Discussion fermée
Page 4 sur 4 PremièrePremière 4
Affichage des résultats 91 à 116 sur 116

tourisme spatial



  1. #91
    lorenzaccio

    Re : tourisme spatial


    ------

    Oui, c'est peanuts mais le tourisme de masse va devoir se réduire considérablement lui aussi et donc en rajouter alors qu'on devrait commencer très sérieusement à le diminuer est un très mauvais signal. Perso, je ne me réjouis pas des malheurs des riches, ce n'était pas du tout mon propos.
    Et la rigueur scientifique dit qu'il est très urgent de réduire notre émission de CO2 (+ la sur-exploitation de tout le reste...)

    -----
    Dernière modification par lorenzaccio ; 29/09/2021 à 16h21.

  2. Publicité
  3. #92
    GBo

    Re : tourisme spatial

    Citation Envoyé par lorenzaccio Voir le message
    Et la rigueur scientifique dit qu'il est très urgent de réduire notre émission de CO2 (+ la sur-exploitation de tout le reste...)
    Bah oui, à toi l'honneur. Qui va résister à la reprise des vols pas chers vers "les mers du Sud" en cette fin probable de crise sanitaire ? tu vas voir le rush...
    Dernière modification par GBo ; 29/09/2021 à 16h28.

  4. #93
    pm42

    Re : tourisme spatial

    Citation Envoyé par lorenzaccio Voir le message
    Oui, c'est peanuts mais le tourisme de masse va devoir se réduire considérablement lui aussi et donc en rajouter alors qu'on devrait commencer très sérieusement à le diminuer est un très mauvais signal.
    Comme déjà dit, il est très facile de s'attaquer aux symboles et "signaux" plutôt que de traiter les vrais problèmes. Quand tu réduis considérablement le tourisme de masse, tu proposes quoi à tout ceux qui en vivent notamment dans des pays qui n'ont pas forcément beaucoup d'autres ressources ?

    Citation Envoyé par lorenzaccio Voir le message
    Et la rigueur scientifique dit qu'il est très urgent de réduire notre émission de CO2 (+ la sur-exploitation de tout le reste...)
    Oui, on lit ça partout et quand on est d'accord, on dit "comment concrètement ?". Et c'est là qu'en général, il y a soit un grand vide, soit une accusation d'être climatosceptique soit des propositions de mesurettes sans impact réel.

    On remarquera d'ailleurs que personne ne propose de diminuer l'usage d'Internet qui pollue plus que le transport aérien. Ou plus exactement que ceux qui s'en prennent à telle ou telle activité ne donnent pas l'exemple en utilisant le Net autant qu'ils le souhaitent.

  5. #94
    mh34
    Responsable des forums

    Re : tourisme spatial

    Citation Envoyé par Anathorn Voir le message
    Sans parler non plus de tourisme de masse, le tourisme spatial c'est désormais un produit consommable d'utilisation régulière qui concerne des dizaines de milliers de personnes.
    Vous voyez ça d'ici combien de temps?

  6. #95
    Gwinver

    Re : tourisme spatial

    Bonsoir.

    D'accord avec Lorenzaccio.

    Cet aspect avait été brièvement abordé après le post #29, mais rapidement mis de côté dans les posts qui ont suivi.

  7. #96
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : tourisme spatial

    Citation Envoyé par Gwinver Voir le message
    Cet aspect avait été brièvement abordé après le post #29, mais rapidement mis de côté dans les posts qui ont suivi.
    Le calcul de la quantité de CO2 que le tourisme spatial pourrait produire dans les conditions actuelles (le prix du billet etant la contrainte la plus importante) par comparaison aux autres sources de CO2 anthropique a été faite. Des alternatives eco-friendly ont meme été sugerée.

    Mais s'étendre sur l'immoralité de ces 'voyages touristiques', de ne pas montrer l'exemple, etc. etc., c'est de la sociologie.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  8. Publicité
  9. #97
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : tourisme spatial

    Citation Envoyé par lorenzaccio Voir le message
    Est-il dit que parler de la sociologie du tourisme spatial dans ce fil est interdit ? Sinon, je ne comprends pas le sens de votre remarque. Je veux bien une explication
    Je le tolere, mais la sociologie des actions a faire contre le changement climatique, ce n'est pas propre au tourisme spatial et cela peut donc se faire ailleurs. Ton message precedent l'illustre parfaitement, moins de 5% du message se rapproche vaguement du tourisme spatial. Tu es donc a 95% hors sujet.

    Donc on arrete ici.


    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  10. #98
    Archi3

    Re : tourisme spatial

    Effectivement, ce genre de discussion aura plus sa place sur le prochain fil consacré aux efforts à faire pour respecter les accords climatiques.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  11. #99
    GBo

    Re : tourisme spatial

    Citation Envoyé par Anathorn Voir le message
    On doit être plus en sécurité la dedans que dans un manège "hot" de fête foraine.
    Certains sont vraiment violents. J'ai jamais essayé ça, mais j’aimerais bien, un peu la version "urbaine" d'un tir de fusée :

    Vous remarquerez le nombre de gens qui tournent de l’œil... je trouve ça assez dingue en fait.
    Se munir d'un collier cervical (bien ajusté) avant de monter la dedans et de tomber dans les pommes, conseil d'ami (risque de séquelles douloureuses à long terme sinon).
    Dernière modification par GBo ; 30/09/2021 à 10h41.

  12. #100
    GBo

    Re : tourisme spatial

    The Slingshot ride G-force is between 3 to 5 G's and can cause you to pass out several times during the ride.
    Source: https://travel.thefuntimesguide.com/g_force_pulling_gs/

    -> Donc @Anathorn, c'est ça qui fait tomber dans les pommes, pas l'adrénaline...
    Dernière modification par GBo ; 30/09/2021 à 10h53.

  13. #101
    Anathorn

    Re : tourisme spatial

    Citation Envoyé par mh34
    Vous voyez ça d'ici combien de temps?
    heuu ba ça y est, NG est opérationnel.
    C'est pas une promesse en l'air d'un truc qui "devrait" fonctionner un jour : ça existe pour de bon.
    C'est pour ça que je demandais si un petit malin n'avait pas un lien sur le "carnet de commande" de NG pour voir ce qui est planifié, quel acceuil public réel il va avoir.
    En 2020 ça n'existait pas, en 2021 ça existe, ce genre de tourisme spatial.
    A noter que Virgin n'est pas encore passé en phase d'exploitation, mais que NG, si (du moins en théorie...).

    Citation Envoyé par GBo
    -> Donc @Anathorn, c'est ça qui fait tomber dans les pommes, pas l'adrénaline...
    héhéhé, c'est là que je constate que t'en as pas vu des masses.
    Je me suis fait 6 ou 7 séries (la réaction des gens m'amuse beaucoup, je me poile bien... il ne m'en faut pas forcément beaucoup non plus...), et ça tombe dans les pommes en très large majorité APRES la séquence dure.
    Il y en a même une bonne part qui tombent dans les pommes uniquement quand ça ballote (interminablement pour certains !) à la fin, quand ils ne sont plus qu'a moins de 2g en permanence.

    En fait, le moment le plus hard a supporter ce n'est pas la plus grosse accélération de départ mais le moment entre le début de la première chute et la deuxième ascension.
    Avec l'accélération qui change de direction assez brutalement.
    Dans la première ascension, on "perd" très peu de monde, même s'ils ont tous des têtes de dingues qui croient qu'ils vont mourir : le corps s'attend a cette grosse accélération, les gens sont prêt à l'encaisser.
    Par contre il ne s'attend pas du tout a ce qui se passe au sommet.
    On voit quelques gros durs qui cranent avant de tomber dans les pommes et qui pleurent ensuite a coté de leur "fragile" petite amie qui s'éclate.
    Ça j'adore particulièrement, mon coté un peu sadique sans doute ^^

    J'avoue que mon moment préféré, c'est lorsque ceux qui tombent dans les pommes se réveillent avec un masque de terreur en se demandant ce qu'ils font là !
    J'ai beaucoup rigolé en voyant ces vidéos. Elles ont au moins cette qualité.
    Y a une série sur les vieux aussi, sur les pères avec leur gosses etc.
    Un vrai panel pour faire des stats loool

    Il y a beaucoup plus de panique totale que de personnes qui gèrent, et les personnes qui gèrent sont impossible à calculer avant, c'est marrant !
    Des fois on a un gosse chétif qui dit qu'il adore alors que l'adulte "baraqué" à coté a passé la moitié du temps dans les pommes, en plusieurs fois.
    Il y en a qui perdent complètement tout leur moyens et leur dignité, ça c'est moins drôle, car je n'ose pas les imaginer en situation d'urgence réelle ces gens là.
    Ce truc est un bon test pour mesurer le trouillomètre interne des gens.
    On pourra remarquer que seuls ceux qui ont la trouille et ceux qui cranent (on crane quand on a la trouille...) tombent dans les pommes.
    Et que strictement aucun "enthousiaste" au départ (ils ne sont pas non plus légion...) ne perd connaissance.

    C'est pour ça que je parlais des hormones, qui jouent ici un rôle de premier plan.
    On a tous un organisme très similaire, les énormes différences de réaction et de comportement (peur vs enthousiasme) qu'on voit sur ces séquences dépendent surtout de l'organe qu'on a entre les oreilles et de la gestion de son stress.
    L'expérience physique nous met sur une crête émotive, et il y a ceux qui la surmontent et ceux qu'elle anéantie. Ce n'est que dans la deuxième catégorie qu'on voit les évanouissements.
    C'est bien pour ça que je parle d'un rôle prépondérant des hormones et de leur gestion, dans l'évanouissement : les gens qui tombent dans les pommes supportent une trop grosse charge émotionnelle pour eux.
    L'impact des g (absolument indéniable et très impressionnant, facteur très aggravant) n'est qu'une "pichenette" qui aide à les basculer dans l'inconscience.
    Ce sont les mêmes qui vont pousser des cris effroyables aussi dans un rollercoster (montagne russe) en VR (ou c'est aussi très impressionnant) ou qui vont être victime du motion sickness.
    La (vraie et concrète) peur nous met rapidement sur une crête émotionnelle où les gens réagissent très différemment selon leur expérience, leur culture et non leurs strictes capacités physiologiques.
    Bien entendu c'est les g qui les font tomber dans les pommes au final, mais s'il n'y avait que les g pour faire ça, alors soit tout le monde tomberait dans les pommes, soit personne !
    C'est notre gestion du stress intense qui fait la différence. Soit par expérience, soit par inconscience (les gosses par exemple).

    Citation Envoyé par lorenzaccio
    ...créer un nouveau moyen de balancer plein de CO2 en quelques minutes dans l'atmosphère..
    Attention a ne pas vous égarer en "dénonçant" un sujet que vous connaissez mal.
    Le New Shepard, comme il est expliqué dans plusieurs post au dessus, consomme du LH2+LOX...
    Il balance donc uniquement de la vapeur d'eau dans l’atmosphère lors de son tir...
    Et votre voiture elle balance quoi ? Pour ne parler que d'elle...

    Quelques centaines de vols par an d'un truc qui balance de l'eau dans l'atmosphère, fut-il créé uniquement pour amuser des touristes riches pendant 15 mn, n'est aucunement comparable avec nos autres moyens actuels de pourrir la planète, qui eux ne ralentissent pas non plus.
    Il y a des indignations considérablement plus légitimes que ça dans la grande liste...
    Si j'allais faire un tour dans vos poubelles, et que je multiplie ça par 50 millions de français adultes, il n'y a aucune comparaison avec l'impact climatique du New Glenn.
    Alors que dans le premier cas, un faible effort permet d'avoir des résultats gigantesques, qui se mesurent en centaines ou milliers de fois la pollution totale de toute la logistique NG.
    L'histoire de la paille et de la poutre...
    Je ne vous implique pas directement, je veux juste vous faire remarquer que l'indécence, c'est d'oser comparer l'impact de ça (tourisme suborbital) avec l'impact de ce qu'on fait a coté et qu'on pourrait considérablement réduire avec finalement assez peu d'efforts personnels et surtout de la volonté.
    Je ne dis pas que vous ne faites pas ces efforts, je dis seulement que je le constate très peu autour de moi.
    En résumé, le chevalier blanc se trompe peut-être d'ennemi...

  14. #102
    Anathorn

    Re : tourisme spatial

    Citation Envoyé par GBo
    Se munir d'un collier cervical (bien ajusté) avant de monter la dedans et de tomber dans les pommes, conseil d'ami (risque de séquelles douloureuses à long terme sinon).
    Met moi une combi aussi ridicule que celle d'Inspiration4, avec en plus un exosquelette si tu veux, mais laisse moi monter la dedans !!!

    Que je me fasse pipi dessus avant même le tir ^^
    J'ai des bonnes chances de tourner au moins deux fois de l'oeil, mais même pas peur
    Je pense que je suis dans la catégorie "enthousiaste émotif", le mauvais combo pour ce genre de trucs.
    Dernière modification par Anathorn ; 30/09/2021 à 13h40.

  15. Publicité
  16. #103
    GBo

    Re : tourisme spatial

    Bah, j'ai revu les vidéos de slingshot (ton lien de 10 minutes), c'est très clair pourtant. Toi tu fais référence à des observations personnelles qui ne sont pas réfutables, mais le changement des forces d'accélération qui amènent à l'évanouissement est très bien documenté de façon scientifique, c'est dû au sang qui reste trop longtemps dans la partie inférieure du corps, le coeur n'arrivant pas à en envoyer suffisamment au cerveau pour l'oxygéner correctement. C'est TRES connu, le reste est de l'ordre de la théorie personnelle.
    Dernière modification par GBo ; 30/09/2021 à 13h52.

  17. #104
    lorenzaccio

    Re : tourisme spatial

    "Attention a ne pas vous égarer en "dénonçant" un sujet que vous connaissez mal." (Anathorn)

    Ce que j'aime bien sur tous les fora, et c'est pour ça qu'en fait j'évite normalement d'y mettre les pieds, c'est que d'autres gens qui ne vous connaissent pas vous jugent à partir d'une phrase. D'autre part, je note que mon post (trop long et mal construit car dans l'urgence d'hier) a été effacé car hors sujet, OK, mais une page sur les gens qui perdent connaissance dans les attractions de foire, ça reste dans le sujet ? Mais, je reconnais que j'ai une vraie incompétence pour savoir ce qui est dans le sujet ou hors sujet. D'ailleurs tout ce que je viens d'écrire est hors-sujet je crois bien mais pourtant nécessaire, puisque j'ai été mis en cause dans mes connaissances.
    Bref, je ferai juste remarquer pour finir que personnellement j'évite ce genre de phrase qui est sans fondement (vous ne me connaissez pas) et que je me contente d'argumenter sur le fond. Je peux me tromper, pas de souci, un forum est là pour échanger des idées, pas des jugements sur les gens.

    Pour en revenir à ma "dénonciation", vous faites semblant d'ignorer que 95% du H2 est produit à partir du méthane et que ça dégage un max de CO2, et que c'est une seule fusée qui marche au LH2+LO2, pas toutes (je parle des fusées pour touristes). La production "verte" du H2 a été discuté plus en amont dans le forum, ne revenons pas dessus. En particulier, la Falcon 9 de Space X marche aux propergols classiques (j'ai lu méthane ici et kérosène raffiné là, pas le temps d'aller vérifier). Elle, elle lâche donc bien directement du CO2 et DES SUIES dans la stratosphère. J'avais mis deux liens sur le sujet dans mon post effacé. Comme ils sont directement sur le sujet du tourisme spatial, je les remets ici en espérant qu'ils ne seront pas effacés à nouveau. Lisez-les:

    tourisme-spatial-pollution-impact-environnemental
    ou celà (en anglais, désolé) :
    billionaires-space-tourism-environment-emissions

    Et après, on en reparle sans préjuger de mon incompétence ?
    Si pas le temps de les lire, en résumé : avec Space X, 360 T de CO2 pour 4 personnes en quelques minutes, soit 90 T par personne!! Alors qu'on doit viser 2T par AN. Vous allez me répondre ce qui a déjà été dit au-dessus sur la comparaison avec les charters, etc. Je ne pourrai pas répondre, ça sera effacé probablement car le problème est sociologique et économique, pas sur la quantité de CO2.

  18. #105
    lorenzaccio

    Re : tourisme spatial

    @Anathorn : bon, j'aurais dû relire votre réponse jusqu'au bout. Vous répondez déjà au faux combat, poutre et paille, poubelle, petits efforts sur grand nombre de gens. C'est exact sur le plan quantitatif. Sociologiquement, c'est désastreux. Donc, je suis en désaccord avec vous. Je pense que lutter contre le tourisme spatial fait partie du combat à mener. De toute façon, il faut mener ce combat sur tous les fronts, le tourisme spatial comme les charters des mers du sud, les poubelles de chacun comme l'obsolescence programmée, et la publicité comme les énergies fossiles. Comme je ne sais pas jusqu'où je peux aller avant d'être effacé, je m'arrête ici.

  19. #106
    Gwinver

    Re : tourisme spatial

    Bonjour.

    De toute façon, il faut mener ce combat sur tous les fronts, le tourisme spatial comme les charters des mers du sud, les poubelles de chacun comme l'obsolescence programmée, et la publicité comme les énergies fossiles.
    Tout à fait, il faut cependant réfléchir à ce que ceci deviendra dans le futur.
    Pour se reporter dans le passé, les premiers passagers des trains à vapeur étaient des privilégiés de l'époque se payant un tour de manège.

    On a vu la suite qu'il était alors difficile d'imaginer. Serait-il possible que cela devienne une activité utile à la société, voire même de contribuer à diminuer les émissions de CO2?

  20. #107
    lorenzaccio

    Cool Re : tourisme spatial

    Citation Envoyé par Gwinver Voir le message
    Bonjour.



    Tout à fait, il faut cependant réfléchir à ce que ceci deviendra dans le futur.
    Pour se reporter dans le passé, les premiers passagers des trains à vapeur étaient des privilégiés de l'époque se payant un tour de manège.

    On a vu la suite qu'il était alors difficile d'imaginer. Serait-il possible que cela devienne une activité utile à la société, voire même de contribuer à diminuer les émissions de CO2?
    Je ne vois pas trop comment, mais comme vous dites, un "internaute" sous Louis-Philippe a sans doute eu la même réaction. Cependant, ici, le problème n'est pas dans le futur mais tout de suite. On a déjà beaucoup de retard, donc on ne peut pas trop chipoter et faire le tri sur ce qu'on peut garder parce que dans l'avenir ça nous emmènera vers le paradis ou pas. Pour l'instant, faut tout réduire. Il y a urgence.
    D'autre part, le train à vapeur du XIX s'inscrit déjà dans la croissance économique exponentielle dont il faut sortir absolument. On ne pourra tout simplement pas recommencer ce genre d'aventure mais personne ou presque ne veut l'entendre ou le croire.
    Dernière modification par lorenzaccio ; 30/09/2021 à 16h07.

  21. #108
    Gwinver

    Re : tourisme spatial

    Pour l'instant, faut tout réduire. Il y a urgence.
    La difficulté est le discernement dans ce qu'il est utile de réduire. Pour le court terme, les engins spatiaux (une partie d'entre-eux) sont de bons contributeurs à la mise en évidence et à l'évaluation du réchauffement climatique, la contribution associée est donc utile. Cette discussion sur le tourisme spatial a le mérite de montrer l'ampleur des émissions de CO2 associées aux lancements. On pourrait tenter d'évaluer la contribution globale des activités spatiales et éventuellement identifier et réduire celles qui ne sont pas indispensables.

  22. Publicité
  23. #109
    lorenzaccio

    Re : tourisme spatial

    Citation Envoyé par Gwinver Voir le message
    La difficulté est le discernement dans ce qu'il est utile de réduire. Pour le court terme, les engins spatiaux (une partie d'entre-eux) sont de bons contributeurs à la mise en évidence et à l'évaluation du réchauffement climatique, la contribution associée est donc utile.
    de même que les déplacements des membres du GIEC en avion sont utiles, en effet. Mais on peut déjà éliminer les réseaux du genre Starlink (700 lancements prévus x 2 ou 3 compagnies qui ont des projets similaires), pour un besoin marginal (sauf à considérer qu'on doit pouvoir suivre netflix sur son portable même au milieu du désert) et qui vont être une source de pollution lumineuse et radio assez élevées, sans parler d'une source de déchets spatiaux élevée.

    De même on m'explique que supprimer le transport aérien ne sert pas à grand-chose car c'est seulement 3 à 4% du total des GES (peut-être plus car le forcing n'est pas pris en compte dans ce chiffre et selon les sources il varie entre 1.5 et 3 de mémoire, mal connu) mais en même temps, c'est nettement plus impactant sociologiquement parlant de réduire les vols. Par exemple, on parle d'interdire les vols en France partout où le train permet d'aller (et pas seulement en 3 ou 4H). Pourtant, en termes de pollution aérienne, les vols intérieurs sont très minoritaires (car courtes distances même si au km parcouru, c'est bien plus polluant qu'un long-courrier) donc pourquoi supprimer ceux-là ? Certains vont appeler ça des mesurettes... Mais si on leur propose des choses plus radicales, ils hurlent au fou, à l'incompétent, etc... au khmer vert en gros. On attend leurs solutions, du coup.
    Mais je le répète : le tourisme spatial doit être combattu au moins tant que nous ne serons pas sortie d'affaire question climat et ressources/pollution. On en reparlera peut-être dans mille ans mais je n'y crois pas.

  24. #110
    mh34
    Responsable des forums

    Re : tourisme spatial

    Citation Envoyé par Anathorn Voir le message
    heuu ba ça y est, NG est opérationnel.
    C'est pas une promesse en l'air d'un truc qui "devrait" fonctionner un jour : ça existe pour de bon.
    Ma question était par rapport à ça :
    le tourisme spatial c'est désormais un produit consommable d'utilisation régulière qui concerne des dizaines de milliers de personnes.

  25. #111
    GBo

    Re : tourisme spatial

    Citation Envoyé par lorenzaccio Voir le message
    Mais on peut déjà éliminer les réseaux du genre Starlink (700 lancements prévus x 2 ou 3 compagnies qui ont des projets similaires), pour un besoin marginal (sauf à considérer qu'on doit pouvoir suivre netflix sur son portable même au milieu du désert)
    Ce n'est pas l'usage de Starlink et consorts en LEO, car il faut installer un grand plateau d'antennes actives sur son toit, ce n'est pas une solution mobile, c'est du broadband pour les résidences ou hameaux en zones blanches (= ni fibre, ni 4G/5G). Je ne dis pas si je suis pour ou contre, mais tomber dans la caricature mal informée (qui ressemble à l'argument imaginaire du "porno en HD dans l'ascenseur" sorti abusivement contre la 5G) dessert le reste de tes arguments, toujours aussi hors sujets d'ailleurs.
    Dernière modification par GBo ; 30/09/2021 à 17h47.

  26. #112
    lorenzaccio

    Re : tourisme spatial

    Ah OK, GBo, je ne savais pas le détail de l'utilisation de starlink (je veux dire la grosse installe au sol pour capter), au temps pour moi, par contre, pour la pollution en CO2, lumineuse et radio et déchets spatiaux, je parle en connaissance de cause. Tu as raison que j'aurais dû éviter cette petite pique d'humeur parce que ça dévie la réponse sur un point secondaire alors que le problème ce sont toutes les pollutions que cela engendre.

  27. #113
    Gwinver

    Re : tourisme spatial

    Bonjour.

    GBo exagère un peu, l'antenne sur le toit est de taille modeste dixit : https://www.lebigdata.fr/starlink-tout-savoir

    La connexion Starlink sera accessible grâce à un récepteur parabole de la taille d’une boîte à pizza qui coûte 200 dollars.
    En fait de parabole, il s'agit d'une antenne réseau plane:

    https://www.phonandroid.com/starlink...satellite.html

    Les clients Starlink reçoivent un kit extrêmement simple d'installation. Il est composé d'une parabole motorisée avec réseau d'antennes à commande de phase,
    Dernière modification par Gwinver ; 30/09/2021 à 18h22.

  28. #114
    GBo

    Re : tourisme spatial

    Citation Envoyé par Gwinver Voir le message
    Bonjour.
    GBo exagère un peu, l'antenne sur le toit est de taille modeste dixit : https://www.lebigdata.fr/starlink-tout-savoir
    23 pouces (58 cm), c'est toi qui est trop modeste !

  29. Publicité
  30. #115
    Gwinver

    Re : tourisme spatial

    il faut installer un grand plateau d'antennes actives sur son toit,
    Bon, d'accord, 23" est une belle pizza, mais c'est inférieur à la plupart des paraboles de TV par satellite.
    https://www.transplanet.fr/boutique/...070%2F75%20cm.

    L'immobilité n'est pas liée à la taille de la parabole, c'est une contrainte technico/commerciale. On voit beaucoup de camping cars équipés de paraboles à pointer à chaque arrêt.
    Il est prévu ensuite d'offrir la mobilité.

    Désolé de ce petit écart HS.

  31. #116
    JPL
    Responsable des forums

    Re : tourisme spatial

    Hors sujet en cascade. Discussion fermée.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Page 4 sur 4 PremièrePremière 4

Discussions similaires

  1. Le tourisme spatial
    Par Sax Russel dans le forum Planètes et Exobiologie
    Réponses: 182
    Dernier message: 17/06/2011, 20h59
  2. Tourisme spatial
    Par kerr² dans le forum Astronautique
    Réponses: 11
    Dernier message: 04/02/2009, 18h29
  3. tourisme spatial (again²)
    Par kerr² dans le forum Astronautique
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/01/2007, 15h25
  4. tourisme spatial (again)
    Par kerr² dans le forum Astronautique
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/01/2007, 15h04
  5. Tourisme Spatial
    Par Julien59 dans le forum Astronautique
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/01/2005, 16h31