Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 38

Pourquoi se suicide t-on?



  1. #1
    Smallouille

    Pourquoi se suicide t-on?


    ------

    Alors la je ne sai pour kelle raison je me pose cette question. C'est vrai finalemen si on y reflechi pourkoi donc se suicide t-on. Et ne me parler pas de situations familiales difficiles tout cela n'est k'exemple. Mais plutôt essayons d'y reflechir d'une maniere un petit peu plus philosophik, cherchon des reponse par rapport a l'etymologie du terme mais egalemen o sens de la vie ki entrenerai le suicide.
    En bref je vou demande de m'aider ou bien de m'assister lors de cette reflexion. (En plus je doi faire une dissert dessus. Et oui je choisi le sujet de mon choi mai je doi rediger, dommage c bocou plu facile den parler).

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Narduccio

    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  4. #3
    Smallouille

    Question Re : Pourquoi se suicide t-on?

    oui je sui daccord avec les statistik mai cela ne repond pa a la kestion ki est le POURQUOI? et non le kombien et otre.
    Est ce unon d'atteindre un bonheur innaccessible dan la vie.
    Est ce pour echaper au malheurs de cette vie cruelle?
    Ou est ce tou simplement par une incomprehension du monde qui nous entoure eriger par la vie?

    Merci de faire attention a votre orthographe! on n'est pas sur un t'chat ou sur un SMS. Prenez le temps de respectez vos interlocuteurs en écrivant correctement. Yoyo
    Dernière modification par Yoyo ; 06/11/2004 à 00h27.

  5. #4
    invite43219988

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Bonjour !
    Est ce unon d'atteindre un bonheur innaccessible dan la vie.
    Est ce pour echaper au malheurs de cette vie cruelle?
    Ou est ce tou simplement par une incomprehension du monde qui nous entoure eriger par la vie?
    Tu pourrais faire un effort, je n'ai pas compris 2 questions sur 3

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    asha

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    je crois que unon= facon?? lol!!

  8. #6
    jdh

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Bon je vais partir de ce que je sais pour vous donner mon point de vue que peu comprennent car je trouve naturel le suicide:

    Au Japon comme vous le savez étaient les samourai (appelés normalement bushi). Ces guerriers avaient comme coutme de se faire le seppuku dans certaines conditions. Certaine nes sont plus actuelles: la mort du seigneur, la punition judiciaire. D'autres le sont: les remontrances ( pour faire parvenir une critique ) et l'echec dans sa mission.

    En effet si vous avez un avis qui vous tient à coeur plus que tout le reste, le suicide est un bon moyen de le faire entendre. Pour ce qui est de l'echec, eh bien il s'agit là de sauver l'honneur. En effet dans notre
    société c'est une valeur qui n'est plus prise en compte et c'est bien domage mais posez-vous la question pourquoi vivre si on a plus d'honneur??

    Pour moi voici les raisons de se suicider.

  9. Publicité
  10. #7
    Narduccio

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Citation Envoyé par jdh
    Pour ce qui est de l'echec, eh bien il s'agit là de sauver l'honneur. En effet dans notre
    société c'est une valeur qui n'est plus prise en compte et c'est bien domage mais posez-vous la question pourquoi vivre si on a plus d'honneur??.
    Mais, sais-tu que cette manière de penser empêcherait par exemple le nucléaire de fonctionner ? Car si les centrales deviennent de plus en plus sure, c'est grâce à l'exploitation du retour d'expérience. Etudier ces erreurs (et surtout commencer par les rapporter) est le plus sur moyen de progresser et de devenir meilleur. Si à la moindre contrariété tu te suicide. Comment veux-tu devenir meilleur. D'ailleurs bon débarras car cela veut dire que tu n'es pas assez intelligent pour évoluer et que tu n'asd pas suffisamment d'honneur pour savoir assumer tec conneries. Car la fuite dans la mort, n'est-ce pas une lacheté dans ce cas ? Je comprend la personne qui acculée par les cassures de la vie, abandonne son combat et se suicide. même si je pense qu'elle a tort, je peux la comprendre. Mais le jeune coq qui à la moindre réprimande se croit obliger de nous montrer ses viscère ! Qu'il crêve, il ne merite pas mieux.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  11. #8
    invite9321657

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Ben quand on plus d'honneur, le mieux qu'on puisse faire pour le sauver, c'est faire avec et chercher à le retrouver....

  12. #9
    Smallouille

    Question Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Desole mais mon clavier n'est pa tres sensible et souvent lorsque j'écri rapidement, le clavier se stop et reprend un peu plus tard. Donc cette fois si je vais essayer de m'appliker un peu plus.
    Donc les questions ke je voulai poser etaient:
    -Est ce une façon on d'atteindre un bonheur innaccessible dan la vie?
    Est ce pour echaper au réalités de cette vie cruelle?
    Ou est ce tou simplement par une incomprehension du monde qui nous entoure et de la vie qui l'entoure?
    Voila j'espere ke ce sera plus clair kom ca.

  13. #10
    NoaMan

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Lu
    tout d'abord:je pense ke personne na réelement répondu a la késtion,Jdh en était pres mais tout d'un coup vous étés partis dans des délires de nucléair et de raison encore...
    ensuite,je n'ai pa le nivo inteléctuelle pour répondre dsl^^.je ne pe kobservé et critiker

  14. #11
    Narduccio

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Citation Envoyé par NoaMan
    je pense ke personne na réelement répondu a la késtion,
    Je pense que certains non pas lu les liens mis en ligne, une bonne partie de la réponse y est.
    3. Pour une grande majorité le suicide est d'abord l'expression de la souffrance des personnes. L'acte de folie, de lâcheté ou le choix personnel ne sont retenus que par une faible minorité.
    4. Les ruptures sociales et familiales sont considérées comme les causes premières de comportement suicidaire. Les français sont nettement plus sensibilisés au suicide des adolescents et ignorent que le risque de mourir par suicide concerne surtout les adultes et encore plus les personnes âgées.
    Peu de français ont une approche philosophique ou morale du fait suicidaire (acte de lâcheté 10%, de courage 7% ou de choix personnel 5%), très peu le rattachent à la folie (9%).
    Pour une forte majorité le suicide est d'abord l'expression d'une détresse personnelle qui renvoie à la fois à la pathologie (dépression 66%, maladie 29%), aux échecs de la vie (ruptures 25%, solitude 40%), mais aussi à la réalité sociale (chômage 40%, problèmes d'argent 22%).

    A l'inverse l'alcoolisme 6% et la vieillesse 5% ne constituent pas à leurs yeux des causes importantes d'une conduite suicidaire, c'est pourtant une réalité connue.

    Dans leur grande majorité ils considèrent que c'est le lien familial 67% qui peut le plus faire hésiter une personne à accomplir son acte.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  15. #12
    jdh

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Ce que j'ai dit à propos de l'echec n'est pas à prendre à ce sens là, mais c'est valable quand l'echec est répétitif.

  16. Publicité
  17. #13
    Thaliana

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Huh, je crois que le suicide n'est pas défendable en matière philosophique. Mais ce n'est là que mon humble avis. Pour ce qui est de mon jugement, il rejoint plus ou moins celui de Narduccio

  18. #14
    quanta62

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Citation Envoyé par Thaliana
    Huh, je crois que le suicide n'est pas défendable en matière philosophique. Mais ce n'est là que mon humble avis. Pour ce qui est de mon jugement, il rejoint plus ou moins celui de Narduccio
    A bon ?
    Et si on rattacher se sujet a l'apoptose ?

  19. #15
    Jarod

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Apoptose ? C'est à dire que le groupe agirait plus ou moins consciement à certaines fins tels le suicide ?
    Moins d'énergie, moins de pollution et du mieux vivre avec negawatt dans google...

  20. #16
    FrB

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    je penses que la raison de la faute d'honneur ou de l'orgueil ne peuvent être de nos jours des raisons valables de suicide... et puis quelle honneur le suicide peut il racheter? c'est une solutions de facilité (et de loin la plus facile!!) quelqu'un d'honorable (avec de l'honneur) s'accrochera plutôt aux morceaux de vie qu'il lui reste et donnera tout, fera l'impossible, pour se racheter, qu'il ait commis une faute ou faillit immanquablement a un de ses devoirs ,quel qu'il soit. je considère pour ma part que tout les gens (ou du moins la plupart majorité) qui se suicident sont (au risque de choquer...) plus ou moins des lâches (et de plus je ne considère pas les samourais come de grands hommes).
    Mais pour en revenir au sujet je penses que l'on se suicide car c'est l'esprit, la pensée, qui lâche; c'est pourquoi certaines personnes se suicident par ce qu'elles on fait une erreur de signe ds un calcul (je sais j'éxagère) et d'autre par ce que toute les êtres qui leur etaient les plus chers sont morts.... on se suicide par ce que nous sommes formatés par une société dans laquelle aucune valeur n'est certaine (à part l'argent), en effet comme disait Platon: le monde peut être définit par: Changement et multiplicité, et en cela les vrais valeurs se perdent et le suicide est donc perçu comme un crime (le "péché capital") ou une délivrance ("rachète ton honneur par ton sang") suivant le courrant social dans lequel on a baigné et aussi surtout selon sa force de caractère qui nous aide à surmonter les "embuches de la vie".

    Désolé si j'ai choqué, je suis souvent un peu trop catégorique et extrème dans certains de mes propos, même si ils ne reflètent parfois pas ma pensé, souvent plus nuancé...


    FrB
    L'art est une demonstration dont la nature est la preuve

  21. #17
    FrB

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Ah oui et j'oublais: je suis tt à fait d'accord avec Jdh, lhonneur est une valeur qui n'est vraiment d'actualité.... et c'est bien dommage, mais le suicide ne fait que le ternir un peu plus

    Pour ma part je suis assez pointilleu à ce sujet (corse oblige... )


    ++
    L'art est une demonstration dont la nature est la preuve

  22. #18
    KarmaStuff

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Le suicide, c'est lorsque la vie n'a plus de goût, ou plutôt un goût amer... Lorsque le fil qui vous retient à la vie a rompu... Lorsque l'on a tout perdu... Lorsque la mort paraît plus paisible que l'enfer vécu... Si la mort fait pencher la balance, c'est la fin de la vie...
    Le suicide, c'est l'issue pour quitter un monde qui n'a pas compris l'être de souffrance...

    Et c'est la souffrance qui est le lien entre tous les actes de suicide.

    Pendant le crack boursier de 1929, des hommes précédemment richissimes, ensuite ruinés, ont préféré disparaître plutôt que vivre "l'enfer", leur déshonneur, leur souffrance de la pauvreté.

    Un homme amoureux fou ne supportera pas de vivre sans l'être qui ne ressent pas un sentiment réciproque. La souffrance prend le dessus.

    Je pense que lorsque la souffrance devient chronique, indélébile, elle peut amener à ne plus vivre de manière rationnelle. Une sorte de folie vient habiter l'âme et c'est cette perte de lucidité qui peut amener au suicide.

    Un voile sombre masque la réalité, la lumière se fait plus rare, et lorsque la dernière lueur s'éteint, on passe à l'acte...

    ________
    L'éternité c'est long, surtout vers la fin... Woody Allen

  23. Publicité
  24. #19
    Narduccio

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Citation Envoyé par KarmaStuff
    Pendant le crack boursier de 1929, des hommes précédemment richissimes, ensuite ruinés, ont préféré disparaître plutôt que vivre "l'enfer", leur déshonneur, leur souffrance de la pauvreté.
    Je trouve qu'il s'est souvent agit d'une sorte d'orgeuil. Ils ont refusés de vivre pauvre, mais ne sont pas inquiétés des personnes qu'ils laissaient dans l'embarras (femme, enfants, parents, ...)
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  25. #20
    Smallouille

    Question Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Le suicide pe etre un moyen d'echaper à son animalité. Je m'explique:
    tou les animaux son diriger par leur instinct de survie. L'homme etan diférencier de l'animal par sa pensée, il pe transcendé son instinct de survie (donc son animalité) par le suicide. Mais si l'on y reflechi bien, l'homme, en se suicidan, s'ote le droi a la vie, droit fondamental de l'etre humain et dan ce cas la, il devien moins humain et donc plus animal. Cela souligne un paradox evident.
    Qu'en pensez vous??

  26. #21
    FrB

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    c'est un point de vue interressant en effet.
    L'art est une demonstration dont la nature est la preuve

  27. #22
    KarmaStuff

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Citation Envoyé par Smallouille
    Le suicide pe etre un moyen d'echaper à son animalité. Je m'explique:
    tou les animaux son diriger par leur instinct de survie. L'homme etan diférencier de l'animal par sa pensée, il pe transcendé son instinct de survie (donc son animalité) par le suicide. Mais si l'on y reflechi bien, l'homme, en se suicidan, s'ote le droi a la vie, droit fondamental de l'etre humain et dan ce cas la, il devien moins humain et donc plus animal. Cela souligne un paradox evident.
    Qu'en pensez vous??
    Bien au contraire ! C'est justement le suicide qui nous différencie des autres animaux, et donc va à l'encontre de nos instincts les plus basiques.

    Chaque animal de cette planète fait tout son possible pour rester en vie, survivre. Même le compagnon reproducteur de la mante religieuse, laquelle le dévore pendant l'acte d'amour, ce dernier ne désire pas vraiment prendre le risque de servir de hors d'oeuvre, mais la périnité de l'espèce et son instinct reproductif prennent le dessus, donc ce besoin et "devoir" physiologique le pousse à s'accoupler.

    Une mère mammifère va tout mettre en oeuvre pour défendre ses petits, quitte à mettre sa vie en danger, mais si elle avait le choix, elle préfèrerait rester en vie...

    Aucun animal ne désire vraiment mourir en règle générale. Quoique certains chiens ne se nourrissent plus pendant un certain temps après la disparition de leur maître (là aussi, la souffrance prend le dessus, mais de là à mourir volontairement).

    Que ce soient les insectes, oiseaux, mollusques, mammifères, et j'en passe... tous les êtres vivants de cette planète, y compris le règne végétal, désirent prolonger leur vie tant qu'ils le peuvent (c'est comme cela d'ailleurs qu'il y a eu des modifications génétiques dans les règnes du vivant, aboutissant jusqu'à l'Homme, qui lui, décidera volontairement de ses changements génétiques, mais c'est une autre histoire...).

    Les Etres Humains, en très grande majorité font de même, mais les exceptions ne confirment pas toujours la règle, et certains de cette espèce dominante decident malgré eux de passer le cap, et accomplir l'acte autodestructeur.

    Je crois que c'est Chateaubriand (corrigez-moi) qui disait que ce qui différencie l'Homme de l'animal consiste entre autres à boire sans soif et faire l'amour à n'importe quelle période de l'année.

    C'est en cela et des milliers de différences que l'Homme se différencie de plus en plus de l'animal, et s'éloigne avec le temps de ces instincts primaires.

    Pourquoi un homme est-il en capacité de s'autodétruire et aller au-delà de l'instinct de survie ? Car il vit en société et son espèce a tant évolué que des contraintes sociales le poussent à réagir différement des autres espèces.

    L'Etre Humain est si formaté, modelé par la société, qu'il en vient à ne plus supporter d'être différent de la norme qui a été promulguée par un ensemble de facteurs. La souffrance est encore là !

    Il y a eu des tragédies au sein de certaines sectes depuis des décennies. Il y a dans ce cas un endoctrinement et une "pseudo-promesse de meilleure vie" après le passage vers la mort et au-delà.

    En France, ce sont certains corps de police et les gardiens de prison qui connaissent le plus grand taux de suicide... Une explication ?

    _____________
    L'éternité c'est long, surtout vers la fin...Woody Allen

  28. #23
    martini_bird

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Bonsoir,

    Est-ce que le suicide n'est pas simplement la conséquence que l'on a plus de raison de continuer, plus rien à faire ou à construire, que la vie n'a "plus de sens"?

    Ce sont des sentiments qui du reste sont difficiles à concevoir lorsqu'on ne les vit pas, et ça explique probablement le nombre d'inepties au sujet du suicide.

    ________________________
    "Je te tue à te dire qu'on ne va pas mourir" (Baschung)

  29. #24
    Nighty

    Red face Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Ce forum est destiné a avoir un lieu d'écoute, pour toute personnes étant en depression, ou penssant au suicide, vous pouvez tous parlez librement de votre mal être, nous precisons que ce forum est uniquement un forum d'ecoute, en aucun cas médical, parce ce qu'écouté, est le 1er pas vers le bien être.

    http://aide.zapto.org/espoirs/index.php

    si cela peut aider, c'est fait pour ça

  30. Publicité
  31. #25
    kinette

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Bonjour,
    Aucun animal ne désire vraiment mourir en règle générale. Quoique certains chiens ne se nourrissent plus pendant un certain temps après la disparition de leur maître (là aussi, la souffrance prend le dessus, mais de là à mourir volontairement).
    Je pense que la solution est justement ici...
    Chez les animaux on connaît des états semblables à la dépression chez l'homme, et des états de souffrance psychique qui les amènent à arrêter de s'alimenter, à s'automutiler,...
    L'enfermement ou la perte d'individus avec lesquels l'animal a des liens affectifs forts peut entraîner ce genre de réactions.
    En terme d'évolution ce n'est évidemment pas avantageux, mais ça peut être considéré comme une "conséquence malheureuse" de caractères qui eux sont adaptatifs: des fonctions cognitives évoluées, un attachement à des congénères, un besoin de reconnaissance au sein du groupe...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  32. #26
    LittleBrain

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Bonjour,

    Je vais essayer de te répondre en fonction de mon expérience. Au cours de ma vie, quand j'étais plus jeune j'ai fait plusieurs TS dont la dernière très sévère (plusieurs jours en réanimation).

    Il s'avère que cette idée (et les actes) de mettre fin a mes jours ne se présente plus aujourd'hui. Je pense que dans mon cas personnel, c'est l'absence de vision d'avenir ou d'utilité qui m'a poussé à ces gestes. Pas de diplome, pas de travail, un futur incertain et sans doute difficile.
    Bien sur, certains diront, qu'il y a aussi la perte d'un être cher (mort ou séparation). Mais finalement, ce qui en ressort, c'est notre impossibilité d'envisager un avenir (et encore plus un avenir heureux) sans cet être.

    Finalement, c'est quand j'ai commencé à sentir que j'étais utile pour la société, que j'avais un avenir ( suite à l'obtention de diplomes, d'un travail stable avec salaire acceptable, reconnaissance sociale), et que j'ai commencé à relativiser mes chagrins d'amour (qui étaient toujours un drame invivable pour moi) que j'ai arrêté d'avoir des idées aussi obscures.

    Mais cela reste fragile. Les personnes qui ont, comme moi, connu ce genre de périodes savent bien qu'on ne peut jamais être guéri. Nous devons faire constamment notre propre psychothérapie. Même le fait d'exposer des questions, mes opinions sur les forums de Futura-Sciences est une forme de thérapie. Car cela oblige à communiquer avec l'autre, l'inconnu, à formuler ses idées (manière de dire eh oh, j'existe ! je pense et j'ai des idées !) mais aussi à écouter l'autre. C'est une forme de négation de mon renfermement sur moi même.

    Finalement, mon envie de vivre s'exprime à travers l'autre, que j'essaye de reconnaitre et influencer. En l'absence de l'autre, nous ne voyons pas d'interet à la vie, nous n'avons pas d'avenir... Alors pourquoi vivre dans de telles conditions ???

    LittleBrain
    Petit mais costaud !

  33. #27
    mg1648

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    [QUOTE=LittleBrain]Bonjour,

    Je vais essayer de te répondre en fonction de mon expérience. Au cours de ma vie, quand j'étais plus jeune j'ai fait plusieurs TS dont la dernière très sévère (plusieurs jours en réanimation).

    Il s'avère que cette idée (et les actes) de mettre fin a mes jours ne se présente plus aujourd'hui. Je pense que dans mon cas personnel, c'est l'absence de vision d'avenir ou d'utilité qui m'a poussé à ces gestes. Pas de diplome, pas de travail, un futur incertain et sans doute difficile.
    Bien sur, certains diront, qu'il y a aussi la perte d'un être cher (mort ou séparation). Mais finalement, ce qui en ressort, c'est notre impossibilité d'envisager un avenir (et encore plus un avenir heureux) sans cet être.

    Finalement, c'est quand j'ai commencé à sentir que j'étais utile pour la société, que j'avais un avenir ( suite à l'obtention de diplomes, d'un travail stable avec salaire acceptable, reconnaissance sociale), et que j'ai commencé à relativiser mes chagrins d'amour (qui étaient toujours un drame invivable pour moi) que j'ai arrêté d'avoir des idées aussi obscures.

    Mais cela reste fragile. Les personnes qui ont, comme moi, connu ce genre de périodes savent bien qu'on ne peut jamais être guéri. Nous devons faire constamment notre propre psychothérapie. Même le fait d'exposer des questions, mes opinions sur les forums de Futura-Sciences est une forme de thérapie. Car cela oblige à communiquer avec l'autre, l'inconnu, à formuler ses idées (manière de dire eh oh, j'existe ! je pense et j'ai des idées !) mais aussi à écouter l'autre. C'est une forme de négation de mon renfermement sur moi même.

    Finalement, mon envie de vivre s'exprime à travers l'autre, que j'essaye de reconnaitre et influencer. En l'absence de l'autre, nous ne voyons pas d'interet à la vie, nous n'avons pas d'avenir... Alors pourquoi vivre dans de telles conditions ???

    LittleBrain[/QUOT




    bonsoir

    certes nous n'en guérissons jamais.
    A travers ton mèssage,
    je me reconnais.....bien que je ne sois jamais allé
    jusqu'a la ts.
    j'ai l'habitude de parler de resurection
    a l'age de quarante cinq ans
    avant c'etait......
    un matin je suis arrivé chez mon psy,
    et je lui et posé la question suivante:
    Pratique t'on encore la lobotomie prés-frontale?
    si oui estce que l'on peus envisager d'effectuer cette "opération"
    voila ou j'en etais;je demandais à mon psy de "me faire suicider" par un de ses collègues chirugiens.
    je passe sur les mois de clinique les ,thérapies autant innoventes,
    qu'inefficaces. les mines faussement appitoyées, les mots portes par des proches commes autant de coups de couteaux
    les phrases assasines et imbéciles de ceux qui "savent"
    ceux qui te disent:secoue toi! .Ou: "moi ca ne m'arrivera pas!..

    j'ai mis de années "a renaitre"
    aujourd'hui "je suis " j'existe" ( je sais!la formule est prétentieuse!)
    avant je n'étais plus rien.
    étant comme toi "en convalescence a vie"
    je reste vigilant (je me surveille...)
    aussi bizarre que cela puisse paraitre je pense que cette longue érrance, ma beaucoup apporté.
    pourquoi ce suicide t-on?:exemple (le mien!)
    état lattent de"mal étre". ciconstance déclenchant le processus :divorce:viré de mon appart du jour au lendemain... seul ...
    je pense a la peine que j'ai involontairement causé a mes deux petites filles ...perte de mon travail..je ne suis plus rien.. avocat 'commis d'office"
    deballage de notre tritre histoire, guignolleries devant "un juge femme tailleur chanel " qui se fous royalement de ce que je lui raconte. je hurle. erreur, au tribunal on ne hurle pas.j'ai tout perdu...
    je sombre....
    "un homme petit simon ce n'est jamais comme un navire qu'on abandonne quand il chavire, et tous le monde quitte le bord...
    les femmes et les enfants d'abord..(belle chanson de serge régiani)

    bien amicalement
    alain

  34. #28
    spirit

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    A mon avis, la souffrance n'est pas la cause véritable du suicide. Il s'agit plutôt d'une étape qui y mène. En effet, les personnes qui se suicident ne sont pas forcément celles qui souffrent (poralement ou physiquement) le plus.
    L'idée de suicide vient dans tous les cas dans la perte du sens de la vie...
    En effet, parmi les différents types de suicides cette cause revient tous le temps :
    - Les camicases se suicident pour une cause... Et pour eux cette cause est le sens qu'ils donnent à leur vie... Et s'ils ne font rien pour cette cause, ils n'ont plus de raison de vivre... Paradoxalement, la mort est pour eux le moyen de donner un sens à leur vie. On peut donc dire que le "sens de la vie" a plus d'importance que la vie elle-même.
    - Les suicides suitent à la perte d'un être cher (mort ou séparation) proviennent du fait que le sens de la vie qu'il s'était passait principalement voir totalement par cet être cher...
    - Les suicides suitent à un échec sont la aussi issues du fait que tous le "sens de la vie" d'une personne ont été mis sur le ou les projets qui ont échoués....
    Une personne se suicide donc lorsque toutes les choses qui donne un sens à sa vie sont anéanties...
    Le meilleur moyen pour se prémunir du suicide est donc d'essayer de s'intéresser à un maximum de choses, d'avoir un maximum de projets, un maximum d'amis... et ne surtout pas se concentrer uniquement sur un élement de sa vie car c'est prendre le risque de tous perdre en une seule fois. Ainsi c'est le meilleur vaccin contre cette maladie qu'est le suicide. Je ne choisis pas ce mot "vaccin" par hasard, car il faut se l'administrer avant d'être malade. En effet, le suicide est une maladie que l'on sait difficilement guérir une fois qu'on l'a attrapé.

    Voila, enfin du moins c'est mon avis personnel.

  35. #29
    KarmaStuff

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    Citation Envoyé par spirit
    A mon avis, la souffrance n'est pas la cause véritable du suicide. Il s'agit plutôt d'une étape qui y mène. En effet, les personnes qui se suicident ne sont pas forcément celles qui souffrent (poralement ou physiquement) le plus.
    L'idée de suicide vient dans tous les cas dans la perte du sens de la vie...
    En effet, parmi les différents types de suicides cette cause revient tous le temps :
    - Les camicases se suicident pour une cause... Et pour eux cette cause est le sens qu'ils donnent à leur vie... Et s'ils ne font rien pour cette cause, ils n'ont plus de raison de vivre... Paradoxalement, la mort est pour eux le moyen de donner un sens à leur vie. On peut donc dire que le "sens de la vie" a plus d'importance que la vie elle-même.
    - Les suicides suitent à la perte d'un être cher (mort ou séparation) proviennent du fait que le sens de la vie qu'il s'était passait principalement voir totalement par cet être cher...
    - Les suicides suitent à un échec sont la aussi issues du fait que tous le "sens de la vie" d'une personne ont été mis sur le ou les projets qui ont échoués....
    Une personne se suicide donc lorsque toutes les choses qui donne un sens à sa vie sont anéanties...
    Le meilleur moyen pour se prémunir du suicide est donc d'essayer de s'intéresser à un maximum de choses, d'avoir un maximum de projets, un maximum d'amis... et ne surtout pas se concentrer uniquement sur un élement de sa vie car c'est prendre le risque de tous perdre en une seule fois. Ainsi c'est le meilleur vaccin contre cette maladie qu'est le suicide. Je ne choisis pas ce mot "vaccin" par hasard, car il faut se l'administrer avant d'être malade. En effet, le suicide est une maladie que l'on sait difficilement guérir une fois qu'on l'a attrapé.

    Voila, enfin du moins c'est mon avis personnel.
    Pour les kamikazes, je suis presque d'accord avec toi... Ce n'est pas la souffrance qui les y entraînaît, mais une obligation et des ordres (d'ailleurs, les aviateurs étaient attachés à leur siège et s'ils revenaient sur leur base, on leur disait qu'ils seraient exécutés). Ils étaient contraints de se suicider en quelque sorte.

    Mais pour tes autres exemples, oui c'est la perte du sens de la vie, et la souffrance en est la cause ou la conséquence (et vice versa). Perte d'un être cher, échec, déception, maladie, etc.

    Même avec ce "vaccin" dont tu parles, on aura beau se prémunir par tous les moyens, l'envie de suicide, comme la mort, ne prévient pas toujours... (un peu morbide tout ça à mon avis :? ).
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  36. #30
    Epikurieu

    Re : Pourquoi se suicide t-on?

    A moins que la perte de sens de la vie soit un paramètre corrélé mais pas une cause.
    On pourrait imaginer que la perte de sens de la vie soit une conséquence de la depression et non une cause. Quand on observe des rats déprimés (et oui c'est possible !), ils ne font plus rien. J'en déduis que l'absence de goût pour faire des projets (et donc donner un sens à sa vie) est gommé par l'état depressif.

    Conclusion :
    - état depressif => suicide
    - état depressif => perte de sens
    et pas forcément :
    perte de sens => état depressif

    Mais si cette hypothèse se verifie, alors qu'est ce qui crée la depression. Des études en psychologie cognitive tendraient à démontrer que l'irrationnalité des pensées est corrélé à l'anxiété et la déprime. Inversément, le fait de rationnaliser les pensées calmeraient ces états. Je parle de pensées enracinés à tel point dans la personne qu'elle croit que c'est la stricte réalité.
    Par exemple : "j'ai loupé mon examen, ma vie est foutu et je n'aurai jamais de travail" rendra sûrement une personne anxieuse face à son examen. Une personne qui rationalisera sera plus calme : "A quel point, un echec va-t-il boulverser ma vie ? Un echec d'un examen va t il m'empêcher de réussir mes diplômes plus tard ?..."
    Le contraire de l'égoïsme (du bien pour soi), c'est la cruauté (du mal pour les autres)

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Suicide-scarification
    Par casse tete dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/09/2006, 23h47
  2. Enigme du suicidé
    Par mécano41 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/01/2006, 23h05
  3. Le droit au suicide
    Par Magellan dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/10/2004, 13h35
  4. Le suicide...
    Par Cyrrus dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 69
    Dernier message: 11/08/2004, 09h38