne dis pas qu'il n'y a pas des gens très fort à la fac, mais les résultats de certains laissent imaginer des capacités quasiment surhumaine.
    Bof... Des capacités surhumaines, j'en ai rencontré aussi chez des 100% pur fac, et ce n'est pas lié à la formation mais à la personne donc ton propos ici n'a aucun interêt pour une orientation éventuelle. Enfin l'ENS n'est pas une grande école d'ingénieur, donc tu es encore plus hors-sujet par rapport à ma critique de ton premier message.

    Citation Envoyé par Eddington Voir le message
    J'ai oublié de répondre à ce passage...
    Juste une citation:


    Mais j'ai certainement du dépasser les bornes des limites de la bienséance en donnant mon appréciation, basée sur mon propre parcours.
    Ça me défrise les gens qui racontent n'importe quoi pour dévaloriser un parcours, que ce soit la fac, les grandes écoles, les prépas, etc... Et j'ai critiqué tes propos via ma phrase, par ta personne.

    Ton vécu est une chose (et ça me désole que tu aies eu des profs qui bavaient sur la fac, ça n'arrange vraiment pas les choses...), mais il ne peut pas t'autoriser à en faire une vérité générale.
    Dernière modification par Gwyddon ; 05/12/2007 à 22h05.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  14. #11
    Eddington

    Re : travailler à la NASA

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Je suis désolé mais tu as fait de deux cas particuliers une vérité générale dans ton premier message, si tu as en plus la mauvaise foi de ne pas reconnaître ton erreur
    Ok, mea culpa à nouveau, je n'ai pas précisé que ce n'était pas une vérité générale mais une appréciation personnelle... mais j'avais déjà précisé dès le premier message:
    Ce qui est considéré par beaucoup...
    J'ai dit que c'était la voie royale et non pas la seule voie.
    Je n'allais pas rajouter à chaque message "d'après mon appréciation//ce que j'ai vécu//ce qu'on m'a rapporté dans mon entourage". De toute façon, les vérités générales, cela n'existent pas. En général, chacun va vendre son propre parcours. Or comme je l'ai déjà indiqué, je n'ai pas fait de prépa et tout le toutim.

    Ça me défrise les gens qui racontent n'importe quoi pour dévaloriser un parcours, que ce soit la fac, les grandes écoles, les prépas, etc...
    Je n'ai pas dévalorisé, j'ai même précisé:
    je ne dis pas que les doctorants des facs sont des doctorants de seconde zone
    Ensuite, il est évident que j'ai parlé d'après mon vécu... et certains chercheurs proposant des stages ont l'air choqués que des gens ne sortant pas de la cuisse de Jupiter osent postuler...

    Ton vécu est une chose (et ça me désole que tu aies eu des profs qui bavaient sur la fac, ça n'arrange vraiment pas les choses...), mais il ne peut pas t'autoriser à en faire une vérité générale.
    Mais je l'admets que ce n'est pas une vérité générale et qu'il faut aller chercher des opinions partout.

  15. #12
    MiMoiMolette

    Re : travailler à la NASA

    Plop,

    [petit prolongement de l'écart au sujet]

    C'est vrai que les profs de fac qui ne se privent pas de dire aux étudiants de fac: "Mais pourquoi ne faites vous pas l'ENS?"(genre: mais qu'est ce que vous faites dans ce trou?), cela veut sûrement dire qu'ils ont autant d'estime pour la fac que pour les grandes écoles.
    D'autres, par ailleurs, n'hésitent pas à se lâcher, à la fac même, pour dire qu'ils préfèrent enseigner à l'ENS... devant leurs étudiants. Un réel plaisir à entendre(ironie).
    Mais il se peut que ces enseignants soient des exceptions... mais un peu trop fréquentes à mon goût.
    J'ai du mal à être d'accord dessus. Déjà, très peu de gens de la fac sont admis à l'ENS. Les profs le savent. Donc qu'ils posent cette question aux (i.e. les étudiants en général) étudiants me paraît assez improbable. Aux majors et seconds peut-être, mais tous, ce serait étonnant. Et je ne vois pas ça comme un dénigrement de ce "trou" que représente la fac, mais plutôt comme une suggestion pour suivre une formation plus poussée. Cela ne veut pas dire que la fac ne vaut rien, mais on donne la possibilité à certains de suivre une voie plus sélective et plus avancée peut-être dans le programme (n'a pas eu la possibilité de comparer les programmes...)

    J'ignore quels ont été tes enseignants, mais sur les 6 que j'ai cette année, d'aucun n'a sorti un jour à quelqu'un "mais pourquoi vous ne faites pas l'ENS ?". Tout ce qu'un prof a dit jusque là, c'est "j'espère que vous continuerez à faire des maths et que vous ne finirez pas ingénieur"
    Là aussi, ce n'est pas un échantillon assez grand pour juger du courant de la situation, mais sur un étudiant en master, un prof/chercheur, deux maîtres de conf, un prof dans l'enseignement depuis 30 ans et un...quelqu'un qui est censé être prof, c'est tout de même assez varié.
    - Je peux pas, j'ai cours
    - Vous n'êtes pas un peu vieux ?
    - Je suis le prof

  16. Publicité
  17. #13
    Eddington

    Re : travailler à la NASA

    Citation Envoyé par MiMoiMolette Voir le message
    Plop,

    [petit prolongement de l'écart au sujet]



    J'ai du mal à être d'accord dessus. Déjà, très peu de gens de la fac sont admis à l'ENS. Les profs le savent. Donc qu'ils posent cette question aux (i.e. les étudiants en général) étudiants me paraît assez improbable. Aux majors et seconds peut-être, mais tous, ce serait étonnant. Et je ne vois pas ça comme un dénigrement de ce "trou" que représente la fac, mais plutôt comme une suggestion pour suivre une formation plus poussée. Cela ne veut pas dire que la fac ne vaut rien, mais on donne la possibilité à certains de suivre une voie plus sélective et plus avancée peut-être dans le programme (n'a pas eu la possibilité de comparer les programmes...)

    J'ignore quels ont été tes enseignants, mais sur les 6 que j'ai cette année, d'aucun n'a sorti un jour à quelqu'un "mais pourquoi vous ne faites pas l'ENS ?".
    Les deux profs en question enseignent aussi à l'ENS et en sont sortis...
    Ceci explique peut-être cela. Et vu que cette année, j'ai eu la désagréable surprise d'être confronté à des profs qui n'hésitent pas à dénigrer ce que font d'autres profs(en substance: "ce que je fais est génial, le reste c'est de la m..., viens bosser avec moi"), je me demande si la cause de ces propos n'est pas une tête qui ne passe plus les portes.


    Pour revenir au sujet, après correction, ma position est:
    Pour faire chercheur, il faut une thèse et en faire une bonne. C'est tout.

    Mais le parcours global peut jouer sur l'acquisition d'un poste en France(et c'est déjà très dur d'avoir un poste en France, d'après ouï-dire...).
    D'autre part, il me semble que le parcours à la fac est plus dur, dans le sens où il n'y a pas de véritable pression mis sur les étudiants pour travailler assidument. Je pense personellement que quelqu'un ne faisant pas spécialement d'efforts pour arriver au M2, va avoir énormément de mal à changer sa cadence de travail, car les résultats de M2 comptent(un 10 de moyenne, ce n'est vraiment pas génial), pour l'attribution des bourses du ministère par exemple.
    Donc de ce point de vue, il vaut peut-être mieux passer par les prépas.

    Cependant, au final, seul le nombre de papiers publiés et leur qualité sera pris en compte, le cursus n'ayant pas forcément une influence sur ce point.

  18. #14
    Gwyddon

    Re : travailler à la NASA

    Bonjour,

    Pour faire chercheur, il faut une thèse et en faire une bonne. C'est tout.

    Mais le parcours global peut jouer sur l'acquisition d'un poste en France(et c'est déjà très dur d'avoir un poste en France, d'après ouï-dire...).
    D'autre part, il me semble que le parcours à la fac est plus dur, dans le sens où il n'y a pas de véritable pression mis sur les étudiants pour travailler assidument. Je pense personellement que quelqu'un ne faisant pas spécialement d'efforts pour arriver au M2, va avoir énormément de mal à changer sa cadence de travail, car les résultats de M2 comptent(un 10 de moyenne, ce n'est vraiment pas génial), pour l'attribution des bourses du ministère par exemple.
    Donc de ce point de vue, il vaut peut-être mieux passer par les prépas.

    Cependant, au final, seul le nombre de papiers publiés et leur qualité sera pris en compte, le cursus n'ayant pas forcément une influence sur ce point.
    Là on est d'accord
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  19. #15
    reno84

    Re : comment peut je aller???

    Citation Envoyé par physeb Voir le message
    Bonsoir,

    autant te dire que le NASA se contrefou des "grandes écoles" française, d'ailleurs le monde entier s'en fou.

    .
    Faux les universités US adorent les thésard venant en 3A au US après X ou ENS ou se genre de truc.
    Et après tu devras rentrer dans une très très bonne fac US
    En plus si mon souvenir est bon pour la nasa c'est nationalité américaine. Donc chemin: très bonne école (ens x supaero etc..) 3A +phd dans une très bonne fac US (MIT harvard etc..) ou à la rigeur UK (cambrige oxford) après tu chopera assé facilement la nationalité américaine je pense. Mais sans vouloir froisser personne avec uns thése même du meilleur labo d'astrophysique des fac francaises tes chances son quasi nuls...Mais il reste le CNES ou l'esa plus près de chez nous ou cnrs. C'est différent
    Ëtre intelligent c'est facile, il suffit de penser une connerie et de dire l'inverse .

  20. #16
    reno84

    Re : travailler à la NASA

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Les grandes écoles d'ingénieur forment... des ingénieurs tout simplement...
    Malheureusement c'est plus très vrai du tout surtout pour les grosses. Je reviens du forum supelec en passant y'a quasi plus de boite de consulting et de banques que de boite d'ingé. Mais elles forment aussi beaucoup de thésards et de chercheurs et mes récentes discussions avec des labos style onera cea montrent que on peut très bien s'engager dans la recherche académique après un école d'ingé..et que les labos sont très contents de nous recevoir.
    Ëtre intelligent c'est facile, il suffit de penser une connerie et de dire l'inverse .

  21. #17
    reno84

    Re : travailler à la NASA

    Pour clarifier mon propos et pour éviter de choquer qqun ce que je veux dire c'est que pour bosser à la NASA il te faudra un très très bon PHD anglosaxon et de très grosse préférence américain plus nationalité américaine. Les truc avants on s'en fous (surtout au US) mais les très bonnes écoles d'ingé en france te permettent, via des 3A et doubles diplômes d'aller dans ces universités 1ans et ensuite d'y effectuer une thèse car les francais de grandes écoles y sont généralement bien réputé. Après tu peux aussi directement partir au US ou UK en 1ere année de fac mais il te faudras un bon dossier niveau d'anglais et des sous...
    Ëtre intelligent c'est facile, il suffit de penser une connerie et de dire l'inverse .

  22. #18
    Gwyddon

    Re : comment peut je aller???

    Citation Envoyé par reno84 Voir le message
    Faux les universités US adorent les thésard venant en 3A au US après X ou ENS ou se genre de truc.
    Et après tu devras rentrer dans une très très bonne fac US
    Non.... Il faut arrêter cette propagande à la con, les labos américains ne connaissent pas plus l'X ou les ENS qu'autre chose ! Tu leur parle de l'université Pierre et Marie Curie, de Orsay, etc... alors là ils percutent, mais tu leur parles de l'ENS ou de l'X, il y a un petit temps de réflexion avant de recadrer, je ne parle même pas des autres écoles d'ingé...
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  23. Publicité
  24. #19
    reno84

    Re : comment peut je aller???

    Je suis pas daccord du tout. Honnetement je suis a Londres et ici on me dit que les "grande école" francaise ont la cote auprès des scientifique anglosaxon du fait de notre niveau en math. Il y a beaucoup d'ingé ici et on nous encourage à faire des thèse. Par contre en scientifique pas de faqueu que je connnaise. Ce n'est pas de la porpagande c'est juste une question d'opportunité. Les ecole d'ingé te propose des Msc au US que tu peux facilement prologer par une thèse si tu est serieux car tes prof de master son ceux qui vont t'orienter vers la thèse.Par contre venant de fac il faut accrocher le thèse direct ce qui est très dur car les fac française sont trop petite pour être connue labas.

    De plus ils voient beaucoup plus de gens d'école d'ingé que de la fac dans leurs l'établissement et je t'assure que dans les grand (MIT HARVARD..) l'X ens il connaissent (un peut) rien que par le nombre d'élèves qu'ils reçoivent de ces écoles.
    Dernière modification par reno84 ; 07/12/2007 à 14h12.
    Ëtre intelligent c'est facile, il suffit de penser une connerie et de dire l'inverse .

  25. #20
    Gwyddon

    Re : travailler à la NASA

    Bah écoute j'étais à Stanford, et je sais de quoi je parle pour les USA, je ne pense pas que ce soit une fac à part là bas non ?
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  26. #21
    reno84

    Re : travailler à la NASA

    Ba on a pas la même vision. Moi je suis au UK et je vois très peu de gens de fac venant en scientifique dans ma fac et beaucoup plus d'ingé. Je pense honnetement que étudier au US après la fac c'est plus dur qu'après une école d'ingé. Tu est venu pas la fac ou par l'ens? Tu y est venus comment? En thèse? En echange? Après je me fait peu être des films mais j'ai toujours entendue que venant du top 3 des école d'ingé et ENS ils connaisaient que ce soit a stantford MIT ou harvard masi bien sur dans les domaines en relation. Honnetement combien de M2 de orsay sont accepté dans une très grosse fac US pour une thèse ou un master? Au uk j'en rencontre aucun (et ma fac c'est pas MIT ou harvard). Après peut être c'est ma facs qui est à part.
    Ëtre intelligent c'est facile, il suffit de penser une connerie et de dire l'inverse .

  27. #22
    Eddington

    Re : comment peut je aller???

    Citation Envoyé par reno84 Voir le message
    Honnetement je suis a Londres et ici on me dit que les "grande école" francaise ont la cote auprès des scientifique anglosaxon du fait de notre niveau en math. Il y a beaucoup d'ingé ici et on nous encourage à faire des thèse. Par contre en scientifique pas de faqueu que je connnaise.
    Pas de gens qui viennent de la fac... mais à quel niveau?
    Parce que des thèsards, qui partent en post-doc à l'étranger, il y en a une tripoté... y compris de la fac.

    Je connais quelqu'un qui bosse avec Brent Tully(un très grand cosmologiste) et il fait "juste" une thèse à la fac. Si tu es un bon chercheur, ta formation n'aura vraiment aucune signification.

    De mon point de vue, le passage part les prépas/grandes écoles apporte un avantage professionnel seulement en France... avantage qui n'est pas prépondérant mais qui peut compter vu la difficulté à obtenir un poste en France.

  28. #23
    reno84

    Re : comment peut je aller???

    Je parle de chopper un thèse. Post doc j'y connais rien.
    Pour être clair ce que je veux dire c'est pas que les grande école apportent un avantage au niveau des compétence (je ne le pense pas) mais au niveau juste des oportunités. Un très bon thèsard trouvera un post doc probablemnt partout, mais un M2 "juste" bon aura plus de mal qu'un mec de central ou X car ce dernier aura pus effectuer une 3éme année dans une très bonne fac US en double diplôme et donc être en contact avec les gens qui pourront ensuite lui proposer un thèse. C'est un peut mon cas, avec la 3A que je fais je peux choper des thèse au UK que j'aurais jamais pus avoir en faisant ma 3A en france. C'est juste une question d'opportunité mais pas de compétence on est daccord.
    Ëtre intelligent c'est facile, il suffit de penser une connerie et de dire l'inverse .

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Travailler à la NASA
    Par invite83717259 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 38
    Dernier message: 27/05/2008, 09h42
  2. travailler au CNES
    Par reno84 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 8
    Dernier message: 08/11/2007, 06h34
  3. Travailler à l'ONU
    Par kidnapped dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/09/2006, 17h44
  4. Travailler en Biométrie
    Par Ruffo dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/05/2006, 18h20
  5. Travailler a l'etranger
    Par stefk dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/03/2006, 09h35