Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Parasitologie - Modes de contamination



  1. #1
    louloute76

    Parasitologie - Modes de contamination


    ------

    Bonjour,
    Pouvez-vous m'expliquer la différence en un mode de contamination endémique, épidémique et endémo-épidémique ?
    Merci d'avance !

    -----

  2. #2
    Ecthelion22

    Re : Parasitologie - Modes de contamination

    Salut,
    endémie et épidémie sont des notions d'épidémiologie plutôt qu'une spécificité de la parasitologie.
    L'endémie, c'est la circulation du pathogène à bas bruit dans la population. Si on prend l'exemple d'un parasite de l'homme (le pou), l'endémie c'est les quelques enfants qui ont quelques poux et circulent dans la population.
    L'épidémie, c'est un pic dans le nombre d'individus touchés. Typiquement, c'est la classe de gamins qui se retrouve complètement infestée. On s'en débarrasse et le pic épidémique redescend.
    Endémo-épidémique, franchement ça ne veut pas dire grand chose. Ca peut s'appliquer à n'importe quoi. A la limite, on te demande si telle maladie est épidémique ou endémique, tu réponds endémo-épidémique et c'est juste. C'est comme si on te demandait la couleur d'un truc et que tu répondais que c'était une longueur d'onde entre les ultra-violets et les infra-rouges... C'est vrai mais ça n'avance à rien.
    En fait toutes les maladies ont besoin d'être endémiques pour devenir épidémiques. Pour la grippe, l'épidémie ne surgit pas de nulle part. La maladie circule discrètement d'individus à d'autres et puis quand les conditions s'y prêtent, l'infection touche plus de monde et on franchit le "seuil épidémique". Là encore, c'est une notion vague et propre à chaque maladie.
    Si on fixe un seuil à 1 millions de malades et que la courbe fait une ligne à 300 malades puis un pic à 500 000 en janvier, ça reste une endémie alors que le bon sens fait penser à une épidémie. Par contre, si ça fait une ligne droite à 2 millions de malades, c'est toujours une endémie même si le pseudo-seuil dit le contraire. Là où ça devient discutable c'est quand la courbe fait des montagnes russes... A partir de quand peut-on parler d'épidémie ? Pour la rage, 1 cas c'est de l'endémie (qui suffit à déclencher toutes les alertes vétérinaires), 2 c'est de l'épidémie.
    Il faut aussi voir à des échelles de temps différentes : une maladie qui reste à 2 millions toute l'année pendant 50 ans est une endémie, si elle reste depuis 2 ans à 2 millions alors que pendant 50 ans elle était à 100 000, c'est une épidémie, très longue certes mais une épidémie. C'est ce qui se passe en se moment avec la FCO (Fièvre Catarrhale Ovine) qui touche un nombre élevé mais stable d'animaux depuis août dernier alors que la prévalence habituelle est basse ce qui vaut à cet épisode le titre de plus grosse épidémie depuis des décennies de FCO.

    Les notions d'épidémie et d'endémie sont donc tributaires de nombreuses échelles :
    - spatiale : échelle d'une classe de gamins touchés par les poux ou échelle du pays voire d'un continent. Pour la FCO actuelle, c'est une épidémie en France, c'est une endémie dans le monde.
    - temporelle : la grippe donne un pic épidémique annuel, la rage ça peut être plusieurs pics épidémiques par an, la FCO, c'est quelques pics par siècle...
    - pathologique : chaque maladie a son propre échelle de gravité.

    Cordialement,
    Ecthelion

Discussions similaires

  1. [Zoologie] QCM de Parasitologie
    Par a_mina dans le forum Biologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 23/12/2014, 21h26
  2. question de parasitologie
    Par iko13 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/12/2014, 15h56
  3. contamination radioactive
    Par denise83 dans le forum La radioactivité
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/10/2007, 18h45
  4. Contamination radioactive
    Par Franck dans le forum La radioactivité
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/10/2007, 09h07