Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Extrémités réductrices glycogène



  1. #1
    marie49

    Question Extrémités réductrices glycogène

    bonjour
    voilà, je comprend pas ceque l'on entend par extrémités réductrices et non réductrices... je sais qu'il y a un rapport selon si le carbone porte un OH libre ou non, mais ce que je comprend pas, c'est pourquoi on dit réductrices... qu'est-ce que cela signifie au niveau réaction?
    merci de vos réponses

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Mrikzik

    Re : extrémités réductrices glycogène

    Citation Envoyé par marie49 Voir le message
    bonjour
    voilà, je comprend pas ceque l'on entend par extrémités réductrices et non réductrices... je sais qu'il y a un rapport selon si le carbone porte un OH libre ou non, mais ce que je comprend pas, c'est pourquoi on dit réductrices... qu'est-ce que cela signifie au niveau réaction?
    merci de vos réponses
    Tu connais les réactions d'oxydo-réduction, si on parle d'extrémité réductrice pour les glucides c'est que ces extrémités sont capable de céder des électrons et de réagir avec un oxydant.
    C'est la fonction aldhéhyde porté par le C1 des aldoses qui est réductrice (a ma connaissance).
    Pour le glycogène la grande majorité des C1 des glucoses sont pris dans des liaisons 1-4 ou 1-6. Donc les seules groupement réducteurs (ceux qui sont libres) sont aux extrémités de la molécule.
    Le glycogène est donc très faiblement réducteur.

  4. #3
    sunrise2008

    Re : extrémités réductrices glycogène

    Merci, tres bonne explication !
    Peace..

  5. #4
    clemencebio

    Re : Extrémités réductrices glycogène

    Merci pour ta réponse Mrikzik, j'ai bien compris ce que tu as expliqué. Par contre, dans mon cours de biochimie, lors de la polymérisation du glycogène, je ne comprends pas pourquoi celle-ci doit se faire du côté de l'extrémité réductrice car selon moi, ce n'est pas une réaction d'oxydoréduction mais de condensation pour laquelle un des glucoses perd un H et l'autre un OH et donc, je ne vois pas pourquoi ce type de réaction ne pourrait pas se faire sur une extrémité non réductrice car cette extrémité possède bien des OH et peut donc, à mon avis, libérer soit H soit OH. Ou alors c'est moi qui interprète mal et n'importe quel côté peut être hydrolysé.

  6. #5
    secondlight

    Post Re : Extrémités réductrices glycogène

    Je rectifie ma question:

    J'ai 2 petites questions à ce sujet,

    Est-ce que vous pouvez confirmer que s'il y a un hémiacétal, c'est toujours une extrémité réductrice?
    Et si il y a 1 CH2OH, c'est une extrémité non réductrice?

    Et est ce que c'est toujours le furanose qui porte l'extrémité non réductrice et le pyranose l'extrémité réductrice?
    (Dans les disaccharides bien sûr.)

    Merci beaucoup!

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biochimie] Propriétes réductrices
    Par x-els3where-x dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/12/2013, 20h22
  2. Propriétés réductrices des aldéhydes
    Par miss kitty dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/11/2007, 15h21
  3. Flexion d'une poutre encastrée à ses 2 extrémités
    Par romain6465 dans le forum Physique
    Réponses: 21
    Dernier message: 31/10/2007, 17h16
  4. Extrémités 3' et 5'
    Par jiji-85 dans le forum Biologie
    Réponses: 15
    Dernier message: 31/10/2006, 14h27
  5. [zoologie] êtres vivants aux extrémités ....
    Par giga88 dans le forum Biologie
    Réponses: 17
    Dernier message: 25/04/2005, 13h42