Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

L'apoptose... Sûrement pas un suicide ?



  1. #1
    Etaine

    L'apoptose... Sûrement pas un suicide ?

    Bonjour,

    J'aimerais savoir si quelqu'un pourrait m'éclairer sur une interrogation que j'ai depuis quelques semaines déjà...

    En fait, je suis de l'avis que nos cellules ne vivent que pour elles-mêmes, et que c'est un hasard si elle participent au bon fonctionnement de notre organisme (sans lequel elles ne pourraient exister, je vous l'accorde !)

    Mais mon problème est le suivant, ma théorie serait que l'apoptose n'est pas un suicide, mais simplement une mort, du au fait que la cellule n'aurait plus de quoi se nourrir et vivre dans le milieu où elle est... Ce qui marcherait dans le cas de la destruction de cellules lors de la formation des doigts (qui étaient au début "collés") ou de la queue de l'embryon qui disparaît... Mais ce qui ne marche pas dans ce sens, ce sont les cellules nerveuses qui meurent lorsqu'elles ne peuvent pas fabriquer d'assez bonnes connections ! Et dans ce cas là, ça ne marche pas du tout avec l'idée que j'ai de la chose. Pourquoi-est ce que les cellules se soucieraient d'être efficaces où non si elles n'étaient pas au service de notre organisme ?

    Je ne sais pas si vous aurez compris ce que je tente d'expliquer, et je ne m'y connais pas vraiment assez en biologie mais j'aimerais comprendre ^^

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Mikka

    Re : L'apoptose... Sûrement pas un suicide ?

    et bien si, l'apoptose est justement un sorte de suicide (une mort cellulaire programmé plus précisément)

    La mort par privation ou carence dont tu parle se nomme la "nécrose"

  4. #3
    _Mayou_

    Re : L'apoptose... Sûrement pas un suicide ?

    Je pense que tu personnifies beaucoup trop les cellules Pourquoi leur prêter des intentions ?
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  5. #4
    Jasoda

    Re : L'apoptose... Sûrement pas un suicide ?

    Citation Envoyé par Mikka Voir le message
    et bien si, l'apoptose est justement un sorte de suicide (une mort cellulaire programmé plus précisément)

    La mort par privation ou carence dont tu parle se nomme la "nécrose"
    Je suis désolé mais je ne suis pas d'accord avec toi, car l'absence de facteur de croissance n'induit pas une necrose des cellules mais bien l'apoptose de celci.
    La necrose fait suite, par exemple, à une blessure.
    Voila, pour la petite rectification.

  6. #5
    Jasoda

    Re : L'apoptose... Sûrement pas un suicide ?

    Sinon ta theorie est basé sur une vision erroné. Je m'explique: quand tu dis: "les cellules n'aurait plus de quoi se nourrir" lors de la formation des doigts; pourquoi?
    Je ne vois pas en quoi elles pourraient "ne plus se nourrir".

    Si on veut soutenir cette theorie, il faut voir que chaque cellule est identique à sa voisine (du moins d'un point de vue genetique), donc si elle veut se reproduire (et donc laisser le plus de descendance possible), mieux vaut pour elle laissé sa voisine (qui est identique) si elle a plus de chance de se reproduire.
    Dans se cas las le soucis "d'efficacité" de la cellule est bien de se reproduire, que se soit par elle meme ou par sa "voisine".
    Bon j'espere avoir été clair meme si j'en doute. On fait comme on peu...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Ecthelion22

    Re : L'apoptose... Sûrement pas un suicide ?

    Salut,
    Je suis désolé mais je ne suis pas d'accord avec toi, car l'absence de facteur de croissance n'induit pas une necrose des cellules mais bien l'apoptose de celci.
    Bah justement, j'aurais tendance à suivre Mikka sur ce point. Bon ce n'est peut-être qu'une histoire de terminologie mais peut-on classer une absence de stimulation comme une privation ou une carrence ?
    Dans l'idée que j'en ai, une carrence entraîne une dégénérescence de la cellule parce qu'il ne s'y passe plus rien sur un plan métabolique (au moins une fonction essentielle est atteinte).
    Par contre, une stimulation ou une absence de stimulation est toujours en rapport avec une réaction métabolique et l'apoptose. Que ce soit l'absence d'hormone de croissance ou les inductions d'apoptose par des cellules immunitaires.

    Par contre, je suis d'accord pour dire que cette théorie est quelque peu farfelue car extrêmement finaliste. Et de toute façon, les phénomènes d'induction de l'apoptose montrent bien que la vie cellulaire ne dépend pas que d'elle mais aussi du reste de l'organisme.

    Cordialement,
    Ecthelion

  9. Publicité
  10. #7
    Jasoda

    Re : L'apoptose... Sûrement pas un suicide ?

    MORT CELLULAIRE PROGRAMMEE / APOPTOSE
    Même si ces deux concepts sont contemporains (années 70), ils ne sont pas synonymes
    La MCP décrit une mort cellulaire qui se produit de manière programmée en lieu et temps au cours du développement
    L’ apoptose définit un tableau morphologique et biochimique
    stéréotypique d’une forme particulière de mort cellulaire programmée
    Il existe d’autres formes de mort cellulaire non apoptotique
    Nécrose, Autophagie, Paraptose…

    APOPTOSE ET NECROSE
    APOPTOSE :Affecte des cellules individuellement
    Stimuli physiologiques:Absence de facteur de croissance,
    cytokines ( TNFs récepteurs), ischémie, cellules infectées par un agent pathogène, cellules endommagées par les UV (ADN)…
    Stimuli non physiologiques:radiations, agents chimiothérapeuthiques, corticoïdes
    Phagocytose précoce
    Absence de réponse inflammatoire

    NECROSE:Affecte des groupes de cellules
    Stimuli non physiologiques:
    Stress métaboliques, poisons métaboliques, ischémie, rejet de greffe…
    Phagocytose tardive
    Réponse inflammatoire sévère

    Maintenant au niveau biochimique:
    APOPTOSE :Processus finement régulé
    Energie dépendante
    Dégradation internucléosomale de l’ADN
    Relargage de facteurs mitochondriaux‘Cyt C, SMAC,…)
    Activation de protéases apoptogènes(‘Caspases)
    Altération de la symétrie membrannaire
    Redistribution de la phosphatidylsérine
    NECROSE:
    Perte des échanges ioniques
    Energie indépendante
    Dégradation de l’ADN aléatoire
    Production de ROS par la mitochondrie
    Relargage de facteurs mitochondriaux (Endo G, AIF…)
    Lyse des organelles
    Destruction de la membrane plasmique

    J'éspere que maintenant, ma reponse plus complete, tous est plus claire.

  11. #8
    bILLI

    Re : L'apoptose... Sûrement pas un suicide ?

    Le questionnement d'Etain emprunt de théorie des jeux amène a se poser la question de savoir si l'information d'auto destruction vient de la cellule en question ou de ses voisines
    Jasoda a peut être trouvé quelque chose la dessus?
    En fait comme toutes les cellules sont des clones , le suicide de l'une d'entre elles peut être favorable à la lignée.
    Je ne serais pas étonné que l'information d'apoptose viennent de l'exterieur.
    par ailleurs ce sont les cellules cancereuses qui posent problèmes , pourquoi tant d'acharnement à survivre puisque à terme elles causent la mort de tout l'organisme????

  12. #9
    Etaine

    Re : L'apoptose... Sûrement pas un suicide ?

    En fait, mon but serait de trouver des arguments pour le fait que les cellules vivent pour elle-mêmes et non pour notre bon fonctionnement, donc oui, c'est un peu farfelu, mais je vois les cellules comme une "personne" totalement égoiste et de ce fait elle se préoccuperait uniquement de sa nourriture, et ferait tout pour survivre, même si elle est dégradée. Bon, dans ce cas là elle doit également faire en sorte que son environnement reste sain, et c'est pour cela qu'elle s'intéresse un minimum à l'organisme qu'elle compose..

    Pour ce qui est de l'apoptose, à ce que j'ai compris, les cellules ont un gène spécifique qui dit qu'à un moment donné elles recevront le signal de mort (je crois qu'ils ont pu identifier ça grâce à un vers qui a un petit nombre de cellules et que donc ils ont pu comparer les différents vers et voir que ce sont toujours les mêmes cellules qui subissent l'apoptose).

    Enfin, je ne sais pas si je suis claire oO

  13. #10
    Etaine

    Re : L'apoptose... Sûrement pas un suicide ?

    Ptit édit : En résumé, j'aimerais montrer que les cellules sont modifées par leur environnement, et que ce ne sont pas elle qui tout d'un coup décident de mourir, tout comme lors de la diférenciation des cellules lors de la création d'un être humain ; les cellules se développeraient selon l'endroit où elles se trouvent et non selon que l'organisme a besoin de tel ou tel organe..

    Si vous trouvez que je suis complètement à côté de la plaque et qu'il n'y a plus aucun espoir merci de le dire très clairement ^^

  14. #11
    bILLI

    Re : L'apoptose... Sûrement pas un suicide ?

    Citation Envoyé par Etaine Voir le message
    Pour ce qui est de l'apoptose, à ce que j'ai compris, les cellules ont un gène spécifique qui dit qu'à un moment donné elles recevront le signal de mort (je crois qu'ils ont pu identifier ça grâce à un vers qui a un petit nombre de cellules et que donc ils ont pu comparer les différents vers et voir que ce sont toujours les mêmes cellules qui subissent l'apoptose).

    oO
    En tout cas dans le vivant , il existe beaucoup de "régulations négatives"
    c'est à dire des systemes qui s'ils ne sont pas freinés s'emballent
    les cellules sont peut être comme cela , elle se reproduisent tant qu'il y a des nutriments et il faut un frein pour les arrêter. En tout cas les bacteries ne semblent pas vouloir s'arreter de proliférer
    pour les pluricellulaires ça se complique, on connait des facteurs de croissances qui stimulent les divisions ou qui freinent à d'autres endroits.

  15. #12
    piwi

    Re : L'apoptose... Sûrement pas un suicide ?

    En résumé, j'aimerais montrer que les cellules sont modifées par leur environnement, et que ce ne sont pas elle qui tout d'un coup décident de mourir
    Vous n'êtes pas du tout à la masse. C'est exactement comme cela qu'il faut le voir pour ce qui est de l'apoptose qui a lieu durant le développement embryonnaire.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. Fragmentation de l'ADN dans l'apoptose ?
    Par Groumph dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/01/2007, 22h06
  2. fonction périodique (surement pas compliqué)
    Par Keorl dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 7
    Dernier message: 02/02/2005, 14h01
  3. Pourquoi se suicide t-on?
    Par Smallouille dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 37
    Dernier message: 04/12/2004, 22h22
  4. Le suicide...
    Par Cyrrus dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 69
    Dernier message: 11/08/2004, 08h38