Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 39

transcription inverse Proteine



  1. #1
    Douviss

    transcription inverse Proteine

    Bonjour je voulais savoir si'l existe des organisme qui sont capable de suivre le mecanisme suivant

    Proteine > trancriptase inverse > ARN > transcriptase inverse > ADN

    je présise bien de l'adn a partir d'une protéine et pas directement a partir de l'arn ca serai trop facile autrement!!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Yoyo

    Re : transcription inverse Proteine

    salut

    pas a ma connaissance, mais ca serait alors une traductase inverse par une transcriptase


    Yoyo

  4. #3
    synchrotron

    Re : transcription inverse Proteine

    La transcriptase inverse a donné lieu à un prix Nobel (Howard Temin), donc si tu nous trouve la transductase inverse, tu seras très certainement propulsé au rang de lauréat du prix Nobel!!

    Bonnes recherches

    A+
    les hommes veulent tout connaitre de l'univers,les XTsiens se contentent de l'observer

  5. #4
    Douviss

    Re : transcription inverse Proteine

    mdr j'ai deja commencé.
    ça peut etre interressant.

  6. #5
    Douviss

    Re : transcription inverse Proteine

    Maintenant je me demande si ce n'est pas une idée complétement abérente que de penser a une eventuelle traduction Inverse à chaque fois que j'en parle en se fou de a gueule qu'en pensez vous physiquement est ce que ca serait possible ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Bobylapointe

    Re : transcription inverse Proteine

    Et bien si c'est possible dans un sens sa doit être possible dans l'autre.

    Par contre d'après mes cours l'ADN ne sera pas le même à chaque traduction effectuée car plusieur codons peuvent coder pour la même protéine (=> redondance du code génétique).

    Mais sa donnera tout de même la même protéine a la fin de la transcription, donc tout benef ^^

  9. Publicité
  10. #7
    Douviss

    Re : transcription inverse Proteine

    oui c'est evident on peu avoir des triplet differents pour pour une meme proteine c'est pour cela entre autre que ca serai interresant car on pourai envisager de faire des sortes de clones d'une meme avec des chaines d'adn différentes... identiques sans l'être vraiment!

  11. #8
    Bobylapointe

    Re : transcription inverse Proteine

    Ton système permettrai de reproduire n'importe quelle protéine que l'on trouverai dans la nature, sa pourrai être utile et avoir pas mal d'applications .
    Bonne chance

  12. #9
    synchrotron

    Re : transcription inverse Proteine

    En effet ça existe peut-être mais je vois pas l'intérêt d'un organisme d'avoir ce type de protéine...Chez les virus à ARN, y avait tout intérêt à ce qu'ils aient la RTase (Reverse Transcriptase ) pour pouvoir infecter les organismes à ADN. Mais un organisme possédant une traductase inverse...

    Dans ce cas, il utiliserait sans doute des tRNA inversé, avec la partie 3' reconnaissant l'acide aminé, et l'anticodon déjà lié aux ribonucléotides adéquat en plus il faudrait que ce soit un codon plutôt qu'un anticodon). Mais tu t'imagines un peu, ça voudrait dire que il y aurait en plus existance de tRNA inversés. Ca fait deux grands types de molécules totalement innovant à l'intérieur d'un même organisme!!! Et puis les deux types de tRNA pourrait entrer en conflit, il y aurait donc beaucoup plus de traduction abortive que dans n'importe quel organisme! Ah encore un truc, la matrice de cette protéine magique serait une protéine....donc bonjour pour copier les hélices alpha et les structures enfouies, il faudrait donc beaucoup d'énergie pour copier, avec une armada de chaperonnes.
    La probabilité que cela existe est quasiment nulle, mais rien n'empêche de rêver C'est bien d'y avoir penser.

    A+
    les hommes veulent tout connaitre de l'univers,les XTsiens se contentent de l'observer

  13. #10
    wolfgangouille

    Re : transcription inverse Proteine

    Ce serait quand même énorme vous imaginez ?
    Mais enfin bon vu que les protéines ont une structure tertiaire (voir quaternaire) qui s'éloigne quand même assez d'une simple chaine d'AA (qui serait la forme la plus adequat a la traduction inverse) , ça risque d'être difficile.
    Renaud

  14. #11
    Yoyo

    Re : transcription inverse Proteine

    Salut

    En fait en theorie ce n'est pas si compliqué que cela.
    Il faudrait deja accrocher les tRNA aux acides aminés de la protéines une aminoacid synthetase legerement modifiée devrait pouvoir faire ca. Ensuite on pourrait imaginer un super complexe ou tous les anticodons seraient cote a cote et pourrait etre reverse transcrit en cDNA par une DNA polymerase ARN dependant la aussi legerement modifiée...

    a suivre

    Yoyo

  15. #12
    mimita20

    Re : transcription inverse Proteine

    Déja pas mal puisque tu penses déja à une inverse traductase ! ça sera enorme quand meme de puvoir manipuler aves les protéine facilement avec cette rétrotraductase...mais en réalité je pense pas du tout que ça existe et bonne chance pour tes recherches...
    .

  16. Publicité
  17. #13
    Yoyo

    Re : transcription inverse Proteine

    Salut

    s'il y a bien quelquechose que la bio nous apprends est que la nature nous reserve bcp de surprise!
    Pour etre un peu provoquant je dirais moi qu'au contraire je sui spersuadé que ca existe. Maintenant dans quel organisme? dans quel conditions? etc...

    j'y voi en tout cas un gros avantage! une transmission non mendelienne de l'information, mais surtout une forme de stockage de cette information qui pourrait resister a des conditions dans lesquelles l'ADN est totalement degradé.

    Yoyo

  18. #14
    DaoLoNg WoNg

    Re : transcription inverse Proteine

    Salut.


    J'imagine que personne n'espère un tel mécanisme sans qu'il y ait au préalable un retour de la protéine à sa structure primaire.

    Comment dénaturer tant de protéines différentes, tout en pouvant dénaturer sélectivement ?

    Bonne continuation.

  19. #15
    Yoyo

    Re : transcription inverse Proteine

    Salut

    Il existe pleins de mecanismes capables de denaturer dans la cellule une proteine, il est clair que des protéines HSP seront impliquées dans ce mecanisme.
    Yoyo

  20. #16
    Douviss

    Re : transcription inverse Proteine

    Lol je suis ravi de voir qu'il y ai un débat sur le sujet.

    en effet la nature nous reserve pleins de choses. pour repondre a synchroton sur le sujet de l'utilité d'un tel méchanisme et ben on n'ont sait rien. tant que nous l'avons pas étudier. a mon avis on est encore très loin d'avoir tout découvert sur le fonctionnement de la cellule et ceux qui prétendent tout savoir dessus sont des ignorants.
    Chaque mois on fait des découvertes je viens de me rendre compte que mon medecin qui a fait ses études il y a plus de 20 ans n'avait pas vu tout ce que j'ai la chance de voir aujourd'hui. et nous dans 20 ans ? a la vitesse à laquel on va....
    En tout cas moi ca me fait rever et si j'ai la chance dans le futur de faire des recherches et ben je les ferais! car pour l'instant je ne suis qu'un P1 bizuth.... qui cherche a comprendres des choses qui le dépassent!

  21. #17
    jess88

    Re : transcription inverse Proteine

    Oui l'idée fait un peu rêver, mais sérieusement je ne vois vraiment l'interêt d'une cellule de synthétiser une protéine et de prendre le chemin inverse?
    Et supposons que ça existe, comme on l'a deja souligné on aura plusieurs séquences de nucléitides pour la même protéine.
    In vivo cela m'étonnera que cela exite, je sais pas, pour l'instant je n'en vois aucun interêt, mais in vitro, ça doit être faisable, encore faut-il trouver cette fameuse traductase inverse qui révolutionnera le monde la science .

    Au labo Douviss t'as du boulot
    "Je ne suis un fragment d'Okazaki" Ma prof de génétique :s

  22. #18
    synchrotron

    Re : transcription inverse Proteine

    ceux qui prétendent tout savoir dessus sont des ignorants.
    J'espère que tu parles pas de moi là car je prétends pas tout savoir, j'expose mes arguments c'est totalement différent.

    J'attends ta réponse Douviss.
    les hommes veulent tout connaitre de l'univers,les XTsiens se contentent de l'observer

  23. Publicité
  24. #19
    Douviss

    Re : transcription inverse Proteine

    t'inquieT pas synchrotron je ne visais personne la pire des choses c'est de juger les personne qu'on ne connais pas.

    Quand je parle des ignorants c'est ceux qui ont l'esprit borné qui ne savent que lire et repeter les ouvrages qu'ils ont apprit par coeur sans essayer d'avancer.


    Pour les applications je connais encore trop peu pour m'exprimer mais je pense que cela faciliterai le décodage du code DNA on partirai des protéines qui sont deja toute faite pour retrouver les sequences dans l'organisme.

    au fait quelqu'un a quelque chose sur les effets de la gravité sur l'organisation cellulaire ?

  25. #20
    Yoyo

    Re : transcription inverse Proteine

    Citation Envoyé par jess88 Voir le message
    Oui l'idée fait un peu rêver, mais sérieusement je ne vois vraiment l'interêt d'une cellule de synthétiser une protéine et de prendre le chemin inverse?
    Je propose quelques idées dans mon message 13. Il faut se garder d'etre trop finaliste en biologie car il n'y a aucune finalité dans la nature...
    Et supposons que ça existe, comme on l'a deja souligné on aura plusieurs séquences de nucléitides pour la même protéine.
    En effet mais qu'elle importance? du moment qu'a partir de ce nouvel ADN on est capable de retrouver la proteine ca ne change pas grand chose que la sequence ne soit pas strictement identique il me semble... l'information elle est conservée ce qui est l'essentiel.

    Yoyo

  26. #21
    wolfgangouille

    Re : transcription inverse Proteine

    En réalité, il a été démontré récemment (j'ai vu ça dans "la recherche" il me semble mais pas sûr à 100%) qu'en fait, même si le code génétique était redondant, les protéines issus de deux gènes "équivalents" pourrait ne pas engendrer les mêmes protéines, car suivant le triplet d'arn, les ribosomes accrocheraient le dernier AA plus ou moins rapidement au reste du polypeptide, influençant sa configuration spatiale...
    Comme quoi...
    Renaud

  27. #22
    Yoyo

    Re : transcription inverse Proteine

    Salut

    Oui c'est a peu pres ca, c'est un article cité par vinc dans la rubrique biologie qui decrit ce phenomene.
    La nuance que j'y apporterai est qu'un codon "rare" dans un organisme ne l'est pas forcement dans un autre... cela depends de la rareté relative des ARNt. donc ce probleme n'existerait pas en cas de reverse traduction car les tRNA abondants seraient eux aussi les plus utilisés.

    Yoyo

  28. #23
    jess88

    Re : transcription inverse Proteine

    j'y voi en tout cas un gros avantage! une transmission non mendelienne de l'information, mais surtout une forme de stockage de cette information qui pourrait resister a des conditions dans lesquelles l'ADN est totalement degradé.
    Donc si je suis ton raisonnement Yoyo, une protéine serait plus résistante aux conditions exterieures que l'ADN? Et dns ce cas, effectivement ça serait une belle forme de conservation du materiel génétique.
    Mais pourquoi la transmission ne serait pas mendelienne? Tu veux dire que la transmission se fera grâce aux protéines (vu que l'ARN vehicule bien l'infos génétique entre quelques organisme) ou de l'ADN obtenu par traductase inverse (eh oui j'utilise le le mot comme si il existait deja , bravo Douviss )(vu que l'ARN vehicule bien l'infos génétique entre quelques organisme) et dans ce cas, seuls les génes codants serait transmis et une partie du génome serait perdu.

    Je sais, je fais des suppositions a partir de rien, mais ça change de la génétique universitaire ou la réflexion est loin d'être de l'ordre du jour .

    Jess
    Dernière modification par jess88 ; 18/03/2007 à 21h42.
    "Je ne suis un fragment d'Okazaki" Ma prof de génétique :s

  29. #24
    Etoile

    Re : transcription inverse Proteine

    Bonjour,

    Sympa ce fil, c'est intéressant d'imaginer des processus comme ça et leur éventuelle utilité.

    Pour ma part je me disais que si une cellule était équipée d'un système permettant la traduction inverse, elle pourrait sûrement récupérer des protéines présentes dans son environnement, les "reverse-traduire", et ainsi obtenir un ADN codant pour cette protéine, à partir duquel elle pourrait ainsi synthétiser ces protéines qui n'étaient pas présentes dans son génôme au départ. (Si tant est qu'une cellule avec ces caractéristiques de reverse traduction ait le même type de fonctionnement que celles que nous connaissons...)


    Bonne nuit,

    *
    *Etoile*

  30. Publicité
  31. #25
    jess88

    Re : transcription inverse Proteine

    Pour ma part je me disais que si une cellule était équipée d'un système permettant la traduction inverse, elle pourrait sûrement récupérer des protéines présentes dans son environnement, les "reverse-traduire", et ainsi obtenir un ADN codant pour cette protéine, à partir duquel elle pourrait ainsi synthétiser ces protéines qui n'étaient pas présentes dans son génôme au départ.
    Eh oui, ça ça serait une bonne chose, c'est une bonne idée, je commence de plus en plus a croire que ça peut exister et que ça devrait exister .

    Jess
    "Je ne suis un fragment d'Okazaki" Ma prof de génétique :s

  32. #26
    wolfgangouille

    Re : transcription inverse Proteine

    Encore faut il que la cellule puisse choisir les protéines qu'elles va retrotraduire. Tiens, cette enzyme qui digère ma paroi m'a l'air sympathique, je vais la retrotraduire...
    Renaud

  33. #27
    Etoile

    Re : transcription inverse Proteine

    Et oui !

    Mais je n'avais pas fait de supposition quand au rôle des protéines éventuellement rétro-traduites et à leur "intérêt" positif ou négatif pour la cellule.
    Après... On peut se dire qu'une cellule qui rétro-traduirait et synthétiserait une "mauvaise" protéine disparaîtrait, alors qu'une cellule qui ferait de même avec une "bonne" protéine serait peut-être avantagée et produirait plus de descendants... sélection naturelle...
    Au cours des génération, il pourrait alors éventuellement y avoir évolution d'un "sytème de reconnaissance des bonnes protéines" (à condition qu'il y ait un moyen de différencier ces protéines...).

    Enfin, tout ça n'est que purement hypothétique
    Mais c'est assez marrant
    *Etoile*

  34. #28
    Douviss

    Re : transcription inverse Proteine

    re bonsoir à tout le monde!

    plus j'avance plus j'ai l'impression que ça existe vraiment! en tout cas ça existe dans mon imagnation et c'est déja ça.
    Je me demande s'il n'est pas possible de posser une telle question à un labo pour avoir plus de renseignement quelqu'un connais une adresse d'un labo qui serait succeptible de faire ce genre de recherches ?

    je pense aussi que si ça n'existe pas in vivo c'est parceque notre evolution n'a pas encore atteint ce state parceque in vitro le protocole de transductase inverse me parait trop simple. tout n'est que chimie. mais bon comme je vous le dit je ne fais que débuter mes études et donc mes connaissances se limitent à une premiere année de médecine

  35. #29
    Yoyo

    Re : transcription inverse Proteine

    salut

    Tu sais je travaille dans le domaine de la traduction, et c'est loin d'etre aussi simple que tu as l'air de le penser!
    Si ce mecanisme existe, il faut se demander dans quelles conditions cela serait un avantage pour une cellule. Ca serait une cellule primitive ou pas ? quel regne? archae? bacterie, eucaryotes?...

    Yoyo

  36. #30
    Douviss

    Re : transcription inverse Proteine

    Enfaite je me disais que ça pourai etre une sorte de mécanisme de survie et d'adaptation.
    On pourai remetre en cause la théorie de l'aparition primaire de l'arn qui ( plus simple de structure que ladn ) apparait bien avant l'adn. il serai de meme pour les protéine pourquoi pas elle les 1ers ?

    Ensuite pour les Cellules procaryotes voir eucaroyotes l'explication de certaines mutations que nous n'arrivons pas a expliquer ou du moins trouver les causes qui provoquent les mutations... on sait ce qui se passe mais pourquoi ces mutation on l'ignore. je croi avoir un expemple préci quelque part dans mes notes je chercherai demain si ca vous interresse.

    Rien que les retrovirus qui n'arretent pas de muter " pour survivre " mais selon quel mécanisme ? l'environnement ( enfin je pense que c ça)

    Encore une chose je ne trouve pas l'explication de l'appartiton des introns puisque la transcriptase inverse ne le fait pas (ou si elle le fait c'est que j'ai du m'endormir pendant le cour qui l'exxpliquait ce mecanisme)
    Certain virus n'on plus d'itrons pourquoi leur evolution serai t'elle plus avancée de la notre ou il y aurai un manque de la traductase inverse.

    bon je sais que j'ai beaucoup d'imagination mais je vois plein d'utilité à ce genre de mécanisme.

    et il faut avouer que nous somme à l'aube du jour qui nous apprendra tout ce que nous devrons savoir sur nous!

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Osmose Inverse... Pourquoi "Inverse" ?
    Par Vin'Z dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 07/12/2014, 09h47
  2. [Biologie Moléculaire] transcription
    Par RACHIDA dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 07/02/2008, 17h31
  3. Transcription inverse
    Par Solène dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 19/12/2007, 10h23
  4. [Biologie Moléculaire] Base de données interactions protéine-protéine ?
    Par ananda dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/10/2007, 23h26
  5. extraction protéine et famille de Protéine
    Par chrlto dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/11/2006, 05h54