retour sur la lune en 2018 - Page 2
Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 50 sur 50

retour sur la lune en 2018



  1. #31
    invite89ff20dc

    Re : retour sur la lune en 2018


    ------

    Ce qui importe, c'est l'efficacité, la sécurité et d'éviter les gaspillages. Et puis entre l'aspect extérieur et la technologie (dérivée des navettes) il y a un gap.

    Si je ne m'abuse, le LEM fonctionnait bien en automatique...

    Et encore une fois, pourquoi les européens ne proposent-ils pas un projet concurrent? Simplement pour ne pas s'exposer aux critiques?

    Quel manque d'enthousiasme inouï! C'est consternant!

    -----

  2. #32
    invite89ff20dc

    Re : retour sur la lune en 2018

    Citation Envoyé par Arkor
    Et si oui, le module ne serait-il pas un peu petit pour installer le matériel de la base?
    Je ne pense pas que le module serve à transporter du matériel pour la construction de la base lunaire. Le matériel sera plutôt envoyé directement sur la lune, çà me paraît plus logique.

  3. #33
    invite481583a6

    Re : retour sur la lune en 2018

    Ce que je voulais dire est que le vaisseau resté en orbite (le lunar orbiter?) ne fonctionnait pas de manière autonome, un troisième astronaute avait dû rester dedans pendant que les deux autres étaient sur la Lune, cela ne sera pas le cas ici: ils pourront tous aller sur la Lune.
    Ce que tu dis est vrai à propos du matériel envoyé directement... je n'y avais pas pensé . Mais cela fera donc un paquet de missions au préalable, en automatique... Et lorsque les hommes seront là, il ne faudra pas se planter et atterrir loin du matériel.
    Et je suis enthousiaste, je suis juste déçu par le manque d'innovations apparentes. Mais comme tu l'as dit ce ne sont que des apparences.

  4. #34
    subichan

    Re : retour sur la lune en 2018

    bonjour,

    ça je le comprend un peu ^^
    Pour moi les navettes de la Nasa etaient un peu l'arrivé de vrais vaisseau spaciaux. des machines qui peuvente attérrire eu même, un design trés "vaisseau spacial"...
    un début de technologie pour arrivé a de vrais vaisseau comme dans les films SF ^^
    mais ça fait bizarre de repassé de la superb navette au supo

    m'enfin, c'est vrai que c'est du vieux remit a la sauce HighTech... en tout cas j'ai hate de voir le resultat ... rdv dans 10ans !

  5. #35
    invite89ff20dc

    Re : retour sur la lune en 2018

    Vous vous souvenez du projet Hermes abandonné en 1992? La navette était placée au dessus d'une fusée type ariane améliorée (Ariane 5 n'existait pas encore).

    Que pensez-vous de ce compromis? çà atterit commme une navette mais çà décolle comme une capsule, on a les avantages des navettes sans en avoir les inconvénients. Simplement la navette est plus petite dans ce cas là, bien sur...

  6. #36
    claude27

    Re : retour sur la lune en 2018

    Citation Envoyé par Arkor
    Ce que je voulais dire est que le vaisseau resté en orbite (le lunar orbiter?) ne fonctionnait pas de manière autonome, un troisième astronaute avait dû rester dedans pendant que les deux autres étaient sur la Lune, cela ne sera pas le cas ici: ils pourront tous aller sur la Lune.
    là , personnellement , je n' aurais pas confiance de confier ma vie à un engin automatique inhabité qui resterait en orbite ...
    en cas de défaillance , coincé sur la lune , et rien à faire ou à espérer , sauf un engin de rechange venu de la terre ...
    est ce qu' un engin automatique aurait su faire toutes les manips qui ont permis le retour sains et saufs des astronautes d' Apollo XIII ???

  7. #37
    invite481583a6

    Re : retour sur la lune en 2018

    Oui, mais d'un autre côté pense à la frustration de l'astronaute qui reste là haut...

  8. #38
    invitec53015e8

    Lightbulb Re : retour sur la lune en 2018

    Mais je trouve quelque chose étrange...

    C'est qu'on a atteint la Lune et marché dessus de 1969 à 1973... Mais pourquoi n'a-t-on pas recommencé depuis ? Car la technologie a évolué et ainsi on aurait pu recueillir plus de roches, étudier la Lune, etc...

    Et, sauf si j'ai mal lu, pourquoi réenvoyer une mission en 2018 et pas plus tôt ? Car c'est dans longtemps... Peut-être à cause du budget... C'est vrai que 100 milliards de $ c'est long à réunir...

  9. #39
    invite82b02f59

    Re : retour sur la lune en 2018

    Je crois pour ma part que l'administration de la NASA a un gros problème sur les bras: celui de remplacer la navette vieillissante, d'assurer la construction et l'entretien de l'ISS, et de disposer d'un lanceur capable de monter des modules plus volumineux sur orbite.
    L'histoire de se rendre de nouveau sur la Lune c'est de la poudre aux yeux pour bébé Bush ! L'important c'est d'obtenir les budgets pour assurer une relève sur orbite proche, et vite !

    Je pense qu'ils vont ainsi pouvoir assurer la continuité du programme ISS et relancer le projet Mars en construisant le premier vaisseau interplanétaire sur orbite terrestre. En tout cas ils vont s'en être donné les moyens !

    La configuration du lanceur proposé, style Energia/Saturn V, serait en mesure de satelliser des modules d'un volume semblable à celui du défunt Skylab (3ième étage de Saturn) des années 70. L'espace habitable serait plus vaste et plus confortable. La masse de chargement utile plus grande. IL faudrait moins de modules pour obtenir une structure plus simple et plus solide. Il faudrait aussi moins de vols pour réaliser un tel type de structure.

    Pour ce qui est du lanceur "taxi"; revenir au concept des capsules Apollo n'est pas si bête. Mais je crois surtout que la NASA veut se donner du temps et de l'argent d'ici la fin de service des navettes, la fin du mandat Bush, et l'arrivée d'un "Klipper co-russe, européen et US".

  10. #40
    invitec53015e8

    Cool Re : retour sur la lune en 2018

    Merci.... Désormais, j'ai tout compris...

    Les projets sont nombreux. On pense aussi à New Horizons qui devrait gagner Pluton en 2018 aussi, et ça serait la première sonde à visiter la planète.

  11. #41
    invitea45045ac

    Re : retour sur la lune en 2018

    moi non plus!!! je suis content de l'avoir oublié c'est pas un probleme...

  12. #42
    invitea45045ac

    Re : retour sur la lune en 2018

    clair : seule la première partie du plan est sure de voir le jour c a d le CEV "LEO"
    il faut au minimum remplacer la navette en orbite basse et de plus quand Bush partira (en Novembre 2009) le programme sera sufisament avancé pour que son successeur ne le jette pas a la poubelle.
    Donc au pire la navette sera remplacée par un nouveau vehicule pour l'orbite basse : ça evitera au moins que des astronautes risquent leur vie pour un truc chiant (tourner en orbite basse)
    reste alors la suite : apres le CEV en 2012 a savoir
    le nouveau LEM et son super lanceur la y a des risques pour que ça soit reporté voire annulé par le successeur de Bush Jr qui il y est vrai aura d'autres soucis (notamment rattraper un déficit abyssal issu de 10 années de gestion désastreuse )
    d'un autre coté si la navette est balancée a la casse le budget issu de sa mise a la retraite permettra peut etre de financer la deuxième partie du plan (Nouveau LEM+super lanceur+retour sur la lune...)

  13. #43
    invitea45045ac

    Re : retour sur la lune en 2018

    mister Eragon... si on a rien fait apres 1973 c'est uniquement a cause de la navette et au dela de l'idée qu'elle a imposé pendant 30 ans : l'espace doit rapporter du fric
    Apres 1972 la navette devait permettre que l'espace soit rentable
    l'idée c'était d'exploiter les stations orbitales comme des usines spatiales permettant de produire des produit irréalisable sur terre (a cause de la pesanteur)
    La navette devait servir de camion tout simplement
    cette idée a vécu jusqu'a Challenger en 1986 avant que l'on se rende compte que le problème était dans le camion : trop cher pour la marchandise et pas fiable
    le mythe de l'usine spatiale c'est effondré comme une m...
    Mais il n'était pas question d'envoyer la navette a la retraite a ce moment la (a peine 5 ans de service...) alors on a continué pour 20 ans encore (via la station Mir puis l'ISS...)
    j'ais des Science&Vie de 1984 l'idée de l'époque c'était ça : des usines orbitales en orbite basse et la navette en guise de camion la lune ? hors de question!!!!
    c'est vrai que la technologie a évoluée (dans ses plans post-Apollo, Von Braun prevoyait de débarquer sur Mars en 1982!!! )
    ce qui a manqué c'est l'idée et la volonté
    Ce qui bloquait jusqu'a présent pour le retour sur la lune c'était une idée assez stupide : un super lanceur (100 tonnes en orbite basse et 10 milliards de dollars d'investissement) n'avait aucune rentabilité commerciale (aucun satellite commercial ne pese 100 tonnes...) ça explique pourquoi Saturn V et Energia ont été jetés a la poubelle en 1972 et 1990...
    Aujourd'hui la NASA a contourné le problème en ré-utilisant la technologie -amortie-
    de la navette (ce qui permet de diminuer le prix du nouveau super-lanceur et de faire taire les financiers grincheux )
    Endin pour ceux qui se demandent si les USA pourront mener de front l'Irak , la lune et Katrina je répond oui :
    en 1969 en plus du Viet nam et d'Apollo y avait eu l'ouragan Camille (17 aout 1969) avec des vents a 350 km/h (si si 220 mph) qui avait devasté a peu pres le meme endroit que aujourd'hui (Biloxi, Gulfport...)
    En 1969-1971 les américains on donc reconstruit apres un énorme cyclone, menés leur programme lunaire et la guerre du viet-nam (540 000 hommes a retirer...)

  14. #44
    invitec53015e8

    Lightbulb Re : retour sur la lune en 2018

    Mercin c'est donc une histoire de prix, surtout...

  15. #45
    eklipse

    Re : retour sur la lune en 2018

    le prix : budget militaire americain pour 1 annee 1000 milliards de dollars
    la lune : 100 milliards sur 13 ans

  16. #46
    invitea45045ac

    Re : retour sur la lune en 2018

    Mister Subichan je sais qu'une capsule c moche par rapport a la navette le hic c'est que c pas le look qui compte la capsule est bourrée d'avantages au niveau sécurité

    -tour de sauvetage pour arracher le vaisseau a la fusée en cas de "challenger"
    -parachutes pour se poser n'importe ou (mer, terre , neige , boue, foret...)
    -et protection thermique plus simple (la forme d'une capsule -cone ou boule- est moins tarabiscoté qu'un avion résultat : la chaleur de la rentrée se répartie partout pareil

    en plus sur une capsule pas de protection thermique ré-utilisable donc on peut metre un blindage double ou triple et ablatif (il encaisse la chaleur en brulant, pas en résistant comme les tuiles de la navette -quand elles sont pas cassées...-)

    Pour hermes certes elle était plus petite que la navette mais elle gardait le meme probleme de sécurité au décollage : on ne peut pas mettre une tour de sauvetage sur un avion spatial et de toute façon faudrait qu'il revienne sur une piste en planant...
    (en cas de décollage avorté ou d'atterrissage)

  17. #47
    invitea45045ac

    Re : retour sur la lune en 2018

    pour abo et plateforme c'est précisément a cause d'idées comme ça qu'il faut retourner sur la lune pour qu'enfin le moon hoax soit enterré définitivement
    quand on aura une nouvelle photo des sites d'allunissages d'Apollo avec la base du module lunaire resté sur place etc. cette théorie fumeuse et pitoyable aura vécue...

  18. #48
    invite481583a6

    Re : retour sur la lune en 2018

    Quand on pense qu' aujourd'hui un téléphone portable à lui seul est plus puissant que ne l'était l'ordinateur d'Appollo, que l'on vit à l'heure d'internet, de la nanotechnologie,des OGM, de l'intelligence artificelle, et on n'arrive même pas à reproduire ce que l'on faisait il y a 36 ans, époque où on avait pour office de traitements de texte que des machines à écrire sans écran et des télés bombées en noir et blanc (quand on en avait), des ordis marchant avec du carton perforé, ainsi que des voitures pétaradantes consommant du 50 litres au 100.Il va falloir encore attendre 13 ans pour qu'ils arrivent à égaler ( je dis bien égaler, non dépasser) ce qu'ils arrivaient à faire il y a 36 ans de manière routinière.
    Paradoxe, quand tu nous tiens!

  19. #49
    invité576543
    Invité

    Re : retour sur la lune en 2018

    Citation Envoyé par Arkor
    Quand on pense qu' aujourd'hui un téléphone portable à lui seul est plus puissant que ne l'était l'ordinateur d'Appollo, que l'on vit à l'heure d'internet, de la nanotechnologie,des OGM, de l'intelligence artificelle, et on n'arrive même pas à reproduire ce que l'on faisait il y a 36 ans, époque où on avait pour office de traitements de texte que des machines à écrire sans écran et des télés bombées en noir et blanc (quand on en avait), des ordis marchant avec du carton perforé, ainsi que des voitures pétaradantes consommant du 50 litres au 100.Il va falloir encore attendre 13 ans pour qu'ils arrivent à égaler ( je dis bien égaler, non dépasser) ce qu'ils arrivaient à faire il y a 36 ans de manière routinière.
    Paradoxe, quand tu nous tiens!
    Il y a erreur! Il faudra dépasser. Nous sommes aussi à l'heure du médiatique, du politiquement correct, du principe de précaution, etc. Tout cela ça coûte. 98% de succès pour la navette, combien pour Appolo, 1.5 accidents sur une dizaines de tirs habités?

    Bien pour ça que les chinois vont y arriver avant! Et c'est ça qui fait peur aux états-uniens...

    Cordialement,

  20. #50
    invite481583a6

    Re : retour sur la lune en 2018

    Oui tiens, ce n'est peut être que la concurrence (et non l'aide) des Chinois finalement qui soit succeptible de décider les US à raccourcir leurs délais.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Pourquoi le retour sur la Lune ?
    Par DonPanic dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/09/2005, 10h57