Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Séquençage



  1. #1
    JOK

    Séquençage

    Bonjour,

    J'ai juste une petite question, dans les projet de séquencage de génome de grande taille l'utilisation de vecteur est nécessaire. Je sais que la séquence d'ADN que l'on veut étudier doit être scindée afin de placer les inserts obtenus dans des vecteurs. Ces vecteurs seront ensuite clonés à l'aide d'organisme hôtes... Ensuite on aplique la technique classique de séquençage (Sanger) ou le pyroséquençage.
    Il me semble logique qu'avant d'appliquer la digestion enzymatique pour l'obtention des inserts on soit obligé d'effectuer une PCR, est-ce le cas?

    Merci d'avance, bonne fin de journée

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Vinc

    Re : Séquençage

    Salut!
    Tu coupes avec une enzymes et tu clones tes fragments dans des BAC dont tu connais la séquence. Tu parts d'une grande quantité de génome donc pas besoin de PCR, tu coupes tout et tu insères tout ça dans tes BAC pour créer une banque d'ADNg. Comment veut tu faire une PCR sur un génome dont tu ne connais pas la séquence?

    A+
    Vinc
    Primum non nocere.

  4. #3
    JOK

    Re : Séquençage

    DOnc puisque la séquence génomique est inconnue, selon toi il est impossible d' effectuer une PCR....car le problème réside dans les amorces nécessaire à cette étape....mais suite à l'amplification de nos insert dans les vecteurs....il faudra bien que l'on dessine des amorces pour que la méthode de Sanger puisse fonctionnée. Tu pourrais m'éclairer parcque plus j'approfondis plus je m'y perd.....
    Merci d'avance

  5. #4
    invite52946466

    Re : Séquençage

    c'est une bonne question.....
    ne prend t on pas les séquences du BAC flanquantes de l'insert pour la PCR de séquence ????

  6. #5
    Hiro

    Re : Séquençage

    Citation Envoyé par JOK Voir le message
    Bonjour,

    J'ai juste une petite question, dans les projet de séquencage de génome de grande taille l'utilisation de vecteur est nécessaire. Je sais que la séquence d'ADN que l'on veut étudier doit être scindée afin de placer les inserts obtenus dans des vecteurs. Ces vecteurs seront ensuite clonés à l'aide d'organisme hôtes... Ensuite on aplique la technique classique de séquençage (Sanger) ou le pyroséquençage.
    Il me semble logique qu'avant d'appliquer la digestion enzymatique pour l'obtention des inserts on soit obligé d'effectuer une PCR, est-ce le cas?

    Merci d'avance, bonne fin de journée
    bonsoir,
    qui dit PCR dit primers,
    et qui dit primers dit... séquence connue!
    bref un séquençage génomique commence souvent par un shotgun,
    à moins qu'il s'agisse d'un variant de forte homologie avec un wt connu.
    HTH,
    Hiro

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Hiro

    Re : Séquençage

    Citation Envoyé par JOK Voir le message
    DOnc puisque la séquence génomique est inconnue, selon toi il est impossible d' effectuer une PCR....car le problème réside dans les amorces nécessaire à cette étape....mais suite à l'amplification de nos insert dans les vecteurs....il faudra bien que l'on dessine des amorces pour que la méthode de Sanger puisse fonctionnée. Tu pourrais m'éclairer parcque plus j'approfondis plus je m'y perd.....
    Merci d'avance

    rebonsoir,
    pour séquencer un fragment inconnu on peut commencer par utiliser les primers universels du vecteur (lac, m13 reverse, T7 etc),
    puis dès que le séquençage est "entré" dans l'insert c'est cette séquence nouvellement determinée qui sert à synthétiser les primers suivants.
    on procède ainsi de proche en proche ce qui permet d'avancer assez rapidement,
    avec un génome dont le GC content est correct il est possible de lire de longs strech de plus de 500bp avec une très bonne fidélité,
    par contre pour des génomes AT riches comme celui de P. falciparum c'est une autre paire de manches!
    Hiro

  9. Publicité
  10. #7
    JOK

    Re : Séquençage

    Merci pour toutes les précisions apportées...Bonne journée

  11. #8
    Lord M

    Re : Séquençage

    Salut !

    Il est possible d'amplifier un génome inconnu grâce à l'utilisation d'amorces universelles et/ou dégénérées. C'est la méthode utiliée pour l'identification bactérienne par RAPD (Random Amplified Polymorphic DNA).

    Cependant cette méthode n'est d'aucune aide pour un séquençage car les morceaux amplifiés obtenus seront répartis aléatoirement dans le génome. Un séquencage classique commence donc en général par la création d'une banque d'ADNg.
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  12. #9
    Hiro

    Re : Séquençage

    Citation Envoyé par Lord M Voir le message
    Salut !

    Il est possible d'amplifier un génome inconnu grâce à l'utilisation d'amorces universelles et/ou dégénérées. C'est la méthode utiliée pour l'identification bactérienne par RAPD (Random Amplified Polymorphic DNA).

    Cependant cette méthode n'est d'aucune aide pour un séquençage car les morceaux amplifiés obtenus seront répartis aléatoirement dans le génome. Un séquencage classique commence donc en général par la création d'une banque d'ADNg.

    oui c'est aussi ce qu'on appelait "random priming" dans le temps,
    c'est de cette façon qu'on fait les sondes marquées pour les hybridations.
    OK pour les prokaryotes mais pas très adapté dans le cas de génomes complexes?
    Hiro

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie Moléculaire] séquençage ADN
    Par Bacillus 100 dans le forum Biologie
    Réponses: 17
    Dernier message: 21/12/2007, 09h13
  2. [Biologie Moléculaire] développement du séquençage
    Par genetician dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/12/2007, 19h44
  3. [Biochimie] séquençage de protéines
    Par allomoi dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/08/2007, 19h14
  4. séquençage
    Par vanessa25 dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 16/12/2006, 19h08
  5. séquençage des protéines
    Par philosophe dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/07/2004, 21h04