Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Cancer



  1. #1
    snowteam

    Cancer


    ------

    Bonjour,
    J'ai déjà posté un sujet concernant le cancer, mais n'étant pas un expert en la manière, je pense m'être mal fait comprendre. J'essaie de reprendre en mieux...

    J'aurais voulu connaître le phénomène génétique initiateur d'un cancer.
    J'ai plusieurs données, a savoir que plusieurs mutations sont obligatoires pour les différents aspects d'un cancer (recrutement des vaisseaux sanguins, echapper a l'apoptose, croissance, ...) et qu'il existe quand meme des systèmes de réparations de mutations qui sont puissants.
    J'imagine maintenant deux cas possibles;
    1) les personnes vivent avec une mutation pendant un moment puis une deuxième apparait, ... jusqu'à un moment critique
    2) Une instabilité due par exemple à la déficience d'un système de réparation provoque une augmentation de la fréquence de mutations.

    Si quelqu'un peut détruire ou confirmer ces théories ou encore mieux m'en proposer d'autre valables, merci beaucoup d'avance...

    -----

  2. #2
    Neutrino

    Re : Cancer

    1-> C'est le cas des sarcomes juvéniles. Les enfants ont toute une panoplie cancéreuse qui n'a rien à voir avec celle des adultes (carcinomes), qui est dûe à un premier accident de remaniement pendant une des nombreuses mitoses du développemet intra-utérin suivi d'un accident génétique dans une cellule. On me l'a balancé comme ça en stage de pédiatrie sans qu'on m'aie appris les mécanismes en bio cell...

    2-> C'est le cas de xeroderma pigmentosorum, des formes familiales de cancer du côlons, des formes familiale de cancers du sein, sans oublier le rétinoblastome... Tous ces cancers sont dus à des déficiences d'un allèle d'un système réparateur (xeroderma p. : NER, cancer du côlon : MMR ou HAP...) ou d'un système de contrôle qui pousse la cellule à l'apoptose en cas de mutation non réparée (rétinoblastome : Rb). Un allèle muté hérité, résultat si l'autre est muté aussi le système disparaît.

    Mais grosso modo, le résultat est le même, un cancer évoluera sur les rails de l'abandon du contrôle du cycle cellulaire et la dérégulation d'après peu près tout ce qui se passe dans la cellule... Le cycle cellulaire étant déréglé les mitoses sont anarchiques, la mutabilité augmente, les gènes de contrôle sont encore plus atteints, etc, cercle vicieux...

  3. #3
    bionic

    Re : Cancer

    tu as tout a fait raison de presenter deux mecanismes genetiques.
    Dans le premier cas, ou ls mutations touchent les genes type suppresseurs de tumeur ou oncogenes, il faut en gros supprimer un par un differentes clés du cycle pour que la cellule derape... P53 est l'exemple typique... En fait on touche directement les genes soit d'identite de la cellule (qui ont une repercution importante sur l'activation d'autres genes), soit des genes regulateurs, soit bien evidement les genes du controle du cycle.
    Si tu es deja mute sur un allele d'un gene, tu possede ici une predisposition.... Et bien sur, il faut statistiquement que dans une cellule les mutations s'accumulent, pour arriver a un cancer... Ca n'eest pas impossible pour plusieurs raisons :
    d'abord on a un nombre de cellules considerables !!!!
    ensuite, chaque mutation apparue dans une tumeur est selectionnée si elle est positive pour la tumeur... Je m'expliquesi une cellule perd le controle de son cycle, elle se divise plus, d'ou une tumeur avec plein de fois cette cellules, donc on augmente les chances de retoucher une cellule de ce type pour un deuxieme gene, exemple : un gene d'adhesion cellulaire, qui fait qu'une cellule a chaque fois suffit pour initier le phenomene et se reamplifier. C'est l'effet clonal.
    Il est particulierement connu en chimiotherapie. Par exemple, la majorite des cellules sont sensibles a un agent, mais une echappe a cette sensibilite (cas des gens MDR etc...), et bien par selectionles cellules echappant a cette chimio, qui sont souvent de grade inferieur, vont etre celles qui vont perdurer, et on va au final selectionner une tumeur plus agressive. On peut faire un parallele (j'entends raler les puristes), avec les antibiotiques et les bacteries. Donc pour le probleme de tes mutations de novo, il faut penser un peu en terme de biologie des populations, ici populations de celulles mutées...
    Biens sur, certains produits, facteurs de risque augmentent ta probabilite de mutations, c les cancerigenes...

    Apres, comme tu dis, les mutations sus citees, sont le resultat de l'equilibre entre stress cellulaires (type oxydant, carcinogenes radiations ionisantes etc...) et systemes de reparation. Si tu es defficient dans un systeme de reparation, tu provoques effectivement une instabilite genetique, et tu deplaces l'equilibre dans le mauvais sens donc tu augmentes la probabilite d'avoir une cellule mutee sur le mauvais gene !!! C'est la aussi les cas de predispositions (ex typique : BRCA1).
    Enfin n'oublions pas que certains ti virus induisent aussi des stress cellulaires ou des instabilites genetiques, qui sont a l'origine de cancers (ex : lesions du papillomavirus)

    voila quelques pistes a la discussion !

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. cancer
    Par saraday dans le forum Traitement et origine du cancer
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/06/2008, 13h23
  2. cancer
    Par ninon bis dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/11/2007, 14h05
  3. Le cancer
    Par lamissdu93 dans le forum Traitement et origine du cancer
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/04/2007, 10h56
  4. Cancer
    Par Yoyo dans le forum Traitement et origine du cancer
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/02/2004, 19h23
  5. cancer
    Par caroline dans le forum Traitement et origine du cancer
    Réponses: 9
    Dernier message: 04/02/2004, 19h24