Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

[évolution] niveau de sélection




  1. #1
    integrity_13

    [évolution] niveau de sélection

    Hello,

    quel est ou quels sont les niveaux de séléction en évolution?

    D'après ce que j'ai vu en cours il s'agit du gène, mais j'ai vu dans un article de La Recherche que c'est également l'individu et le groupe..

    Qu'en pensez-vous?

    Merci a+

    -----

    "La vie est agréable. La mort est paisible. C'est la transition qui est désagréable."
    Isaac Asminov

  2. Publicité
  3. #2
    kinette

    Re : [évolution] niveau de sélection

    Bonjour,
    Cette question a donné lieu a des débats enflammés il y a quelques années...

    En fait le protagonistes de l'époque se battaient pas mal sur une question de vocabulaire, et n'étaient pas en contradiction totale...

    La sélection se passe à plusieurs niveaux, qui interragissent entre eux... mais évidemment le résultat final se passe au niveau génétique (si on excepte l'évolution culturelle).
    Richard Dawkins a longtemps bataillé (notamment avec son livre "le gène égoïste" pour dire que le niveau de sélection était le gène, puisque c'est le support de l'hérédité (enfin le principal), et que c'est lui qui évolue. D'autres chercheurs célèbres, comme Ernst Mayr, insistaient sur le fait que c'est l'organisme, l'individu, qui subit surtout les pressions de sélection: l'individu n'est pas une "somme de gènes" mais le produit des interactions entre ces gènes. En fait cette vision n'est pas en contradiction avec celle de Dawkins, mais part d'une autre idée de la définition de "niveau de sélection" et ne nie absolûment pas le rôle des gènes. Enfin, des personnes comme Wilson (si mes souvenirs sont bons) on introduit l'idée de sélection de groupe, qui était une "abomination" pour beaucoup de biologistes... si on garde l'idée de "niveau auquel il y a des pressions de sélection" ça n'est pas non plus si faux que ça

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  4. #3
    aquilegia

    Re : [évolution] niveau de sélection

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Bonjour,
    Cette question a donné lieu a des débats enflammés il y a quelques années...

    En fait le protagonistes de l'époque se battaient pas mal sur une question de vocabulaire, et n'étaient pas en contradiction totale...

    La sélection se passe à plusieurs niveaux, qui interragissent entre eux... mais évidemment le résultat final se passe au niveau génétique (si on excepte l'évolution culturelle).
    Richard Dawkins a longtemps bataillé (notamment avec son livre "le gène égoïste" pour dire que le niveau de sélection était le gène, puisque c'est le support de l'hérédité (enfin le principal), et que c'est lui qui évolue. D'autres chercheurs célèbres, comme Ernst Mayr, insistaient sur le fait que c'est l'organisme, l'individu, qui subit surtout les pressions de sélection: l'individu n'est pas une "somme de gènes" mais le produit des interactions entre ces gènes. En fait cette vision n'est pas en contradiction avec celle de Dawkins, mais part d'une autre idée de la définition de "niveau de sélection" et ne nie absolûment pas le rôle des gènes. Enfin, des personnes comme Wilson (si mes souvenirs sont bons) on introduit l'idée de sélection de groupe, qui était une "abomination" pour beaucoup de biologistes... si on garde l'idée de "niveau auquel il y a des pressions de sélection" ça n'est pas non plus si faux que ça

    K
    Bonjour,
    Il y a effectivement beaucoup de discussions sur le forum à ce sujet. Pour ma part, je garde l'idée de la sélection au niveau des gènes (ou groupes de gènes), car pour l'instant, je ne suis pas encore tombé sur un problème qu'ellene permettait pas d'éclaircir, notamment au niveau de la sélection des comportements.
    L'individu peut être à ce moment là perçu comme "présentoir" des gènes, c'est à dire que c'est à travers lui que les gènes peuvent petre sélectionnés.

    Concernant la sélection de groupe selon Wilson, il me semble qu'elle est différente de celle qui était envisagée auparavant (mais il faudrait que je me replonge dans mes bouquins pour en retrouver vraiment la démarche).
    Et puis il ne faut pas oublier que c'est justement Wilson et ses confrères (notamment Hamilton) qui ont entrepris de construire la sociobiologie, (l'étude de l'évolution des comportements sociaux) en trouvant une explication par "sélection de gènes" au comportement social des hyménoptères.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)


  5. #4
    integrity_13

    Re : [évolution] niveau de sélection

    Hello, merci pour vos réponses.

    Donc on peut dire que les pressions de sélection peuvent s'effectuer à plusieurs niveaux, organisme, groupe etc, mais que c'est le gène qui correspond au niveau "ultime" de sélection, et donc les organismes sont sélectionés d'après les gènes qui les composent?
    "La vie est agréable. La mort est paisible. C'est la transition qui est désagréable."
    Isaac Asminov

  6. #5
    cécilus

    Re : [évolution] niveau de sélection

    Salut,
    pour faire très simple, les mutations génétiques, bien qu'il soit admis qu'elles puissent être induites par l'environnement et donc de fréquence variable, se produisent de manière aléatoire dans le génôme.
    Si le nouveau génotype apporte un phénotype participant à une augmentation de valeur adaptative (=capacité à s'adapter à l'environnement), l'organisme sera sélectionné (ex: oiseau avec un bec assez long pour fouiller le fond d'une fleur tubulaire).
    Dans les faits, et simplifié: cet oiseau tout nouveau se reproduit avec un autre qui ne possède pas cette caractéristique: les individus de la F1 (les petits) ont chacun une chance sur deux de posséder le nouveau génotype. Si deux de ces individus portant ce nouveau génotype se reroduisent, ils donneront des individus homozygotes pour ce nouveau génotype,etc... Tous ces individus portant ce nouveau génotype (homo ou hétérozygote si l'effet de dominance entre allèles est favorable à l'expression du nouveau génotype) auront une valeur adaptative supérieure à ceux ne le possédant pas.
    En l'occurence: meilleur accès aux ressources, et on peut imaginer du coup: meilleurs soins parentaux donc meilleur taux de descendants parvenant à l'âge adulte, etc... c'est un exemple.
    Donc: ces individus deviendront vite dominants dans la population (en nombre). On aura donc sélection de cette nouvelle population d'individus portant le nouveau gène.
    Et l'inverse si le nouveau génotype apporte une baisse de fitness!
    J'espère que c'est le genre d'infos que tu voulais avoir.
    Cécilus
    "Mourrons pour des idées! D'accord, mais de mort lente..." (George Brassens)

  7. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. [évolution] Axolotl et évolution : besoin d'avis !
    Par l'Hydroptère dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 24/04/2007, 22h05
  2. [évolution] mutations génétiques et évolution
    Par benjgru dans le forum Biologie
    Réponses: 38
    Dernier message: 14/04/2007, 18h41
  3. [bibliographie][évolution] Livre évolution
    Par crataegus dans le forum Biologie
    Réponses: 11
    Dernier message: 30/03/2007, 13h43
  4. [évolution] Harmonies sonores et évolution
    Par Latouffe dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 30/09/2005, 01h28
  5. [Evolution] [évolution] Question évolution: les têtons
    Par Steph dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/05/2003, 10h04