Affichage des résultats du sondage: pensez vous que la gravitation à un effet réel sur l'evolution des cellules

Votants
12. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • OUI

    9 75,00%
  • NON

    3 25,00%
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Gravitation et cellules



  1. #1
    Douviss

    Gravitation et cellules

    Bonjour tout le monde!

    je me pose des question sur les effet de la gravitation sur le fonctionnement des cellules, a voir son fonctionnement, les protéines qui se balades les mitochondries le noyau etc... semble ne pas etre soumis au loi de la gravitation. Meme si il le sont car tout est soumis a cette loi....

    penser vous que la gravitation joue un role sur l'evolution des cellules leur fonctionnement ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    hussein

    Re : Gravitation et cellules

    Salut
    Apparemment oui , mais pas sur leur évolution , plutôt sur leur fonctionnement : parceque les astronautes auront du mal au début quand ils descendent de la lune ou des stations spatiales ( ils font toujours la rééducation ) .

  4. #3
    Douviss

    Re : Gravitation et cellules

    oui ça c'est exacte mais c'est pas une cause directe de la gravité ou de son manque. il en est de meme quand tu es platré ou allité un certain temps pourtant la gravitation est présente.

  5. #4
    Akïn

    Re : Gravitation et cellules

    Bonjour,

    Je ne pense pas que la gravitation affecte de facon effective le fonctionnement des cellules (du moins pas au niveau moléculaire. Certe tout a un poids mais bon, ca reviendrai a dire que quelqu'un qui fait de la corde a sauter, par exemple, aurait l'ensemble de ses noyaux ou organites contenus au "pôle sud" de la cellule. Sincèrement j'en doute.

    Pour ce qui est des astronautes, leur rééducation est dûe à deux choses au moins:
    - L'absence de gravité joue sur un atrophie plus ou moins importantes des muscles squeulettique
    - Cette même gravité joue apparemment sur le fonctionnement de l'oreille interne (responsable de l'équilibre). En effet, à force de se retrouver la tête en bas ou dans des positions non conventionnelles, il faut un certain temps pour que tout rentre dans l'ordre

    Ca ne reste bien sur que mon avis

    Akïn

  6. #5
    Akïn

    Re : Gravitation et cellules

    Citation Envoyé par Douviss Voir le message
    oui ça c'est exacte mais c'est pas une cause directe de la gravité ou de son manque. il en est de meme quand tu es platré ou allité un certain temps pourtant la gravitation est présente.
    Lorsqu'on est platré, ou allité, il faut un certain temps pour retrouver une musculature "de base" dûe à la marche ou l'utilisation du membre. Demande à quelqu'un ayant eu le bras platré de porter quelque chose, je pense qu'il va peiner au debut

    Akïn

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Douviss

    Re : Gravitation et cellules

    c'est exactement ce que je viens de dire avec d'autres termes à la seul différences des astronautes ceux qui sont platré subissent la gravité... atrophie musculaire dans les 2 cas.

  9. Publicité
  10. #7
    Jean-Luc P

    Re : Gravitation et cellules

    Il a des phénomènes au niveau cellulaire liés à la gravitation : le gravitropisme des plantes se joue à ce niveau avec des compartiments denses qui orientent de sphénomènes cellulaires.
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

  11. #8
    Coincoin

    Re : Gravitation et cellules

    Salut,
    Réponse de physicien : la gravitation est négligeable à ces échelles. On est bien en-dessous de la limite colloïdale : l'agitation thermique l'emporte sur la pesanteur.
    Encore une victoire de Canard !

  12. #9
    Ecthelion22

    Re : Gravitation et cellules

    L'explication de Coincoin semble intéressante et difficilement réfutable et pourtant... Jean-Luc P l'a bien dit et fourni par là même un contre-exemple suffisant : les statholithes sont manifestement soumis à la gravité alors qu'il ne s'agit que d'une formation cellulaire classique de type Golgienne. Pour faire court, les statholithes appuient sur des sacs réticulaires pour relarguer du calcium avec développement des racines vers les profondeurs. Autrement dit avec un finalisme borné : ils sont là pour subir la gravité.
    Le fait de subir la gravité est aussi fonction du temps d'application : laissez n'importe quelle cellule (si petite soit-elle) dans un bac d'eau : elle décante au fond.
    J'aimerai bien savoir ce qui pourrait ne pas être soumis à la gravité sur Terre...

    Cordialement,
    Ecthelion

  13. #10
    DaoLoNg WoNg

    Re : Gravitation et cellules

    Salut.

    La gravitation entraine des mouvements intra-cellulaires chez les embryons, dûs à une répartition non homogène de la masse et à une forte viscosité qui fait que l'ensemble se comporte comme une unité vis à vis de cette force.

    La diffusion des protéines dans le cytoplasme montre que l'agitation interne dépasse largement les effets de la gravitation.

    Bonne continuation.

  14. #11
    invité576543
    Invité

    Re : Gravitation et cellules

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par Coincoin Voir le message
    Salut,
    Réponse de physicien : la gravitation est négligeable à ces échelles. On est bien en-dessous de la limite colloïdale : l'agitation thermique l'emporte sur la pesanteur.
    La conséquence de cela est qu'il n'y a pas d'impact directement dus aux effets de la gravité sur ce qu'il se passe dans une cellule.

    Mais la direction de la gravité est détectable, et cette information peut être utilisée "sciemment" par les cellules.

    Il faut distinguer l'influence "physique", et l'influence "informationnelle". La première est nulle, mais cela n'implique pas la nullité de la seconde.

    Si cette approche est correcte, cela veut dire qu'il existe des organismes dont le fonctionnement est sensible à la gravitation et d'autres non, à l'instar de l'idée qu'il y a des organismes sensibles au magnétisme terrestre (pigeons voyageurs) et d'autres non.

    Et manifestement, les arbres que je plante dans mon jardin sont sensibles à la gravitation!

    Cordialement,

  15. #12
    Douviss

    Re : Gravitation et cellules

    d'apres toutes ses reponses puis je conclure qu'un embryon qui se developpe dans l'espace ( hors gravitation ) sera identique a une embryon au quel on aurai impliqué une gravitation? ( bien sur je ne parle pas du developement musculaire qui se fait plus au moin apres la naissante quand l'enfant ne " nage plus " je parle vraiment de l'enbryon voir foetus.

  16. Publicité
  17. #13
    DaoLoNg WoNg

    Re : Gravitation et cellules

    Salut.

    Ces mouvements intracellulaires dûs à la gravitation sont nécessaires au développement de l'embryon.

    En embryologie expérimentale on vérifie cela, on solidifie la membrane interne avec la membrane externe, ce qui empêche le coulissement de celles-ci, et donc le mouvement interne qui s'en accompagne.

    A vérifier, bonne continuation.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie Cellulaire] La testostérone des cellules de Leydig vers les cellules de Sertoli
    Par Jadéite dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/11/2007, 15h41
  2. Conversion Cellules Normale En Cellules Embryonaires
    Par Démostène dans le forum Actualités
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/06/2007, 13h05
  3. Actu - Des cellules souches embryonnaires obtenues au départ de banales cellules
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/06/2007, 10h32
  4. Découverte de cellules supprimant cellules tumorales
    Par synchrotron dans le forum Biologie
    Réponses: 17
    Dernier message: 02/04/2006, 18h24
  5. Les cellules souches adultes peuvent produire des cellules nerveuses
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/05/2005, 15h10