Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Anticorps = nouvelle protéine; comment?



  1. #1
    Petithassane

    Anticorps = nouvelle protéine; comment?

    Bonjour.

    Les anticorps sont "mis au point" par les lymphocytes 3 semaines après un contact avec un nouvel antigène. Les anticorps constituent des protéines nouvelles par rapport au génome, c'est à dire qu'elles n'étaient pas codées dans l'ADN.
    Or le métabolisme des protéines est à sens unique. C'est à partir de l'ADN que les protéines sont fabriquées et il n'existe pas de métabolisme "inverse" où une protéine nouvelle pourrait donner lieu à la formation d'ADN nouveau.

    Alors comment font les lymphocytes pour produire cette nouvelle protéine qu'est l'anticorps ?

    Le savez vous ?

    -----


  2. #2
    Mecton

    Re : anticorps = nouvelle protéine; comment?

    Bonsoir,
    je connais pas le processus dans ses détails moléculaire mais je crois pouvoir dire les bases.

    Dans la moelle osseuse :
    Le mécanisme porte non pas sur la capacité de codage du génome mais sur sa capacité à se réaranger. Modifier certaine de ses séquences par le jeux de ce qui est appelé "recombinaison somatique". A l'issue de ces recombinaisons aléatoires de nouvelles chaines lourdes et légères seront exprimées. Seuls les anticorps ainsi formés qui ne reconnaissent pas le soi passeront le filtre de sélection et seront libérés dans le sang. C'est donc l'oeuvre du couple hasard / sélection qui crée cette diversité.

    Dans le sang:
    Le lymphocyte qui exprime un anticorps et qui est mis en contact d'un antigène va être amené à proliférer sous l'effet de cytokines libéreés par les LT4. Le LT4 fait proliférer les lymphocytes ayant exprimés les bons anticorps leur permettant. Mais les séquences génétique codant pour l'anticorps font l'objet "d'hypermutation" qui introduisent de la variabilité au hasard dans ses séquences ADN des lymphocyte en division. Et les anticorps conférant à la cellule B une plus grande aptitude à recevoir des cytokines seront sélectionnées.
    Là encore c'est le couple hasard / sélection qui rend progressivement les anticorps plus adaptés à l'antigène.
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U

  3. #3
    laurus

    Re : anticorps = nouvelle protéine; comment?

    Bonsoir
    Les anticorps sont "mis au point" par les lymphocytes 3 semaines après un contact avec un nouvel antigène.
    En fait non: les anticorps sont mis au point avant le contact avec l'antigène.
    Pour récapituler: Les lymphocytes B sont formés dans les organes lymphoïdes primaires, une cellule lymphoïde donne un proB qui se transforme en préB (après réarrangement de la chaine lourde) qui se transforme en B immature (après réarrangement de la chaine légère) qui se transforme en B mature. Ce lymphocyte B mature exprime des immunoglobulines: IgM et IgD. Ces immunoglobulines sont en fait des "anticorps membranaires".
    Les immunoglobulines sont composées de 2 chaînes lourdes identiques et 2 chaînes légères identiques. Ces chaînes présentent une partie constante et une partie variable. C'est la partie variable qui fixe l'antigène. Les immunoglobulines sont formées comme l'a dit mecton par recombinaisons aléatoires. Le LB a à sa disposition de multiples segments de gènes pour coder une immunoglobuline. Chaque LB fait le rapprochement aléatoire de segments d'ADN (diversité combinatoire) puis la diversité jonctionnelle permet d'obtenir encore plus de possibilités (par délétion/ajout de nuctléotides...au hasard)
    Au final, chaque LB forme des immunglobulines avec une combinaison unique.
    Ce LB est ensuite sécrété et là, il se peut qu'il rencontre l'antigène pour lequel il est spécifique. (l'antigène se fixe sur l'immunoglobuline membranaire)
    Si c'est le cas, le lymphocyte est activé, ce qui entraîne: expansion clonale, différenciation, maturation d'affinité (par hypermutation somatique), commutation des classes...

    Les plasmocytes formés par la différenciation sécrètent des anticorps (càd des immunoglobulines sécrétées) Ces anticorps ont la même spécificité que l'immunoglobuline qui a induit l'activation des LB.

    Les immunoglobulines des différents lymphocytes sont donc toutes différentes et préexistent aux antigènes.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Divers] Protéine purifiée et anticorps
    Par lullane dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/04/2008, 17h56
  2. [Immunologie] Production proteine recombinante et anticorps
    Par chouky27 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/10/2007, 13h28
  3. Comment la protéine Clock rythme notre biologie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/05/2006, 11h35
  4. Comment la protéine Clock rythme notre biologie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/05/2006, 05h44
  5. Réponses: 6
    Dernier message: 13/05/2005, 18h21