Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

L'apoptose dans le système immunitaire



  1. #1
    Mecton

    L'apoptose dans le système immunitaire


    ------

    Bonsoir,

    Voila, vaste thème. Aussi j'aurais quelques questions. Mais avant je voulais savoir si la représentation que je me fais de l'apoptose dans le système immunitaire n'est pas erronée.
    Alors l'apoptose des lymphocytes B a lieu dans dans la moelle osseuse rouge dès lors que celui ci reconnait les antigène du soi.
    L'apoptose des LT se fait dans le thymus lorsque ceux-ci reconnaissent les antigènes du soi présentés sur le CMH1 ou lorsqu'ils ne reconnaissent pas le CMH 1 ou le CMH 2.

    Ensuite je ne vois que la cytotoxicité des Lt CD 8 et des Natural killer qui pourraient induire l'apoptose. Celle ci se faisant par l'introduction de granzymes dans les cellules infectées. Ces granzymes court-circuitent la voie des caspase et induit fortement l'apoptose. Pourtant dans plusieurs bouquins je vois que les LT CD 8 et natural killer perforent les cellules infectées ce qui provoque l'entrée d'ions dans les cellules et leur éclatement par choc osmotique, donc point d'apoptose.... alors où est ce que je me plante là??

    Y a t'il d'autre mécanisme de contrôle de l'apoptose par le système immunitaire ( sous réserve que cellui que je site soit effectivement un contrôle de l'apoptose ! )


    -----

  2. Publicité
  3. #2
    nedhir med

    Re: L'apoptose dans le système immunitaire

    Citation Envoyé par Mecton Voir le message
    Pourtant dans plusieurs bouquins je vois que les LT CD 8 et natural killer perforent les cellules infectées ce qui provoque l'entrée d'ions dans les cellules et leur éclatement par choc osmotique, donc point d'apoptose....
    Oui éffectivement c'est l'un des mécanismes de cytotoxicité (bien que les Nk ne reconnaissent pas spécifiquement l'antigène comme le font les LT CD8+). Les LT dans ce cas injèctent dans la cellule infectée une protéine appelée la perforine qui entraine la perforation de la membrane cellulaire et parsuite le choc osmotique...
    Mais par définition l'apoptose est la mort programmée (génétiquement) de cellules (par des médiateurs intrinsèques ou extrinsèques), donc je ne crois pas que la perforation soit une apoptose... Voilà! a+
    C'est la dose qui fait le poison...

  4. #3
    Mrikzik

    Re : L'apoptose dans le système immunitaire

    Moi il me semblait que les perforines permettaient l'entrée des granzymes qui déclenchaient l'apoptose, il y a peut être les deux?!

    Sinon l'apoptose des LT et des LB, je sait plus bien mais il me semble que ça se fait après reconnaissance du soit pas les CMH des cellules dendritiques dans le thymus(pour les LT au moins).

  5. #4
    Mecton

    Re : L'apoptose dans le système immunitaire

    Moi il me semblait que les perforines permettaient l'entrée des granzymes qui déclenchaient l'apoptose, il y a peut être les deux?!
    En fait deux voies existent :
    -La voie perforine granzyme telle que donnée ci dessus et
    -Une voie qui active les recepteur Fas qui induisent aussi l'apoptose. Il n'y a pas d'éclatement de la cellule comme on le voit dans certains livres.
    Ca parait logique, l'éclatement de la cellule causerait une inflammation où quelques désordres.

    Le complément, lui, pose un canal à eaux dans les membranes des cellules ciblées et cause leur éclatement par contre. Mais ce n'est pas de l'apoptose, bien sur.

    Sinon l'apoptose des LT et des LB, je sait plus bien mais il me semble que ça se fait après reconnaissance du soit pas les CMH des cellules dendritiques dans le thymus(pour les LT au moins).
    Yes, 95 % des lymphocytes meurent dans les organes lymphoïdes primaires. Soit par ce qu'ils reconnaissent les antigenes du soi, soit parce qu'ils ne reconnaissent pas le CMH, soit parce qu'il reconnaissent trop bien le CMH !!

    Et c'est sur ce dernier point que j'aurais une petite question : Comment se fait il qu'un LT qui reconnait que trop bien le CMH, rentre en apoptose ??? ( source : "La cellule" de Alberts ).
    Cette sélection des lymphocytes à lieu tout le long de la vie ? Ou alors cesse t'il à un moment donné ?
    Je dis cela car une ablation du thymus ( lieu de maturation des LT ) ne causerait aucune conséquence sur le système immunitaire ..... D'où la découverte tardive du rôle du thymus...

    Vous avez des explications ?

  6. #5
    nedhir med

    Re : L'apoptose dans le système immunitaire

    Citation Envoyé par Mecton Voir le message
    Je dis cela car une ablation du thymus ( lieu de maturation des LT ) ne causerait aucune conséquence sur le système immunitaire ..... D'où la découverte tardive du rôle du thymus...
    Je ne suis pas sur que ce que vous dites soit bien juste; car (selon mon prof d'histologie) le thymus n'involue pas totalement mais il subit une atrophie très importante mais il reste fonctionnel.
    En outre le lymphocyte T doit reconnaitre le CMH associé à un peptide (du soi ou du non soi), donc la tolérance du soi implique une reconnaissance du complexe CMH - peptide présenté, les deux à la fois. Un lymphocyte T qui ne répond pas à ce critère subira l'apoptose.
    That's all; bonne journée
    C'est la dose qui fait le poison...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Mrikzik

    Re : L'apoptose dans le système immunitaire

    Citation Envoyé par Mecton Voir le message
    Comment se fait il qu'un LT qui reconnait que trop bien le CMH, rentre en apoptose ??? ( source : "La cellule" de Alberts ).
    Cette sélection des lymphocytes à lieu tout le long de la vie ? Ou alors cesse t'il à un moment donné ?
    Je dis cela car une ablation du thymus ( lieu de maturation des LT ) ne causerait aucune conséquence sur le système immunitaire ..... D'où la découverte tardive du rôle du thymus...
    Pour les LT qui reconnaissent trop bien le CMH, a mon avis c'est que tout simplement ils subissent l'apoptose pour ne pas risquer d'être activé par erreur.
    Il ne sont surement pas très spécifiques.

    Je rejoins nedhir med pour le thymus.
    Pour moi il s'atrophie tout au long de la vie, donc son activité dans la sélection et la production de lymphocytes avec.
    Son maximum d'activité est a 1 an et a 20 an on a déjà plus grand chose (peut être 1/4).
    Mais c'est vrai aussi qu'a partir d'un certain age l'ablation du thymus ne change pas grand chose, tellement qu'il est devenu inefficace.
    Ca explique la faiblesse des personnes agées pour les maladies comme la grippe (qui évolue).

  9. Publicité
  10. #7
    Mecton

    Re : L'apoptose dans le système immunitaire

    ça répond bien à mon problème, merci.

Discussions similaires

  1. systéme immunitaire
    Par man789 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/06/2007, 11h50
  2. systeme immunitaire
    Par man789 dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/05/2007, 23h08
  3. Systéme immunitaire
    Par Florian25 dans le forum Biologie
    Réponses: 25
    Dernier message: 24/03/2007, 23h25
  4. Tpe , système immunitaire
    Par melanie2a dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/11/2006, 10h34
  5. Svt: systeme immunitaire
    Par pie2re dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 26/05/2006, 12h37