Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Stabilité et variabilité des génomes et évolution



  1. #1
    dj_titeuf

    Stabilité et variabilité des génomes et évolution

    Bonjour, je dois rédiger un texte portant sur le sujet suivant:
    "Après avoir expliqué comment la méiose et la fécondation asuurent la stabilité du caryotype, présenter les perturbations du déroulement de la méiose qui consuisent à une trisomie 21."

    Pourriez-vous me suggérer un plan un petit peu détaillé si possible d'un tel texte à rédiger?
    Vous remerciant par avance d'une éventuelle réponse,
    Bonne fin de matinée

    -----

    La différence entre le génie et la bêtise, c'est que le génie a des limites. [Byrne]

  2. #2
    gab

    Re : Stabilité et variabilité des génomes et évolution

    salut
    ça doit être typiquement une question de cours dont tu trouveras les réponses dans les annales du bac (si je me souviens bien du programme).
    POur ma part, je te conseille de suivre le plan qui t'es suggéré dans la question. Intro 2 parties :
    I)Stabilité vis à vis de:
    11)Mitose
    12)meiose
    II)le cas particulier :" la trisomie 21"
    Ici un beau schéma qui est certainement dans tes cours ou tu vois un problème en anaphase meiose paternelle et / ou maternelle qui entraine
    deux lots de gamètes anormaux. Aprés fécondation d'un gamète avec 2 chromosomes 21 + 1 provenant d'ungamète normal => 3 = trisomie.

    En conclusion tu peux discutter de:
    -qu'elles sont les causes moléculaires d'une erreur de migration (tu peux t'aider de http://pro.wanadoo.fr/quatuor/Lavie3.htm) laisse cours à ton imagination.
    -pourquoi certains chromosomes autorisent des trisomies et d'autres pas. Pourquoi une monosomie est plus souvent léthale qu'une trisomie.
    etc...

  3. #3
    gab

    Talking Re : Stabilité et variabilité des génomes et évolution

    au fait en conclusion tu peux ajouter (ça peut plaire à ton prof) :
    que la meiose est la base du brassage des gènes (allélique) grace à la distribution alléatoire des gènes et car lors de la métaphase des bouts de chromosomes Homologues (de la même paire) peuvent s'écahger. Ce sont des crossing over . Tu as du voir ou tu verras ça.
    A+

  4. #4
    Narduccio

    Re : Stabilité et variabilité des génomes et évolution

    Tu peux aussi donner le taux de mutation des gènes. Extrait de "Idées recues en biologie"
    Dans l'espèce humaine on admet une erreur d'appariement des bases sur un milliard d'appariées. Cela aussi paraît faible, mais chacune de nos cellules possède quelque 3 milliards de bases ! Lorsqu'une cellule se divise pour en donner deux, elle subit en conséquence théoriquement... trois mutations ! Comme un gène est fait en moyenne d'environ 1000 bases, il mute donc tous les millions de générations cellulaires. Cela paraît peu, mais sur Terre il y a 6 milliards d'humains dont les cellules se renouvellent sans cesse. En conséquence, chaque génération humaine produit un lot considérable de nouvelles mutations, en plus de toutes celles qui lui sont transmises.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 65
    Dernier message: 01/11/2008, 08h39
  2. variabilité,stabilité,limite
    Par alpha2a dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/06/2007, 15h46
  3. Tipe Variabilité limite et stabilité. PSI
    Par etienne3000 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/04/2007, 12h31
  4. stabilité et variabilité des génomes et évolution
    Par lea106 dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 05/11/2006, 10h51