Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Problème, ADN bicaténaire, monocaténaire et bactéries ...



  1. #1
    zendub

    Problème, ADN bicaténaire, monocaténaire et bactéries ...


    ------

    Bonjour à tous, j'ai un léger flou concernant l'adn bicaténaire et monocaténaire au niveau des bactéries ...

    Là où viens mon problème c'est au niveau des recombinaisons géniques :

    Pour les transformations ou transductions, l'ADN (qui pénétre dans la bactérie ou injecté par un phage) se retrouve à l'état monocaténaire linéaire. J'ai écrit dans mon cours que la transfo ou transduc se réalisais si il y avait "zone homologue sur le génome de la bactérie".

    Ce que je ne comprend pas c'est comment de l'ADN monocaténaire peut s'intégrer de manière complémentaire (c'est ce que veux dire zone homologue non?) à de l'ADN bactérien circulaire et bicaténaire ??

    De même lors d'un cycle lysogénique d'un phage, l'adn injecté en monocaténaire et linéaire. Comment s'intègre-t-il à de l'ADN bicaténaire circulaire ?!

    Voila si vous pouviez m'éclairer un peu, je vous en remercie

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    cécilus

    Re : Problème, ADN bicaténaire, monocaténaire et bactéries ...

    Salut!

    Ton ADN transformant est simple brin, certes, il n'empêche qu'il peut recombiner avec 1 des brins du double brin natif, s'il lui est complémentaire.
    ex:
    5' GGATTCAGGTACGCA est ton brin exogène (phage, ...)
    si sur ton chromosome natif, tu as:
    5' GGATTCAGGTACGCA
    3' CCTAAGTCCATGCGT
    la recombinase peut catalyser l'hybridation entre ton brin "étranger et le brin du bas, et du coup l'échange.

    Si de part et d'autre de ton fragment il existe des régions homologues à des régions chromosomiques, 2 Crossing-overs comme ci dessus et ton fragment remplace la région d'origine qui se trouvait entre les 2 C.O. (le fragment qui a été remplacé se retrouve libre dans la cellule et est dégradé par les nucléases cvytoplasmiques)
    Voilou, j'espère que ça t'aide un peu!

    Cécilus

  4. #3
    zendub

    Re : Problème, ADN bicaténaire, monocaténaire et bactéries ...

    hum d'accord je vois à peut près du coup ça donnerai :


    AATT----gène "exogène"--------TTAA
    TTAA----Brin d'adn bactérien--AATT

    Du coup l'insertion est permis par les séquences homologues AATT et TTAA. Mais entre la séquence du "gène exogène" et du brin d'adn bactérien il n'a pas complémentarité ? :/

  5. #4
    cécilus

    Re : Problème, ADN bicaténaire, monocaténaire et bactéries ...

    Ben là, en y réflechissant, je ne suis plus très sûre... normalement, si la séquence du milieu n'est pas strictement identique, ça ne peut pas s'hybrider...
    Donc soit ton ADN monocaténaire est strictement complémentaire, auquel cas je ne vois pas bien l'intérêt, soit... j'en sais rien.
    C'est quoi exactement ton cas de figure dans ton cours?
    Parce que les ADN plasmidique et les ADN des phages genre lambda sont db normalement... Les plasmides entrent dans la cellule sous forme sb, par un mécanisme de cercle roulant, c'est vrai...
    Je cherche dans un cours que j'ai et je te dis ce que je trouve!
    A tout à l'heure.
    Cécilus

  6. #5
    cécilus

    Ça y est!

    Alors, je cite (c'est un cours sur les transferts horizontaux de gènes):
    L'ADN transformant entre dans la cellule sous forme sb après coupure mono-brin par une nucléase membranaire de la cellule receveuse. (un brin est dégradé, l'autre rentre). Le brin entrant est chaperonné jusqu'au nucléoïde, et s'il existe suffisamment d'homologie avec le chromosome de la cellule hôte, il est intégré par double ou simple crossing over, comme je t'expliquais tout à l'heure: c'est la recombinaison non réciproque ou illégitime.
    Les deux ADN doivent être issus de bactéries phylogénétiquement proche (%d'homologie inversement proportionnel à la distance phylo), et à partir d'un pourcentage d'homologie que je ne connais pas, la recombinaison est possible. Du coup, je suppose qu'au cycle de réplication suivant, tu as un ADN fils conforme à l'original (natif) et un ADN contenant la séquence nouvellement intégrée.
    Re-voilou...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    zendub

    Re : Ça y est!

    ok, donc à la "1er insertion" il faut qu'il y ai une affinité "minimum" pour qu'il y ai hybridation mais pas "totale" (sinon aucun interet niveau "apport" de gènes exogènes).

    Merci bien en tout cas

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Microbiologie] Bactéries
    Par Chamallow- dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 30/12/2007, 00h45
  2. [Biologie Moléculaire] l'hybridation ADN/ADN "les différent méthodes???"
    Par Hamza2lh dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/11/2007, 09h18
  3. TPE BACTéRIES -->bactéries dans l'alimentation --> yaourts
    Par joey1411 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 18
    Dernier message: 25/10/2007, 14h32
  4. Probléme extraction ADN
    Par lililala dans le forum Biologie
    Réponses: 11
    Dernier message: 25/09/2006, 17h10
  5. Bacteries
    Par Ikhef dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/03/2006, 15h29