Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Distances génétiques




  1. #1
    invite6512322

    Distances génétiques

    Pourquoi peut-on dire que plus les gènes sont éloignés sur le chromosome plus il y a de chance pour qu'il y ait apparition de chiasmas entre eux et donc plus il y a de gamètes recombinées ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Aqualung

    Re : distances génétiques

    Il s'agit d'une pure question de pratique. Pour commencer le crossing over est un phénomène aléatoire autonome, il ne s'agit pas d'un mécanisme mit en place par la cellule

    regarde cette image : Image

    Imagine que tes deux gènes en questions soient représentés par les deux "boules" blanches au niveau de l'intersection, tu remarque qu'il n'y a presque pas se DNA entre elles deux, et donc que la possibilité que chacun des deux gènes soient de part et d'autres du brin de DNA noir est assez faible.

    Si maintenant tu imagines que nos deux gènes sont des boules blanches plus éloignées, la probabilité que celles ci soient de part et d'autres du brin de DNA noir est plus grande, car on a plus de liberté de mouvement de la part des brins de DNA.

    Et donc une fois que les gènes en questions sont de part et d'autres de l'autre brin, le crossing over peut être mit en place.

  4. #3
    invite6512322

    Re : distances génétiques

    Citation Envoyé par Aqualung Voir le message
    Imagine que tes deux gènes en questions soient représentés par les deux "boules" blanches au niveau de l'intersection, tu remarque qu'il n'y a presque pas se DNA entre elles deux, et donc que la possibilité que chacun des deux gènes soient de part et d'autres du brin de DNA noir est assez faible.
    Que veux dire l'abréviation DNA ?


  5. #4
    Yoyo

    Re : distances génétiques

    Citation Envoyé par etyl Voir le message
    Que veux dire l'abréviation DNA ?
    c'est ironique j'espere DNA...ADN...ca te dit rien?

    vu que le nombre de crossing over est directement proportionel a la distance entre deux genes, je pense que la réponse a ta question est évidente non?

    YOyo

  6. #5
    invite6512322

    Re : distances génétiques

    Citation Envoyé par etyl Voir le message
    Que veux dire l'abréviation DNA ?
    je suppose que c'est ADN
    merci pour ta réponse, je pense avoir compris

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    invite6512322

    Re : distances génétiques

    non désolée ce n'est pas forcément évident pour tout le monde, j'ai l'habitude de voir les lettres écrites dans un autre sens

  9. #7
    Mecton

    Re : distances génétiques

    Bonsoir,
    Citation Envoyé par etyl
    je pense avoir compris
    bon alors je peux poser une question : Est ce que cette méthode à un intérêt actuellement en génétique ? Et si oui lequel ?
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U

  10. Publicité
  11. #8
    Yoyo

    Re : distances génétiques

    Citation Envoyé par Mecton Voir le message
    Bonsoir,

    bon alors je peux poser une question : Est ce que cette méthode à un intérêt actuellement en génétique ? Et si oui lequel ?
    Elle est vache ta question mais je suis curieux de lire les réponses

    YOyo

  12. #9
    Zellus

    Re : Distances génétiques

    Salut,

    bon alors je peux poser une question : Est ce que cette méthode à un intérêt actuellement en génétique ? Et si oui lequel ?
    J'ai dû louper quelque chose, de quelle méthode parles-tu ?

  13. #10
    Aqualung

    Re : Distances génétiques

    Oui excusez moi c'est un réflexe de mettre DNA, mais c'est vrai qu'en secondaire je ne connaissais pas l'abréviation.

    J'espère vous avoir aidé

  14. #11
    Mecton

    Re : Distances génétiques

    Bien de la méthode qui consiste a évaluer la proportion de phénotypes recombinés dans la descendance et d'en déduire une distance génétique en terme d'occurence d'un crossing over entre deux gènes.
    Et si je ne me trompe pas : bon anniversaire Zellus !
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U

  15. #12
    nyogoso

    Re : distances génétiques

    salu à tous c'est vrai que cet aspect de la genetique m'a toujours paru louche,le calcul des frequences et distances intergeniques est une chose que je fais facilement,mais je n'est jamais ete d'accord sur ce truc là.
    J'ai toujours trouvé illogique,que la FR puisse augmenter si la distance entre deux genes est grande,de plus qu'en augmentant ,elle diminue avec la distance,puisque plus la distance entre les 2 genes augmente plus le modele de sturtevant a une efficacite decroissante tendant vers 100:100 d'inefficacite,donc je ne vois pas comment on peut admettre facilement qu'une freq de recombi puisse augmenter avec la distance entre les genes.
    J'ai aussi toujours cru,que ces calcul de distances etait desuet,et pourquoi pas errones?rappellons que ce qu'on nous apprend en genetique(desuet=formelle/mendellienne)en ce qui concerne les fR,ne sont valables que dans 20:100 des cas optimalement,de là je crois qu'un etudiant avec un esprit un minimum scientifique,pourrai s'interoger sur la probance du modele des FR,ça voudrai dire que dans 80/100 le modele n'est pas bon.
    Bref,si vous pouvez m'apporter un element convaiquant pouvant ecarter l'idee que les 20/100 de reussite,ne sont pas du à la chance,ça serait bien,un grand pas pour moi.
    Ce qui m'a incite à penser comme ça,c'est le caractere un peu abstrait de la genetique d'antant,c'est pour ça que je prefere la genetique moleculaire bien plus precise,et plsu sûre,voilà.

  16. #13
    Zellus

    Re : Distances génétiques

    Lol, merci beaucoup Mecton !! Même si c'était samedi ...

  17. #14
    Yoyo

    Re : distances génétiques

    Citation Envoyé par nyogoso Voir le message
    salu à tous c'est vrai que cet aspect de la genetique m'a toujours paru louche,le calcul des frequences et distances intergeniques est une chose que je fais facilement,mais je n'est jamais ete d'accord sur ce truc là.
    J'ai toujours trouvé illogique,que la FR puisse augmenter si la distance entre deux genes est grande,de plus qu'en augmentant ,elle diminue avec la distance,puisque plus la distance entre les 2 genes augmente plus le modele de sturtevant a une efficacite decroissante tendant vers 100:100 d'inefficacite,donc je ne vois pas comment on peut admettre facilement qu'une freq de recombi puisse augmenter avec la distance entre les genes.
    J'ai aussi toujours cru,que ces calcul de distances etait desuet,et pourquoi pas errones?rappellons que ce qu'on nous apprend en genetique(desuet=formelle/mendellienne)en ce qui concerne les fR,ne sont valables que dans 20:100 des cas optimalement,de là je crois qu'un etudiant avec un esprit un minimum scientifique,pourrai s'interoger sur la probance du modele des FR,ça voudrai dire que dans 80/100 le modele n'est pas bon.
    Bref,si vous pouvez m'apporter un element convaiquant pouvant ecarter l'idee que les 20/100 de reussite,ne sont pas du à la chance,ça serait bien,un grand pas pour moi.
    Ce qui m'a incite à penser comme ça,c'est le caractere un peu abstrait de la genetique d'antant,c'est pour ça que je prefere la genetique moleculaire bien plus precise,et plsu sûre,voilà.
    Désolé mais je n'ai rien compris a ton message!...
    pourquoi il te semble illogique que la frequence augmente en fonction de la distance? (c'est au contraire que du bon sens).
    D'ou tu sorts que la génétique mendelienne n'est valable que dans 20% des cas? quels cas? il y a de criteres a respectez pour etre interprétable apres on fait avec.

    enfin tout ca pour dire que j'ai rien compris a ce que tu dis.

    YOyo

  18. #15
    nyogoso

    Re : distances génétiques

    hey,yoyo,ne t'inquite pas,personne ne me comprends,j'ai des problèmes d'expression(enfin j'emprunte des chmins de raisonnement qui ne sont pas les plus directs)

    donc je voulais dire:-FR max=50/100(genes lies par ex)
    -FR optimal=20/100
    -cet FR optimal(methode classique) par comparaison avecles unites de cartes reeles
    on en a deduit que 20/100 etait la valeur de la bonne appplication du modele de calcul des distances.
    -en comparnt toujours avec les unites intergeniques reels
    on se rendit compte que plus la distance entre 2 genes
    augmentait,plus les FR calcules etaient divergents des des vrais distances.

    Voilà c'est tout,et de là je trouvais un peu bizarre que des genes se trouvant à 150 unites de cartes(le plus eloigne possible) aient la même frequence de recombinaison que des genes non lies.
    De plus,contrairement à ça,je ne comprennai pas comment 2 genes puissent se recombiner sila distance entre les 2 genes est grandes?Si quelqu'un trouve ça logique,c'est que il ya serieusement une erreur de comprehension de ma part.

  19. #16
    Mecton

    Re : distances génétiques

    j'emprunte des chmins de raisonnement qui ne sont pas les plus directs
    Oh là, déjà que je ne déchiffre pas le vocabulaire et encore moins ta syntaxe, si en plus tu dis que ton raisonnement est tordus...
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U

  20. #17
    Yoyo

    Re : distances génétiques

    Citation Envoyé par nyogoso Voir le message
    Voilà c'est tout,et de là je trouvais un peu bizarre que des genes se trouvant à 150 unites de cartes(le plus eloigne possible) aient la même frequence de recombinaison que des genes non lies.
    Parceque simplement deux genes independants vont ségréger dans 50% des cas. c'est pour ca que la distance génétique max est 50cM.
    De plus,contrairement à ça,je ne comprennai pas comment 2 genes puissent se recombiner sila distance entre les 2 genes est grandes?Si quelqu'un trouve ça logique,c'est que il ya serieusement une erreur de comprehension de ma part.
    oui c'est logique, arrive un certains moment ou la probabilité d'avoir un crossing over est de 1 donc les genes sont independants.

    Le fait que les grandes distances soient faussées est lié au fait que dans les calcul on neglige la probabilité d'avoir 2 crossing over (qui est faible pour les petites distances mais moins pour les grandes).

    YOyo

  21. #18
    leylouna

    Re : Distances génétiques

    salut à tous
    a chaque fois que je traite les valeurs de cette génètique mendelienne, je revois un grand en train de dénombrer 5000 graines(lisses,ridées) de petit pois sans microscope ni radioactivité... pour nous apporter un peu du vaste de cette génétique.
    dénombrer et reconnaitre la distance :gène/gène c'est du domaine de l'apport des réponses à nos petits et grands soucis de l'hérédité....
    c'était juste un petit clin d'œil à ce grand MENDEL.
    enfin pour la génétique comme toute autre science :EINSTEIN n'a pas fait oublier NEWTON.
    revenons à nos moutons:
    le calcul de la distance:gène/gène est trés importante surtout pour les haploides ce-ci permet de visualiser les diffèrents brassages et donc les diffèrents génotypes et phénotypes; et allons chrecher l'importance des haploides dans la vie et pour la ves des diploides....
    merci

Discussions similaires

  1. Distances
    Par kév01 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/02/2007, 17h40
  2. Distances relatives
    Par Plusty dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/02/2007, 15h12
  3. Mesure de distances
    Par chris111 dans le forum Archives
    Réponses: 6
    Dernier message: 15/10/2006, 00h24
  4. sons et distances
    Par 1st dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/02/2006, 16h13
  5. Distances
    Par Youp'titou dans le forum Archives
    Réponses: 23
    Dernier message: 14/02/2005, 16h04