Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Absorbance du maïs et de l'orge



  1. #1
    thewizarde6

    Red face Absorbance du maïs et de l'orge


    ------

    Bonjour, je viens d'effectuer une manipulation au cours de laquelle je dois analyser l'importance du fonctionnement de deux enzymes : la catalase et la peroxydase grâce,en partie, au dosage de la catalase par le permanganate de potassium et la peroxydase par spectrophotométrie.
    Je voudrais simplement que, en abservant les résultats que j'ai d'abord obtenu au spectrophotomètre, vous puissiez me dire si cela vous semble "bon" ou pas. Merci.

    (on utilise le même protocole pour les deux plantes)
    Alors, pour l'extrait enzymatique, c'est 25 mL de tampon phosphate (maintien du pH pour neutraliser les acides) et 500 mg de matiere fraiche broyée. Après centrifugation, on ne prélève donc que le surnageant (conservation dans la glace pour limiter la dégradation)
    Dans la cuve du spectrophotomètre, on insère
    - 1 mL du surnageant dilué à 1/10 avec du tampon phosphate
    - 1 mL de H2O2 à 0,01 N
    - 1 mL de gaïacol à 0,2
    (la réaction étant 4 gaïacol + 4 H2O2 --> tétragaïacol + 4 H2O
    Ensuite lire l'absorbance toutes les 30 secondes pendant 2 minutes à 470 nm (zéro fait avec de l'eau distillé)
    Pour le maïs, j'obtient : Pour l'orge, j'otient :
    0,134 0,118
    0,455 0,148
    0,738 0,161
    0,977 0,190
    1,195 0,212
    1,390 0,232
    1,594 0,252

    Cuve test sans enzyme, j'obtient : 0,063 tout le long (oxydation chimique du gaiacol)
    Cuve test sans H2O2, j'obtient : (importance du substrat)
    Pour le maïs : 0,068 Pour l'orge : 0,092
    Cuve test sans gaïacol, j'obtient : (oxydation de l'extrait)
    Pour la maïs : 0,067 Pour l'orge : 0,073

    Merci d'avance de regarder ces données, et juste soit de me dire s'il cela vous semble logique ou non (sachant que la l'orge est une plante en C3 et le maïs une plante en C4)
    Merci beaucoup d'avance à ceux qui répondrons. Vous pouvez aussi me joindre des liens sites si vous en avez des intéressants où je pourrais comparer mes résultats à d'autres (sachant que j'ai déjà regarder bon nombre de site et que je n'ai pas trouver ce que je voulais, donc ce serait bienvenue)

    -----

  2. #2
    malesore

    Re : Absorbance du maïs et de l'orge

    Bonjour,

    Là tu veux qu'on analyse les résultats à ta place si je comprends bien , chose qui n'est pas très formateur.
    Il serait plus judicieux pour toi de nous dire ce que tu penses de ces résultats, de ce que tu interpretes et par la suite, on t'aidera mais pas l'inverse.

    A ton avis, ces résultats il peuvent te dire quoi ?

  3. #3
    thewizarde6

    Thumbs down Re : Absorbance du maïs et de l'orge

    Ce que je voulais surtout savoir, c'est si j'avais inverser les données entre maïs et orge seulement, ce que je pense. Je ne demandais pas du tout d'analyse, je voulais simplement que l'on me dise si les résultats que j'avais obtenu était logique, c'est tout. Enfin bref, je vois que même juste demander ça, c'est trop ! Tant pis.

  4. #4
    thewizarde6

    Angry Re : Absorbance du maïs et de l'orge

    Citation de moi-même :
    Merci d'avance de regarder ces données, et juste soit de me dire s'il cela vous semble logique ou non.
    Je donnais simplement tout le "protocole" pour plus de compréhension
    Je sais très bien que nous analysons le fonctionnement de la peroxydase et de la catalase face à la dégradation de l'eau oxygénée, qui est le résultat de la photorespiration végétale :
    dans le chloroplaste : 202 + 2 rubose-biphosphate grâce à la rubisco donne 2 phosphoglycolates.
    Puis suite à la libération des 2 phosphates, on obtient 2 glycolates.
    Ces 2 glycolates passe ensuite dans le peroxysome, et avec le coenzyme FAD, on obtient 2 H2O2 pour faire en bref.
    Que la rubisco prend 1 O2 sur 10 CO2 (elle se "trompe")
    Chez les plantes C4 : je sais aussi qu'il y fixation d'un CO2 grace à la PEPC sur le phosphoénolpyruvate, ce qui donne de l'oxaloacétate, puis au à NADPH qui réduit l'oxaloacétate en malate (grâce à la malate déshydrogénase). Le malate passe ensuite dans les cellules de la gaine périvasculaire (précédemment on était dans les cellules du mésophylle).Le malate est ensuite retransformé en pyruvate pour libérer le CO2 fixé auparavant, que la rubisco prend en charge (étant donnée que nous avons une concentration importante de CO2 grâce à ce système = meilleure rendement) donc formation des glucides par le cycle de krebs plus efficace par les plantes C4 que C3.
    Donc avant de dire que je vous demande de faire mon travail à ma place, il vaudrais mieux relire correctement ce que j'écrit.
    Je suis vraiment effaré que l'on me traite quasiment de "fainéante"!

Discussions similaires

  1. Absorbance
    Par Astro boy dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 14/02/2008, 15h53
  2. Contrôle du metabolisme carboné de l'orge!?
    Par Ayaseed dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/04/2007, 14h46
  3. absorbance
    Par cchamw dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/10/2006, 15h18
  4. absorbance
    Par e=mc3 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/04/2006, 21h17