Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

aide révision questions diverses



  1. #1
    annecaille

    Question aide révision questions diverses

    bonjour!!

    je suis entrain de réviser ma bio (ben oui j'ai raté mon exam!) et il y a des questions que je me pose et donc je ne trouve pas la réponse (je vous promet j'ai cherché!) alor je me suis dit que peut etre vous pouriez m'aider!!

    mon exam se fait sous forme de qcm ce qui fait que parfois c'est assez pointu et donc les sites internet ne m'aident pas trop ou alor c'est trop compliqué et je ne comprend rien!!! donc voila si vous pouvez m'aider....;

    Quelques petites questions pour m’éclaircir les idées !!

    Tout d’abord juste pour être sur mais il n’existe pas d’unicellulaires avec des mitochondries ? je trouvais bizarre d’imaginer que une bactérie en phagocyte une autre ! mais je voudrais quand même être sure !!

    Ensuite est ce que la digestion détruit l’antigénicité des protéines ? ca voudrait dire que ces protéines sont susceptibles de déclencher une réponse immunitaire…. Mais toutes les protéines n’ont pas des antigènes … Si ??

    Dans le processus de digestion, la mastication a bien des effets sur les lipides comme sur les protéines, glucides et acides nucléiques ? pour moi ca aide simplement a avoir une plus grande surface pour que les enzymes agissent…..

    D’après une question de qcm des anticorps peuvent être synthétisés en dehors de l’organisme. Toutes les autres propositions sont vraies donc c’est forcément vrai mais je vois pas trop comment !!

    Y a-t-il des échanges gazeux à un autre endroit que dans les alvéoles pulmonaires ? et ils sont bien diminués si il y a une inflammation qui épaissi les alvéoles ? Pour moi oui si il y a une parois plus épaisse a passer ca va tout de suite moins bien ! et encore un ptit truc est ce que ca dépend du surfactant ? ca empeche les alvéoles de se coller donc ca participe au echanges gazeux indirectement….

    Est-ce que l’indépendance des végétaux par rapport a l’eau a constitué une pression évolutive ? et est ce que la totipotence des cellules végétales a eu quelque chose a voir au fait que les végétaux se sont développés indépendamment de l’eau ? Les algues ont aussi des cellules totipotentes non ?

    Est-ce qu’une mutation au niveau d’un exon codant d’un gène peut entrainer l’accumulation d’une protéine destinée à la sécrétion au niveau de l’appareil de golgi ? ca voudrait dire que la mutation a fait que la protéine se produit sans arrêt mais comment ?

    Les algues peuvent-elles vivre en dehors de l’eau ? Enfin est ce que une algue qui se serait adaptée au milieu terrestre s’appellerais toujours une algue ?

    Les proto-oncogènes sont-ils nécessairement des protéines nucléaires ? je sais qu’ils contrôlent le cycle cellulaire… donc forcément dans le noyau ?

    Y a-t-il une importante synthèse de tubuline en phase G2 ? la seule synthèse de tubuline est je crois pour les centrioles qui se dédoubles et il me semble que ca se passe en phase S et se termine en phase G2….

    Est-ce que l’acétylation des histones au niveau des nucléosomes qui contiennent le promoteur d’un gène peut faire que son expression soit réprimée ? En gros si y a pas de promoteur la synthèse ne commence jamais vu que il faut que le site promoteur se lie sur le ribosome. Mais le promoteur c’est une méthionine ou il y a d’autres acides aminés ? En gros je vois pas trop ce que c’est que le promoteur d’un gène !! et surtout a quoi il sert !

    Les protéines de la chaine de phosphorilation oxydative sont codées par des gènes contenues dans l’adn des mitochondries uniquement ? ou il y a aussi certaines qui sont codées dans l’adn nucléaire ?

    Y a-t-il une phase G1 et G2 entre les 2 divisions de la meiose ? je sais qu’il n’y a pas de synthèse d’adn donc pas de phase S mais peut on parler de phase G1 ou G2 ??

    Est-ce que dans certains cas des végétaux peuvent être hétérotrophes ?? par exemple les plantes carnivores ? on les considère hétérotrophe ? je ne sais pas si ce qu’elle attrapent leur permet vraiment de se nourrir !

    Qu’est ce que la méthylation d’un gène ?

    L’hémoglobine, elle a une grande affinité pour l’oxygène quand la pression en O2 est elevée et faible quand la pression en O2 est basse c’est bien ca ? elle capte donc l’oxygène dans les poumons et le libère ou on en a besoin ! mais est ce que le ph influence ? y a l’hémoglobine acide quand le ph du sang est trop bas mais est ce que c’est aussi le noyau hème qui capte les h+ et donc est ce que ces protons remplacent l’oxygène ?

    Est-ce que tous les chromosomes humains sont visibles au microscope optique ?? je sais qu’ils ne sont visibles en optique que au moment de la mitose mais peut etre que on ne les vois pas tous !

    A quoi sert la concentration a contresens de l’eau et du sang dans les branchies des poissons ? c’est pour répartir au mieux l’oxygène dans le sang ? ca serait moins efficace si l’eau et le sang circulaient dans le même sens ?

    Vu que l’action du taxol est de stabiliser les microtubules et de les empechers de se depollymeriser, il a encore un effet en anaphase ? vu qu’a ce moment la les microtubules kinetochoriens doivent se racourcir ? par contre les microtubules polaires doivent s’allonger est ce que le taxol a un effet sur eux ?

    Les ARN de transfert sont bien codés par des gènes, tout comme les ARN messagés non ?? mais ou se passe leur transcription ? c’est dans l’euchromatine pour les ARNm et dans le nucléole pour les ARNr mais je sais pas pour les ARNt !! et encore un petit truc est ce que ils se chargent spontanément de leur acide aminé ou il faut de l’énergie ??


    merciiiiiiiii

    Ank

    -----

    la vita è bella....

  2. Publicité
  3. #2
    Zunder

    Re : aide révision questions diverses

    Citation Envoyé par annecaille Voir le message
    out d’abord juste pour être sur mais il n’existe pas d’unicellulaires avec des mitochondries ? je trouvais bizarre d’imaginer que une bactérie en phagocyte une autre ! mais je voudrais quand même être sure !!
    Pas de procaryote avec des mitochondries, mais des unicellulaires, si : tout ce qu'on regroupait dans les protozoaires, les champignons unicellulaires, etc...


    Ensuite est ce que la digestion détruit l’antigénicité des protéines ? ca voudrait dire que ces protéines sont susceptibles de déclencher une réponse immunitaire…. Mais toutes les protéines n’ont pas des antigènes … Si ??
    Toutes les protéines sont susceptibles d'être des antigènes. La digestion hydrolyse les liaisons peptidiques, pour au final ne laisser que des acides aminés et des petits peptides, qui ont peu de chances de déclencher une réponse immunitaire.


    Dans le processus de digestion, la mastication a bien des effets sur les lipides comme sur les protéines, glucides et acides nucléiques ? pour moi ca aide simplement a avoir une plus grande surface pour que les enzymes agissent…..
    J'ai pas de réponse précise là, mais je serais tenté de dire non (ou alors très faible). Le but est en effet d'aider à mélanger avec les sucs, et également de facilité le transit dans le tube digestif.


    D’après une question de qcm des anticorps peuvent être synthétisés en dehors de l’organisme. Toutes les autres propositions sont vraies donc c’est forcément vrai mais je vois pas trop comment !!
    Ben il existe des anticorps de synthèse, mais à part ça je vois pas trop...


    Y a-t-il des échanges gazeux à un autre endroit que dans les alvéoles pulmonaires ? et ils sont bien diminués si il y a une inflammation qui épaissi les alvéoles ? Pour moi oui si il y a une parois plus épaisse a passer ca va tout de suite moins bien ! et encore un ptit truc est ce que ca dépend du surfactant ? ca empeche les alvéoles de se coller donc ca participe au echanges gazeux indirectement….
    Pas d'échange gazeux autre que dans les alvéoles qui me vienne à l'esprit.
    Les échanges se font par diffusion simple, et obéissent donc à la loi de Fick : le taux de diffusion est inversement proportionnel à l'épaisseur de la membrane.
    Concernant le surfactant, comme tu l'as dit, il empêche l'effondrement des alvéoles (en diminuant la tension de surface). Il ne participe pas directement aux échanges gazeux, mais il est en effet nécessaire.

    Est-ce que l’indépendance des végétaux par rapport a l’eau a constitué une pression évolutive ? et est ce que la totipotence des cellules végétales a eu quelque chose a voir au fait que les végétaux se sont développés indépendamment de l’eau ? Les algues ont aussi des cellules totipotentes non ?
    C'est le milieu aérien qui a créé une pression évolutive sur les végétaux, et a permis l'indépendance vis à vis de l'eau. Attention, quand on parle d'indépendance vis à vis de l'eau, on parle de reproduction uniquement ! La totipotence n'a pas joué un grand rôle puisque la mise en place de structures comme l'ovule (seuls les SPermatophytes ont une reproduction affranchie de l'eau) a dû passer par d'importantes mutations.


    Est-ce qu’une mutation au niveau d’un exon codant d’un gène peut entrainer l’accumulation d’une protéine destinée à la sécrétion au niveau de l’appareil de golgi ? ca voudrait dire que la mutation a fait que la protéine se produit sans arrêt mais comment ?
    Pour qu'une protéine soit produite sans arrêt, il faut généralement une mutation sur le promoteur (ou sur le promoteur du facteur de transcription qui active sa transcription, etc...). Une mutation dans la séquence codante peut par contre en effet perturber les signaux d'adressage.


    Les algues peuvent-elles vivre en dehors de l’eau ? Enfin est ce que une algue qui se serait adaptée au milieu terrestre s’appellerais toujours une algue ?
    Oui : par exemple celles vivant en symbiose avec les champignons dans les lichens. Et oui, elles s'appellent toujours algues. Le terme algue n'ayant pas de réalité phylogénétique, c'est assez dur à définir. On peut considérer que ce sont tous les organismes photosynthétiques unicellulaires ou possèdant un appareil végétatif de type thalle.


    Les proto-oncogènes sont-ils nécessairement des protéines nucléaires ? je sais qu’ils contrôlent le cycle cellulaire… donc forcément dans le noyau ?
    Attention au vocabulaires : les proto-oncogènes sont des gènes, ils codent donc des protéines. Et non, ils peuvent par exemple coder des récepteurs membranaires, des enzymes cytoplasmiques, etc...


    Y a-t-il une importante synthèse de tubuline en phase G2 ? la seule synthèse de tubuline est je crois pour les centrioles qui se dédoubles et il me semble que ca se passe en phase S et se termine en phase G2….
    Les tubulines sont les monomères à l'origine des microtubules, qui sont des constituants du cytosquelette : ils n'ont pas pour unique fonction la migration des chromosomes lors de la mitose ! Je n'ai cependant pas de chiffres exacts concernant la quantité synthétisée durant chaque période de l'interphase.


    Est-ce que l’acétylation des histones au niveau des nucléosomes qui contiennent le promoteur d’un gène peut faire que son expression soit réprimée ? En gros si y a pas de promoteur la synthèse ne commence jamais vu que il faut que le site promoteur se lie sur le ribosome. Mais le promoteur c’est une méthionine ou il y a d’autres acides aminés ? En gros je vois pas trop ce que c’est que le promoteur d’un gène !! et surtout a quoi il sert !
    Le promoteur d'un gène est une partie de l'ADN située en amont de ce gène, qui sert à en réguler la transcription (et non la traduction, rien à voir avec les ribosomes donc). Sur le promoteur vont venir se fixer des protéines capables de reconnaitre spécifiquement la séquence d'une partie du promoteur et activer ou inhiber la synthèse de ce gène (en empêchant ou permettant à l'ARN polymérase de se fixer). Ce type de protéine est appelé facteur de transcription.


    Les protéines de la chaine de phosphorilation oxydative sont codées par des gènes contenues dans l’adn des mitochondries uniquement ? ou il y a aussi certaines qui sont codées dans l’adn nucléaire ?
    Le complexe III est codé en partie par l'ADN nucléaire. Le complexe II est aussi codé par l'ADN nucléaire (pas sur pour celui-là).


    Y a-t-il une phase G1 et G2 entre les 2 divisions de la meiose ? je sais qu’il n’y a pas de synthèse d’adn donc pas de phase S mais peut on parler de phase G1 ou G2 ??
    Je ne les ai en tout cas jamais vus employés pour des gamètes (mais je n'ai pas étudier en détail le cycle cellulaire des gamètes).


    Est-ce que dans certains cas des végétaux peuvent être hétérotrophes ?? par exemple les plantes carnivores ? on les considère hétérotrophe ? je ne sais pas si ce qu’elle attrapent leur permet vraiment de se nourrir !
    Oui, ça leur apporte une source non négligeable de protéines, entre autres. Sinon tu as toutes les plantes parasites, certaines ont même perdu leurs pigments photosynthétiques (Orobanche par exemple).

    Qu’est ce que la méthylation d’un gène ?
    On place un groupe methyl sur les cytosines, ce qui modifie la conformation de l'ADN et a généralement un effet represseur sur son expression. Cela joue aussi un rôle lors de la réplication : cela permet à la cellule de différencier le brin matrice du nouveau, et donc de corriger les erreurs.


    L’hémoglobine, elle a une grande affinité pour l’oxygène quand la pression en O2 est elevée et faible quand la pression en O2 est basse c’est bien ca ? elle capte donc l’oxygène dans les poumons et le libère ou on en a besoin ! mais est ce que le ph influence ? y a l’hémoglobine acide quand le ph du sang est trop bas mais est ce que c’est aussi le noyau hème qui capte les h+ et donc est ce que ces protons remplacent l’oxygène ?
    Là je sais plus exactement, et flemme de chercher désolé.

    Est-ce que tous les chromosomes humains sont visibles au microscope optique ?? je sais qu’ils ne sont visibles en optique que au moment de la mitose mais peut etre que on ne les vois pas tous !
    A priori ils le sont, puisqu'on peut faire un caryotype en microscopie optique.


    A quoi sert la concentration a contresens de l’eau et du sang dans les branchies des poissons ? c’est pour répartir au mieux l’oxygène dans le sang ? ca serait moins efficace si l’eau et le sang circulaient dans le même sens ?
    Oui, ça permet de mettre l'eau appauvrie en oxygène au contact du sang le plus susceptible de capter de l'O2 à de faibles concentrations.


    Vu que l’action du taxol est de stabiliser les microtubules et de les empechers de se depollymeriser, il a encore un effet en anaphase ? vu qu’a ce moment la les microtubules kinetochoriens doivent se racourcir ? par contre les microtubules polaires doivent s’allonger est ce que le taxol a un effet sur eux ?
    Le taxol est un inhibiteur de la mitose, l'effet est donc très fort lors de l'anaphase. Pas d'effet à ma connaissance sur l'allongement.


    Les ARN de transfert sont bien codés par des gènes, tout comme les ARN messagés non ?? mais ou se passe leur transcription ? c’est dans l’euchromatine pour les ARNm et dans le nucléole pour les ARNr mais je sais pas pour les ARNt !! et encore un petit truc est ce que ils se chargent spontanément de leur acide aminé ou il faut de l’énergie ??
    Je sais plus, et flemme de cherche encore une fois

  4. #3
    Boulicomtois

    Re : aide révision questions diverses

    Y a-t-il des échanges gazeux à un autre endroit que dans les alvéoles pulmonaires ? et ils sont bien diminués si il y a une inflammation qui épaissi les alvéoles ? Pour moi oui si il y a une parois plus épaisse a passer ca va tout de suite moins bien ! et encore un ptit truc est ce que ca dépend du surfactant ? ca empeche les alvéoles de se coller donc ca participe au echanges gazeux indirectement….
    Oui, il y a des échanges gazeux ailleurs que dans les alvéoles pulmonaires... Parce que tous les êtres vivants ne sont pas muni de poumons! Tu en retrouve notament dans les branchies des poissons (puisque tu cites cet exemple plus tard...), mais il y a aussi les respirations tégumentaires, les phénomènes d'échanges gazeux autour de la photosynthèse chez les végétaux... En fait, les échanges gazeux, c'est très vague! Et je pense que le passage d'oxygène du sang vers les organes doit lui aussi être considéré comme échange gazeux, non?
    L'inflammation sous-entend aussi une vasodilatation qui, je pense, aurait tendance à augmenter les échanges gazeux...

    L’hémoglobine, elle a une grande affinité pour l’oxygène quand la pression en O2 est elevée et faible quand la pression en O2 est basse c’est bien ca ? elle capte donc l’oxygène dans les poumons et le libère ou on en a besoin ! mais est ce que le ph influence ? y a l’hémoglobine acide quand le ph du sang est trop bas mais est ce que c’est aussi le noyau hème qui capte les h+ et donc est ce que ces protons remplacent l’oxygène ?
    Pour l'affinité, c'est l'idée, oui... Mais il faut voir ça de manière relative en comparant l'affinité de l'hémoglobine avec l'autre protéine receveuse (la myoglobine en géneral.) Pour la pression partielle d'O2 dans une veine ou au niveau cellulaire, l'affinité de la myoglobine pour l'O2 est plus importante que celle de l'hémoglobine, d'ou un transfert d'O2.
    En ce qui concerne le pH, il y a de fortes chance pour qu'il modifie la conformation de l'hémoglobine, donc son fonctionnement. Par contre, vu que l'hème est construit autour d'un ion Fe++, je doute que l'hémoglobine fixe H+ au niveau de l'hème.

    A quoi sert la concentration a contresens de l’eau et du sang dans les branchies des poissons ? c’est pour répartir au mieux l’oxygène dans le sang ? ca serait moins efficace si l’eau et le sang circulaient dans le même sens ?
    Il me semble que tous les poissons ne bénéficient pas d'une circulation à contrecourant (à vérifier quand même...)
    Cela permet d'obtenir une meilleure oxygénation du sang: un système à courant parallèle permet d'obtenir la même teneur en 02 que celle de l'eau (sang 50% - eau 50%) alors qu'un système à contre courant permet au sang de capter la quasi totalité d'O2 présent dans l'eau (sang 80% - eau 20%). C'est assez bien expliqué sur cette page.

  5. #4
    Zunder

    Re : aide révision questions diverses

    Citation Envoyé par Boulicomtois Voir le message
    Oui, il y a des échanges gazeux ailleurs que dans les alvéoles pulmonaires... Parce que tous les êtres vivants ne sont pas muni de poumons! Tu en retrouve notament dans les branchies des poissons (puisque tu cites cet exemple plus tard...), mais il y a aussi les respirations tégumentaires, les phénomènes d'échanges gazeux autour de la photosynthèse chez les végétaux... En fait, les échanges gazeux, c'est très vague! Et je pense que le passage d'oxygène du sang vers les organes doit lui aussi être considéré comme échange gazeux, non?
    L'inflammation sous-entend aussi une vasodilatation qui, je pense, aurait tendance à augmenter les échanges gazeux...
    Je pense que sa question portait chez l'humain, et que par échanges gazeux elle entendait "échanges à une interface milieu gazeux/milieu intérieur".
    Concernant l'inflammation, il y a surtout une diminution du volume alvéolaire (exemple : asthme), l'effet principal est de très loin une diminution des échanges.

  6. #5
    annecaille

    Re : aide révision questions diverses

    merci!!! rien d'autre a dire!! vous me sauvez la vie (enfin ptetre pas jusque la!! dison mon exam!! mais au final si je réussi mon exam ca peut changer ma vie!! ben oui ca monte a la tête d'etudier!!)

    Citation Envoyé par Zunder Voir le message
    Pas de procaryote avec des mitochondries, mais des unicellulaires, si : tout ce qu'on regroupait dans les protozoaires, les champignons unicellulaires, etc...

    Donc il existe des être unicellulaires qui ont des mitochondrie! alors pour passer de l'unicellularité a la pluricellularité il a fallut que les mitochondries soient plus efficaces...



    Toutes les protéines sont susceptibles d'être des antigènes. La digestion hydrolyse les liaisons peptidiques, pour au final ne laisser que des acides aminés et des petits peptides, qui ont peu de chances de déclencher une réponse immunitaire.

    ok donc tout est détruit ca me va!




    J'ai pas de réponse précise là, mais je serais tenté de dire non (ou alors très faible). Le but est en effet d'aider à mélanger avec les sucs, et également de facilité le transit dans le tube digestif.

    Non?? la mastication n'aiderais pas a la digestion des lipides? ca fait des plus petits morceaux donc plus facilement hydrolysable....


    Ben il existe des anticorps de synthèse, mais à part ça je vois pas trop...

    me suis trompée la en fait on me dit que les anticorps peuvent etre SECRETES en dehors de l'organisme! et donc je vois vraiment pas a moin que par exemple ils considèrent les fosses nasales ou les yeux comme extérieur a l'organisme.... vive les qcm quand même!


    Pas d'échange gazeux autre que dans les alvéoles qui me vienne à l'esprit.
    Les échanges se font par diffusion simple, et obéissent donc à la loi de Fick : le taux de diffusion est inversement proportionnel à l'épaisseur de la membrane.
    Concernant le surfactant, comme tu l'as dit, il empêche l'effondrement des alvéoles (en diminuant la tension de surface). Il ne participe pas directement aux échanges gazeux, mais il est en effet nécessaire.

    je parlais bien des echanges gazeux chez l'homme j'ai oublié de préciser! mais c'est vrai que je n'avais pas pensé au fait que l'on peut appeler echanges gazeux aussi du sang vers les organes... mais au final ca m'arrange bien pour mon qcm!!


    C'est le milieu aérien qui a créé une pression évolutive sur les végétaux, et a permis l'indépendance vis à vis de l'eau. Attention, quand on parle d'indépendance vis à vis de l'eau, on parle de reproduction uniquement ! La totipotence n'a pas joué un grand rôle puisque la mise en place de structures comme l'ovule (seuls les SPermatophytes ont une reproduction affranchie de l'eau) a dû passer par d'importantes mutations.

    donc l'indépendance des végétaux par rapport a l'eau n'a pas constitué une pression évolutive du tout? je me disais qu'il avaient du evoluer pour pouvoir s'adapter! enfin c'est le genre de question que je n'arrive jamais a faire!!


    Pour qu'une protéine soit produite sans arrêt, il faut généralement une mutation sur le promoteur (ou sur le promoteur du facteur de transcription qui active sa transcription, etc...). Une mutation dans la séquence codante peut par contre en effet perturber les signaux d'adressage.

    ok!


    Oui : par exemple celles vivant en symbiose avec les champignons dans les lichens. Et oui, elles s'appellent toujours algues. Le terme algue n'ayant pas de réalité phylogénétique, c'est assez dur à définir. On peut considérer que ce sont tous les organismes photosynthétiques unicellulaires ou possèdant un appareil végétatif de type thalle.

    je vois!


    Attention au vocabulaires : les proto-oncogènes sont des gènes, ils codent donc des protéines. Et non, ils peuvent par exemple coder des récepteurs membranaires, des enzymes cytoplasmiques, etc...


    en fait ma question est exacement les proto-oncogènes: -sont des protéines qui inhibent le cycle cellulaire
    -se transforment en oncogènes si une mutation inhibe leur fonction
    -ne sont généralement pas exprimés au niveau d'une cellule normale
    -sont nécessairement des protéines nucléaires

    j'ai suprimé la 3 car c'est normal d'en avoir, la 2 car ce n'est pas une inhibation de leur fonction qui fait qu'ils sont oncogènes mais une mutation ensuite ben les deux autres j'esite beaucoup!!


    Les tubulines sont les monomères à l'origine des microtubules, qui sont des constituants du cytosquelette : ils n'ont pas pour unique fonction la migration des chromosomes lors de la mitose ! Je n'ai cependant pas de chiffres exacts concernant la quantité synthétisée durant chaque période de l'interphase.

    je sais bien qu'il n'y en a pas que la mais je supose que si on me pose la question de pendant la mitose c'est que on s'interesse au fuseau... quoi que mon prof est tellement tordu!!


    Le promoteur d'un gène est une partie de l'ADN située en amont de ce gène, qui sert à en réguler la transcription (et non la traduction, rien à voir avec les ribosomes donc). Sur le promoteur vont venir se fixer des protéines capables de reconnaitre spécifiquement la séquence d'une partie du promoteur et activer ou inhiber la synthèse de ce gène (en empêchant ou permettant à l'ARN polymérase de se fixer). Ce type de protéine est appelé facteur de transcription.

    donc le promoteur c'est encore sur l'adn avant qu'il ne soit devenu ARN? et donc il est possible de lui mettre un methyl qui inhibera sa fonction.... roulala!!


    Le complexe III est codé en partie par l'ADN nucléaire. Le complexe II est aussi codé par l'ADN nucléaire (pas sur pour celui-là).

    heu complexe III et II?? je supose que c'est des autres noms! pour la chaine respiratoire on parle de NADH-Q reductase, d'ubiquinie, de cytochormoe C reductase, cytochrom c puis cytochrome C oxydase qui transmet l'electron a l'oxygène! c'est bien la chaine de transporteur d'electrons que l'on appelle phosphorilation? ou alor c'est simplement la production d'atp par l'atp synthease grace au gradient de protons?


    Je ne les ai en tout cas jamais vus employés pour des gamètes (mais je n'ai pas étudier en détail le cycle cellulaire des gamètes).
    ok



    Oui, ça leur apporte une source non négligeable de protéines, entre autres. Sinon tu as toutes les plantes parasites, certaines ont même perdu leurs pigments photosynthétiques (Orobanche par exemple).

    okkk

    On place un groupe methyl sur les cytosines, ce qui modifie la conformation de l'ADN et a généralement un effet represseur sur son expression. Cela joue aussi un rôle lors de la réplication : cela permet à la cellule de différencier le brin matrice du nouveau, et donc de corriger les erreurs.

    et il n'y a que sur les cytosine que l'on peu faire une méthylation??


    Là je sais plus exactement, et flemme de chercher désolé.

    je comprend je comprend!!

    A priori ils le sont, puisqu'on peut faire un caryotype en microscopie optique.

    pff d'apres ma question ca va pas! alor on va voir ou si je me suis trompée ailleur lol la sequence des chromosomes est bien integralement recopée par l'adn poly pdt la phase S? je crois bien que tt est recopié même ce qui n'est pas codant l'epissage c'est a partir d'arn! mais tout me fait douter!! ensuite les chromosomes sont riches en histones h1 puisqu'ils sont formés d'empilement de nucléosomes.... Si n=2 on a bien 8 chromosomes dans une cellule diploide en métaphase non? donc voila si tout ca est juste ca veut dire que les chromosomes humaisn ne sont pas tous visualisables au microscope optique!!


    Oui, ça permet de mettre l'eau appauvrie en oxygène au contact du sang le plus susceptible de capter de l'O2 à de faibles concentrations.

    oui je comprend le but mais pas trop le mécanisme mais c'est pas trop grave on s'y est pas attardé! juste lors de la dissécation de la tuite! je n'en ai toujours pas remangé depuis! lol


    Le taxol est un inhibiteur de la mitose, l'effet est donc très fort lors de l'anaphase. Pas d'effet à ma connaissance sur l'allongement.

    ok


    Je sais plus, et flemme de cherche encore une fois
    pas grave pas grave!! merci beaucoup beaucoup!!! je sais pas ce que je deviendrais sans ce forum!! hehe

    merci merci merci!! et a tres bientot j'ai pas fini avec mes questions lol l'exam est mardi j'ai encore le temps de trouver des choses que je ne comprend pas!
    la vita è bella....

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    bazawaka

    Re : aide révision questions diverses

    Bonjours je révise et il a des choses que je ne comprends pas
    au sujet de la disomie

    Il a l’isodisomie c’est quand un enfant hérite de deux même chromosomes d’un de ces parents exemple il reçoit les deux chromosomes 11 de sont père et pas de chromosomes 11 de sa mère, les deux chromosomes 11 que lui donne sont père sont 1 originale du chromosome 11 de sont grand-père paternel et une copie de ce chromosome là

    Mais pour l’hétérodisomie l’enfant hérite de deux chromosomes différents de l’un de ces parents
    Cela signifie quoi :
    - Il hérite de deux chromosomes différents de sa mère par exemple 2 chromosomes 15 et 2 chromosomes 18
    - Il hérite de deux chromosomes différents de sa mère par exemple 1chromosomes 15 qui provient de sa grand-mère maternelle et un chromosome 15 qui provient de sont grand-père paternel

    Merci de m’éclairé et de me dire si mon interprétation de l’isodisomie est la bonne et qu’elle est la bonne interprétation de l’hétérodisomie

  9. Publicité
  10. #7
    Zunder

    Re : aide révision questions diverses

    Deuxième réponse. A priori un problème de ségrégation en première division de méiose, tandis que l'isodisomie vient plutot d'un problème en deuxième division.


    Pour annecaille :

    donc l'indépendance des végétaux par rapport a l'eau n'a pas constitué une pression évolutive du tout? je me disais qu'il avaient du evoluer pour pouvoir s'adapter! enfin c'est le genre de question que je n'arrive jamais a faire!!

    L'indépendance des végétaux par rapport à l'eau est la conséquence de la pression de sélecton exercée par le milieu aérien. La pression est le facteur à l'origine de la modification, pas son résultat.


    et il n'y a que sur les cytosine que l'on peu faire une méthylation??

    A ma connaissance, mais je ne suis pas un pro de la bio mol.


    en fait ma question est exacement les proto-oncogènes:
    -sont des protéines qui inhibent le cycle cellulaire
    -se transforment en oncogènes si une mutation inhibe leur fonction
    -ne sont généralement pas exprimés au niveau d'une cellule normale
    -sont nécessairement des protéines nucléaires

    j'ai suprimé la 3 car c'est normal d'en avoir, la 2 car ce n'est pas une inhibation de leur fonction qui fait qu'ils sont oncogènes mais une mutation ensuite ben les deux autres j'esite beaucoup!!


    La 1 est fausse, ça peut aussi être des protéines qui activent le cycle cellulaire. La 3 est fausse bien entendu. La 4, j'ai répondu. C'est donc la 2 qui est vraie, même si je la trouve mal formulée (j'aurais plutot parler de modifier la fonction).

    heu complexe III et II?? je supose que c'est des autres noms! pour la chaine respiratoire on parle de NADH-Q reductase, d'ubiquinie, de cytochormoe C reductase, cytochrom c puis cytochrome C oxydase qui transmet l'electron a l'oxygène! c'est bien la chaine de transporteur d'electrons que l'on appelle phosphorilation? ou alor c'est simplement la production d'atp par l'atp synthease grace au gradient de protons?

    Le III, c'est Q-cytochrome C réductase. Le II c'est la succinate-Q réductase. C'est l'enzyme du cycle de Krebs qui transforme le succinate en fumarate. Le transfert d'électron se fait via le FADH2.
    La phosphorylation en elle-même, c'est uniquement l'action d'ajouter un phosphate sur un ADP pour obtenir un ATP (d'ajouter un phosphate sur n'importe quoi en fait : toute enzyme dont le nom comporte "kinase" réalise une phophorylation).
    Le terme de phosphorylation oxydative englobe quant à lui toute la chaîne.


    pff d'apres ma question ca va pas! alor on va voir ou si je me suis trompée ailleur lol la sequence des chromosomes est bien integralement recopée par l'adn poly pdt la phase S? je crois bien que tt est recopié même ce qui n'est pas codant l'epissage c'est a partir d'arn! mais tout me fait douter!! ensuite les chromosomes sont riches en histones h1 puisqu'ils sont formés d'empilement de nucléosomes.... Si n=2 on a bien 8 chromosomes dans une cellule diploide en métaphase non? donc voila si tout ca est juste ca veut dire que les chromosomes humaisn ne sont pas tous visualisables au microscope optique!!

    Non, pour n=2 tu as 8 chromatides en métaphase, mais 4 chromosomes. Et oui, tout est recopié (à part des petits bouts de télomères). Concernant les histones, je vois pas ce qu'elles viennent faire dans le problème :s Et je vois vraiment pas pourquoi on ne pourrait pas voir tous les chromosomes humains...


    oui je comprend le but mais pas trop le mécanisme mais c'est pas trop grave on s'y est pas attardé! juste lors de la dissécation de la tuite! je n'en ai toujours pas remangé depuis! lol

    Plus le sang est riche en oxygène, moins il a d'affinité en oxygène. Quand l'eau arriver au contact de la branchie, il est donc plus rentable de la mettre tout d'abord en contact avec le sang ayant une faible affinité pour l'oxygène, vu qu'elle en contient beaucoup ; puis, quand l'eau est ensuite appauvrie en oxygène, de la mettre au contact du sang ayant la plus grande affinité possible pour l'oxygène.

  11. #8
    annecaille

    Re : aide révision questions diverses

    merci beaucoup!!

    mais mon exam ct mardi lol et je crois que je viens de le foirer!! enfin on verra!!

    en tt cas merci pour votre aide!!

    a bientot

    Ank
    la vita è bella....

  12. #9
    bazawaka

    Re : aide révision questions diverses

    Bonjours j’ai une question sur l’enzymologie

    On dit que les inhibiteurs compétitifs :

    Se fixe sur les sites actifs d’une protéine et entraîne de
    -La constante d’affinité et de la constante de Michaelis Menten
    mais ne touche pas à la Vmax car la Vmax ne dépend que de l’enzyme et du substrat

    mais je ne comprends pas pourquoi dans le cas d’un inhibiteur non compétitif la Vmax change
    -Ce dernier ne se fixe pas sur un site actif mais ailleurs donc en quoi il peut influer sur la Vmax

    merci de m’éclairé ou de me dire ou trouver la réponse

  13. #10
    bazawaka

    Re : aide révision questions diverses

    up

  14. #11
    wishangel

    Re : aide révision questions diverses

    Salut a toi,
    En effet dans le cas d'une inhibition non-comp l'inhib se lie ailleurs qu'au site actif de l'enzyme.

    Dans ce cas l'inhibiteur ne modifie pas la fixation du substrat, et donc l'inhibiteur diminue [E]T sans modifier le rapport enzyme libre/lié.vmax devient alors Vmax' = Vmax / (1 + [I]/KI ) avec KI = KIs et K1 = K1i

    Le Km reste constant, mais il y a perte apparente de concentration d'enzyme et donc réduction de vmax.

    Si c'est pas assez clair hésite pas

  15. #12
    bazawaka

    Re : aide révision questions diverses

    Merci wishangel

    J’ai d’autres questions sur l’enzymologie

    Question sur l’activité enzymatique.

    On dit que l’activité spécifique d’une enzyme c’est le rapport de l’activité spécifique sur le nombre de protéines. Mais les protéines dont-il est question c'est toutes les protéines du mélange ?
    Ou seulement les protéines qui sont des enzymes et qui catalyse la réaction d’ont ont mesure l'activité ?

    Question sur les inhibiteurs.

    -Quelles sont les différences entre un inhibiteur non compétitives et un inhibiteur mixte ?
    Car si j’ai biens compris les deux ce fixent sur la protéine en dehors du site actif
    et empêchent l’enzyme de transformer le substrat en produit

    Inhibiteur mixte et l’inhibiteur in compétitif sont-ils des synonymes ?

    merci

  16. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Questions diverses !
    Par A1 dans le forum Physique
    Réponses: 16
    Dernier message: 12/11/2008, 22h20
  2. Diverses questions
    Par el_ukreniano dans le forum Archives
    Réponses: 18
    Dernier message: 02/05/2007, 22h46
  3. Diverses questions
    Par el_ukreniano dans le forum Archives
    Réponses: 7
    Dernier message: 27/11/2006, 11h56
  4. Questions diverses
    Par Kandinsky dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 30/01/2005, 08h30